Hamon..dieu qu’il est impoli!

Laisser un commentaire


k1Trois questions autour de la mise en examen de Benoît Hamon pour « injure publique »

Depuis le début du mois de mars, la mise en examen pour « injure publique » du candidat socialiste à l’Elysée indigne l’extrême droite qui fait le parallèle avec les affaires touchant François Fillon ou le Front national. Franceinfo vous explique pourquoi cela n’est pas si simple.

Benoît Hamon s\'exprime devant l\'Assemblée des départements français, à Paris, le 8 mars 2017. 
Benoît Hamon s’exprime devant l’Assemblée des départements français, à Paris, le 8 mars 2017.  (ERIC FEFERBERG / AFP)
avatarfranceinfo / France Télévisions

Depuis le début du mois de mars, l’extrême droite dénonce sur les réseaux sociaux le silence des médias au sujet de la mise en examen de Benoît Hamon, en décembre dernier, pour « injure publique ». Une procédure qui n’a pas fait les grands titres et qui date de décembre 2016, plus d’un mois avant la primaire de la gauche dont il est sorti vainqueur.

Dans le contexte des déboires judiciaires de François Fillon et de Marine Le Pen, Louis Aliot, vice-président du Front national s’émeut du « silence média » ; quand Jérôme Rivière, membre du comité stratégique de la campagne de Marine Le Pen, écrit : « Pas de flash info, ni émotion, ni colère de la presse… Ah oui, il est candidat du système. » Franceinfo vous explique pourquoi la comparaison de cette affaire avec celles touchant le candidat du parti Les Républicains ou le FN ne tient pas.

Que reproche-t-on à Benoît Hamon ?

En novembre 2015, en pleine campagne pour les régionales, le prétendant à présidence de la République dénonce le soutien de Nicolas Miguet à Valérie Pécresse en Ile-de-France. Il tweete : « L’escroc Miguet roule pour Pécresse. Votez #AvecBarto. » A la suite de ce message, Nicolas Miguet, homme d’affaires controversé et président du Rassemblement du contribuable français, porte plainte  pour « injure publique » contre Benoît Hamon. Le candidat, vainqueur de la primaire de la gauche, est mis en examen pour « injure publique » le 7 décembre 2016.

Pourquoi certains s’indignent ?

Contacté par L’Express.fr, Nicolas Miguet s’insurge et n’hésite pas à faire le parallèle avec les affaires qui entachent la campagne présidentielle. « Même si je n’ai pas la prétention d’être le nombril du monde, je note que, le concernant, la justice va moins vite que dans les dossiers qui concernent Marine Le Pen et François Fillon. Il y a une justice à deux vitesses », dit-il.

D’abord relayée par des sites d’informations locaux (Normandie-actu ou Le Réveil normand) en raison des origines normandes de Nicolas Miguet, l’information a été reprise par des sites néo-conservateurs et d’extrême droite : Dreuz.info, Le Salon beige, TVLibertés, Breizh-info…

Pourquoi cette mise en examen est une formalité ?

C’est une question de procédure : pour les cas d’injure publique ou de diffamation, la mise en examen est systématique. Il suffit d’identifier l’auteur des propos et de vérifier que Benoît Hamon est bien l’auteur des propos incriminés. Ce qui n’est pas difficile dans cette affaire où le tweet est toujours en ligne.

D’ailleurs, l’avocate de Benoît Hamon précise à Libération que Nicolas Miguet a préféré invoquer l’injure publique plutôt que la diffamation. « Pour attaquer Hamon en diffamation, la procédure pénale aurait exigé de lui qu’il rapporte la preuve que l’injure à son encontre était fausse », écrit le quotidien. Or, Nicolas Miguet a été condamné en 2014 par l’Autorité des marchés financiers à 600 000 euros d’amende pour conflits d’intérêts. En clair, la procédure pour injure publique n’entraîne pas de débat sur les véracités des propos dénoncés (en l’occurrence, peut-on qualifier Nicolas Miguet d’escroc ?) et permet une mise en examen automatique.

Hamon mis en examen, pourquoi la comparaison avec Fillon et Le Pen ne tient pas

 Lucas Burel

benoit-hamon-le-2-mars-2017-a-paris_5835435Benoît Hamon le 2 mars 2017 à Paris       afp.com/Christophe ARCHAMBAULT

Le candidat socialiste à l’élection présidentielle a été mis en examen pour injure publique en décembre dernier. Plusieurs élus FN accusent les « médias » d’avoir passé l’information sous silence.

La belle affaire. Benoît Hamon, le candidat du Parti socialiste a été mis en examen et personne, ou presque, n’en parlerait. Depuis ce matin, plusieurs élus du Front national, dont Louis Aliot, vice-président du FN, relaient sur les réseaux sociaux la mise en examen du champion du PS, intervenue le 7 décembre dernier, pour injure publique à l’encontre de Nicolas Miguet, président du Rassemblement des contribuables français (RCF) et candidat à l’élection présidentielle.

A l’origine de la plainte, un tweet publié par Benoît Hamon en novembre 2015 -toujours visible sur son compte- qualifiant Nicolas Miguet d' »escroc », précise Le Réveil Normand, qui a repéré l’information sur le site miguet2017.com.

L’annonce de cette mise en examen, confirmée à L’Express par l’avocate de Benoît Hamon, intervient alors que François Fillon et Marine Le Pen font campagne sous la menace d’une mise en examen dans le cadre de deux affaires d’emplois fictifs: le Penelopegate pour le premier et celle visant les assistants parlementaires du FN au Parlement européen dans le cas de la présidente du FN.

LIRE AUSSI >> Assistants parlementaires: Marine Le Pen convoquée par les juges en vue d’une mise en examen

Pour autant, la comparaison du cas de Benoît Hamon avec les procédures qui visent les candidats de la droite et de l’extrême droite est fallacieuse. Non seulement, la plainte pour injure publique déposée à l’encontre du vainqueur de la primaire à gauche n’a débouché sur aucune enquête mais la mise en examen, dans le cas d’injure, est automatique, sans préjuger de la décision finale.

« Justice à deux vitesses », vraiment?

Mais peu importe, l’affaire reste du pain bénit, notamment pour le FN, toujours enclin à dénoncer le « deux poids, deux mesures », dont serait victime sa candidate. Auprès de L’Express, Nicolas Miguet -qui a publié sur son site les documents de procédure- se félicite d’ailleurs que la presse évoque « enfin » la mise en examen de Benoît Hamon. « Même si je n’ai pas la prétention d’être le nombril du monde, je note que, le concernant, la justice va moins vite que dans les dossiers qui concernent Marine Le Pen et François Fillon. Il y a une justice à deux vitesses », assure-t-il.

Un traitement inégal, également sous-entendu par Louis Alliot, qui a tweeté l’article « Boum : Benoît Hamon vient d’être mis en examen (évidemment, silence média) » du site d’extrême droite Dreuz, et Jérôme Rivière, membre du comité stratégique de la campagne de Marine Le Pen.

« Pas de flash info, ni émotion ni colère de la presse… ah oui, il est candidat du système #Hamon », écrit sur Twitter, l’ex-député UMP, fraîchement rallié au FN.

« Mise en examen automatique »

Mais ces élus font mine d’oublier que ces procédures ne sont pas comparables: en matière d’injure publique et de diffamation, un simple dépôt de plainte avec constitution de partie civile entraîne une mise en examen automatique, comme l’a soulevé l’équipe de campagne du candidat socialiste, contactée par Le Réveil Normand.

LIRE AUSSI >> Marine Le Pen dénonce les « coups tordus » du « système »

« C’est purement technique, le juge d’instruction vérifie simplement l’identité de la personne visée par la plainte lors de l’interrogatoire de première comparution avant la mise en examen. Dans la mesure où Benoit Hamon semble avoir reconnu être l’auteur de la phrase incriminée, le renvoi est également quasi automatique », confirme l’avocat Stéphane Babonneau, interrogé par L’Express.

Et de préciser: « Contrairement à la diffamation, le dépôt de plainte pour injure publique est parfois utilisée par les personnes qui s’en disent victimes pour éviter un débat sur la vérité des propos dénoncés. Le procès se limitera donc à déterminer si le tweet de Benoît Hamon est outrageant et méprisant. En l’occurrence, on ne se posera pas la question de savoir si Nicolas Miguet est un escroc ou pas. »

Requalification en diffamation?

Et dans le cas du président du RCF, cette absence de débat sur la véracité des propos de Benoît Hamon pourrait être tout à fait utile: le très affairiste Nicolas Miguet collectionne les condamnations, notamment pour fraude à la TVA en 2007, ainsi que que banqueroute, faux en écriture et… escroquerie en 1999.

L’avocate de Benoit Hamon indique par ailleurs à L’Express avoir déposé des observations pour demander la requalification en « diffamation » des faits que Nicolas Miguet a « astucieusement qualifié d’injure publique dans sa plainte afin d’éviter de débattre sur le fond ». La défense du candidat assure également réfléchir à porter plainte en diffamation contre Nicolas Miguet aux vues des informations « attentatoires et inexactes », publiées sur son site de campagne.

Hamon mis en examen et personne n’en parle, des soutiens FN et LR crient au complot médiatique

PRESIDENTIELLE Le candidat PS a été automatiquement mis en examen en décembre pour avoir qualifié Nicolas Miguet d’« escroc »…

Benoit Hamon, le 23 février 2017 à Arras.
Benoit Hamon, le 23 février 2017 à Arras. – Michel Spingler/AP/SIPA

O. P.-V.

« Boum : Benoît Hamon vient d’être mis en examen (évidemment, silence média) ». Non, cette information n’est (presque) pas fausse, et non, elle ne vient (presque) pas de la fachosphère. Ce sont les mots employés par le vice-président du Front national Louis Aliot pour relayer un article de dreuz.info.

Dreuz.info est un site qui « diffuse régulièrement de fausses informations ou des articles trompeurs », selon Le Monde mais, en l’occurrence, il est allé piocher cette histoire dans l’hebdomadaire régional Le Réveil normand. Oui, Benoît Hamon, le candidat socialiste à l’élection présidentielle, a bien été mis en examen. C’était le 7 décembre 2016, pas ces derniers jours, et pour une affaire sans comparaison avec celles qui concernent Marine Le Pen et François Fillon.

« L’escroc Miguet roule pour Pécresse. Votez #AvecBarto »

On remonte le fil de « la polémique Hamon ». Le 29 novembre 2015, le député frondeur et ancien ministre de l’Education publie un tweet dans le cadre des élections régionales. On y voit une affiche de l’homme d’affaires et politique controversé Nicolas Miguet, proche de l’extrême droite, dénonçant le vote en faveur de Claude Bartolone, le candidat PS futur vainqueur du scrutin en Île-de-France. Hamon légende l’image par la phrase « L’escroc Miguet roule pour Pécresse. Votez #AvecBarto ».

Le terme « escroc » est mal passé pour Nicolas Miguet, qui a porté plainte pour injure publique. Benoît Hamon a donc été mis en examen dans ce cadre, la procédure étant quasi automatique, comme l’a expliqué l’entourage du candidat au Réveil normand, à L’Express et à LCI.

En effet, selon l’article 80-1 du Code de procédure pénale, la mise en examen n’est prononcée que s’« il existe des indices graves ou concordants ». Le tweet de Hamon étant toujours en ligne, et celui-ci ayant reconnu être le détenteur du compte @benoithamon et l’auteur du message, l’enquête n’a pas été très compliquée.

Une procédure habituelle

D’autres cas similaires permettent de relativiser la portée de la nouvelle de cette mise en examen (annoncée par la justice il y a trois mois, pour rappel). François Bayrou est par exemple lui-même mis en examen depuis novembre 2016 pour diffamation publique à l’encontre d’une association paloise, dans le cadre de ses fonctions de maire de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques. Le 28 février, Jean-Luc Mélenchon a évité une condamnation après avoir été mis en examen et poursuivi pour injure à l’encontre de Marine Le Pen, qu’il avait qualifiée en mars 2011 de « fasciste ».

Autre exemple, Guy Bedos a été relaxé deux fois, notamment en appel en août 2016, pour avoir traité Nadine Morano de « conne ». Il avait auparavant été mis en examen de manière « automatique » aussi, puisqu’il a été facilement démontré qu’il avait prononcé ce mot à l’endroit de l’ancienne ministre (sur scène, lors d’un spectacle à Toul en 2013).

« Sans que nul n’en parle ! »

Mais plusieurs soutiens des candidats Le Pen et Fillon ont crié au complot médiatique, arguant que l’information n’était pas autant couverte que les polémiques qui concernent la candidate Front national, mise en examen dans le cadre de l’affaire des assistants européens de son parti, et son homologue des Républicains, convoqué par la justice le 15 mars en vue de sa mise en examen dans plusieurs affaires entremêlées.

Louis Aliot a donc parlé du « silence » des médias, « évidemment », tandis que Paul-Marie Coûteaux, ancien du rassemblement Bleu Marine et ex-soutien de Jean-Frédéric Poisson désormais rallié à François Fillon, criait à la manipulation pro-Hamon dès mi-février. D’autres sympathisants des deux candidats Fillon et Le Pen ont repris la théorie du complot médiatique.

Polémique autour d’une mise en examen de Benoît Hamon

Benoît Hamon. Photo © ISA HARSIN/SIPA

Justice. La mise en examen de Benoît Hamont pour injure publique, en décembre dernier, suscite la polémique ce mardi, certains reprochant à la sphère médiatique de taire le sujet.

Tout commence par un tweet émis en novembre 2015, quand Benoît Hamon qualifie Nicolas Miguet, sur Twitter, d’“escroc”. L’homme d’affaires et journaliste porte alors plainte pour injure publique, ce qui entraîne automatiquement, tel que le prévoit la loi, la mise en examen de l’élu socialiste, survenue le 7 décembre dernier.

Plusieurs élus passent à l’attaque

La polémique, elle, est née d’une dénonciation de plusieurs personnalités politiques. Ces dernières, parmi lesquelles on trouve les député et eurodéputé frontistes Jérôme Rivière et Louis Aliot, ont fustigé le silence de la presse quant à cette information.

Sur le même sujet

Seulement, comme le rappelle L’Express, Nicolas Miguet a maintes fois été condamné par la loi, comme pour fraude à la TVA en 2007. Surtout, l’hebdomadaire précise que l’avocat de Benoît Hamon a demandé une requalification des faits en “diffamation” quand Nicolas Miguet avait “astucieusement qualifié d’injure publique dans sa plainte afin d’éviter de débattre sur le fond”, selon l’homme de loi.

=================

commentaires

lucien3193                                              Hamon devrait revendiquer sa mise en examen pour injure publique. pour avoir traiter d’escroc une personnalité (miguet) soutenant pécresse ayant été condamné pour conflit d’intérêt et détournement de fond !! Notons que la personne incriminé n’a même pas pu porter plainte pour diffamation, puisque dans ce cas il faut prouver que ce n’est pas vrai, or là c’est vrai! Hamon pourrait profiter de cette affaire pour proposer un grand plan de lutte contre les escroc du monde politique et du monde de la finance!! En effet il est grand temps de lutter efficacement contre les conflit d’interet les détournements de fond les emplois fictifs. Pour cela il faut donner bien plus d’argent au parquet financier, à la police financière, créer des règles plus transparentes et plus contraignantes pour tous les élus, rendre le parquet financier complètement indépendant, renforcer les sanctions!

rive2017                                               Sauf qu’il n’y a pas dans cette affaire de prise illégale d’intérêt, ni d’emploi fictif et encore moins de fausse déclaration à la haute autorité pour la transparence liée à son patrimoine… 

  • Hamon devrait revendiquer haut et fort sa mise en examen pour injure publique. pour avoir traiter d’escroc une personalité (miguet) soutenant pécresse ayant été condamné pour conflit d’intérêt et détournement de fond !! Notons que la personne incriminé n’a même pas pu porter plainte pour diffamation, puisque dans ce cas il faut prouver que ce n’est pas vrai, or là c’est vrai!

    Hamon pourrait profiter de cette affaire pour proposer un grand plan de lutte contre les escroc du monde politique et du monde de la finance!!
    En effet il est grand temps de lutter efficacement contre les conflit d’interet les détournements de fond les emplois fictifs. Pour cela il faut donner bien plus d’argent au parquet financier, à la police financière, créer des règles plus transparentes et plus contraignantes pour tous les élus, rendre le parquet financier complètement indépendant, renforcer les sanctions!

  • ……le parcours de Miguet offre au surplus un vaste éventail de
    condamnations, de la diffamation à la fraude fiscale en passant par le
    manquement aux règles des marchés financiers dont il s’érige pourtant en
    expert……Comment on appelle ça si ce n’est « un escroc » ???
    – « Un escroc à l’insu de son plein gré » ?

  • Benoit hamon est un capitalo il vit dans un Hotel particulier avec sa famille à Paris
  • Avatar Avec la gauche, la Justice est toujours bien clémente…. C’est comme PAILLON qui compare MACRON aux chambres à gaz, personne ne dit rien, si ça avait été LE PEN qui aurait dit la meme chose, le lendemain on lui passait les menottes et hop, en prison….

    Curieux, non ? CQFD

  • Avatar Bonjour; après vous avoir tous lu ; je constate votre non Objectivité !

    Pour faire si on n’oublie rien c’est de voir le fond de chaque histoire.
    On a bien dit mais on ne le répète plus que

    1/ Macron lui a pris 120 000 euros a Bercy pour lancer sa campagne! Où se trouve cette enquête? vrai ou faux????
    2/ Comment peut on avoir une immunité parlementaire? A ce jour un justiciable pris est mis en examen tout de suite! pourquoi ceux qui ont des responsabilités peuvent échapper à la Justice si elle existe vraiment?
    3/ si on commet un meurtre durant le mandat un député ne peut être condamné a mois que ses pères enlèvent son Immunité !
    4/ Pourquoi Marine peut braver la justice Européenne et de son Pays avec ses 14 affaires au moins de justice sans qu’un tribunal la mette hors d’état de nuire!
    5/Fillon lui n’a pas fini puisque les juges n’ont pas encore décidé de poursuites!
    6/ il est certain de se faire condamner où a t’on soudoyé les juges pour qu’il soit BLANCHI ????
    7/ qui va remplacer le Fillon? puisque condamné le 16 Mars il ne pourra pas se présenter comme candidat!
    8/ Pourquoi Marine toujours elle aurait un pourcentage aussi grand ce qui dénote que les Français allant vers elle sont aussi des malfaiteurs et complice de lui donner crédit dans ses délits et malfaçons!
    On ne divulgue pas ces informations a la télé sauf la PUBLICITE gratuite pour Macron et Marine !
    Où sont les Journalistes OBJECTIFS?????

    Déjà, essaie d’écrire sans faire de fautes et on pourra tenter de te comprendre.

    HAMON qui est à bout d’arguments pour convaincre n’a plus que les insultes, il a encore renouveler hier soir en meeting au Havre…..
    Il est vrai que quand on prévoit une petite salle de 3 000 places, que l’on débute le meeting avec 1H de retard en espérant que les gens arrivent, mais qu’en fin de compte ils ne sont que 1 500, et que certains partent avant la fin du meeting, on ne maitrise plus ses nerfs….
    Mister HAMON, faites vous donc recoller les oreilles et vous n’aurez plus l’air de ressembler à Dany BOON…. CQFD

  • pairs pas pères !!!!
  • Concernant l’immunité parlementaire, l’explication vient de la séparation des trois pouvoirs, ainsi le pouvoir judiciaire ne doit pas avoir les moyens d’influencer le pouvoir législatif. Cette séparation est une des conditions pour l’élaboration d’une démocratie.
  • Avatar 600 000€ d’amendes … si ce n’est pas un escroc c’est quoi ?
    Quand tu as une amende pour excès de vitesse, ça fait de toi un escroc ? BIGRE…. et quand on te retire le permis on appelle ça comment alors ?    CQFD
  • Quand quelqu’un se prendra une amende de 600 000€ pour excès de vitesse, c’est qu’il aura atteint le mur du son.
  • Quand vous recevrez une prune de 600 000 000€ pour excès de vitesse, c’est que vous aurez atteint le mur du son… pour l’instant vous restez coller au mur du con. (CQFD)

  • délit routiers, amendes:
    – 1er classe 38€

    – 5ième – 15000 – 3000 en cas de récidive
    delits routiers:
    ….
    – au plus 30 000 à 150 0000€ pour Homicide involontaire du à l’alcool avec 2 circonstances aggravantes

    – Là c’est plus d’un demi-million d’€ruo… Bigre toi-même.

  • Avatar Miguet? Rien – son nom ne me disait rien.

    Une rapide recherche sur internet et son visage m’apparait :
    « Ah oui ! c’est celui qui placarde ses affiches avant les élections (et puis une fois passées, il disparait jusqu’aux prochaines). »

    Ne m’étant jamais intéressé à la personne, ce fut l’occasion de pousser mes recherches sur wikipedia.
    Poy poy poy! Un plein chapitre d’une dizaine de condamnations, des centaines de milliers d’euros d’amendes, de la prison.
    Au palmarès : fraude fiscale, escroquerie, faux en écriture, fraude à la TVA, diffamation…

    Je l’ai rêvé rencontrer Fillon, Le Pen, et tous les autres prétendants + ou – pris dans la tourmente judiciaire.
    Il leur faisait face avec l’audace de celui qui s’assume, et fit un pied de nez en leur déclarant « Quitte à être un escroc, autant être le pire ». 

  • Attention vous risquez d’être convoqué pour une mise en examen pour apologie du pire.
    excellent,René !
  • Avatar Y’en a marre de toutes ces casseroles que traînent,la droite,la gauche ,le FN…Et après on s’étonne que l’électorat délaisse les urnes.Messieurs les politiques de tous bords,commencez donc plutôt par balayer devant

    votre porte, que conseiller aux populations ce à quoi vous n’êtes pas capables de vous tenir vous mêmes.

  • C’est comme ça … s’il y a des affaires, mieux vaut qu’on les connaisse avant de se rendre compte, trop tard que quelques uns étaient en fait candidats plus promu parce qu’ils étaient, en fait corrompu … (Et en ce qui concerne Hamon on ne peut pas dire qu’il fut très promu – Qualifier, à tord de frondeurs, alors que les Frondeurs .. non , les Fraudeurs (Hollande Valls Macron), sont ceux qui se sont fait élire sur un programme très flou, pour éviter de dire qu’il ne serait que la suite de Sarkozy…
  • « Franceinfo vous explique pourquoi la comparaison de cette affaire avec celles touchant le candidat du parti Les Républicains ou le FN ne tient pas. « 

    Ben oui, le contraire nous eu étonné de votre part.
    Vous roulez à gauche toute, ce n’est un secret pour personne. 

  • Une injure publique mérite autant d’intérêt qu’un détournement de près d’un million de fonds publics ? Bien que le calendrier des divulgations sur Fillon soit suspect et très intéressé avec les élections qui approchent, ne venez pas dire que le service publique roule à gauche toute quand France 2 organise un cirque aussi scandaleux que ridicule quand elle invite Mélenchon dans son émission politique. Pointez plutôt du doigt la surmédiatisation de Macron, dont on allait même commenter la taille de la barbe.
  • oui.. +1

    Macron, qui s’il était le génie qu’on nous placarde à longueur d’année, aurait fait des miracles, vu qu’il influence la politique depuis Sarkozy puisqu’il était rapporteur (officiellement) de la commission Attali, dite pour la « croissance » ….
    Commission dont on attend encore les miracle des 35 milliards du grand emprunt – Que ce fut de Macron, Attali ou Fillon et Valls qui ont eu la main dessus. (comme l’un des commissaires – employeur de 2FConseil, René Ricol).

  • Avatar Quelle que soit leur orientation politique, les candidats à la Présidentielle sont d’un niveau qui ne relève pas la fonction de Président de la République Française. 
  • Pourquoi fictif, seul le député peut qualifier l’emploi et les électeurs tous les 5 ans en votant. Comme Mr Fillon est élu depuis 30 ans, l’équipe a fait le boulot . et a coûté moins cher que le coiffeur d’Hollande en 5 ans                  600000€ de salaire 300000€ de charges puis licenciement,formation,chômage etc égal 1.5million €
  • Que ce monsieur Miguet soit un escroc n’est pas une injure mais un fait. 
  • Qualifier Miguet d’escroc ?? Ce n’est juste qu’un constat !
    Avatar Pourquoi France Info ne publie pas mon com posté il y a 4h ? Parce que je parle du clientélisme de Hamon à l’égard de l’électorat musulman ? Ou parce que je critique le silence des médias sur cette affaire ?
  • Vous avez l’honnêteté d’afficher la couleur avec vôtre logo et je respecte votre choix mais ne soyez pas accusateur sans preuves, la roue tourne pour tous et vous prenez le risque de vous faire écraser au prochain tour.
    Juste parce-que tu es ………. et ……….. et ma foi ils n’ont pas tort et nul d’entre nous ne regrette leur attitude …
    Peut être parce qu’il n’y a pas « d’affaire » (sic) …par contre écrire qu’il y a un « clientélisme de Hamon à l’égard de l’électorat musulman »…ça c’est de la diffamation …ça c’est délictuel …et passible de poursuites judiciaires …donc je copie et je transmet
    «  »donc je copie et je transmets » »

    Salut , pourrais tu lui transmettre 10 points de QI en plus STP et ce pour nous éviter ses commentaires aussi inintéressants que mensongers ?
    D’avance merci.    😉

    Hamon: un bolchevik reconnu comme hollande, et en plus c’est un bolchevik musulman! c’est un complot de france info c’est bien connu…pourquoi vous en étonnez?
    Parce ce que vous racontez, est la réponse téléguidée du FN. Et tout le monde en a marre des diversions fascistes. 
  • moi je dis qu’à force de toujours chercher la petite bêbette on fini par la trouver et que déterrer tout et n’importe quoi on fini par dégoûter les électeurs qui vont voter anti-système (et l’anti système montré par les médias depuis près de 30 ans c’est le FN …)

    Les journalistes, vous êtes un peu comme les politiciens : dans votre bulle. Réveillez vous un peu et constatez que trop d’informations tue l’information. On en a franchement que faire des histoires d’amant (non vérifiées en plus) d’un politicien, de soit-disant injure d’un autre, du caca nerveux du troisième, …

    Les idées dans le contexte actuelle ne sont-elles peut être pas « mieux » et plus utiles pour décider de l’avenir du pays ?
    Rappelons tout de même que Hollande a été encensé par les médias en 2012, Sarkozy en 2007, et que les deux présidents jusque là ne nous ont pas trop réussi (ok, en face, il n’y avait pas grand chose de valable) mais cette année c’est peut être celle qui pourrait faire changer les choses !

  • par contre le bescherelle t’as pas trop réussi
  • Si Hollande a été encensé par les médias, c’est justement parce qu’il a aidé Sarkozy en 2007, et même Chirac avant en 2002. Il a aidé Valls pour 2017, mais cette fois leur plans (Valls Sarkozy Hollande Jouyet Collomb, etc..) a foiré , ils ne leur restent plus que la roue de secourt Macron. (ils sont contres Hamon, Jospin …. etc .. tout ce qui est de gauche depuis très longtemps) 
  • Je rappelle que SARKOZY était aux commandes en 2007/2008 au moment de la crise des « subprimes » qui a bouleversé l’économie mondiale. Et HEUREUSEMENT !

    Sarko a obligé les banques à compenser les effets désastreux de la crise qui, partie des US, a menacé les économies de toutes les démocraties du Monde et même celle des pays sous gouvernement autoritaire. Les Banques ont été remboursé, le français moyen n’a pratiquement pas été touché et le chômage inhérent aux effets induits a été maitrisé au maximum.
    Au contraire lorsque HOLLANDE a pris le pouvoir, il a reconnu que la crise était passée et il s’est engagé à réduire le chômage.
    Son incapacité est évidente lorsque l’on voit que la France est le seul Pays européen, avec la Grèce et à moindre effet, le Portugal, à n’avoir pas retrouver une économie saine et un PIB au niveau des grandes nations… et que le chômage s’est aggravé avec le montant de la dette..

  • Sauf que c’est leurs modèles (de crédits ) qui ont crée ces crises. Modèles bancaires qu’ils ont « sauver » en aidant les coupables.
  • Je ne comprends toujours pas cette mise en pending.. mais tant pis, je me retourne donc vers d’autres médias que franceinfo 
  • Quand on voit le succès de certaines « stars de musique », on comprend que l’important, pour un nombre grandissant, n’est pas le niveau intellectuel, ni des modèles, ni de leurs affidés

    FN … que ce parti est pitoyable !

  • Avatar A part ça les journalistes ne sont pour rien dans ce bordel qu’est devenu cette élection.. 
  • Entre des emplois fictifs pour un million d’un côté, et la caractérisation sévère d’un adversaire politique lourdement condamné par la justice de l’autre, il n’y a pas photo.

    Précisons donc que l’injure ne se plaide pas (on traite un individu de pourri, on est automatiquement condamnée si l’intéressé porte plainte) alors que la diffamation, elle, se plaide. Exemple : M. Mélenchon a qualifié Madame Le Pen de fasciste : il a été relaxé par les tribunaux qui ont estimé, sans prendre parti sur le fond, que c’était une caractérisation politique qui relevait du libre débat).

    Moralité : si vous dénoncez quelqu’un publiquement, jamais d’injure (en plus, ça abaisse le débat). N’affirmez que ce que vous pouvez prouver, soutenir ou, au moins, démontrer que vous l’avez dit en toute bonne foi. 

  • Tout ça parce qu’il lui a dit la vérité?

    Bof!
    Si les adversaires n’ont que cette mise en examen, par rapport aux leurs, ils sont un peu courts et plus idiots encore que je ne pensais.
    Ce n’est pas un nuage de fumée pour cacher les leurs, c’est juste un mégot qui s’éteint.

  • Avatar Comment monter 2 tweets en mayonnaise pour essayer de coller ça sur le dos du FN. Je ne sais pas vous mais pour ma part, je découvre cette information ici et aujourd’hui. Bien sûr que c’est anecdotique comme motif de mise en examen, tout comme les 2 tweets en question et les rares articles sur des sites mineurs. C’est un « non sujet ».

    Je serais déjà plus interrogatif sur certaines questions touchant Emmanuel Macron, mais à voir ce qu’il y a réellement dans ces dossiers.

  • Avatar Je cherche encore à comprendre si Benoit Hamon est un Bolchevique ou le candidat du système. Pas sûr que les zozos du FN m’éclairent beaucoup sur le sujet…
  • Les bolchéviques braquaient des banques pour financer le parti. J’attends de voir le jour où Hamon se lancera là dedans !
    Le revenu universel ne leur fait pas tellement plaisir …

    Le fait est que si quelqu’un refuse un travail ingrat parce qu’il est mal rémunéré, Les employeurs seront forcés de le rendre attractif (et un poste attractif c’est de l’argent en moins ou des avantages qu’ils soient horaires, facilités etc..) .. les employeurs, et donc au bout de la chaînes les banques.

  • Oui et alors, filou et lepen en prison, que la justice accélère 
  • Pour le moment, il n’ou a rien volé.
  • La sanction est correctionnelle. Une amende de 12.000 euros est envisagée (article 33 al 2). voila ce que risque Mr Benoit Hamon.

    Le député a été condamné à trois ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité pour détournement de fonds publics, lors du procès dit des gîtes ruraux portant sur près de 500.000 euros au profit d’une quinzaine de bénéficiaires.
    voila ce que risquent Mme Marine Le Pen ou Mr François Fillon.
    je ne pense pas que les affaires puissent être comparées.

  • Avatar Quand les pourris s’indignent. Qu’ils commencent par rendre l’argent qu’ils ont volés aux contribuables. Ces gens la sont indécents.
  • newsoftpclab              C’est pas ça la démocratie, non?

  • patricck                        La communication de de gauche par l’entremise de ses politiques et de leurs media ont fait passer dans l’opinion que mis en examen équivaut à coupable. Pourtant, et ce n’est pas faute d’avoir mis le paquet, que ce soit Sarkozy ou Woerth toutes les mises en examen se sont soldées par un jugement de non culpabilité. Le principe de dites du mal et rabâchez porte ses fruits pour nuire au point de discréditer. La gauche porte atteinte par ses méthodes à la démocratie tout en nous faisant la morale

  • blabla31                     Hé oui le Canard Déchainé ne se déchaine jamais contre ceux de Gauche… bizarre… vous avez dit bizarre? comme c’est bizarre!

  • th13                           Mis en examen pour des paroles, c’est quand même légèrement différent que de détourner à son profil les fonds publiques de nos impôts comme Fillon et Le Pen. Si monsieur Aliot ne sait pas faire la différence, nous oui. De plus, aucun silence radio, non, puisque le FN en fait ses choux gras. Donc admettons qu’il ne faille pas voter pour les candidats mis en examen, ils nous restent Mélanchon, alors on votera Jean Luc. Vite Mr Aliot trouvez nous une raison judiciaire pour ne pas voter pour lui.

    • gilbertduroux     La comparaison avec l’affaire Fillon est d’autant plus stupide (et malhonnête, mais venant de l’extrême droite il ne faut pas s’étonner) que Miguet a été condamné à de nombreuses reprises.

  • Gysophyle36         Mais c’est un angelot Hamon ! Il ne sait pas ce qu’il veut, ce qu’il dit, où il va …

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :