Le Manneken-Pis(se) sur le terrorisme

Laisser un commentaire


e1e21156-0a61-4c00-bc85-63c7d79b5e3d

Attentat à Bruxelles (Zaventem) DIRECT : des armes découvertes à l’aéroport

F.D. (La Rédaction)

Dernière minute

DIRECT ATTENTAT ZAVENTEM – L’attaque de l’aéroport international de Bruxelles a fait des dizaines de victimes. Un second attentat a frappé une station de métro du centre-ville.

[Mis à jour le 22 mars 2016 à 14h54] ZAVENTEM – Infos principales sur l’attentat de Bruxelles – Ce matin vers 8h, un attentat suicide de kamikazes armés de bombes a fait dans l’aéroport de Bruxelles Zaventem au moins 13 mort et 35 blessés (parquet fédéral). Une autre attaque, survenue dans le métro vers 9h, à la station Maelbeek dans le quartier européen, a fait 15 de morts et de nombreux blessés. Toutes les gares de Bruxelles sont fermées, les services de transport en commun sont arrêtés. Les autorités conseillent la population bruxelloise de ne pas se déplacer. Le porte-parole des pompiers indique un bilan provisoire de 34 morts au total et de 170 blessés.

DIRECT – 14h53 – Alerte à la bombe à l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles : une enquête est en cours, mais l’établissement n’a procédé à aucune évacuation.

14h50 – La police de Bruxelles Capitale Ixelles annonce que la circulation des trains devrait reprendre à partir de 16 heures à Bruxelles Midi et à Bruxelles-Nord ( via l’entrée Albert II). La gare de Bruxelles centrale reste fermée jusqu’à nouvel ordre.

14h46 – Nouvelle déflagration entendue à l’aéroport ou à proximité : il s’agit de l’opération des démineurs, qui ont averti de leur action sur Twitter.

14h43 – Selon la RTBF, des perquisitions en lien avec les attaques survenues ce matin à Bruxelles ont débuté. Des individus « suspectés d’être liées aux attentats sont activement recherchées ».

14h39 – Le personnel « non essentiel » au fonctionnement de la centrale nucléaire de Tihange a été invité à renter chez lui. Il n’y a pas d’évacuation générale.

14h36 – Nicolas Sarkozy a publié un communiqué de réactions aux attentats de Bruxelles. Le président de LR estime que « dans ces circonstances tragiques, nos dispositifs de sécurité doivent être adaptés et nos partenariats de renseignement renforcés. C’est un impératif absolu ».

14h28 – Selon un journaliste de Buzzfeed News, l’alerte à la bombe dans la prison où est retenu Salah Abdeslam serait une fausse alerte.

14h26 – Les médias avaient évoqué des armes qui auraient été retrouvées dans l’enceinte de l’aéroport de Zaventem. Le parquet confirme qu’une kalachnikov était près du corps d’un des assaillants, rapporte DH.be.

14h23 – Une voiture suspecte aurait été neutralisée à Ixelles, dans la banlieue de Bruxelles, selon la chaîne de télé RTL.

14h22 – En vidéo, les réactions de la classe politique aux attentats de Bruxelles :

14h20 – D’après la chaîne de télé RTL, une bombe se trouverait dans l’enceinte de la prison belge où Salah Abdeslam est actuellement incarcéré. 

14h16 – Le réseau mobile est surchargé à Bruxelles. Si vous avez besoin d’appeler un numéro d’urgence, il est recommandé d’utiliser un téléphone fixe.

14h11 – Les autorités ont appelé les Belges à rester chez eux et à éviter tout déplacement. Aucun délai n’a toutefois été indiqué, nous ne savons pas jusqu’à quand ces restrictions seront imposées.

14h08 – Une ceinture d’explosifs intactes aurait été retrouvé dans les locaux de l’aéroport de Bruxelles selon les informations de la chaîne flamande VTM, rapporte la RTBF.

14h02 – La sécurité a été renforcée à New York dans les transports et les zones à forte affluence par mesure de précaution. « Nous ne laisseront jamais ces terroristes gagner », a par ailleurs affirmé David Cameron, le Premier ministre britannique.

13h59 – Les autorités préviennent que les démineurs sont sur le point de faire exploser un bagage suspect à l’aéroport de Zaventem. C’est également le cas à la VUB, une université de Bruxelles.

13h53 – Sans parler de course gratuite, le fédération belge des taxis a demandé aux chauffeurs d’aider à l’évacuation des personnes qui seraient dans les lieux sensibles, rapporte Le Soir.

13h46 – Selon un « source officieuse des services de secours » de la RTBF, le bilan s’élèverait maintenant à 34 morts, 14 à l’aéroport et 20 dans le métro. Environ 170 personnes au total auraient été blessées.

13h43 – La Direction de l’Aviation civile annonce que tous les vols français à destination de Bruxelles sont pour le moment suspendus.

13h41 – Selon la RTBF, des perquisitions commencent à être réalisées en lien avec les attentats de Bruxelles. La justice belge a toutefois expressément demandé aux médias de ne pas communiquer sur les opérations en cours.

13h39 – Anne Hidalgo, la maire de Paris, a appelé à un rassemblement « silencieux », ce mardi soir à 19h devant l’Hôtel de Ville.

13h36 – Alors que le bilan officiel est de 28 morts, le média russe RT établit un autre bilan, parlant de 34 morts, dont 20 dans la station de métro du centre-ville de Bruxelles.

13h27 – L’Université Libre de Bruxelles (ULB) a décidé d’évacuer tous ses campus, à la demande des autorités locales.

13h24 – La présidente du Front national, Marine Le Pen, exige « la fermeture immédiate de la frontière franco-belge ».

13h20 – « Nous sommes face à une organisation qui dispose de gros moyens opérationnels » indique l’expert en terrorisme et ancien membre de la DGSE Claude Moniquet, dans une interview à l’Express. « Il est possible que l’interpellation de Salah Abdeslam ait accéléré ces attaques mais elle ne les a pas provoquées ».

13h19 – Selon Russia Today, Daesh aurait revendiqué les attentats de Bruxelles. L’agence de presse russe avance également que les services spéciaux russes auraient averti les autorités belges de l’arrivée de terroristes. « Deux hommes âgés de 27 et 23 ans auraient quitté la Biélorussie fin février pour se rendre en Belgique » écrit RT.

13h12 – La ministre de la Santé indique que « la France a proposé 10 SMUR (services mobiles d’urgence et de réanimation NDLR) et deux hélicoptères, mais nous n’en avons pour l’instant pas besoin. Nos hôpitaux sont capables de faire face ».

13h08 – Le roi Philippe est en contact permanent avec le Premier ministre depuis le Palais, indique son service de presse. Il a notamment reçu les coups de téléphone des rois d’Espagne, des Pays-Bas, du Maroc et de Jordanie.

13h04 – L’institution de l’islam sunnite Al-Azhar, basée en Egypte, condamne les attentats de Bruxelles dans un communiqué : « Ces crimes haineux violent les enseignements tolérants de l’islam. Si la communauté internationale ne s’unit pas pour faire face à cette épidémie, les corrompus ne cesseront jamais de perpétrer leurs crimes abjects contre les innocents ».

13h01 – Vincent De Wolf, maire d’Etterbeek confirme l’ouverture d’un centre d’accueil pour l’entourage des victimes dans le cadre du déclenchement du plan d’urgence, situé rue des Champs 71, à Etterbeek.

12h54 – Selon les informations de la RTBF, une kalachnikov a été retrouvée dans le hall des départs de l’aéroport Zaventem de Bruxelles.

12h50 – La France « poursuivra de manière implacable la lutte contre le terrorisme, aussi bien sur le plan international qu’intérieur. […] Cette guerre doit être menée avec sang-froid, avec lucidité, avec détermination, parce qu’elle sera longue », indique François Hollande dans un communiqué.

12h44 – Selon l’agence de presse Belga, des armes ont été découvertes dans le bâtiment de l’aéroport de Zaventem

12h41 – La Libre Belgique rappelle que la dernière fois que l’aéroport de Zaventeem a été touché, c’était le « lundi de Pâques 1979 ». Ce jour-là, trois terroristes palestiniens avaient lancé des grenades sur des passagers qui débarquaient d’un vol en provenance d’Israël.

12h38 – La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud Belkacem, annonce que les voyages scolaires français vers la Belgique prévus aujourd’hui sont reportés : « J’ai demandé à tous les établissements scolaires qui avaient prévu des déplacements scolaires vers Bruxelles de les annuler », a expliqué la ministre en marge d’une conférence de presse.

12h35 – « Nous sommes tous concernés ». Le président de la République, François Hollande, fait une déclaration officielle : « Nous sommes devant une menace globale. « La France et la Belgique sont liées par l’horreur et j’ai assuré au gouvernement belge tout mon soutien. La guerre contre le terrorisme doit être menée dans toute l’Europe avec les moyens nécessaires, notamment en termes de renseignements. Et nous devons également agir sur le plan international. Le gouvernement a pris des mesures pour renforcer le contrôle aux frontières et renforcer la présence de policiers dans les dispositifs de transports ».

Attentat de Bruxelles : des représailles à l’arrestation d’Abdeslam ?

12h28 – Les attentats de Zaventem et du métro de Bruxelles ont-ils un lien avec l’arrestation de Salah Abdeslam ? « Nous n’avons aucune informations sur cela », a indiqué le Premier ministre belge en conférence de presse

12h26 – François Hollande vient de publier un communiqué : « À travers les attentats de Bruxelles, c’est toute l’Europe qui est frappée. Ce qui exige d’elle qu’elle prenne les dispositions indispensables face à la gravité de la menace. La France qui a été elle-même attaquée en janvier et novembre dernier y prend toute sa part. Elle poursuivra de manière implacable la lutte contre le terrorisme, aussi bien sur le plan international qu’intérieur. Dans ces circonstances, le gouvernement français a décidé de renforcer encore le dispositif de sécurité, la police aux frontières et dans les infrastructures de transports ».

12h22 – Maggie De Block, ministre belge de la Santé, annonce que les explosions à l’aéroport de Zaventem ont fait au moins 11 morts et 81 blessés.

12h17 – Le nombre de blessés n’a pas encore fait l’objet de bilan officiel et définitif. Le Premier ministre belge a indiqué dans la matinée que les services d’urgence avaient comptabilisé de nombreux blessés graves. « Beaucoup de personnes ont perdu des jambes » a déclaré un témoin à l’aéroport international de Bruxelles auprès des journalistes de Sud Ouest.

12h11 – Aucun enfant scolarisé à Bruxelles n’est autorisé à sortir de son établissement pour le déjeuner. « Les élèves doivent rester dans les écoles » annonce la cellule de crise gouvernementale.

12h07 – Nouveau bilan provisoire : la série d’attentats de Bruxelles a fait au moins 26 morts. Selon les pompiers, 11 personnes ont été tuées à l’aéroport de Zaventem, 15 ont trouvé la mort la station Maelbeek du métro bruxellois.

12h00 – Anne Hidalgo, la maire de Paris a annoncé que la Tour Eiffel sera illuminée aux couleurs de la Belgique ce soir, en hommage aux victimes.

11h55 – Le procureur fédéral de la Belgique s’exprime : « Un des deux attentats, le premier à Zaventem, a été perpétré par un kamikaze. On ne peut pas donner plus de détails sur l’enquête ». Un juge d’instruction a été saisi pour cet attentat mené à l’aéroport.

11h49 – Une source aéroportuaire annonce à l’AFP que « le dispositif de prévention et de sécurisation est en cours de déploiement sur chacun des huit terminaux de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, avec contrôles des trains en provenance de Bruxelles ». Quatre patrouilles de véhicules légers blindés ont été mobilisées à l’aéroport d’Orly.

11h45 – Le Premier ministre belge, Charles Michel, vient de déclarer en conférence de presse qu' »il y a de nombreux morts ». Il a confirmé que « deux attentats » avaient eu lieu ce matin, à l’aéroport et dans le métro.

11h42 -Les autorités belges annoncent que la sécurité des centrales nucléaires du pays a été renforcée.

11h36 – Des sources policières citées par iTélé parlent d’un « véritable massacre » dans le métro de Bruxelles, du fait du caractère « très confiné » du lieu de l’attentat. Pour l’heure, aucun bilan officiel n’a été communiqué sur le nombre de victimes à la station Maelbeek.

11h25 – 400 policiers et gendarmes supplémentaires seront désormais déployés dans les gares, aéroports et métros de Paris et d’Ile-de-France, a notamment indiqué le ministre de l’Intérieur, qui rappelle que la menace terroriste demeure très importante.

11h21 – Des informations non confirmées indiquaient ce matin que les explosions avaient eu lieu près du comptoir d’American Airlines. La compagnie a fait savoir qu’aucun de ses salariés n’avait été répertorié comme blessé dans l’attentat sruvenu à Bruxelles Zaventem.

Attentats de Bruxelles : la France renforce les dispositifs de sécurité

11h18 – Bernard Cazeneuve fait un point sur les dispositifs de sécurité déployés en France : J’ai décidé de déployer 1600 policiers supplémentaires à la fois au contrôles aux frontières mais aussi dans les infrastructures ferroviaires, aérienes et maritimes. […] Les accès aux zones de transports sont désormais réservés aux individus munis d’un titre de transport ou à ceux en possession de leur carte d’identité ».

11h15 – Le ministre de l’Intérieur français, Bernard Cazeneuve, s’exprime : « Des attentats on frappé la Belgique. Nos pensées vont naturellement aux victimes, à leurs proches ainsi qu’à l’ensemble des autorités belges auxquelles nous réaffirmons notre solidarité. Nous venons de faire le point sur notre dispositif en place aux frontières et dans les transports. Nous n’avions pas attendu cette attaque pour réhausser notre niveau de sécurité. Depuis le 13 novembre, 5000 policiers et gendarmes sont mobilisés aux contrôles de nos frontières ».

11h12 – Selon un porte-parole des pompiers à l’Agence France Presse, le bilan des attentats de Bruxelles – provisoire – serait de 21 morts sur l’ensemble des deux sites touchés par l’attaque.

11h06 – Les gares de Bruxelles-Midi, de Bruxelles-Nord, de Bruxelles-Central, de Bruxelles-Schuman, de Bruxelles-Luxembourg et de Bruxelles-National Aéroport sont fermées.

10h58 – Selon plusieurs sources policières, il n’y aurait pas eu de fusillades avant les explosions, seulement quelques coups de feu. Les terroristes auraient privilégié l’effet de surprise en faisant exploser leur bombe pour ne pas être stoppés par les forces de sécurité présentes dans l’aéroport de Bruxelles Zaventem.

10h53 – Les avions qui devaient atterrir à l’aéroport de Bruxelles Zaventem sont détournés vers plusieurs aéroports européens, dont celui d’Anvers et ceux de Paris.

10h50 – Tous les trains Thalys à destination et en provenance de Belgique sont annulés. La frontière franco-belge vient d’être fermée.

10h48 – Les autorités ont mis en ligne un compte Twitter à consulter pour tous ceux qui veulent prendre des nouvelles, afin de contourner les problèmes techniques de saturation, il s’agit de cette page.

10h43 – Le parquet fédéral confirme qu’il s’agit d’une attaque suicide à l’aéroport.

10h39 – Selon des sources policières citées par France Info, il y aurait près de 10 morts dans le métro bruxellois de Maelbeek, suite à l’explosion d’une bombe. Ce bilan n’est pas confirmé par les autorités.

10h34 – La cellule de crise mise en place par les autorités demandent aux Bruxellois de privilégier les SMS et les réseaux sociaux pour rassurer leur entourage. « N’encombrez pas le réseau téléphonique », écrit le Crisis Center Belgium sur Twitter.

10h31 – La sécurité a été renforcée en France dans les aéroports, les gares et les transports en commun à Paris. François Hollande s’est réuni avec Bernard Cazeneuve et Manuel Valls à l’Elysée.

10h24 – « Ne vous déplacez pas » : c’est la consigne des autorités belges qui demandent à la population de Bruxelles de ne pas prendre les transports en commun et de rester au bureau ou bien à domicile. La menace terroriste demeure encore très grande ce matin dans la capitale belge.

10h20 – Selon BFM TV, « les services de renseignement belges avaient eu hier l’information d’une attaque imminente ».

10h20 – Selon un premier bilan officiel, au moins 13 personnes sont mortes et 35 blessées à la suite de l’attentat survenu à l’aéroport de Zaventem ce matin.

10h14 – Une troisième bombe qui n’a pas explosé a été retrouvé à l’aéroport de Zaventem, indique France Info. Selon plusieurs sources, il s’agirait d’une attaque suicide, les auteurs des attentats se seraient fait exploser.

10h09 – 13 morts et 35 blessés selon la VRT, la télévision publique flamande. Selon ce média, l’attaque survenue ce matin dans le hall de l’aéroport de Zaventem serait un attentat kamikaze.

10h00 – Le niveau de la sécurité a été relevé à l’aéroport international français de Roissy-Charles de Gaulle.

9h55 – Une équipe de déminage vient de stationner aux alentours de la station de métro Malbeek. Le périmètre est bouclé et fermé à la circulation, la presse est pour l’heure tenue à l’écart.

9h51 – La rédaction du Soir indique qu' »au vu des circonstances », il est déconseillé de se déplacer dans le centre de Bruxelles.

9h44 – « Ce sont de représailles, une riposte », affirme sur France Inter Roger Marion, l’ancien chef de la division nationale anti-terroriste de la direction centrale de la police judiciaire. Salah Abdeslam a été arrêté vendredi dernier, après une traque de plusieurs mois. Le terroriste avait bénéficié de l’aide d’un réseau bien constitué.

9h43 : Un centre d’appel a été ouvert pour tous ceux qui désirent obtenir des informations : 1771

9h37- Pour le moment, les autorités ne confirment pas l’acte terroriste à la station Maelbeek, mais de la fumée s’échappe et des personnes sont blessées. Une explosion dans le métro de Bruxelles a bien eu lieu.

9h33 – Le niveau de sécurité dans les aéroports régionaux de Flandre a été relevé à 4, a annoncé le ministre flamand en charge des aéroports, Ben Weyts.

9h28 – Selon la RTBF, on dénombrerait 10 morts et 30 blessés. Les images des dégâts sont impressionnants :

9h23 – Des coups de feu auraient été entendus dans la hall des départs de Brussels Airport. Un individu aurait crié quelque chose en arabe avant que les deux explosions ne retentissent, indiquent plusieurs témoins cités par l’agence Belga.

9h20 – Un numéro d’urgence pour les personnes qui auraient des proches dans les endroits concernés : 02 506 47 11

9h18 – Selon la RTBF,  « il y aurait aussi une explosion à la station métro Maelbeek ». Le métro bruxellois est en cours de fermeture. Des images sont déjà diffusées sur Twitter.

9h15 – L’aéroport de Charleroi fera à un point presse à 10 heures, notamment sur la logistique déployée pour assurer le trafic suspendu à l’aéroport de Zaventem.

9h12 – Les premiers témoignages affluent. Le Soir publie celui du député Gorges Dallemagne, dont l’épouse était sur place : « Elle m’a appelé pour me dire qu’il y avait eu des explosions vers 7h58. […] Elle a vu des victimes de bris de vitres quittant l’aéroport, des personnes âgées mises sur des brancards, les premiers secours arrivant ».

Zaventem : c’est un attentat

9h06 – Il ne fait guère de doute selon les forces de police sur place qu’il s’agit d’un attentat. Les deux explosions ont eu lieu à quelques secondes d’intervalle, à deux endroits différents, ce qui exclue à priori l’hypothèse de l’accident.

9h02 – Selon la chaîne de télévision belge VTM, il y aurait 11 morts et 20 blessés. Un premier bilan qui n’a pas été encore confirmé.

8h59 – Le plan catastrophe provincial a été déclenché, vient d’indiquer le gouverneur du Brabant flamand Lodewijk De Witte. Le centre de crise national a été monté en urgence.

8h54 : Selon les informations de France Info, il y aurait 12 morts. La police confirme pour le moment la mort d’au moins une victime. BFMTV, qui cite une source de la police belge, parle de 11 morts.

Attentat à Zaventem : plusieurs explosions, ce qu’il s’est passé

Deux explosions ont retenti à l’aéroport de Zaventem ce mardi matin, un peu avant 8 heures. La première a eu lieu sur la piste, devant l’aérogare. Les vitres de l’édifice de l’édifice ont été soufflées. Plusieurs blessés ont été vus par un témoin rapporte la RTBF. Une deuxième explosion a été confirmée. Elle aurait eu lieu dans le hall des départs, tout près du comptoir d’American Airlines, où il y avait ce matin beaucoup de monde.

Les bâtiments sont encore en cours d’évacuation. Tous les vols ont été suspendus au décollage. Tous les vols d’arrivée ont été reportés vers l’autre aéroport de la capitale belge. L’aéroport le plus important de Bruxelles (aéroport international) a été fermé ainsi que la route d’accès vers la ville. Le trafic ferroviaire qui dessert les bâtiments a été interrompu. Pour l’heure, la situation est confuse, le plan « catastrophe » a été activé. Un témoin s’est exprimé sur la chaîne belge La Première vers 8h30 : « C’est un peu la panique. Il y a pas mal de blessés. On nous a fait dégager. Les ambulances arrivent non stop, des gens sont encore à terre ».

Selon la VRT, citant des pompiers de Zaventem, il y aurait plusieurs morts et plusieurs blessés.

Article le plus lu : Attentats à Bruxelles : dernières infos [EN DIRECT] : voir les actualités

Explosions à l’aéroport de Bruxelles : « Il y avait des blessés partout, certains ne bougeaient plus »

Il est 7h58. Deux explosions retentissent dans le hall des départs de l’aéroport de Bruxelles-National, mardi 22 mars. S’ensuit une scène de panique. Les premiers témoignages arrivent sur les réseaux sociaux.

J’ai entendu la première explosion j’ai pris un enfant dans les bras je l’ai caché sous un comptoir.“ Peter, employé de swissport #AFP

Le même employé : « Il y avait des blessés partout, certains ne bougeaient plus. Je voulais aider, mais je ne pouvais pas.” #AFP #Bruxelles

Un passager décrit “le plafond tombé, une odeur de poudre”, il a vu “du sang dans l’ascenseur. Il doit y avoir des blessés.” #AFP

“Elle a vu des victimes de bris de vitres quittant l’aéroport, des personnes âgées mises sur des brancards, les premiers secours arrivant. Elle a vu une partie du faux-plafond qui était effondrée. Elle a évoqué deux explosions entendues depuis le hall des départs”, raconte à RTL le député belge, Georges Dallemagne. Il a déposé sa femme à l’aéroport peu avant 8 heures. Elle l’a immédiatement rappelé : “Elle m’a dit qu’il y avait eu des explosions vers 7h58. Elle a couru immédiatement, en état de choc, vers l’hôtel Sheraton puis est retournée prendre ses bagages, se rendant compte que dans sa zone de provenance le danger était écarté.”

“On ne sait pas quoi faire de nous”

Les passagers sont aussitôt évacués. Mais selon un témoin, l’évacuation semble chaotique.

Passagers évacués de l’aéroport de #Bruxelles #AFP pic.twitter.com/BRSJzaYZrO

La tension montre entre les forces spéciales et les gens autour pic.twitter.com/suc5T6dUy9

Attentats de Bruxelles : «Un pied de nez à la France et à la Belgique»

Attentats de Bruxelles : «Un pied de nez à la France et à la Belgique»

View photos

Périmètre de sécurité près de la station de métro Maalbeek à Bruxelles le 22 mars 2016. / EMMANUEL DUNAND/AFP

INTERVIEW – Ces attentats n’ont pour l’heure pas été revendiqués mais pour Mathieu Guidère, islamologue et spécialiste du monde arabe et musulman, ces attentats sont la signature de Daech.

Journée cauchemar à Bruxelles. Plusieurs personnes ont trouvé la mort dans des attentats coordonnés dans la capitale européenne. Le dernier bilan annoncé par le premier ministre belge Charles Michel indique que les attaques ont fait au moins 26 morts et des dizaines de blessés. Une première attaque a eu lieu à l’aéroport de Bruxelles vers 8H00 ce matin. Deux explosions ont été entendues. Plus tard, le procureur du Roi a annoncé qu’il pourrait s’agir d’un attentat suicide. Vers 9H30, une autre explosion a eu lieu à la station Maalbeek du métro de Bruxelles. Ces attentats n’ont pour l’heure pas été revendiqués. Analyse de Mathieu Guidère, islamologue et spécialiste du monde arabe et musulman.

LE FIGARO. – Pensez-vous qu’il s’agisse d’attaques perpétrées par Daech?

Mathieu Guidère. – C’est probablement l’Etat islamique. On est sur une copie des attentats de Paris avec des attaques coordonnées, dans des lieux publics emblématiques. C’est le même mode opératoire, le même type de cibles qu’à Paris, la même signature. Repérages des lieux, mise au point des explosifs, location de voiture…Ce sont des attaques très préparées, avec beaucoup de logistique mais pas nécessairement beaucoup de monde pour les passages à l’acte. Comme à Paris, il est probable qu’on soit sur des commandos de deux trois personnes. Et ça, c’est une marque de fabrique de Daech. Avant on avait peu de monde pour la logistique mais beaucoup de monde pour le passage à l’acte. Eux préparent très bien leurs attentats et mobilisent beaucoup d’individus en amont.

» À lire aussi: EN DIRECT – Les dernières informations sur les attentats de Bruxelles

Pensez-vous que l’arrestation de Salah Abdeslam la semaine dernière ait un lien avec ces attentats?

Son arrestation a sûrement précipité les opérations qui étaient prévues de longue date. Il est tout à fait possible que l’interpellation ait donné le top départ: «Si je tombe, allez-y». Mais je pense surtout que c’est un pied de nez fait à la France et à la Belgique qui avaient crié victoire après sa capture. Selon moi, le message envoyé par Daech, c’est: «Vous n’avez attrapé qu’un second couteau. Vous allez voir les professionnels maintenant». Ce qui est certain, c’est que les responsables politiques, belges comme français, en ont trop fait. Tout comme les médias. Les services franco-belges se sont concentrés sur Salah Abdeslam qui n’est qu’un kamikaze raté, menacé de mort par l’Etat islamique. On en a fait une star alors que ce n’est qu’un adjudant de la logistique. Et pendant ce temps-là, un attentat coordonné se préparait alors même que la vigilance était à un très haut niveau.

Selon vous, s’agit-il de terroristes qui étaient dans l’entourage de Salah Abdeslam?

Pour moi, ce sont d’autres cellules qui ont été activées à Bruxelles. Ces commandos ont été armés, entraînés dans une logique militaire. Le cerveau des opérations a sûrement fait un séjour en Irak. Quant aux exécutants, il est possible que certains n’aient jamais quitté la Belgique ou la France.

L’exécutif accusé de «récupération» après l’arrestation de Salah Abdeslam 
Aéroport de Bruxelles: le parquet confirme un attentat suicide 
Explosions à Bruxelles: «Des répliques à l’arrestation d’Abdeslam» 
Explosions à Bruxelles: mesures de sécurité maximales dans les transports franciliens 

En direct : au moins 13 morts à l’aéroport de Bruxelles, 15 dans une station de métro  

Une double déflagration s’est produite vers 8 heures, dans le grand hall des départs de l’aéroport de Zaventem. A 9 h 11, une autre a eu lieu au métro proche du Parlement européen.

  • Bruxelles a été frappée mardi matin par « deux attentats », a affirmé le premier ministre belge Charles Michel. Ces attaques ont fait au moins 28 morts et 90 blessés ;
  • Un conseil national de sécurité sera convoqué dans la journée. Le niveau d’alerte antiterroriste est passé à son maximum ;
  • Un numéro d’urgence pour les personnes qui auraient des proches dans les endroits concernés a été activé : 00 (32) 2 506 47 11 ;
  • Vous êtes à l’aéroport Zaventerm ou à proximité de la station de métro Maelbeek ? Envoyez-nous votre témoignage ou vos coordonnées à l’adresse temoignageslemonde@gmail.com.

Lire notre article : Ce que l’on sait des explosions à Bruxelles

Attentats : terreur en plein Bruxelles

EN IMAGES. Attentats : terreur en plein Bruxelles

La capitale belge s’est réveillée terrorisée ce mardi. Peu avant 8 heures, des explosions meurtrières ont frappé l’aéroport international de Bruxelles, précédant une autre explosion à la station de métro Maelbeek, dans le coeur du quartier européen cette fois.

L’ensemble des transports a été aussitôt interrompu : plus aucun avion ne décolle ni n’atterrit et les bus, trams et métros ont été également été suspendus.
Le niveau d’alerte, qui était jusque-là au niveau trois, est passé au niveau 4, son niveau maximal, pour l’ensemble du pays.

53fb3883-4cef-487d-b31e-4cb6a1c62c16

EN DIRECT. Aéroport Zaventem, métro Maelbeek… plusieurs explosions à Bruxelles

INTERNATIONAL – La capitale belge est attaquée. Quatre jours après l’arrestation de Salah Abdeslam, plusieurs explosions ont eu lieu ce mardi 22 mars à l’aéroport Zaventem et dans le métro à Bruxelles, ont rapporté plusieurs témoins et des médias belges.

Une première explosion a été entendue dans le hall des départs, puis une deuxième déflagration, selon des médias belges. De la fumée s’échappait du bâtiment, selon les images retransmises. Des tirs et des cris en arabe ont été entendus avant les explosions selon des témoins cités par l’agence Belga. Puis c’est dans la station de métro Maelbeek qu’une explosion a été entendue.

« Ce matin à Zaventem (aéroport international de Bruxelles) deux explosions se sont produites dans le hall des départs, l’une étant probablement provoquée par un kamikaze et un petit peu après une demi-heure après une explosion s’est produite à (la station de métro) Maelbeek », dans le quartier européen de la capitale belge, a-t-il dit. Le bilan, en constante évolution, évoque plus de 26 morts.

» Suivez ci-dessous en direct les dernières évolutions:

Un ceinture d’explosifs non actionnée découverte à l’aéroport de Bruxelles

L’agence de presse Reuters relaye une information de la chaîne flamande VTM selon laquelle une ceinture d’explosifs a été retrouvée à l’aéroport de Bruxelles.

Selon la RTBF, des armes, dont une kalachnikov, ont été retrouvées dans le hall de l’aéroport Zaventem à Bruxelles.

« L’enquête est toujours en cours », a dit Didier Reynders, ministre belge des Affaires étrangères, interrogé par la télévision belge RTBF. « On craint toujours qu’il y ait des personnes dans la nature », a-t-il ajouté.

Nous ne laisserons jamais ces terroristes gagner », a déclaré mardi le Premier ministre britannique David Cameron à l’issue d’une réunion d’urgence de son gouvernement consacrée aux attentats de Bruxelles.

« Nous faisons face à une menace terroriste très concrète à travers les différents pays européens », a ajouté David Cameron, appelant à la solidarité. « Aujourd’hui est un jour de sympathie, de condoléances et aussi de renforcement de notre propre sécurité », a-t-il dit.

Al-Azhar, prestigieuse institution de l’islam sunnite basée en Egypte, a condamné mardi les attentats meurtriers perpétrés à Bruxelles, estimant qu’ils violaient « les enseignements tolérants de l’islam ».

« Al-Azhar condamne fermement ces attaques terroristes. Ces crimes haineux violent les enseignements tolérants de l’islam », a indiqué dans un communiqué l’institution. « Si la communauté internationale ne s’unit pas pour faire face à cette épidémie, les corrompus ne cesseront jamais de perpétrer leurs crimes abjects contre les innocents », a-t-elle ajouté.

Le ministère des Affaires étrangères égyptien a également condamné les explosions. « L’heure est venue pour la communauté internationale d’adopter une position décisive pour faire face au terrorisme », a estimé le ministère dans un communiqué, réclamant « des mesures rapides et efficaces » pour empêcher « le financement » et « le recrutement des groupes terroristes ».

La maire de Paris Anne Hidalgo a appelé à un « rassemblement silencieux » mardi à 19h00 sur le parvis de l’Hôtel de Ville de la capitale pour « rendre hommage aux victimes des attentats de Bruxelles ».

La maire de Paris, avec l’ambassadeur de Belgique Vincent Mertens de Wilmars, « invite les Parisiens » à ce rassemblement silencieux, indique un communiqué. Exprimant sa « complète solidarité et celle des Parisiens », Hidalgo avait auparavant annoncé que la Tour Eiffel serait illuminée mardi soir aux couleurs de la Belgique.

Face aux informations diffusées par les médias locaux, la justice belge a demandé mardi à la presse de ne pas communiquer « sur l’enquête en cours ». Une requête intervient après que la capture de Salah Abdeslam a dû être accélérée par la police à cause de fuites dans la presse.

Le Soir, qui avait divulgué quelques détails sur le travail de la police mardi midi, a rapidement assuré ne plus communiquer sur le sujet jusqu’à nouvel ordre.

En novembre dernier, en pleine enquête sur les attentats de Paris et St Denis, les médias belges avaient aussi respecté la consigne du silence radio et les internautes s’étaient amusés à publier des photos de chats au lieu de détails sur l’avancée des recherches de la police pour ne pas entraver leur travail.

La Libre a choisi de son côté de publier une photo de paysage, en réponse à la demande de la justice.

La Commission a réagi mardi en assurant qu’elle se « tenait aux côtés des habitants de Bruxelles et se voulait unie face au terrorisme ». Les drapeaux qui flottent habituellement devant le siège ont été mis en berne.

American Airlines a indiqué mardi que les explosions survenues à l’aéroport international de Bruxelles ne s’étaient pas produites près de son comptoir d’enregistrement, assurant qu’aucun de ses salariés n’avait été répertorié comme blessé.

Des informations circulant sur les réseaux sociaux avaient auparavant laissé entendre qu’une explosion s’était produite près du comptoir d’enregistrement de la compagnie aérienne américaine.

En préambule d’une réunion du conseil de l’Attractivité, François Hollande a prononcé quelque mots en lien avec les attentats de Bruxelles. « La France et la Belgique sont liées par l’horreur », a déclaré le chef de l’Etat, assurant aux services belges que leurs homologues français sont disposés à les aider. « Cette guerre contre le terrorisme sera longue », met en garde le président de la République.

Il réclame « l’unité au plan européen et mondial » mais « l’unité la plus indispensable est au plan national ». « Chacun doit avoir conscience que nous devons être dans la cohésion et la solidarité », conclut François Hollande.

L’ explosion à la station Maelbeek a fait au moins 15 morts et 55 blessés a annoncé l’exploitant du métro bruxellois. Provisoirement, le bilan total passe donc à 26 morts.

Dans sa première déclaration après les attentats de Bruxelles, François Hollande a affirmé que « c’est l’Europe qui est frappée ». Le président de la République a réuni ce matin à l’Elysée une réunion de crise avec les principaux ministres concernés.

A l’issue de celle-ci un communiqué a été diffusé par ses services.

hollande bruxelles

Le ministère de l’Education nationale a annoncé avoir demandé aux recteurs d’académie d’annuler les voyages scolaires à destination de la Belgique ou en transit par ce pays et de recenser tous les voyages actuellement en cours dans le pays.

« Selon la situation de chaque groupe scolaire, les élèves sont immédiatement rapatriés ou confinés jusqu’au rapatriement », précisent les services de Najat Vallaud-Belkacem.

La surveillance a été « renforcée » et des « mesures de sécurité supplémentaires » ont été prises dans les centrales nucléaires de Belgique, a indiqué mardi l’agence de presse belge Belga après les attentats dans le métro et l’aéroport international de Bruxelles.

« Les véhicules sont contrôlés, la police et l’armée sont sur place », a précisé Belga. La Belgique compte deux centrales nucléaires équipées de sept réacteurs.

Chaque responsable politique y va de sa réaction après les attentats de Bruxelles. Marine Le Pen adresse « une pensée aux nombreuses victimes » et appelle surtout à une prise de mesures fortes en France. Elle réclame notamment « la fermeture totale de la frontière franco-belge » alors que Bernard Cazeneuve a annoncé un renforcement des contrôles et la mobilisation de centaines de policiers et gendarmes supplémentaires.

La présidente du Front national estime aussi que la France doit affronter « des zones de non-droit du type de Molenbeek », du nom de la commune belge où Salah Abdeslam a été arrêté. Pour y faire face, la leader d’extrême-droite réclame « une vaste opération de police pour investir l’ensemble de ces quartiers ». « Il faut vider les caves, le laxisme n’a que trop duré », résume-t-elle.

Réagissant à l’attaque terroristes qui a fait au moins 21 morts à Bruxelles, le premier ministre Charles Michel a évoqué un « moment noir pour notre pays », frappé par des attentats « aveugles, violents et lâches ». « J’appelle tout le monde au calme, à l’unité, à la solidarité », a-t-il a jouté.

Le premier ministre a aussi déploré « de nombreux morts, de nombreuses personnes blessées parfois gravement », sans toutefois donner de bilan précis. Selon lui, il n’y a pour l’heure « pas d’information d’un lien avec l’arrestation d’Abdeslam ».

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé que, en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles, la Tour Eiffel sera illuminée aux couleurs de la Belgique (noir, jaune, rouge) ce mardi soir.

Après avoir fait part de son « effroi » et exprimé « sa solidarité et son soutien » aux victimes et aux autorités belges, Nicolas Sarkozy a demandé au gouvernement d’adapter « nos dispositifs de sécurité » et de renforcer « nos partenariats de renseignement ». « C’est un impératif absolu », estime le chef de l’opposition.

Le président du Conseil européen Donald Tusk a fait part de son « horreur » après les « attentats terroristes » qui ont fait au moins 21 morts et des dizaines de blessés et dans le métro de la capitale belge.

« Ces attaques marquent un nouveau niveau de bassesse par les terroristes au service de la haine et de la violence », a déploré Donald Tusk dans une communiqué. Un des attentats a visé la station de métro de Maelbeek, à quelques centaines de mètres des bâtiments des institutions européennes à Bruxelles.

La chef de la diplomatie européenne Federica Moherini a déploré un « jour très triste pour l’Europe » après les attaques de Bruxelles qui ont fait au moins 21 morts, lors d’une conférence de presse mardi à Amman.

C’est « un jour très triste pour l’Europe, au moment où l’Europe et sa capitale souffrent de la même douleur que cette région (du Moyen-Orient) a connue et connaît chaque jour », a déclaré Frederic Mogherini, émue aux larmes, aux côtés du ministre jordanien des Affaires étrangères Nasser Judeh.

Après Bernard Cazeneuve, c’est Manuel Valls qui a pris la parole depuis l’Elysée à l’issue d’une réunion de crise. « Nous sommes en guerre », a répété le premier ministre, précisant aussi que la menace est plus élevée maintenant qu’elle ne l’était avant le 13-novembre.

A la sortie d’une réunion de crise à l’Elysée, Bernard Cazeneuve a annoncé que 1600 policiers et gendarmes de plus ont été mobilisés en différents points du territoire pour assurer le contrôle aux frontières et la sécurité dans les transports aériens, maritimes et ferroviaires.

400 policiers et gendarmes supplémentaires sont mobilisés en Ile-de-France, notamment aux aéroports de Roissy et Orly, dans les métros, les gares, les espaces publics et les zones réservées. 600 autres membres des forces de l’ordre sont mobilisés en plus sur le reste du territoire.

Par ailleurs, quatre mesures ont été annoncées:
– accès aux zones publics des établissements de transports seulement pour les voyageurs avec billets
– messages préventifs diffusés par les opérateurs pour le grand public
– dans le cadre de l’opération Sentinelle, les forces militaires sont redéployées vers les lieux de transport.
– palpation et fouilles systématisées

Depuis les attentats du 13 novembre, les contrôles aux frontières ont été renforcés. Ils se déroulent sur 220 points du territoire dont 42 de manière systématique, a annoncé Bernard Cazeneuve. « 6 millions de personnes ont été contrôlées et 10.000 personnes ont été empêchées d’entrer en France », a précisé le ministre.

Après quelques heures de flottement, le réseau social a fini par lancer son « Safety Check » pour Bruxelles. Ce dispositif inauguré au moment des attentats de Paris permet aux utilisateurs situés dans la zone concernée de rassurer leurs proches.

Le bilan s’alourdit. Les explosions à Bruxelles ont fait au moins 21 morts, selon un bilan des pompiers relayé par l’AFP.

Il y a « 11 morts » à l’aéroport de Zaventem et également « une dizaine » à la station Maalbeek dans le quartier européen « où il y a eu une très grosse explosion dans le métro », a rapporté un représentant des pompiers. « La plupart des blessés ont déjà été évacués, la situation est assez chaotique ».

Le procureur du roi a confirmé qu’il y avait eu un attentat suicide à Bruxelles, plus précisément concernant l’explosion survenue à l’aéroport Zaventem.

« Ce matin à Zaventem (aéroport international de Bruxelles) deux explosions se sont produites dans le hall des départs, l’une étant probablement provoquée par un kamikaze et un petit peu après une demi-heure après une explosion s’est produite à (la station de métro) Maelbeek », dans le quartier européen de la capitale belge, a aussi précisé mardi le procureur fédéral belge.

Un policier interrogé par l’AFP a évoqué « plusieurs morts » dans la station de métro de Maelbeeck à Bruxelles. La photo de la rame éventrée partagée par RTL Info laisse deviner la violence de la déflagration.

Après Francfort et Paris, c’est au tour de Londres de renforcer la sécurité de son aéroport en réaction aux explosions survenues à Bruxelles. « La sécurité des passagers et des employés à Gatwick est la priorité absolue de l’aéroport. En raison des terribles incidents à Bruxelles, nous avons augmenté notre présence sécuritaire et les patrouilles à l’aéroport », a déclaré un porte-parole de Gatwick.

Par ailleurs, le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé la tenue d’une réunion d’urgence liée à ces explosions « plus tard dans la matinée » sur son compte Twitter.

Plus aucun train Thalys ou Eurostar ne circule à destination ou en provenance de Bruxelles, au départ des Pays-Bas, de la France ou de Londres. À la gare du Nord à Paris, la file d’attente commence à s’allonger.

Lire aussi :

» Qui est Abid Aberkan, l’homme qui a permis de remonter jusqu’à Abdeslam

» Des images inédites de l’arrestation de Salah Abdeslam

» Un des complices des attentats a été identifié, son ADN sur des explosifs

Attentats de Bruxelles: entre Manneken-Pis et Tintin, les dessinateurs solidaires

 LEXPRESS.fr

trois-dessins-en-hommage-aux-victimes-des-attentats-de-bruxelles-par-joann-sfar-plantu-et-yak_5568965Trois dessins en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles, par Joann Sfar, Plantu, et Yak

Plusieurs dessinateurs ont exprimé leur solidarité avec les victimes de Bruxelles. Entre Tintin et le Manneken-Pis, ce sont tous les symboles de la Belgique qui sont invoqués.

L’émotion n’attend pas. Quelques heures à peine après l’annonce d’une explosion à l’aéroport Zaventem de Bruxelles, plusieurs dessinateurs se sont emparés de leurs crayons pour exprimer leur solidarité avec les victimes.

 

Yak convoque un autre symbole de la ville, l’Atomium, dont les éléments sont en pleurs.


L’illustratrice de presse Louison a quant à elle décidé de représenter un Milou en pleurs en compagnie d’un autre chien, que l’on soupçonne être parisien, et qui le console.

Attentats à Bruxelles : des témoins racontent l’horreur

Des témoins des attentats perpétrés à Bruxelles racontent l’horreur.

Attentats à Bruxelles – Les cours et activités suspendus sur les deux campus bruxellois de l’UCL

L’Université catholique de Louvain (UCL) a décidé mardi de suspendre tous les cours et activités extra-universitaires sur ses deux sites bruxellois (Woluwe et Saint-Gilles) après les explosions meurtrières dans la capitale, a indiqué sa porte-parole.

Les activités sur les autres campus de l’université en Wallonie sont elles maintenues, a-t-elle précisé.

L’autre grande université bruxelloise, l’ULB, tenait elle toujours mardi en fin de matinée une réunion de crise, a indiqué son porte-parole.

La Haute école de communication sociale de Bruxelles, l’Ihecs, prie ses étudiants de rester chez eux.

«Le (bâtiment) BV1 a été évacué. Le bâtiment principal, rue de l’Etuve, est fermé», indique l’institution sur Twitter.

La Erasmushogeschool indique quant à elle avoir suspendu toute ses classes et activités.

La VUB demande aux personnes qui sont encore chez elles de ne pas se rendre sur le campus et celles qui y sont de ne pas bouger. «Un encadrement psychosocial a été mis en place», précise l’Université sur le réseau social.

Le gouvernement de la Fédération recommande aux établissements supérieurs bruxellois de conserver confinés les étudiants déjà présents dans leurs enceintes. Les étudiants qui ne sont pas aux cours sont, eux, invités à rester chez eux.

================

commentaires

  • Praore munde !
    Sei completament estabanit de bere tan de malur praqui bas !!!
    Mè mé damandi ce tot aqua, l’aben pas pla cerquat desempuish ta lontemps !
    Qal dire que ço que aben samenat comença a leba !
    Adishats pla !

  • Où sont les « bonnes âmes belges » qui reprochaient encore la semaine dernière à la France d’être en Etat d’urgence et de procéder à des interpellations anormales? Il y a peut être une raison d’espérer que l’Europe de Junker puisse abandonner son attitude pro-migratoire.

  • « Pied de nez » ?????
    Quelle indécence honteuse pour qualifier un crime de masse!

  • Des Molenbeek il y en a partout en Europe, ça va faire mal….

  • Curieux le nombre de réactions des fn …Preuve qu’ils ont le net dans la cave où ils se sont réfugiés ce matin !!!

  • Entièrement d’accord avec l’auteur. Ce qui est profondément inquiétant, c’est que dans une ville soumise à une enquête serrée pour Abdeslam, cela n’a pas empêché les autres cellules d’agir.

  • L’UOIF, vitrine française des Frères Musulmans fondés par le grand-père de l’icône de gauche Tariq Ramadan, est l’allié et les relais des socialistes au sein CFCM. aussi je ne peux m’empêcher de rappeler la déclaration de Muhammed Mahdi Akef, Guide suprême des Frères Musulmans de 2004 à 2010: “Le but des Frères Musulmans est de créer un état islamique mondial. Nous, les musulmans, nous immigrons partout et il y aura encore un long chemin avant de prendre le contrôle de l’Europe”.

  • Ces fanatiques islamistes vont-ils faire sortir les français du politiquement correct?
    Voila où nous mène la politique actuelle du « tout le monde, il est beau, tout le monde, il est gentil ». Cela fait plus de trente ans qu’on est menacé de l’intérieur mais à cause du politiquement correct il est interdit d’en parler sous peine de passer pour des racistes !

    Jean                        pauvre oups …. vous croyez que le fn va empecher que des attentats soient commis ?? vous pouvez expliquer comment ….je vous plains sincèrement !!

    Gil2015                  Peine de mort pour là crime terrorisme

    Hyrkos                   De tout coeur avec nos amis Belges ! Courage !

    Oups                      La France va bien voter en 2017 surtout et un grand ménage dans l’union européenne! !!aux armes citoyens

    Jean-richard      Et oui, quand on cultive la gangrène il faut s’attendre à l’attraper.

    Lola2206              La France soutient la Belgique dans ce terrible drame.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :