l’exactitude est la politesse des trains!

Laisser un commentaire


0-0Votre TER est-il arrivé à l’heure en 2016 ?

La SNCF a publié les chiffres de la régularité des TER en 2016. Verdict ? Les trains arrivent plus souvent à l’heure en Alsace qu’en PACA ou Rhône-Alpes.

Un TER. Photo Julio Pelaez Un TER. Photo Julio Pelaez Photo HD

Si vous souhaitez arriver le plus souvent à l’heure, mieux vaut prendre un train en Alsace, en Lorraine ou en Bretagne. Les TER de ces trois régions ont été les plus réguliers en 2016 (voir carte) selon les chiffres publiés par la SNCF sur son site de données ouvertes.

A contrario, les régions PACA, Rhône-Alpes et Aquitaine connaissent plus de difficulté même si Rhône-Alpes est la région qui fait circuler le plus de trains à l’année. 311 033 en 2016 contre 215 154 pour l’Alsace qui arrive en deuxième position.

Bonnet d’âne pour le Sud-Est

Dans ce classement des mauvais élèves, la région PACA reste quand même bonne dernière avec plus de 15 % des TER en retard en 2016 (un chiffre pourtant en amélioration par rapport à 2015).

Au niveau national, la ponctualité des TER était en baisse avec un score moyen de 90,8% sur l’ensemble de 2016, contre 91,6% l’année précédente.

Méthodologie

Sur les TER, la régularité est calculée lors de l’arrivée du train à la dernière gare de son parcours (terminus). Ce mode de calcul, qui n’intègre pas les gares intermédiaires, propose le retard cumulé sur l’ensemble d’un trajet.

L’indicateur utilisé est celui de la « régularité à cinq minutes » : un train est considéré en retard s’il arrive cinq minutes après son heure prévue. Les données proposées ne sont pas détaillées par ligne TER mais agrégées pour tous les TER d’une région.

En accord avec les régions qui sont les autorités organisatrices des transports pour TER, un train supprimé avant 16h la veille de sa circulation ne sera pas comptabilisé. En revanche, si l’annonce de sa suppression n’a pu être faite la veille avant 16h, le train sera bien comptabilisé comme un train supprimé, que cette suppression soit totale ou partielle (le train a effectué qu’une partie de son parcours).

Votre TER est-il arrivé à l’heure en 2016?


La concertation citoyenne sur le projet de ligne nouvelle sera lancée dans quelques semaines. 	(
Photo Frantz Bouton

La SNCF a publié les chiffres de la régularité des TER en 2016. On s’en doutait, en Paca la ponctualité des trains laisse à désirer.

Des trains qui arrivent à l’heure? Pas en Paca en tout cas. Selon les derniers chiffres publiés par la SNCF, notre région est celle qui a enregistré le plus de retards en 2016.Ainsi, sur 174.492 TER programmés l’année dernière, 25.499 ne sont pas arrivés à l’heure. Soit un taux de régularité de 84,90%. Le plus mauvais de l’hexagone!

La SNCF annonce même que 5.768 trains ont été supprimés.

Finalement, si vous voulez que votre train arrive à l’heure, mieux vaut habiter en Alsace. La région enregistre un taux de régularité de 95,2%.Au niveau national, la ponctualité des TER était en baisse en 2016 avec un score moyen de 90,8%, contre 91,6% l’année précédente.

Paca : en 2017, les abonnés du TER espèrent des trains à l’heure


Sur fond de tensions entre Région et SNCF, la situation ne s’améliore pas

Société - Paca : en 2017, les abonnés du TER espèrent des trains à l'heure
Encore trop de trains perturbés et surtout bondés en particulier entre Marseille et Toulon… Les usagers du rail perdent patience depuis la mise en place des nouveaux horaires. Photo archives valérie vrel

Sur le rail en Paca, l’année 2016 s’est terminée comme elle avait débuté… Dans un climat tendu entre la Région autorité organisatrice des transports et l’opérateur SNCF qui ne sont plus, au 1er janvier, liés par une convention mais par un ensemble de « prescriptions d’exécution d’obligation de service public« .

Autrement dit, les trains rouleront bien malgré l’absence d’accord contractuel entre la collectivité et la compagnie ferroviaire, en vertu d’un règlement européen qui garantit l’obligation de service public de transports. Sur la base du plan transports existant, légèrement amendé par la Région en décembre, entériné lors de la dernière assemblée plénière avec à la clé un budget de 261 M€, des prescriptions ont été établies, mais les règles du jeu ont changé. Désormais « tous les trains qui ne circulent pas seront déduits de la facture« , explique Philippe Tabarot, vice-président en charge des Transports.

2016 : un taux moyen de régularité de 85% en Paca

La nouvelle majorité LR, qui avait rompu publiquement les négociations avec la SNCF il y a quelques semaines, compte sur ce nouveau mode de fonctionnement pour obtenir davantage d’efficacité sur le rail. Mais fin décembre en tout cas, la situation ne semblait pas franchement avoir évolué. « Tous les jours, c’est l’aventure » témoigne Ophélie, employée de banque qui rallie quotidiennement Saint-Cyr à Marseille. Aux yeux de cette abonnée du TER, la situation a empiré depuis l’entrée en vigueur des nouveaux horaires de la SNCF, qui comme chaque année a établi une nouvelle grille, le 11 décembre. « Les trains ne sont quasiment jamais à l’heure et, surtout, ils sont bondés. Un jour sur deux, je suis assise par terre, debout ou dans les escaliers« , affirme encore la jeune femme, qui vient d’écrire au président de la Région Christian Estrosi ainsi qu’au président régional de SNCF Mobilités.

De fait, la compagnie ferroviaire reconnaît avoir identifié un problème d’affluence, en particulier au départ de Marseille à 17 h 38, mais « tout le matériel roulant est déjà utilisé« , rappelle le service communication, autrement dit impossible d’augmenter la capacité des trains, quant à en ajouter de nouveaux, c’est une démarche lourde qui implique la réservation de « sillons » auprès de SNCF Réseau.

« Le taux moyen de régularité en Paca est de 85 % sur l’année, et il est vrai que lors de la semaine 50 il est tombé à 81 % sur la ligne Marseille-Toulon mais il est remonté à 84,3 % la semaine suivante« , argumente encore SNCF Mobilités consciente aussi que les changements d’horaires ont pu entraîner le remplacement de certains trains directs par des omnibus s’arrêtant à de multiples gares. Certaines « navettes », ont ainsi été supprimées…

Philippe Tabarot, au contraire, estime que ce type de trains a été réduit pour justement limiter le risque de retards, et préfère évoquer les travaux de nuit qui se prolongent en matinée, ou des actes de vandalisme à l’origine du manque de ponctualité… « Nous venons de terminer la concertation concernant la Ligne nouvelle et nous nous sommes battus pour ça ; nous sommes la région qui a le moins de kilomètres de voie ferrée par habitant ! L’amélioration de la circulation des trains passe nécessairement par une nouvelle ligne pour désengorger l’actuelle infrastructure« .

La collectivité et la compagnie ne semblent toujours pas parler le même langage. Les Assises des Transports qui viennent de débuter, en donnant la parole aux usagers et aux associations, parviendront peut-être à les rapprocher.


Indemnisation

Les abonnés sont aussi déçus par l’indemnisation directe promise par la Région en cas de retard. Il faut rappeler que les titulaires d’un abonnement annuel doivent, pour être indemnisés, s’inscrire en ligne, en indiquant les trains qu’ils prennent chaque jour. S’ils sont perturbés (suppression ou retard de 15 mn ou plus à l’arrivée au terminus) plus de 8 fois dans le mois, ils reçoivent une ristourne de 30 % sur leur prélèvement mensuel dans les deux mois qui suivent. Par exemple 5 situations dégradées sur le train aller et 3 sur le train retour en septembre donnent droit à indemnisation en décembre. Courant 2017, les abonnés mensuels seront également concernés.

Retard SNCF : le bilan sur la ponctualité des trains TER par région

La SNCF a dévoilé les statistiques des retards des trains express régionaux (TER) de l’année 2016. Parmi les différentes régions de France, découvrez quelles sont les mieux loties, et les moins ! Verdict.

[Mis à jour le 19 janvier 2017 à 11h26] Cette année passée 2016, le bilan des retards de train affiche un résultat médiocre et en baisse continue depuis 2013. Et ce ne sont pas les chiffres de la régularité des TER récemment publiés par la SNCF qui vont nous prouver le contraire. En effet, 9,2 % des TER étaient en retard en 2016 contre 8,4 % des TER en 2015. Parmi les raisons de cette chute de ponctualité, les alertes aux colis suspects à cause des bagages abandonnés, mais aussi les grèves du mois de juin 2016 et l’arrivée du froid au mois de novembre 2016.

Les TER du Sud sont ceux qui connaissent le plus de difficulté en matière de retard. ©  Uliya Stankevych- 123RF

On apprend ainsi, des données obtenues sur les TER par la SNCF, que la région championne en matière de retard de train est la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, affichant 15,2 % de TER retardataires. Force est de constater que les régions du Sud de la France sont de mauvais élèves puisque s’en suivent les régions Rhône-Alpes (13,1 % de TER en retard) et Aquitaine (13% de TER en retard) puis Languedoc-Roussillon (12,6% de TER en retard), Poitou-Charentes (12 % de TER en retard) et Midi-Pyrénées (11% de TER en retard). L’Île-de-France se retrouve au milieu du classement en terme de trains retardataires, avec 11,7 % de Transiliens en retard.

Les TER les plus ponctuels sont les Alsaciens, affichant un faible score de 4,7 % de trains en retard, suivis par la Lorraine (5,1%) la région Bretagne (5,5%), la Haute-Normandie (5,7%), la Champagne-Ardenne (6,4%), l’Auvergne (6,9%) et la Basse-Normandie (7,2 %).

*Selon la SNCF, un TER est considéré comme étant en retard à partir du moment où il est arrivé cinq minutes après son heure prévue.

LIRE AUSSI

=======

commentaires

avatar de l'utilisateurPapy Guth –    normal… en PACA la neige sans doute….

pas qu’à arriver à l’heure…..

avatar de l'utilisateurbobrosteig Malhonnêteté intellectuelle…

Le pourcentage  de régularité annoncé ne concerne que les  trains ayant circulé. Or, un trains supprimé, n’est pas à l’heure et devrait donc logiquement être intégré dans cette statistique. Si tel était le cas, le taux d’irrégularité grimperait allègrement sur certaines régions………

avatar de l'utilisateurfleurcactusoupiquant

Faudrait-il déjà qu’il parte à l’heure … Quai de la gare, le ter se met en place à 6h36, le chauffeur descend pour changer de coté, discute avec le contrôleur, monte dans l’autre motrice et part à 6h45 … A j’oubliais le départ était prévu à 6h36 !!!

Siouplait 

Rien que le fait de poser la question montre à quel point ce grand « service public » ne rend plus les services que tout usager est en droit d’attendre.

Au point de se demander si la SNCF existe d’abord pour les cheminots ou pour les usagers !

laurent54410                 Quand il vient

Moi, il m’est méme arrivé qu’il ne passe méme pas (ex : ligne Metz-Jarny). Desormais c’est la voiture tant pis !!!

provençal

 @laprovence @SNCF la région se moque de nous! aux pbms actuels @PhilippeTabarot répond ligne nouvelle en 2040. Si la situation s’est dégradée c’est uniquement pour justifier ce projet qui nous coute trop cher 20 milliards. A qui profite le crime? pas à nos collines!

Collectif stop lgv sud sainte baume

MC13M                     L’ensemble des transports dans cette région sont dans un état catastrophique !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :