Fillon: « Hollande veut me tuer avec son cabinet noir »

Laisser un commentaire


lC

France: empêtré dans les affaires, Fillon accuse le pouvoir

François Fillon sur France 2 dans « L’émission politique », le 23 mars 2017 à Paris

Paris (AFP) – Empêtré dans les affaires judiciaires, le candidat de droite à la présidentielle française François Fillon a accusé jeudi le président socialiste François Hollande d’organiser des fuites vers la presse, ce dernier démentant en questionnant son « intégrité ».

Vainqueur surprise de la primaire de la droite, ancien favori des sondages désormais distancé par la candidate d’extrême droite Marine Le Pen et l’ex-ministre centriste Emmanuel Macron, M. Fillon a vu sa candidature vaciller après des révélations fin janvier sur les emplois fictifs présumés de son épouse Penelope et de deux de ses enfants.

Ces révélations ont abouti à son inculpation la semaine dernière – une première pour un candidat majeur à la présidentielle française – notamment pour détournement de fonds publics, complicité et recel de détournement de fonds publics, recel et complicité d’abus de biens sociaux. Et la justice a élargi récemment son enquête à des soupçons d' »escroquerie aggravée, faux et usage de faux ».

Son épouse est convoquée mardi par les juges en vue d’une éventuelle inculpation.

Premier ministre sous l’ex-président de droite Nicolas Sarkozy (2007-2012), M. Fillon, 63 ans, actuellement éliminé au premier tour du 23 avril selon tous les sondages, a contre-attaqué avec virulence jeudi soir sur la chaîne publique France 2, accusant le président Hollande de diriger un « cabinet noir ».

« Ca fait deux mois que la presse déverse sur moi des torrents de boue », s’est-il emporté face à un journaliste lui demandant s’il était « un homme d’argent ».

« Il y a un livre qui sort ces jours-ci, dont j’ai pu lire les bonnes feuilles, qui a été écrit par des journalistes qui sont très loin d’être mes amis puisque deux d’entre eux sont des journalistes du Canard enchaîné », l’hebdomadaire d’investigation qui avait révélé les emplois fictifs présumés, a fait valoir M. Fillon.

D’après l’ancien Premier ministre, ce livre, titré « Bienvenue place Beauvau », « explique que François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l’intéressent à son bureau, ce qui est d’une illégalité totale ». « On cherchait un cabinet noir, on l’a trouvé (…) Ce soir, solennellement, je demande qu’il y ait une enquête d’ouverte sur les allégations qui sont portées dans ce livre, parce que c’est un scandale d’Etat ».

– Candidat ‘aux abois’ –

L’un des auteurs du livre, Didier Hassoux, a démenti les affirmations d’un candidat « aux abois » qui « essaye de faire un coup ».

« On n’a jamais écrit ça », a-t-il lancé sur la radio FranceInfo. « La seule personne qui croit qu’il y a un cabinet noir à l’Elysée, c’est François Fillon. (…) Ce cabinet noir n’existe pas ».

Quant au président Hollande, il a rapidement « condamné avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon » dans un communiqué, dénonçant « un trouble insupportable » à la campagne présidentielle et assurant que depuis son élection en 2012, « l’exécutif n’est jamais intervenu dans aucune procédure judiciaire et a toujours respecté strictement l?indépendance de la magistrature ».

« Et sur les affaires particulièrement graves concernant M. Fillon, parce qu’elles touchent à l’intégrité et à l’exemplarité, le président de la République n’en a été informé que par la presse », selon le communiqué.

« Le seul scandale ne concerne pas l’Etat, mais une personne qui aura à en répondre devant la justice », a insisté la présidence.

Le ministère français de la Justice a également réagi, soulignant dans un communiqué que « ce candidat à la présidence de la République a voté systématiquement contre tous les textes renforçant l?indépendance de la Justice et favorisant la transparence de la vie politique », ce qui « traduit une évidence que ne peuvent effacer les affirmations sans fondement de ce soir ».

Après sa charge contre le pouvoir, M. Fillon a fait son mea culpa au sujet des trois costumes de luxe, d’une valeur de 13.000 euros, offerts par son « ami » Robert Bourgi, sulfureux avocat proche des réseaux de la « Françafrique ».

« J’ai eu tort d’accepter » ces costumes, « j’ai fait une erreur de jugement » et « je les ai rendus » à ce « très vieil ami de plus de 20 ans », a-t-il dit.

Il a en revanche qualifié de « mensonge éhonté » les informations du Canard Enchaîné sur le paiement à sa société de conseil 2F d’une somme de 50.000 dollars pour mettre en relation une homme d’affaires libanais et le président russe Vladimir Poutine.

b_1_q_0_p_0

Hollande « condamne avec la plus grande fermeté les allégations mensongères » de Fillon (Elysée) 5/25

BByEiH1
 
 
© Fournis par AFP François Hollande inaugure l’Agence Française Anticorruption à Bercy, le 23 mars 2017 
François Hollande a « condamné avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon » qui l’a accusé mercredi soir sur France 2 d’animer contre lui un « cabinet noir », dans un communiqué de l’Elysée. »Depuis 2012, et c’est un fait établi, l’exécutif n’est jamais intervenu dans aucune procédure judiciaire et a toujours respecté strictement l’indépendance de la magistrature », a poursuivi la présidence.

« Et sur les affaires particulièrement graves concernant M. Fillon, parce qu’elles touchent à l’intégrité et à l’exemplarité, le président de la République n’en a été informé que par la presse », a-t-elle encore assuré.

Selon l’Elysée, « les propos de M. Fillon, qui s’ajoutent aux révélations des dernières semaines, n’ont donc aucun fondement et provoquent un trouble insupportable à la campagne présidentielle qui appelle dignité, sérénité et responsabilité ».

« Le seul scandale ne concerne pas l’Etat, mais une personne qui aura à en répondre devant la justice », a insisté la présidence.

François Fillon avait dénoncé quelques instants plus tôt sur France 2 un « scandale d’Etat », accusant François Hollande d’organiser à la tête d’un « cabinet noir » les fuites dans la presse sur ses affaires judiciaires.

France: empêtré dans les affaires, Fillon accuse le pouvoir

AFP
François Fillon sur France 2 dans « L’émission politique », le 23 mars 2017 à Paris ( AFP / THOMAS SAMSON )

Empêtré dans les affaires judiciaires, le candidat de droite à la présidentielle française François Fillon a accusé jeudi le président socialiste François Hollande d’organiser des fuites vers la presse, ce dernier démentant en questionnant son « intégrité ».

Vainqueur surprise de la primaire de la droite, ancien favori des sondages désormais distancé par la candidate d’extrême droite Marine Le Pen et l’ex-ministre centriste Emmanuel Macron, M. Fillon a vu sa candidature vaciller après des révélations fin janvier sur les emplois fictifs présumés de son épouse Penelope et de deux de ses enfants.

Ces révélations ont abouti à son inculpation la semaine dernière – une première pour un candidat majeur à la présidentielle française – notamment pour détournement de fonds publics, complicité et recel de détournement de fonds publics, recel et complicité d’abus de biens sociaux. Et la justice a élargi récemment son enquête à des soupçons d' »escroquerie aggravée, faux et usage de faux ».

François Hollande inaugure l'Agence Française Anticorruption à Bercy, le 23 mars 2017

François Hollande inaugure l’Agence Française Anticorruption à Bercy, le 23 mars 2017 ( POOL/AFP / Francois Mori )

Son épouse est convoquée mardi par les juges en vue d’une éventuelle inculpation.

Premier ministre sous l’ex-président de droite Nicolas Sarkozy (2007-2012), M. Fillon, 63 ans, actuellement éliminé au premier tour du 23 avril selon tous les sondages, a contre-attaqué avec virulence jeudi soir sur la chaîne publique France 2, accusant le président Hollande de diriger un « cabinet noir ».

« Ca fait deux mois que la presse déverse sur moi des torrents de boue », s’est-il emporté face à un journaliste lui demandant s’il était « un homme d’argent ».

« Il y a un livre qui sort ces jours-ci, dont j’ai pu lire les bonnes feuilles, qui a été écrit par des journalistes qui sont très loin d’être mes amis puisque deux d’entre eux sont des journalistes du Canard enchaîné », l’hebdomadaire d’investigation qui avait révélé les emplois fictifs présumés, a fait valoir M. Fillon.

François Fillon sur France 2 dans "L'émission politique", le 23 mars 2017 à Paris

François Fillon sur France 2 dans « L’émission politique », le 23 mars 2017 à Paris ( AFP / THOMAS SAMSON )

D’après l’ancien Premier ministre, ce livre, titré « Bienvenue place Beauvau », « explique que François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l’intéressent à son bureau, ce qui est d’une illégalité totale ». « On cherchait un cabinet noir, on l’a trouvé (…) Ce soir, solennellement, je demande qu’il y ait une enquête d’ouverte sur les allégations qui sont portées dans ce livre, parce que c’est un scandale d’Etat ».

