La girouette au bons sens

Laisser un commentaire


1Marine Le Pen veut réduire le nombre de députés et conserver un Sénat allégé

Source de l’image: Sud Ouest – lien

La candidate du Front national à la présidentielle a proposé ce mardi de réduire le Parlement à 300 députés et 200 sénateurs, s’interrogeant sur la possibilité pour ces derniers de cumuler. Jusqu’à présent, Marine Le Pen affirmait vouloir la fin du Sénat et le non-cumul des mandats. Ce mardi, elle a nettement infléchi…


L’article intitulé: Marine Le Pen veut réduire le nombre de députés et conserver un Sénat allégé est apparu 3 h , sur le journal en ligne Sud Ouest où chaque jour vous pouvez trouver les dernières nouvelles de la zone géographique relative à Aquitaine.

Présidentielle.

Candidate à l’élection présidentielle, Marine Le Pen défend la suppression des régions. Son programme présidentiel ne sera présenté que les 4 et 5 février. Mais, sur BFMTV, ce mardi, Marine Le Pen en a dévoilé les grandes lignes. La patronne du Front national souhaite ainsi réduire le nombre de parlementaires, mais aussi supprimer les régions, au nombre de 13 depuis la réforme territoriale voulue par François Hollande. À lire sur le sujet Suppression des régions. Troadec fustige « l’arsenal délirant » de Le Pen « Explosion des dépenses » En cas de victoire, la Bretagne, la Normandie, les Pays-de-la-Loire, etc., disparaîtraient. La leader frontiste propose de réorganiser l’administration en trois strates, et « non plus six » : « Les communes, les départements, la Nation ». Car, selon elle, il y a eu « une explosion des dépenses, une dilution des responsabilités et un enchevêtrement des compétences ». « Les compétences des régions iront vers l’Etat et les départements », a-t-elle précisé. Sur le plan local, elle veut aussi « revaloriser les statuts des maires ». « Je veux organiser la France autour de trois strates : les communes, les départements et la Nation. » #BourdinDirect pic.twitter.com/r1EV2ubbyY — Marine Le Pen (@MLP_officiel) 3 janvier 2017

© Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/presidentielle-2017/presidentielle-marine-le-pen-veut-supprimer-les-regions-03-01-2017-11351111.php#closePopUp

Marine Le Pen veut réduire le nombre de députés et un Sénat allégé

Marine Le Pen, candidate du Front national à la présidentielle, le 9 décembre 2016 à Paris

Paris (AFP) – Marine Le Pen, candidate du Front national à la présidentielle, a proposé mardi de réduire le Parlement à 300 députés et 200 sénateurs, s’interrogeant sur la possibilité pour ces derniers de cumuler, alors qu’elle défendait jusque-là la fin du Sénat et le non-cumul des mandats.

« Beaucoup d’élus pourraient être économisés. La diminution du nombre de parlementaires doit être inscrite dans la Constitution », a défendu l’eurodéputée sur BFMTV-RMC.

« Je demanderai aux Français d’avoir (…) 300 députés, 200 sénateurs », a-t-elle prôné, soit au total 500 parlementaires, contre 925 actuellement.

En 2012, elle avait défendu le passage à 750 parlementaires, et s’était régulièrement exprimée depuis pour la fin du Sénat, comme début 2014, ne voyant à l’époque « plus bien à quoi (il) sert ».

Marine Le Pen a aussi dit qu’elle ne « reviendrait pas » sur la loi de février 2014 interdisant à partir de 2017 le cumul de fonctions exécutives locales avec un mandat de député, de sénateur ou de député européen.

Avant d’ajouter aussitôt: « Mais je réfléchis pour les sénateurs, car le Sénat c’est le représentant des territoires, et je veux conserver ce lien, pour que le Sénat soit l’expression de la pensée, des préoccupations des territoires. Des sénateurs qui ne seraient pas des élus locaux, ça créerait une déconnexion préjudiciable ».

« Ce n’est pas le cas pour les députés car ils sont les députés de la Nation ». Ces derniers doivent être selon elles élus à la « proportionnelle avec une prime à la liste arrivée en tête, sur une liste nationale » afin qu’ils « retrouvent le sens de l’intérêt national. »

Fin septembre 2014, juste après l’accession des maires frontistes David Rachline (Var) et Stéphane Ravier (Bouches-du-Rhône) au Sénat, les plaçant déjà de fait en situation de cumul, Marine Le Pen avait rejeté toute « incohérence »: « Nous avons clairement dit que nous étions contre le cumul des mandats, mais nous appliquerons le non-cumul quand tous les autres se l’appliqueront aussi ».

Plus généralement, Marine Le Pen a promis mardi en cas d’accession à l?Élysée de « mettre fin au mille-feuille administratif insupportable » qui entraîne d’après elle une « explosion des dépenses, une dilution des responsabilités, un enchevêtrement des compétences ».

« On supprime trois strates (régions, intercommunalités et Union européenne, ndlr), on organise autour des communes, des départements, de l?État », avec une « revalorisation du statut de maire ».

« Parce que le FN a perdu les régionales, il faudrait supprimer les régions. S’ils perdent la présidentielle on devra supprimer le président? » a raillé Christian Estrosi, président Les Républicains de la Paca, qui avait battu en duel au second tour Marion Maréchal-Le Pen en décembre 2015.

Marine Le Pen s’est prononcée par ailleurs contre la fin de l’immunité présidentielle et pour garder la possibilité pour le Premier ministre d’utiliser l’article 49-3 pour engager sa responsabilité devant l’Assemblée nationale sur un texte de loi.

Marine Le Pen veut réduire le nombre de députés et un Sénat allégé

Par AFP
Marine Le Pen, candidate du Front national à la présidentielle, le 9 décembre 2016 à Paris Photo MARTIN BUREAU. AFP

Marine Le Pen, candidate du Front national à la présidentielle, le 9 décembre 2016 à Paris

Marine Le Pen, candidate du Front national à la présidentielle, a proposé mardi de réduire le Parlement à 300 députés et 200 sénateurs, s’interrogeant sur la possibilité pour ces derniers de cumuler, alors qu’elle défendait jusque-là la fin du Sénat et le non-cumul des mandats.

«Beaucoup d’élus pourraient être économisés. La diminution du nombre de parlementaires doit être inscrite dans la Constitution», a défendu l’eurodéputée sur BFMTV-RMC.

«Je demanderai aux Français d’avoir (…) 300 députés, 200 sénateurs», a-t-elle prôné, soit au total 500 parlementaires, contre 925 actuellement.

En 2012, elle avait défendu le passage à 750 parlementaires, et s’était régulièrement exprimée depuis pour la fin du Sénat, comme début 2014, ne voyant à l’époque «plus bien à quoi (il) sert».

Marine Le Pen a aussi dit qu’elle ne «reviendrait pas» sur la loi de février 2014 interdisant à partir de 2017 le cumul de fonctions exécutives locales avec un mandat de député, de sénateur ou de député européen.

Avant d’ajouter aussitôt: «Mais je réfléchis pour les sénateurs, car le Sénat c’est le représentant des territoires, et je veux conserver ce lien, pour que le Sénat soit l’expression de la pensée, des préoccupations des territoires. Des sénateurs qui ne seraient pas des élus locaux, ça créerait une déconnexion préjudiciable».

«Ce n’est pas le cas pour les députés car ils sont les députés de la Nation». Ces derniers doivent être selon elles élus à la «proportionnelle avec une prime à la liste arrivée en tête, sur une liste nationale» afin qu’ils «retrouvent le sens de l’intérêt national.»

Fin septembre 2014, juste après l’accession des maires frontistes David Rachline (Var) et Stéphane Ravier (Bouches-du-Rhône) au Sénat, les plaçant déjà de fait en situation de cumul, Marine Le Pen avait rejeté toute «incohérence»: «Nous avons clairement dit que nous étions contre le cumul des mandats, mais nous appliquerons le non-cumul quand tous les autres se l’appliqueront aussi».

Plus généralement, Marine Le Pen a promis mardi en cas d’accession à l’Élysée de «mettre fin au mille-feuille administratif insupportable» qui entraîne d’après elle une «explosion des dépenses, une dilution des responsabilités, un enchevêtrement des compétences».

«On supprime trois strates (régions, intercommunalités et Union européenne, ndlr), on organise autour des communes, des départements, de l’État», avec une «revalorisation du statut de maire».

«Parce que le FN a perdu les régionales, il faudrait supprimer les régions. S’ils perdent la présidentielle on devra supprimer le président?» a raillé Christian Estrosi, président Les Républicains de la Paca, qui avait battu en duel au second tour Marion Maréchal-Le Pen en décembre 2015.

Marine Le Pen s’est prononcée par ailleurs contre la fin de l’immunité présidentielle et pour garder la possibilité pour le Premier ministre d’utiliser l’article 49-3 pour engager sa responsabilité devant l’Assemblée nationale sur un texte de loi.

Marine Le Pen veut supprimer la région et réduire le nombre de parlementaires

Invitée ce matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, la présidente du FN et candidate à la présidentielle pour 2017 souhaite que la France soit réduite à « trois strates : la commune, le département et la nation ». Marine Le Pen veut aussi que soit inscrite dans la Constitution la réduction de sièges de parlementaires – au Sénat comme à l’Assemblée – pour les ramener au nombre de 500 contre 925 aujourd’hui.

Marine Le Pen veut supprimer les régions et réduire le nombre de parlementaires


Invitée ce mardi de l’émission Bourdin Direct sur RMC, la candidate FN à la présidentielle, Marine Le Pen, a dévoilé quelques lignes de son programme. La candidate frontiste souhaite notamment supprimer les régions et réduire le nombre de parlementaires.

Au lieu des 577 députés actuels, Marine Le Pen mise sur 300 députés et 200 sénateurs et souhaiterait inscrire cette mesure dans la Constitution.

Autre réorganisation voulue par la présidente du FN : la suppression des régions et des intercommunalités. Les compétences de ces dernières « iront vers l’État et les départements ».

2017: Marine Le Pen veut supprimer les régions et réduire le nombre de parlementaires

Dans le cadre de son programme pour la présidentielle, Marine Le Pen souhaite notamment réduire le nombre des parlementaires et supprimer les régions.

 ===========
SEVERIN                                        Ah ah ah.qui dit mieux,depuis le temps qu »on attend ces réformes parmi les fauves de nos parasites politiques mafieux de nos institutions.Si c écrit noir sur blanc dans son programme, mon vote peut être en sa faveur.Un yab des Yvelines
  • PhilippePhilippe                    Bon compromis, nous avons autant de députés avec 60 millions de citoyens, que les Américains avec 360 millions. Quand à la démocratie, elle est bafouée, voilà un parti qui représente 30 à 35% des électeurs et qui n’a que 2 représentants. La déconnection avec le peuple est évidente.

    Chantal C                   En voilà une très bonne proposition !

    RolandRoland                        Quoi qu’elle propose les médias la matraqueront . Vu leur connivence avec l’UMPS , ils auraient trop à perdre si elle arrivait au pouvoir . Désormais , ils ne s’en cachent meme plus car cette hypothèse est plausible mais ils continuent à vouloir que les électeurs considère ce fait comme impossible car ce serait reconnaitre ouvertement que leurs complices de 30 ans ont échoué sur tout . Drôle de démocratie ou l’impartialité journalistique n’existe plus au su et au vu de tous . Ce n’est une bonne nouvelle pour personne de quelque couleur politique que l’on soit .
    bertbert                             la néo nazie veut aussi quitter son fauteuil au parlement européen et rendre tout le pognon qu’elle a reçu de l’Europe????
    RolandRoland                         c’est le fn que l’on devrait plutôt abolir.
  • bobibobi                               Elle devrait carrément proposer de supprimer les deux assemblées. Ca plairait aux gogols.

    thierry                         elle a aussi besoin de l’immunité présidentielle étonnant pour une personne qui lave plus blanc que blanc

    humainhumain                     Le sénat est une assemblée d’homme à idée fixes, heureusement corrigé par une abondante mortalité.
    Thierry                    Simplement du bon sens!!!
    humainhumain                    Si vous êtes dans le coin, que vous n’avez rien à faire et que le zoo est fermé, venez au Sénat. Vous aurez quasiment les mêmes sensations et vous n’aurez même pas à payer.
    El Barto
    @digital :                           « mais vous n’avez pas saisi les rouages de la politique » sûrement, ça doit être ça. Désolé je n’ai pas été à l’école umps.
    Allez salut
    davcam     Face à Bourdin ce matin elle a bien tenu la route meme si classiquement elle en a pris plein la tronche. Clairement c’est un monstre politique! Quelle réthorique.
    moiluielle                             Députés (ées)Sénateurs(trices) nous en avons trop il faut réduire c »est comme les lois très difficilement applicables et respectées Préparons le nettoyage de printemps!!!
    jean Pierre FEAT                   » Not person  » est en phase avec Saint-Cloud !!!
    Patricia Lossouarn               Nos régions sont une richesse pour la France …. faire ce que sous entend l’extrême droite c »est du totalitarisme… et supprimer la parole et le droit d’être en désaccord avec le pouvoir en place … moi j aime ma région comme beaucoup
    rémi de Kersauson               Comme le gouvernement précédent, vouloir s’attaquer aux régions traduit la volonté de continuer à faire semblant d’agir et d’éviter de s’attaquer aux vrais problèmes posés par les redondances communes/intercommunalités pointées du doigt par la cour des comptes. Au temps pour ceux qui s’imaginaient révolutionner quoi que ce soit avec ce parti.
    Patricia Lossouarn               Elle a perdu la raison !!!!!!
    Marco Nour                             N’importe quoi !
    Appoline10–                            vous avez raison, le Sénat, ne sert à rien, sinon à coûter de l’argent aux contribuables FRANCAIS …………il faut le supprimer et vite !!!
  • sydney.62                              le Général de Gaulle voulait déjà le supprimer à son époque il appelait çà LE MACHIN dommage qu’il ne l’ait pas fait nous aurions fait de sérieuses économies!!!
  • vodkov                                   Certes le Sénat pourrait être supprimé, mais quid des conseils généraux, des conseils régionaux, des communautés de communes, des districts, etc …. Un échelon semble de trop à l’échelle européenne, c’est le département qui gagnerait à être supprimé. Ensuite, à propos d’élus, pourquoi autant de députés ? 2 députés par département ne suffiraient ils pas ?Mais qui fera ces réformes ?
  • jeanra59–                                vous êtes utopistes, les énarques donner la voix au peuple!
  • RogerGuillem–                     Cette bonne idée fait son chemin depuis longtemps, et c’est bien dommage qu’elle soit mise en avant par une opportuniste telle Mme Le Pen et sa clique. Diviser par deux le nombre d’élus et sous élus conséquence des élus en tous genre…..Vous avez dit « économie de l’état »…Nous y voilà.
  • albizzi–                                    …Fusionner Conseils régionaux et généraux, supprimer la moitié des députés, supprimer la moitié des communes en les regroupant, réduire à un maximum de 10 le nombre des ministres. Réduire les traitements de tous ce gens et interdire tout cumul. Pas mal pour un début, non?
  • EERICO34                               Je suis pour la suppression totale du sénat des départements des agglos et du conseil d état !
  • LEBARAQUIN–                      … et quand un décision de l’Assemblée Nationale ne lui plaira pas, elle réclamera la disparition de l’AN…. la suppression de toute la représentation nationale…. et en route vers la dictature…!!!! On ne la connaît que trop la stratégie de l’extrême droite !!
  • smicard– le 09/01/2014 à 18h43

    quand on voit que la verite ne peut sortiril y a un tres gros malaise.tous corrompus ..vive 2017 qu’on vire toutces magouilleurs

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :