5Macron: Une caricature jugée antisémite


Une caricature d’Emmanuel Macron publiée le 10 mars par Les Républicains sur Twitter a suscité l’indignation avant d’être retirée.

Haut de forme, nez crochu, cigares, le dessin reprend tous les codes des dessins antisémites des années 30.

L’équipe de campagne d’Emmanuel Macron a rapidement réagi: « Intéressant ce choix d’illustration qui rappelle les plus grandes heures de l’antisémitisme. »

En fin d’après-midi, le parti a retiré cette caricature d’Emmanuel Macron accompagné d’un message: « Pour éviter toutes polémiques inutiles, nous retirons notre dernier visuel. En aucune manière nous n’avons voulu heurter par la caricature. »

Haut de forme, faucille et nez crochu : les Républicains utilisent une imagerie nauséabonde contre Macron

Capture d’écran du tweet supprimé par Les Républicains.

A lire sur liberation.fr

Le noyaux de sympathisants LR s’est radicalisé.” Alain Juppé avait prévenu lundi dernier lors de sa conférence de presse… mais à ce point là ? Sur Twitter, le compte officiel des Républicains a partagé vendredi une infographie intitulée “La vérité sur la galaxie Macron“.

Derrière ce titre gentiment complotiste, l’infographie est censée prouver qu’Emmanuel Macron est enraciné à gauche. Au centre d’une dizaine de portraits de cadres de la gauche ralliés au candidat d’En Marche !, une caricature qui dépasse allègrement le stade du mauvais goût

Antisémitisme des années 1930

Avec son nez crochu, son chapeau haut de forme et sa faucille, on a là le triptyque favoris des antisémites des années 1930. Et Les Républicains de reprendre à leur sauce l’imagerie nazie amalgamant les soviétiques, les juifs et le grand capitalisme.

Bien conscient, mais un peu tard, de l’énorme bêtise de leur tweet, les Républicains l’ont supprimé – sans pour autant présenter d’excuses – et remplacé par une nouvelle infographie où une photo du candidat s’est substitué à la caricature. #NouvelleVersion

Caricature de Macron : Les Républicains présentent des excuses

En tant que secr eacute;taire g eacute;n eacute;ral des R eacute;publicains Bernard Accoyer a pr eacute;sent eacute; des excuses suite  agrave; la diffusion sur Twitter d #39;une caricature d #39;Emmanuel Macron. (Photo archives AFP.)
Ouest France – 11 mars, 09h09

Une caricature d’Emmanuel Macron diffusée sur le compte Twitter Les Républicains a suscité un tollé vendredi. Le parti avait ensuite choisi de retirer ce visuel « pour éviter les polémiques inutiles ». Le secrétaire général des Républicains, Bernard Accoyer, a présenté des excuses vendredi soir.

Via un communiqué diffusé sur Twitter, le secrétaire général des Républicains Bernard Accoyer a présenté des excuses après la diffusion d’une caricature d’Emmanuel Macron, vendredi sur le compte Twitter Les Républicains.

Sous le titre « La Vérité sur la galaxie Macron », cette caricature représentait le candidat d’En Marche !, ancien banquier d’affaires, vêtu d’un costume cravate et d’un haut-de-forme avec un nez crochu, un cigare et une faucille rouge. Autour de lui, les photos de ses soutiens, d’horizons divers.

La caricature rappelait les publications antisémites, et a provoqué vendredi de nombreuses réactions indignées. Elle avait été remplacée dans la journée de vendredi par une photo d’Emmanuel Macron.

Samedi matin, Bernard Accoyer a présenté des excuses « à ceux qui ont pu être blessés ou choqués », par cette caricature qui « a pu être mal interprétée ».

Emmanuel Macron : une caricature polémique

Une caricature d’Emmanuel Macron, publiée hier, vendredi 10 mars, sur le compte Twitter des Républicains puis retirée, suscite l’indignation.

FRANCE 2

C’était hier, vendredi 10 mars, sur le compte Twitter des Républicains : une caricature intitulée « la vérité sur la galaxie Macron », représente le candidat en banquier au nez prononcé, muni d’une faucille pour couper un cigare. L’entourage du candidat dénonce une faute morale. « C’est exactement cette imagerie là que représentaient les mouvements antisémites dans les années 30 », indique Benjamin Griveaux, porte-parole d’Emmanuel Macron.

La caricature initiale a été supprimée

L’équipe d' »En Marche » a d’ailleurs publié sur Twitter plusieurs affiches datant des années 1930. Ce samedi matin, certains opposants politiques prenaient la défense du candidat Macron. Du côté des Républicains, la caricature initiale a été supprimée au bout de six heures et le dessin remplacé par une simple photo. Dès hier soir, le secrétaire général des Républicains, Bernard Accoyer a présenté des excuses, la caricature aurait été mal interprétée selon le parti des Républicains.

Emmanuel Macron. Une caricature LR qui passe mal
Un dérapage de plus dans la campagne. Le compte Twitter du parti Les Républicains a publié, vendredi matin, un dessin intitulé « La Galaxie Macron », représentant le candidat à la présidentielle en banquier et le nez crochu. Une caricature rappelant l’antisémitisme virulent des années 30. « En voyant le dessin, j’ai halluciné. J’ai immédiatement pensé aux caricatures des pétainistes, staliniens et autres vichystes des années 30 et 40. On a tous les clichés : le chapeau haut de forme, le cigare, le nez crochu… », a expliqué auprès de franceinfo Pierre Le Texier, membre de l’équipe d’Emmanuel Macron. « Je pense qu’on ne va pas en rester là. Ce n’est pas normal, un dessin comme ça dépasse largement le cadre d’une campagne électorale normale », a ajouté Pierre Le Texier. Fillon réclame des sanctions internes Face au tollé sur les réseaux sociaux, l’infographie a été remaniée dans la soirée, vendredi. Une photographie d’Emmanuel Macron est venue remplacer le dessin censé le représenter. Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains, a présenté ses excuses, sur Twitter, au nom de son parti, « à ceux qui ont pu être blessés ou choqués ». Hier soir, François Fillon est allé plus loin, dénonçant très clairement « un dessin antisémite » et réclamant « des sanctions internes ». « Le combat politique est rude mais il doit rester digne », a souligné le candidat de la droite à la présidentielle.

© Le Télégramme –

Une caricature de Macron par LR suscite l’émoi sur Twitter

AFP
Le candidat d’En Marche! à la présidentielle, Emmanuel Macron, le 10 janvier 2017 à Berlin ( dpa/AFP/Archives / Soeren Stache )

Une caricature d’Emmanuel Macron publiée vendredi par Les Républicains sur Twitter a suscité l’émoi avant d’être retirée par le parti, qui a présenté des excuses, tandis qu’En Marche! a dénoncé un visuel « puisant dans l’imaginaire antisémite ».

LR a publié à la mi-journée sur son compte Twitter une infographie intitulée « La Vérité sur la galaxie Macron », dépeignant le candidat d’En Marche! à la présidentielle, ancien banquier d’affaires, vêtu d’un costume-cravate et d’un haut de forme avec un nez crochu, un cigare et une faucille rouge.

Autour de lui, on peut voir ses soutiens de gauche (Gérard Collomb, Jacques Attali, Robert Hue, Bertrand Delanoë) et François Bayrou.

Cette caricature a suscité de nombreux commentaires indignés sur les réseaux sociaux.

« L’usage de vocables et de représentations puisant dans l’imaginaire antisémite est extrêmement préoccupant pour la qualité républicaine des débats mais aussi pour l’état d’esprit qui prévaut dans certains états-majors », a dénoncé auprès de l’AFP le porte-parole d’En Marche!, Benjamin Griveaux.

« Conscient que la caricature d’Emmanuel Macron que le compte Twitter des Républicains avait diffusée et retirée sur les réseaux sociaux a pu être mal interprétée, je tiens, au nom de tous les Républicains, à présenter mes excuses à ceux qui ont pu être blessés ou choqués », a déclaré en soirée le secrétaire général du parti LR Bernard Accoyer.

« Je tiens à rappeler l’engagement total de notre mouvement pour défendre les valeurs de la République », a-t-il ajouté, dans un communiqué.

Dans un premier temps, le parti LR avait retiré cette caricature de M. Macron, en la remplaçant dans son infographie par une photo du candidat et en l’accompagnant d’un message: « Pour éviter toutes polémiques inutiles, nous retirons notre dernier visuel. En aucune manière nous n’avons voulu heurter par la caricature. »

Faucille et nez crochu : une caricature de Macron diffusée par LR passe mal

Les Républicains ont diffusé vendredi sur Twitter un dessin d’Emmanuel Macron représenté en banquier au nez crochu sous influence soviétique. Le parti a retiré le visuel, s’est excusé et François Fillon a réclamé samedi soir des sanctions.

Censé incarné l’offensive de la droite contre Emmanuel Macron, un visuel diffusé vendredi sur le compte Twitter des Républicains a provoqué l’indignation des internautes. En représentant Emmanuel Macron en banquier en haut de forme et au nez crochu, faucille soviétique en main, le parti de François Fillon voulait dénoncer son passé dans la finance et les nombreux ralliements venus de la gauche, notamment de l’ancien premier secrétaire du Parti communiste, Robert Hue. Mais les internautes y ont vu une ressemblance avec les caricatures antisémites des années 30.

«C’est son physique, il a quand même un nez très prononcé»

Caricature de Xav

«Pour éviter toutes polémiques inutiles, nous retirons notre dernier visuel. En aucune manière nous n’avons voulu heurter par la caricature», a écrit le parti sur Twitter après avoir retiré le premier visuel, remplacé par un second où la caricature du dessinateur Xav a été remplacée par une photo d’Emmanuel Macron. «Il n’y avait aucune volonté de faire référence à l’ambiance des années 30», jure l’entourage de Bernard Accoyer, le secrétaire général des Républicains. «Xav est un caricaturiste qui œuvre souvent pour nous», précise-t-on encore du côté de la rue de Vaugirard. Quant au nez prononcé d’Emmanuel Macron sur la caricature, LR se défend de tout insinuation: «C’est son physique, il a quand même un nez très prononcé». Dans tous ses dessins, Xav représente le candidat d’En Marche! de la même manière, comme on peut le constater sur son site personnel. Le parti dénonce «l’instrumentalisation de cette histoire» par l’équipe du candidat.

Fillon dénonce un dessin «antisémite»

Au lendemain de cette polémique, François Fillon a dénoncé samedi soir une «caricature inacceptable» et réclamé des «sanctions» internes pour les auteurs de ce dessin «antisémite». «Je comprends l’émoi» que cette caricature «a pu susciter car elle évoquait des dessins d’une époque sombre de notre histoire et véhiculait une idéologie contre laquelle je me suis toujours battu», a déclaré dans un communiqué l’ancien Premier ministre.

En troisième place dans les sondages, François Fillon s’est lancé dans une opération anti-Macron. Jeudi à Besançon, où il tenait une réunion publique, l’ancien premier ministre a présenté son rival comme «un golden boy rêvant d’une France hors sol». Pour le candidat de la droite, Emmanuel Macron c’est le «socialisme masqué». «De moins en moins masqué puisque beaucoup de ses anciens camarades le rejoignent. S’ils le rejoignent, c’est qu’ils sont à l’aise avec lui et s’ils le sont c’est qu’ils se retrouvent dans son projet», a lâché François Fillon.

===============

commentaires

RENE SIMON 
à @tous :                                                 personne publique ( politique ) c’ est quoi ? Réponse : bien vivre aux dépends des autres ( en ayant une  » légitimité pour le faire , bien -entendu …) Merci de votre attention .
françois pierres                                     hors sujet!
michel kerninon                                   Les LR s’affolent et maltraitent pitoyablement l’image de leur concurrent direct sur lequel il y a d’ailleurs beaucoup à dire. Il convient de remarquer que depuis le Pénélope-gate, leur impétrant ne cesse de se tailler, même sans aide extérieure, le costard de sa défaite prévisible.
Guillaume Prigent                               Remarquez, pour quelqu’un qui insulte les femmes de chez GAD d’illétrées, donc qui est anti ouvrier et contre les sans dents et plus d’être misogyne, il est normal qu’il reçoive quelque chose. Voter Macron c’est voter contre les femmes au travail.
jacqueline braire                                Votez qui vous voulez, selon vos convictions personnelles, mais vous savez très bien que pour moi seule la vraie gauche est porteuse de progrès et de justice sociale, et que les aristos qui ont été raccourcis lors de la révolution sont remplacés de nos jours par une bourgeoisie tout aussi toxique pour la majorité des citoyens comme elle l’est pour l’environnement !
Guillaume Prigent
@ Jacqueline :                                      donc vous nous conseillez de voter pour qui ?
jacqueline braire                                 Voter Fillon c’est encore pire…c’est le retour des femmes aux tâches ménagères et à leur fonction de poules pondeuses ! Travail, famille, patrie…d’ailleurs Henri Guaino qui est issu de son parti a considéré que son programme était celui de Laval, c’est tout dire…
Dav Bzh                                                Tout à fait d’accord…et surtout voter Macron c’est voter pour un gars qui n’a pas de programme !!
gerard woillet                                      A chaque élection ,c’est la pèche aux dérapages . Dans une France chevalière auréolée du plus blanc que blanc,rien de plus facile,. Un mot,une allusion,un dessin,une attitude,un geste ,tout est bon a prendre,même la façon de s’habiller comme aujourd’hui avec F.Fillon sur le prix de ses costumes . Mais bon,la France écolo et désinfectée,javellisée ,c’est la France quand même avec ses défauts ! A prendre ou a laisser !!
georges le roux                                   cela vient de la part de gens qui se savent perdus ,les dernières cartouches du désespoir
Dav Bzh                                               C’est surtout la France qui est perdue avec les soit disant favoris ……
françois pierres                               hé bien, ils ont de curieuses réminiscences à LR… et ils se disent « républicains »..curieux quand on relit -gringoire et -je suis partout Fillon a condamné…un peu tard: mais quels sont les auteurs de cette ignominie???
jacqueline braire                              Ce que l’extrême droite a probablement rêvé sans l’oser, les LR l’ont fait ! Elle est pas belle la vie ? C’est là que je constate que l’étanchéité entre ces 2 partis n’est plus assurée et que les troupes soit-disant républicaines ne le sont plus tout à fait pour une partie…
Pierre Robès                                    Quand on pense que tous les censeurs d’aujourd’hui défilaient hier en affichant : « je suis Charlie » ! Quelle hypocrisie ! La bien-pensance normative est partout, les ciseaux à la main, pour trancher tout ce qui dépasse et menacer du tribunal tous ceux qui manient la parodie, l’ironie, la caricature. La France officielle est en train de basculer dans un puritanisme glaçant, dans lequel toute personne qui s’exprime peut se sentir menacée de tous les côtés si jamais une seule virgule, un seul mot, déplait à l’une des centaines d’associations qui sont aux aguets et qui sont prêtes à cogner. Cette atmosphère irrespirable, insupportable, c’est l’atmosphère de la chasse aux sorcières et de l’inquisition. Décidément la France s’enfonce et trahit tout son héritage de liberté intellectuelle. On comprend que de plus en plus de gens aient envie de prendre le large, simplement pour avoir la possibilité de respirer tranquillement, et avoir de l’air pur. françois pierres                               la soit disant « liberté » que vous défendez là a connu au pire! y retrouver le défenseur des kim poutine erdogan, trump est dans la logique de celui qui est passé du stalinisme à l’extrême droite, ça aussi c’est un rappel du passé!
Thierry Michel                                  Le financement des Bolcheviks depuis Wall Street reste un point méconnu que ce dessin semble caresser.
jacqueline braire                              Faut arrêter de fumer la moquette…ce n’est pas bon pour les neurones et cela donne des raccourcis douteux au niveau commentaire !
RENE SIMON
  @Thierrey Michel :                       votre commentaire est intéressant et demanderait à être approfondi il me semble !
1.Saint Chamond                             Belle équipe de has been, gourous délirants, tourneurs de vestes perpétuels et autres alimentaires centristes et rad socs (rouge à l’extérieur, blanc à l’intérieur, près de l’assiette au beurre !) …..c’est ça le renouveau, une caricature de la quatrième république ?
Et le Bergé, il vient pas d’être condamné pour avoir détourné les cadeaux (dessins cochons mais en artistique) que son « mari » Yves Saint Laurent » avait donné au jeune amant qui lui servait aussi de chauffeur ?
Pas grave….c’est que quelques millions d’euros, on est entre gens biens, artistes, LGBT , gauchiste caviar…..on va pas chicaner pour des peccadilles comme avec la vieille Bétancourt !
2. GIRONDIN                                 Bon!     Et pas de réaction du motodidacte Estrosi de la bande à zizi (sarkozy, ciotti,leonetti,balkany…)
3. Saint Chamond                       CARICATURE…..avec un seul R mon Pierrot, franchement tu peux pas offrir un correcteur d’orthographe à tes collaborateurs, ça fait journal d’ illettré un titre avec une faute aussi grossière !
4. SEVERIN                                    Les républicains du L.R / CENTRISTE aussi fumiers que la Gooche du bobo Macron,Les sales tronches que j’suis pas pressé leur apparition.( Brice fou le feux/La Ciotti/La Laurent Wauquiez/Le Baboin/La Chatel et j’en passe ),du vieux ramassis qui ont appris la patience à battre les meetings à répétition,uniquement pour se faire élire dans le but de s’en mettent pleins les fouilles du pouvoir de nos institutions.Dur dur de se déplacer aux urnes avec des candidats aussi minables,c un mauvais cru de la présidentielle de Mai 2017.In yab des Yvelines
5.Henri Golo                                Cet article a cherché à créer une polémique bien entendu pour victimiser et promotionner Macron, car ce nez n’est pas du tout « sémite », mais simplement la caricature d’un long nez tordu, car ce Macron a bien un nez assez long, non ?
Quant au cigare et au haut de forme, contrairement à ce qui est dit ici, il représente depuis toujours le capitaliste, pas du tout le Juif.
Mais comme ce type est issu du clan Rotschild, le raccourci est vite trouvé pour faire de cette caricature un dessin antisémite.
Pénible cette immoralité glauque journalistique qui se saisit de tout pour servir la cause de l’homme de l’establishment financier, et relayé ici sur Zinfos974 pourquoi ?
Quant un article ou évènement est un non évènement ou mensonger, ce qui est le cas ici, pourquoi lui donner encore davantage de publicité et donner ainsi le sentiment qu’on roule pour cette opération médiatique ?
6.A mon avis
@Henri Golo :                            vous déclarez : « Pénible cette immoralité glauque journalistique  »
Ce n’est pas un journaliste qui a produit cette caricature ! C’est le parti Les Républicains qui est l’auteur de cet exploit !
Alors ne participez pas à la chasse aux médias !
Zinfos fait son travail d’information en produisant cette caricature et en désignant son origine !
7.lutin                                        J’ignorais que Macron était juif… être français est vraiment devenu un truc de seconde zone.
8. klod                                        une certaine droite se rapproche de plus en plus du fn . affligeant.

9.Magnum Nyke                        « J’ suis pas pro Fillon, plutôt pour les profits », comme disent le groupe de rap R.A.L dans Réalité virtuelle
https://www.youtube.com/watch?v=g8ky-lPd5zQ

10.Australopithèque           Toute cette affaire est grotesque. Où est en réalité l’antisémitisme là-dedans ?
La faucille est, avec le marteau, un symbole du communisme qu’elle permet ici de dénoncer (ce n’est donc pas un juif qui est visé mais Robert Hue, ancien secrétaire général du PCF et nouvelle groupie de Macron).
Le cigare et le haut de forme sont, quant à eux, les attributs classiques des affreux capitalistes dans la traditionnelle caricature de gauche. Rien non plus de juif là-dedans !
Le nez donné ici à Macron est un nez que rien n’autorise à présenter comme un nez juif, que rien ne fait ressembler à l’emblématique nez crochu attribué par exemple au juif Süss par la propagande nazie.
Fillon et sa bande sont bien sots de s’être laissés intimider par cette ridicule incrimination d’antisémitisme et d’avoir aussitôt obtempéré aux hypocrites mises en demeure de leur censeur.
On a le droit de représenter Marine Le Pen en étron fumant (Charlie-Hebdo repris par Laurent Ruquier) sans que la justice n’y trouve rien à redire (innocente plaisir et humour légitime : verdict de non-lieu) et on monte en épingle cette pauvre caricature que l’on stigmatise sans retenue..
Il y en a marre de cette façon de vouloir mettre de l’antisémitisme partout. Je ne suis pas sûr que ce remue-ménage se fasse dans l’intérêt de nos concitoyens juifs.
11.barbac                              Ha ouais, chaud quand c’est pas la « justice » qui s’y colle, faudrait se rappeler qu’en nouvelle France y en a qui se sont déjà fait tuer pour des caricatures
12.elea                                   Tout ce qui peut permettre de manière très annexe ici aux français de retrouver un peu de leurs emplois est bon à prendre, meme si çà n’est que des miettes comme présentement.
13.grobidon                         Au dela de tout détournement anticequetuveux pour sauver le banquier apatride, la caricature semble relativement juste.
Nous avons ici un type qui va vendre les emplois français au plus médisant, qui va faire travailler double ceux qui restent et continuer d’enrichir des riches déjà bien trop riches.
Du même produit que Hollande, de ces aristo qui se gaussent des sans dents a table entre personnes du beau monde et qui va les culpabiliser sans aucun scrupule ensuite pour rester au pouvoir.
C’est donc l’antithèse der tous les mauvais cotés de la dictature socialiste et du capitalisme, du genre de celle que tu remercies de te faire bosser plus pour gagner moins parce que sinon il y aurait pas de boulot du tout… Alors que c’est justement sans eux que tout peut aller mieux.
Les français devraient plutôt arreter de se mettre des chaines et de faire de l’introspection empathique pour des gens qui ne font que les exploiter.
14.krilin
@ grobidon :                        laisse tomber les Français aiment se faire entuber quand je vois le monde qui est pour Macron .. Les politiques encore je peux comprendre mr Macron est peut-etre un modèle pour eux mais les gens lambda vote pour l’aspect « beau gosse » et jeune de ce Mr sans chercher à savoir son passé ,son expérience,ses connaissances, son soutien etc… pourtant tout se trouve sur internet il suffit de chercher
sibile                                           ce dessin n’a absolument rien d’antisémite

  • dessin de Plantu : le lien marche, il fait enlever l’espace quand il y en a un (dans plan tu….) https://resistanceinventerre.wordpress.com/2014/08/29/le-regard-de-plantu-avant-apres/

  • rossi43                            La caricature fait partie de la liberté d’expression ; quant elle manifeste ouvertement une intention de violence (appel au meurtre génocidaire, par exemple) , elle tombe sous le coup de la loi ! L’amalgame est une ficelle vieille comme le monde pour justifier l’injustifiable
  • @Sibile:                             https:// page introuvable. Rossi 43 a bien résumé: Caricature OK: haine raciale interdit, faut il l’écrire dans une autre langue ?

  • sibile                                 
  • l’auteur de cette ignominie s’appelle Plantu et son dessein est paru dans le journal le Monde …. https://resistanceinventerre.wordpress.com/2014/08/29/le-regard-de-plan tu-avant-apres/

  • Charlie Hebdo fait sa couverture en représentant Fillon en morpion, mais ça ne choque personne …

  • donc si on caricature un banquier, c’est antisémite

  • Berg690                           La loi Gayssot est une honte!
  • rossi43                              Comment faut-il expliquer que la liberté d’expression est limitée par l’incitation à la haine raciale ; que le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie ne sont pas des opinions, mais des délits punis par la loi ? C’est à croire que ce vieux fonds antisémite fait partie des gènes de la droite !
  • p.chau28                         Je ne suis pas sûr qu’ils auraient fait de même si la caricature avait été contre Fillon et encore moins contre Lepen. les médias prônent pourtant l’égalité.
Publicités