– Candidat ‘aux abois’ –

L’un des auteurs du livre, Didier Hassoux, a démenti les affirmations d’un candidat « aux abois » qui « essaye de faire un coup ».

« On n’a jamais écrit ça », a-t-il lancé sur la radio FranceInfo. « La seule personne qui croit qu’il y a un cabinet noir à l’Elysée, c’est François Fillon. (…) Ce cabinet noir n’existe pas ».

Quant au président Hollande, il a rapidement « condamné avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon » dans un communiqué, dénonçant « un trouble insupportable » à la campagne présidentielle et assurant que depuis son élection en 2012, « l’exécutif n’est jamais intervenu dans aucune procédure judiciaire et a toujours respecté strictement l’indépendance de la magistrature ».

« Et sur les affaires particulièrement graves concernant M. Fillon, parce qu’elles touchent à l’intégrité et à l’exemplarité, le président de la République n’en a été informé que par la presse », selon le communiqué.

Christine Angot, le 2 novembre 2015 à Paris après avoir reçu le pris Décembre pour "Un amour

Christine Angot, le 2 novembre 2015 à Paris après avoir reçu le pris Décembre pour « Un amour impossible » ( AFP / FRANCOIS GUILLOT )

« Le seul scandale ne concerne pas l’Etat, mais une personne qui aura à en répondre devant la justice », a insisté la présidence.

Le ministère français de la Justice a également réagi, soulignant dans un communiqué que « ce candidat à la présidence de la République a voté systématiquement contre tous les textes renforçant l’indépendance de la Justice et favorisant la transparence de la vie politique », ce qui « traduit une évidence que ne peuvent effacer les affirmations sans fondement de ce soir ».

Après sa charge contre le pouvoir, M. Fillon a fait son mea culpa au sujet des trois costumes de luxe, d’une valeur de 13.000 euros, offerts par son « ami » Robert Bourgi, sulfureux avocat proche des réseaux de la « Françafrique ».

« J’ai eu tort d’accepter » ces costumes, « j’ai fait une erreur de jugement » et « je les ai rendus » à ce « très vieil ami de plus de 20 ans », a-t-il dit.

Il a en revanche qualifié de « mensonge éhonté » les informations du Canard Enchaîné sur le paiement à sa société de conseil 2F d’une somme de 50.000 dollars pour mettre en relation une homme d’affaires libanais et le président russe Vladimir Poutine.

« J’ai rendu les costumes » : le résumé des réponses de François Fillon sur France 2 aux accusations dont il fait l’objet

Fillon accuse Hollande d’animer un « cabinet noir », le chef de l’Etat « condamne des allégations mensongères »

Fillon accuse Hollande d’animer un « cabinet noir », le chef de l’Etat « condamne des allégations mensongères »

François Hollande a « condamné avec la plus grande fermeté les allégations mensongères » de François Fillon, dans un communiqué, en réaction aux accusations lancées par ce dernier dans « L’Emission politique » de France 2, jeudi 23 mars. Le candidat de la droite à l’élection présidentielle a accusé le président de la République d’être à la tête d’un « cabinet noir », qui orchestrerait des fuites contre lui, et a demandé l’ouverture d’une enquête.

François Fillon a expliqué fonder ces accusations sur un livre à paraître : « Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat », de Didier Hassoux et Christophe Labbé, journalistes du Canard enchaîné, et Olivia Recasens. « C’est un livre qui (…) explique que François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l’intéressent à son bureau, ce qui est d’une illégalité totale », a expliqué François Fillon. « On n’a jamais écrit ça », a cependant démenti dans la soirée un des auteurs, Didier Hassoux, interrogé par franceinfo.

Hollande « n’a été informé que par la presse » des affaires Fillon

« Moi, ce soir, solennellement, je demande qu’il y ait une enquête d’ouverte sur les allégations qui sont portées dans ce livre, parce que c’est un scandale d’Etat, avait martelé le candidat des Républicains. On cherchait un cabinet noir, on l’a trouvé, en tout cas, à travers ces allégations. »

« L’exécutif n’est jamais intervenu dans aucune procédure judiciaire », a démenti l’Elysée, assurant que « sur les affaires particulièrement graves concernant M. Fillon, (…) le président de la République n’en a été informé que par la presse ».

« Bienvenue Place Beauvau » : que raconte vraiment le livre sur lequel Fillon fonde ses accusations contre Hollande ?

ENQUÊTE – Alors qu’il n’est pas encore sorti, le livre « Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat » fait l’objet de toutes les interrogations. Des « bonnes feuilles » publiées dans Valeurs Actuelles, François Fillon qui s’en sert pour porter de graves accusations contre François Hollande, un démenti de l’un de ses auteurs jeudi soir… Faisons le point sur ce que l’on sait de ce livre aux ingrédients explosifs.

C’est un livre qui a beaucoup fait parler de lui dans « L’émission politique » ce jeudi soir sur France 2. En se basant sur l’enquête de trois journalistes du Canard Enchaîné, « Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat » (éd. Robert Laffont, à paraître prochainement) François Fillon a accusé François Hollande de faire remonter les écoutes qui l’intéresseraient et donc d’être à l’origine des fuites le concernant.

Ce que l’Elysée a aussitôt démenti, mais pas seulement. L’un des auteurs, Didier Hassoux, n’a pu assurer l’existence d’un « cabinet noir », comme l’a prétendu le candidat Les Républicains sur le plateau de David Pujadas, qui a également demandé l’ouverture d’une enquête sur ces allégations.

Dans une interview accordée à BFM TV, le journaliste a relu le passage de son livre à ce sujet, où il est écrit noir sur blanc : « Le retour aux affaires de ces chiraquiens nourrit bien évidemment le soupçon sarkozyste de l’existence d’un cabinet noir. Il n’est pas possible d’en apporter la preuve formelle, comme il n’est pas possible de prouver le contraire ».

Pour Didier Hassoux, ce qu’ils racontent dans ce livre n’est « pas du tout ce que dit monsieur Fillon ». « Ce qu’on (y) raconte, c’est que François Hollande a fait, comme nombre de ses prédécesseurs, une utilisation classique de l’appareil policier. Ce serait une faute politique majeure qu’un certain nombre d’informations ne remontent pas », explique-t-il.

Sarkozy, je le surveille, je sais tout ce qu’il faitPropos tenus, selon les auteurs, par François Hollande

Il s’est notamment appuyé sur un exemple précis, celui de Tracfin, le service de renseignement qui lutte contre le blanchiment d’argent et qui est rattaché au ministère de l’Économie. Cette cellule « fait remonter les informations au ministre de l’Economie. A charge pour (lui) de les regarder ou de ne pas les regarder, c’est son choix, charge à lui, c’est aussi son choix de les faire remonter à Matignon, à l’Intérieur ou à l’Elysée », poursuit-il. Pourtant, le journaliste précise qu’ils ont cherché si tel avait été le cas, mais ils n’ont pas « trouvé ».

Si actuellement, le livre n’est pas encore sorti, quelques extraits sont néanmoins disponibles dans Valeurs Actuelles. Comme le précise à LCI Louis de Raguenel, rédacteur en chef de l’hebdomadaire, l’enquête mettrait en lumière « un certain nombre d’éléments qui attestent que François Hollande a utilisé la chancellerie, a utilisé tracfin pour essayer de déstabiliser un certain nombre de concurrents politiques ».

« Sarkozy, je le surveille, je sais tout ce qu’il fait », aurait même déclaré, depuis l’Elysée, le président de la République, en février 2014, selon Louis de Raguenel qui cite le livre de Didier Hassoux, de Christophe Labbé et d’Olivia Recasens. « Ils expliquent eux-mêmes qu’il y a eu un acharnement contre Nicolas Sarkozy », indique-t-il, rapportant également que ce sont les « mêmes juges » qui s’intéressent à François Fillon désormais.

François Fillon l’a-t-il vraiment lu ?

Pour autant, le rédacteur en chef de Valeurs Actuelles le reconnaît, ce livre parle aussi de « plein d’autres choses ». « Nous on a choisi les ‘bonnes feuilles’, on récupère des extraits (…) qui nous semblent les plus intéressants » pour les lecteurs dans cette campagne et au regard des dernières affaires révélées dans la presse.

Il note notamment de nombreuses « anecdotes », comme la mise en examen du directeur de cabinet de Manuel Valls, « dès lors » que ce dernier ait « décidé de se présenter à la primaire de la gauche ». « L’objectif, résume-t-il, est de retracer cinq ans de quinquennat de François Hollande, de gestion du ministère de l’Intérieur, de la place Beauveau, de l’Elysée ».

Mais François Fillon l’a-t-il vraiment lu ? C’est en tout cas ce qu’il a assuré sur France 2 jeudi soir, ajoutant même qu’il ne s’est pas basé sur « les bonnes feuilles » de Valeurs Actuelles mais sur une version « PDF ». Sur Twitter, le journaliste Olivier Biffaud a indiqué qu’il avait contacté Didier Hassoux, qui lui aurait précisé qu' »aucun PDF » de son livre n’était pourtant pas disponiblele 23 mars. Ce que réfutent les soutiens du candidat de la droite.

===========

  • M9526567                                                      Cela dit, sa com est d’une nullité affligeante. Je préférais pendant le début : il avait fait canard, le dos rond, et on était passé à autre chose. S’il avait fait ça depuis le début, ca se serait dégonflé.Bien sûr que tout ça est manipulé, lamentablement par le pouvoir et surtout la justice, non impartial en France.Mais faut pas jouer les calimeros, c’est pas efficace
  • Equity1                                                        L’hebdomadaire Valeurs Actuelles publie les « Dossiers noirs de l’Elysée ». Le site est saturé, impossible à ouvrir.
  • @jpam :                                                         oui, je suis d’accord. Je voterai qd même pour Fillon car c’est le seul à avoir fait le bon diagnostic de notre pays et à avoir les bons remèdes.

  • @Lorant21.                                                Excellente remarque Un peu d’humour dans ce monde de brute

  • charleco 

    Natacha Polowny : « Vous n’avez pas encore compris? » Elle dénonce la machination contre Fillon et la vassalité des médias au pouvoir socialiste.

  • alphalog                                                      depuis le temps que Fillon commet de « petites erreurs »….et çà veut devenir Président lol
  • M802641                                                       Voilà ce qu’a dit le Grand Ministre de Talleyrand « “L’esprit sert à tout, mais il ne mène à rien.” – “Agiter le peuple avant de s’en servir, sage maxime.” (congrès de Vienne 1814) – “La parole a été donnée à l’homme pour déguiser sa pensée.” Bon élève du système M. Macron, presque aussi bon que son mentor !
  • ANT35                                                        Le système de notre pays est accablant! Je salue quand même F.Fillon pour son calme et son charisme malgré la « sur-communication » de la presse, des attaques des différentes personnes,… Son comportement me laisse penser qu’il se place au dessus des autres candidats même si les sondages disent le contraire
  • jpam                                                              Ça en devient quasi pathétique. Bien sur que cette affaire est, comme pour DSK d’ailleurs, une énorme manipulation mettant en lumière des dérives comportementales connues de tous et surtout pratiquées par le plus grand nombre (cf Leroux, Bartolonne etc….). En même temps, la politique, surtout à ce niveau, c’est pas le monde des bisounours… Peut-être que M. Fillon est trop « tendre » pour ce milieu, mais surtout sa défense et sa communication ont été en dessous de tout.
    • stephanestephane                                Cela ne m’étonne pas de Hollande. Je pense qu’il manipule tout depuis L élysée, depuis qu’il sait qu’il n’est pas candidat. Le cabinet noir, ce n’est pas un mythe mais une réalité. Il n’y a que lui qui peut expliquer poursuivi des informations connues des juges et protégées par le secret de l’instruction peuvent fuir vers les journalistes. Car Hollande, a l’info via son cabinet noir et les gens qu’il a mis en place au sein des magistrats.
      John HJohn H                                      De TOUTES FACONS l’affaire FILLON sent le sale coup de HOLLANDE. C’est évident. Tout pousse à croire à l’existence d’une machination. Lorsqu’on est de gauche ou d’extrême droite, évidemment que les déboires de Fillon sont une bonne chose. Mais franchement, même si j’étais de gauche je serais dégoûté de voir un tel acharnement et une telle manipulation. La politique Française est devenue sale, car la gauche n’est pas au niveau. Donc utilise les coups bas pour passer, pour rester au pouvoir…
    • Vous vous rendez compte que le Parti Socialiste a quand-même demandé à Fillon de se retirer de la course à la présidentielle !! LOOL Vous vous rendez compte ou pas ??? C’est tout de même énorme !
      On fait démissionner le numéro 2 du gouvenement pour les mêmes faits présumés, et hop on dit à Fillon « tu vois, lui il a démissionné pour les mêmes faits. Alors toi, démissionne ! » LOOOL on nous prend pour des imbéciles!

      stephane                               Un scandale d’état. Un président qui utilise des voies d’informations illégales , des écoutes, des informateurs,, cela ne merite-t-il une enquête et une mise en examen?  Est-ce que la justice va diligenter une enquête en 24 h comme cela a été fait pour Fillon? Question ouverte

      GD666GD666                                      Et si Hollande était « traité » comme Fillion, juste pour voir?
    • MizouMizou                                      Je vois que sur BFMTV les débats sont toujours aussi équilibrés : 3 socialos contre 1 à droite !!!

      bon sens                                  c’est malheureusement vrai, il suffit de voir le nombre de juges du syndicat de la magistrature, venant de Taubira, aujourd’hui dans le staff de Macron

      DominiqueDominique                             difficile de croire Toutmou, Flamby tellement il a menti aux français/es pendant 5 ans
      Hugo GHugo G                                     Fillon a raison : Hollande a tout commandité

     » Il note notamment de nombreuses « anecdotes », comme la mise en examen du  directeur de cabinet de Manuel Valls, « dès lors » que ce dernier ait « décidé de se présenter à la primaire de la gauche ». On appelle ça une anecdote ? Ce que j’y vois c’est un vrai scandale. Cela démontre une justice aux mains du pouvoir, et à partir de là, comme César, on lève ou baisse le pouce pour la mise à mort. Je n’ai pas envie d’attendre 30 ans pour tout savoir sur hollande comme on nous a fait attendre pour tout savoir sur mitterrand. On a déjà oublié le bouquin où « il ne devait pas dire ça » Quand je pense qu’il pousse macron, je me pose des questions. Ce n’est pas l’amour de la France qui le motive, c’est la haine de certains.
    • Lorsque les affaires Hollande sortiront ça risque de faire du bruit….

      C’est beau la transparence. .. 

    • Je ne suis pas un fan de Sarkozy mais il faut reconnaitre une chose, il est plus crédible que Fillon qui est vraiment ridicule. 
    • Complètement à la masse ce fifi, mais bon valeurs actuelles aussi, y a pas idée de lire ce truc, même voici est au dessus.
    • c’est bizarre ! mon commentaire n’apparait pas !!!

      Le livre est bien dispo en pdf vente en ligne     Bonne lecture !!!!

    • Fillon se moque du monde, ces pratiques « secrètes » il les a certainement utilisées . On nous ment, on ne nous dis pas tout….! C’est de la politique de très haut niveau . Pauvre France..!
    • OUI !!!!! Le livre est dispo en version en ligne !!!!!! Moyennant quelques euros       Bonne lecture !
    • Mais clair, vive Fillon, c’est grâce à son entêtement que Macron va gagner
    • Le livre est disponible en version en ligne à l’achat et les stocks sont déjà épuisés version papier !!!!!!!

      Bonne lecture

    • Le livre est disponible à l’achat en PDF

    • Ça prouve que Fillon n’a pas menti au sujet du PDF contrairement à ce que prêtant un des trois auteurs Didier Hassoux
    • Fillon fait du Trump tout simplement ! La différence: les américains sont tombés dans le panneau comme des bleus ! A mon sens l’issue ne sera pas la même en France
    • Facile pourtant de savoir ce qu’il y a réellement dans ce livre et si des modifications du PDF sont intervenues ces dernières heures. Même le policier le plus endormi qui a co-participé (avec des centaines d’autres) aux enquêtes « Fillon » pourrait le découvrir en 5 minutes!

      Mais le fera t-il? Rien n’est moins sûr!

    • On accuse souvent les autres de ses propres travers… qui a bien pu faire tomber Strauss-Kahn au fait?

      S’il existe un cabinet noir Fillon en connaît certainement bien le fonctionnement , même pas besoin de lire le livre…

    • Il a dit qu’il avait lu « le pdf comme on dit », par là je pense qu’il entendait le résumé du livre avec les passages intéressants fait par qqun d’autre pour lui. Pas la version pdf.
    • Je me suis demandé la même chose … parceque la version pdf ne soit sûrement pas être en ligne ou autres.
    • Donc resultat des courses fillon ne sait rien îl ment une fois de plus il se victimise afin de faire pleurer dans les chaumières des quelques sympathisants qui lui reste

     

    Publicités

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :