Carrefour termine en hausse

Carrefour termine en hausse
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Clôturée à 16,51€, l’action Carrefour a connu une journée profitable à la Bourse de Paris. L’action a enregistré une hausse de 1,44% après avoir terminé la séance à 16,27€, vendredi.

2 796 586 actions ont été échangées ce lundi, c’est-à-dire 0,36% de la capitalisation.

En une semaine, l’action Carrefour connaît une hausse de 1,20%. Sur les douze derniers mois le titre observe, à contrario, une très forte baisse de 27,91%, l’action valant 22,90€ il y a un an. Sur la même période, le CAC 40 a enregistré une légère hausse de 5,91%.

Plan social chez Carrefour : quels magasins pourraient fermer dès cet été, près de chez vous ?

Le quotidien Midi Libre a publié dimanche 20 mai 2018, la liste des magasins Carrefour qui doivent fermer leurs portes faute de repreneur. Il reste peu d’espoir aux salariés

227 magasins Carrefour sont menacés de fermeture faute de repreneurs. Le vôtre est-il concerné ? (©Liberté Caen/Archives)

Aucune région ne sera épargnée. Dimanche 20 mai 2018, le quotidien Midi Libre a publié la liste des magasins Carrefour qui pourraient fermer, faute de repreneur, à l’issue du plan de modernisation du groupe, autrement appelé « plan Bompard« . En tout, 227 magasins pourraient fermer leurs portes dès l’été 2018.

LIRE AUSSI : Carrefour : sur les 272 magasins menacés de fermeture, seulement 17 offres de reprises

Pas de repreneur

Répondant aux informations de Midi Libre, l’enseigne a confirmé :  » Ce sont bien 227 magasins qui n’ont pas trouvé de repreneurs et qui fermeront au cours de l’été ».

Seul maigre espoir restant, la manifestation de repreneurs de dernière minute qui ont jusqu’au 4 juin pour voir examiner leurs offres. La direction assure toutefois qu’elle est « mobilisée pour favoriser le reclassement interne des salariés concernés, dans le cadre d’un Plan de sauvegarde pour l’emploi, qui a fait l’objet d’un accord signé avec les partenaires sociaux en avril dernier ». Environ 2100 emplois sont concernés.

Les magasins qui pourraient fermer

Ces fermetures très probables concerneront principalement les magasins Carrefour Contact, Contact marché et City de l’enseigne.

Les magasins qui n’ont pas trouvé de repreneur :
(appuyez sur Ctrl+F puis écrivez le nom de votre commune pour voir si votre magasin est concerné)

Centre Ouest : Bagneux, Bonneuil-sur-Marne, Breuillet, Brie Comte Robert, Château Thierry, Chilly Mazarin rue d’Athis, Coulommiers, Epernay, Fontenay-sur-Loing, La Courneuve Vaillant Couturier, Les Pavillons sous Bois, Malesherbes, Migennes, Montevrain, Nanterre République, Neuilly-sur-Marne Maltournée, Orléans-la-Source, Reims Nationale, Rosny-sous-Bois Hoffmann, Saints-Julien-les-Villas, Savigny-sur-Orge, Troyes, Villeneuve-Saint-George Appel du 18 Juin, Vulaines-sur-Seine.

Région parisienne : Clichy 117/119 Jean-Jaurès, Clichy 23 bd Jean-Jaures, Colombes Stalingrad, Herblay Thévenin, Longjumeau Docteur-Roux, Malakoff, Malakoff Brossolette, Paris Daumesnil-Legraverend, Paris Ducouedic-Dumoncel, Paris Montyon, Paris Nemours, Paris Ordener, Paris Poinsot, Paris Rivoli, Paris Vaugirard 236.

Est : Belfort, Bonneville, Bourg-en-Bresse Kennedy, Bourg-Saint-Maurice, Chalons-sur-Saône Kennedy, Chanas, Charvieu Chavagneux, Clermont-Ferrand Pourchon, Firminy, Gap Orient (Tokoro), Givors, Guillestre, Hericourt, Jassans Riottier, La Bresse, La Broque, La Ricamarie, La Talaudière, Le Creusot Jean-Garnier, Livron-sur-Drôme, Lons-le-Saunier Saint Désiré, Luxeuil-les-Bains, Lyon Bloch, Mably, Morestel, Moulins, Oyonnax, Pierre-Bénite, Pont-de-Roide, Pontcharra, Riom, Romagnat, Saint-Dizier, Saint-Pourcain-sur-Sioule, Saint-Vallier, Scionzier, Seynod, Thonon-les-Bains, Tigneu, Tulle, Ussel, Vandoeuvre-les-Nancy, Veauche, Villeurbanne Hyppolite-Khan, Villeurbanne Jean-Voillot, Voiron.

Nord : Aniche Vaillant-Couturier, Armentières, Auchel Georges-Bernard, Auchel route de Lillers, Avion Thumerelle, Bailleul, Béthune Barbusse, Béthune Rue d’Aires, Bohain-en-Vermandois, Bruay-la-Buissière Desseilligny, Bruay-la-Buissière Jules-Guesdes, Bruay-la-Buissière Raymond-Deruy, Caudry, Chauny, Comines, Denain Pyramide, Estaires, Fouquières-les-Lens Fusillés, Gravelines, Haillicourt, Haisnes la Bassée Humblot, Halluin, Henin-Beaumont, Hersin-Coupigny, Hirson, Houplines, La Sentinelle, Laon, Lesquin Jean-Jaurès, Lievin Jean-Jaurès, Lievin Résidence Aurore, Linselles, Loos-en-Gohelle, Lumbres. Montigny-en-Gohelle, Nieppe rue d’Armentières, Noeux-les-Mines, Oignies, Rousies, Sains-en-Gohelle, Saint-Amand-les-Eaux, Saint-André-lez-Lille, Saint-Martin-au-Laert, Saint-Michel-sur-Ternoise, Saint-Pol-sur-Mer, Saint-Quentin Alexandre-Dumas, Saint-Quentin Cordier, Sallaumines, Sin-le-Noble Maréchal-Leclerc, Soissons avenue de Compiègne, Somain, Tourcoing rue des Francs, Tourcoing Testelin, Wambrechies, Wattignies, Wattrelos Martinoire, Waziers, Wizernes.

Nord-Ouest : Alençon, Amiens Henocque, Argenteuil Fosse-aux-Loups, Beaucouze, Beauvais Jean-Rostand, Beauvais Rue de Clermont, Bois-Guillaume Route de Neufchatel, Caen Demi-Lune, Chanteloup Les Vignes, Cholet, Compiègne, Coulaines, Coutances, Dreux, Evreux Lepouze (lots 1 et 3), Friville-Escarbotin, Garges-les-Gonesse, Gonesse, Gournay-en-Bray, Grand-Couronne, Jumel, La Courneuve La Tour, Le Havre rue de Cayeux, Lisieux, Luce, Meru Louis-Lumière, Mezidon-Canon, Mezy-sur-Seine, Mouy, Noyon Carnot, Penvenan, Periers, Peronne, Pontoise, Rennes, Saint-Etienne-du-Rouvray, Saint-Marcel, Saint-Vigor-le-Grand, Saint-Malo.

Sud-Est (hors Occitanie) : Apt, Arles, Aubenas, Avignon-Sémard, Bollène Maréchal-Leclerc, Bollène Saint-Pierre, Château Arnoux, Istres, La Ciotat, Le Pradet, Marseille Belle-de-Mai, Marseille Crimée, Marseille Jeanne-d’Arc, Marseille Le Merian, Marseille Sainte-Marthe, Miramas, Nice Pasteur-Gassin, Orange Lattre-de-Tassigny, Peyruis, Port-de-Bouc, Privas, Senas, Valréas.

227 magasins Carrefour (ex Dia) appelés à fermer cet été

Des employés devant un supermarché de l’enseigne Carrefour à Lomme le 31 mars 2018© AFP/Archives Philippe HUGUEN

Un total de 227 magasins Carrefour (anciennement Dia), sur les 273 que le géant de la distribution souhaite céder, n’ont pas trouvé de repreneur et sont appelés à fermer cet été, a indiqué lundi à l’AFP un porte-parole du groupe, confirmant des informations du Midi Libre.

Ce chiffre pourrait encore évoluer à la marge alors que le processus, lancé en janvier, au cours d’un vaste changement de stratégie, doit s’achever le 4 juin.

“On en est à 227 fermetures, il y a eu peu d’offres de reprises du fait du manque d’attractivité de ces magasins”, a expliqué un porte-parole à l’AFP.

Le groupe a reçu à ce jour 23 offres fermes et 22 intentions d’achat pour ces magasins. Ainsi 45 magasins seulement pourraient continuer leur activité sur 273 au total.

Le groupe a rappelé avoir signé en avril avec les syndicats un plan de sauvegarde de l’emploi pour l’ensemble des 2.100 salariés concernés et avoir désormais comme objectif de reclasser l’ensemble des employés, contre la moitié initialement.

Confronté à une perte de vitesse, le géant de la distribution a annoncé en janvier une restructuration de ses activités passant par un virage vers le commerce en ligne et le bio. Il a lancé un plan de départs volontaires dans ses sièges en France et un projet de cession ou fermeture de 273 ex-magasins Dia.

Carrefour a fait savoir que les salariés de ces magasins recevront chacun trois offres d’emploi en local, dont une externe, dans le cadre de ce reclassement.

“76 salariés ont été reclassés et l’examen de 240 dossiers de candidature est en cours”, a précisé le porte-parole du groupe.

Le Midi Libre a publié dimanche la liste des magasins devant fermer, se basant sur un document transmis le 18 mai par le distributeur à la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

Selon cette liste, le Nord et l’Est du pays sont particulièrement touchés par les fermetures. A ce jour, aucune offre de reprise n’a été déposée pour les 58 magasins Carrefour du Nord et les 46 magasins de l’Est.

Carrefour …oui mais pas tout de suite

Le marché a salué le contenu du plan stratégique 2020 présenté par M.Bompard mercredi dernier.

Atlantico Bourse

Carrefour ...oui mais pas tout de suite

La confiance des investisseurs était déjà palpable depuis plusieurs semaines : le titre était passé de 16,5€ environ après l’annonce des résultats en septembre à près de 19€ avant l’annonce du plan !

Il y a moins de 3 mois l’ambiance autour de Carrefour était dégradée : résultats en berne, difficulté sur son activité « cœur » en France, panne stratégique et, peut-être surtout, le spectre d’Amazon instillant un doute sur la pérennité même de l’activité à terme. Le titre s’était effondré au moment de l’annonce des résultats à la fin de l’été 2017. Il était passé de 23€ à 16€ en quelques semaines. Nous étions alors bien loin des plus hauts à 32€ touchés furtivement mi-2015, soit-dit en passant une perte en capitalisation pour les actionnaires de plus 16 Milliards d’Euros.

Une profonde révision de la stratégie était donc plus que nécessaire sans quoi la spirale négative entrevue pendant l’été 2017 se serait probablement amplifiée. Le schéma est connu : l’entreprise voit son activité ralentir…quelques temps après le cours de bourse est sanctionné…le doute s’installe…et si des mesures de relance adaptée ne sont prises…les investisseurs finissent par sortir complètement du titre et faute d’avoir agit à temps, l’entreprise est condamnée à des mesures drastiques de sauvegarde voire mise en liquidation ou rapprochée d’un concurrent dans de mauvaises conditions que ce soit pour les salariés et les actionnaires.

Dans le cas de Carrefour, la mesure la plus significative par son ampleur est probablement la réduction de coûts d’un montant de 2 Milliards d’Euros. La plupart des analystes anticipaient moitié moins.  Certaines mesures  auront des impacts plus difficiles à mesurer avant plusieurs mois comme les cessions immobilières ou le partenariat avec le Chinois Tencent dans la vente en ligne.

Ces mesures sont classiques des entreprises en difficulté. M.Bompard a agi de la même manière que beaucoup de ses confrères en réduisant autant que possible les dépenses, mis en place des partenariats ou engagé une guerre des prix pour regagner des parts de marchés…  Les investissements dans le digital traduisent un changement plus fondamental selon nous. Les montants en jeu sont massifs avec un cumul de 2,8 Milliards sur les 3 prochaines années.

Le but de M.Bompard est de relancer la dynamique de Carrefour aussi bien pour faire croître le Chiffre d’Affaires que pour améliorer les marges. En comparant avec ce qui s’est passé pour certains concurrents, nous pensons que ce pari stratégique pourrait s’avérer gagnant et se répercuter positivement sur le cours de bourse. Casino il y a quelques années en France ou Wal-Mart aux Etats-Unis ont redressé leur activité via le digital  et ont vu leur cours de bourse progressé vivement.

Tout ceci est positif mais va prendre du temps et pourrait se heurter à des écueils opérationnels avant d’avoir un effet favorable sur l’activité et la rentabilité. Nous attendrons donc de voir les premiers bénéfices du plan Stratégie 2020 avant de revenir à l’achat.

Carrefour pourrait devoir fermer 227 anciens magasins Dia

CARREFOUR POURRAIT DEVOIR FERMER 227 ANCIENS MAGASINS DIA
Carrefour n’a pas trouvé de repreneur pour 227 des 273 anciens magasins Dia qu’il compte céder dans le cadre de son plan de redressement, a déclaré lundi un porte-parole du groupe de distribution. /Photo d’archives/REUTERS/Sergio Perez

PARIS (Reuters) – Carrefour n’a pas trouvé de repreneur pour 227 des 273 anciens magasins Dia qu’il compte céder dans le cadre de son plan de redressement, a déclaré lundi un porte-parole du groupe de distribution.

Faute de repreneur, les magasins concernés seront fermés, conformément à ce que le groupe avait annoncé.

« Sur la totalité des magasins concernés, 46 font l’objet d’une offre de reprise formalisée ou susceptible de l’être », a déclaré lundi un porte-parole de Carrefour, confirmant une information du Midi Libre.

Ces cessions ou fermetures s’inscrivent dans le cadre du vaste plan de transformation lancé par le nouveau PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, censé permettre au groupe de retrouver sa compétitivité en France, d’entrer de plain-pied dans l’ère numérique et de répondre aux défis environnementaux et sanitaires de la distribution alimentaire.

Le projet prévoit notamment un plan de départs volontaires visant 2.400 postes dans les sièges en France et un plan de sauvegarde de l’emploi lié à la cession ou la fermeture des anciens magasins Dia.

Ces deux volets ont fait l’objet d’un accord signé à la fin avril avec les syndicats.

Les 273 magasins Dia concernés emploient au total 2.100 personnes.

« Carrefour s’est engagé, pour la totalité des salariés qui ne seraient pas repris, à leur proposer trois offres d’emploi, dont deux au moins en interne », a précisé le porte-parole.

Le distributeur avait racheté un réseau de 600 magasins Dia en 2014, dont certains, mal placés, se sont révélés structurellement déficitaires.

En 2017, les pertes de ces anciens Dia reconvertis en Carrefour Contact ou Carrefour City ont totalisé 160 millions d’euros.

Le groupe s’est donné jusqu’au 4 juin pour trouver des repreneurs.

Grande distribution: 227 magasins Carrefour appelés à fermer cet été

Grande distribution: 227 magasins Carrefour appelés à fermer cet été

EMPLOI – Le groupe Carrefour n’a pas trouvé de repreneur pour ces 227 magasins, qui devraient définitivement fermer leurs portes cet été…

Un total de 227 magasins Carrefour​ (anciennement Dia), sur les 273 que le géant de la distribution souhaite céder, n’ont pas trouvé de repreneur et sont appelés à fermer cet été, a indiqué lundi un porte-parole du groupe, confirmant des informations de Midi Libre. Ce chiffre pourrait encore évoluer à la marge alors que le processus, lancé en janvier, au cours d’un vaste changement de stratégie, doit s’achever le 4 juin.

« Peu d’offres de reprises »

« On en est à 227 fermetures, il y a eu peu d’offres de reprises du fait du manque d’attractivité de ces magasins », a expliqué un porte-parole.

Le groupe a reçu à ce jour 23 offres fermes et 22 intentions d’achat pour ces magasins. Ainsi 45 magasins seulement pourraient continuer leur activité sur 273 au total.

Le groupe a rappelé avoir signé en avril avec les syndicats un plan de sauvegarde de l’emploi pour l’ensemble des 2.100 salariés concernés et avoir désormais comme objectif de reclasser l’ensemble des employés, contre la moitié initialement.

Confronté à une perte de vitesse, le géant de la distribution a annoncé en janvier une restructuration de ses activités passant par un virage vers le commerce en ligne et le bio. Il a lancé un plan de départs volontaires dans ses sièges en France et un projet de cession ou fermeture de 273 ex-magasins Dia.

Le reclassement des salariés

Carrefour a fait savoir que les salariés de ces magasins recevront chacun trois offres d’emploi en local, dont une externe, dans le cadre de ce reclassement.

« 76 salariés ont été reclassés et l’examen de 240 dossiers de candidature est en cours », a précisé le porte-parole du groupe.

Midi Libre a publié dimanche la liste des magasins devant fermer, se basant sur un document transmis le 18 mai par le distributeur à la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

Selon cette liste, le Nord et l’Est du pays sont particulièrement touchés par les fermetures. A ce jour, aucune offre de reprise n’a été déposée pour les 58 magasins Carrefour du Nord et les 46 magasins de l’Est.

=================

VincentRVincentR                                     Extrait d’une note confidentielle de l’analyste de Barclays, Nicolas Champ:Rumeur persistante d’un départ d’Alexandre Bompard

Les résultats du groupe Carrefour restent très sensibles, notamment par l’évolution des taux de change et par le real brésilien. Abilio Diniz, un des principaux appui d’Alexandre Bompard, est en très mauvaise posture, lâché par de nombreux investisseurs, en particulier les fonds de pension brésiliens Petros et Previ.

Philipe Houzé confirme son aversion et ses doutes quant aux capacités réelles du PDG de Carrefour. Ce dernier a beau faire diversion avec le blockchain ou la bataille du bio, les investisseurs font la part des choses.

Alexandre Bompard est entré dans une course contre la montre…pour quitter Carrefour avant que des chiffres catastrophiques mais inévitables soient publiés.

Bompart signalé à l’achat cette semaine pour presque 400 000 euros!!!

francoise                                                   Pas assez de clients, les gens veulent des magasins de proximité mais font leurs courses importantes ailleurs.
Les mêmes gens veulent de l’emploi en France mais achètent des produits chinois parce qu’ils sont moins chers….
BlunayoBlunayo                                           Boycot de carrefour qui vend de la viande cadavre d animaux assassinés ,toxique et cancérigène ! Pour en sauver la ferme des animaux sauvés de la mort !
MarylineMaryline                                         super mensonges !!! carrefour a fait des dividendes collossaux et a donné que des miettes aux salariés ; une salariée de cette entreprise est intervenue dans une émission pour raconter la pression exercée, les conditions de travail de plus en plus pesantes dans cette société qui n’a versé que quelques pièces de misère aux salariés !!!! et le gouvernement est bien d’accord pour ce mode de fonctionnement.
RichardRichard                                              confiez une entreprise a un énarque et vous avez le résultat.
les brillants énarques ayant coulé une entreprise :bouton (sg) haberer (cl)messier (vivendi) boé (france telecom) liste non exhaustive
jp62jp62                                                   Trop cher….C normal..
  • gens                                                Ils sont souvent trop cher et avec moins de choix pour les petits carrefour contact. Beaucoup de gens préfèrent faire quelques km en plus pour aller à Super U, Leclerc, Intermarché. Avec les grosses économies réalisées ça leur rembourse largement l’ essence. 
  • soverpf                                          La liberté d’entreprendre quand Carrefour a racheté Dia tout le monde était content, Carrefour n’a pas réussi sa mission, donc Carrefour devient la bete noire de tous. Quelle mentalité………. 
  • chris7878                                     En taule, ces patrons voyous !!! 
  • Jazzo                                             Les DIA quelle qualité de produits en rayon… Carrefour proposent trop de produits standard hyperindustrialisés, le bio c’est l’avenir et ils vont le comprendre trop tard. Et je ne parle pas des prix qui ont bondi en 5 ans. Les prix du bio commencent enfin à rejoindre ceux des anciens produits standards, ainsi le virage faut pas qu’ils le prennent trop tard. 
  • Takanohana91                           José Luis Duran a dynamité la stratégie du groupe en tentant de le donner aux espagnols… Lars Olafson s’y est noyé avec ses Carrefour Planet et la disparition de Champion pour Carrefour Market. Plassat a fait ce qu’il pouvait pour relancer tout ça mais le mal était fait… quel gâchis… 
  • Xavpau                                      Je ne pense pas que Carrefour se soit engagé à garder ses salariés à vie. De même, si un salarié trouve mieux ailleurs, Carrefour va se mettre en grève? On travaille pour une boite pour un salaire. Si on ne veut pas etre viré, ben, on monte sa boite… 
    • ode87                                 Oui c’est vrai ça, tout le monde n’a qu’à CHOISIR d’être 1er de cordée!!! C’est un discours qui est abject quand 2500 employés se font virés par une multinationale qui a choisi de rémunérer grassement ses PDG, ses actionnaires, encaisser des millions d’euros d’argent public destinés à investir et à créer des emplois et non pas à en supprimer!
Publicités