Etat de droit(s)?!!

Laisser un commentaire


UNTITL~1

Quinze interpellations lors d’une opération de police à Moirans, trois mois après les émeutes

Le Monde.fr avec AFPDes véhicules brûlés évacués à Moirans, le 21 octobre 2015.

La gendarmerie a lancé, lundi 18 janvier au matin, une brève opération autour d’un camp de gens du voyage à Moirans (Isère), dans le cadre de l’enquête sur les violences qui avaient éclaté dans la ville au mois d’octobre. Des dizaines de personnes issues de la communauté des gens du voyage avaient alors bloqué la gare de la ville et incendié des véhicules, exigeant par la force la sortie temporaire de prison d’un homme afin qu’il puisse assister aux obsèques de son frère mort au volant d’une voiture volée après avoir commis un cambriolage.

Quinze personnes ont été interpellées lundi – dont la mère du détenu en question – dans le cadre de cette opération policière, lors de laquelle 300 gendarmes ont été déployés et qui a débuté aux alentours de 6 heures, dans cette ville située à une vingtaine de kilomètres de Grenoble. Au total, 20 suspects étaient recherchés par les forces de l’ordre. Une partie des personnes interpellées ne fait pas partie de la communauté des gens du voyage.

Les auditions commenceront « dès que possible », a indiqué le procureur de Grenoble Jean-Yves Coquillat. Les principaux suspects ont été arrêtés, a-t-il ajouté, précisant que « les perquisitions ont permis de saisir certains objets intéressant l’enquête ».

Lire aussi : Emeute à Moirans après une permission de sortir refusée

« La justice, l’Etat sont au rendez-vous »

Lors de cet épisode de violence, qui n’avait fait aucun blessé, une trentaine de voitures avaient été incendiées, certaines jetées sur les voies SNCF, interrompant ainsi la circulation de plus de 120 trains pendant une douzaine d’heures, tandis que la gare et un restaurant
avaient été mis à sac. Le parquet de Grenoble avait ouvert une information judiciaire contre X, et dix-huit plaintes avaient été déposées pour vols en réunion, destructions en réunion et destructions par incendie.

Le procureur de la République de Grenoble, avait toutefois reconnu que l’enquête serait « difficile », car la plupart des émeutiers étaient cagoulés et portaient des gants. Mais plusieurs émeutiers avaient pu être « photographiés ou vus avant qu’ils ne soient cagoulés », et « certains étaient déjà fichés ». Les gendarmes ont exploité également des éléments d’ADN, parmi d’autres moyens d’investigation.

Ces violences étaient intervenues moins de deux mois après un blocage spectaculaire de l’autoroute A1 par des gens du voyage à Roye (Somme) à la fin août et les critiques avaient fusé à l’encontre du gouvernement, accusé de laxisme en l’absence d’arrestations. Le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, s’était rendu à Moirans au lendemain des émeutes et le premier ministre, Manuel Valls, y avait affirmé le 6 novembre que leurs auteurs ne bénéficieraient d’« aucune impunité ».

« Fermeté républicaine à Moirans : la justice, l’Etat sont au rendez-vous », s’est félicité lundi le premier ministre, Manuel Valls, sur Twitter.

Violences à Moirans en octobre: opération en cours, 15 interpellés

Au total, 20 suspects sont recherchés par les forces de l’ordre et cinq étaient donc encore dans la nature. Une partie des personnes interpellées ne fait pas partie de la communauté des gens du voyage.

Les auditions commenceront « dès que possible », a indiqué à l’AFP le procureur de Grenoble Jean-Yves Coquillat. Les principaux suspects ont été arrêtés, a-t-il ajouté. « Les perquisitions ont permis de saisir certains objets intéressant l’enquête », a-t-il poursuivi.

Les violences de Moirans avaient eu un fort retentissement, le gouvernement étant accusé de laxisme après une série d’incidents du même ordre.

L’opération, révélée par la chaîne iTÉLÉ, a démarré vers 06H00 dans un camp de gens du voyage situé en contrebas de la gare de Moirans et dans une cité de cette commune de 8.000 habitants située à une vingtaine de kilomètres de Grenoble.

L’ambiance était calme aux abords du site vers 08H00, selon un journaliste de l’AFP. Deux fourgons de gendarmerie en bloquaient les accès à environ 200 mètres de la gare, fréquentée normalement. Aucun signe de tension n’était apparent.

Cette intervention se déroule dans le cadre d’une information judiciaire contre X ouverte le 12 novembre par le parquet de Grenoble. Le procureur Coquillat avait indiqué à l’époque qu’une partie des suspects avait été identifiée et qu’il s’agissait désormais « de déterminer qui a fait quoi ».

Selon le magistrat, plusieurs émeutiers avaient pu être « photographiés ou vus avant qu’ils ne soient cagoulés », ce qui a d’autant plus facilité l’enquête que « certains étaient déjà fichés ». Les gendarmes ont exploité également des éléments d’ADN, parmi d’autres moyens d’investigation.

– Voitures incendiées, gare mise à sac –

Environ 300 gendarmes issus d’escadrons de gendarmerie mobile et du groupement de l’Isère participaient à l’opération codirigée par la section de recherches de Grenoble et le groupement départemental.

Le 20 octobre, une cinquantaine de gens du voyage installés dans un campement de Moirans s’étaient livrés à des violences spectaculaires.

Elles n’avaient fait aucun blessé mais une trentaine de voitures avaient été incendiées, certaines jetées sur les voies SNCF, interrompant ainsi la circulation de plus de 120 trains pendant une douzaine d’heures, tandis que la gare et un restaurant avaient été mis à sac.

Les émeutiers réclamaient alors qu’un détenu de 24 ans, membre de leur communauté, puisse assister aux obsèques de son frère de 17 ans, tué dans un accident de la route le week-end précédant les faits, à bord d’une voiture volée après avoir commis un cambriolage.

La mère du détenu en question fait partie des personnes interpellées.

Ces violences étaient intervenues moins de deux mois après un blocage spectaculaire de l’autoroute A1 par des gens du voyage à Roye (Somme) à la fin août et les critiques avaient fusé à l’encontre du gouvernement, accusé de laxisme en l’absence d’arrestations.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’était rendu à Moirans au lendemain des émeutes et le Premier ministre Manuel Valls y avait affirmé le 6 novembre que leurs auteurs ne bénéficieraient d' »aucune impunité ». « La justice, l’Etat sont au rendez-vous », a commenté M. Valls dans un tweet lundi matin tandis que M. Cazeneuve devait se rendre à Grenoble en fin de journée selon la préfecture.

Dans la Somme, douze personnes ont été arrêtées pour les violences commises à Roye le 31 août. Elles doivent comparaître devant le tribunal correctionnel d’Amiens les 4 et 5 février.

Quinze interpellations à Moirans (Isère) trois mois après les émeutes de gens du voyage

MOIRANS EMEUTES

MOIRANS – Quinze personnes ont été interpellées lors d’une vaste opération menée lundi 18 janvier à l’aube par 300 gendarmes autour d’un camp de gens du voyage à Moirans (Isère), où des violences avaient été commises en octobre, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Au total, 20 suspects sont recherchés par les forces de l’ordre et cinq étaient donc encore dans la nature. Une partie des interpellés ne fait pas partie de la communauté des gens du voyage. Les auditions commenceront « dès que possible », a indiqué à l’AFP le procureur de Grenoble Jean-Yves Coquillat. Les principaux suspects ont été arrêtés, a-t-il ajouté. « Les perquisitions ont permis de saisir certains objets intéressant l’enquête », a-t-il poursuivi.

L’opération a démarré vers 06H00, notamment dans un camp de gens du voyage situé en contrebas de la gare de Moirans, précise la chaîne iTÉLÉ qui a révélé l’information. Elle se déroule dans le cadre d’une information judiciaire contre X ouverte le 12 novembre par le parquet de Grenoble.

« Aucune impunité », avait promis Manuel Valls

Le 20 octobre, une cinquantaine de gens du voyage installés dans un campement à Moirans, une commune de 8000 habitants, s’étaient livrés à des violences spectaculaires. Ils réclamaient qu’un détenu de 24 ans puisse assister aux obsèques de son frère de 17 ans, tué dans un accident de la route le week-end précédant les faits, à bord d’une voiture volée après avoir commis un cambriolage.

Les violences n’avaient fait aucun blessé mais plusieurs véhicules avaient été incendiés, tandis que la gare de Moirans et un restaurant avaient été mis à sac. Ces violences, intervenues après un blocage spectaculaire de l’autoroute A1 par des gens du voyage à Roye (Somme) à la fin août, avaient eu un fort retentissement, le gouvernement étant accusé de laxisme face à ces incidents.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’était rendu à Moirans au lendemain des violences et le premier ministre Manuel Valls y avait affirmé le 6 novembre que leurs auteurs ne bénéficieraient d' »aucune impunité ». « Fermeté républicaine à Moirans : la justice, l’État sont au rendez-vous », a tweeté le chef du gouvernement lundi matin:

Lire aussi :

» A Moirans, les obsèques se sont déroulées dans un calme précaire

» Après Moirans, Sarkozy évoque (encore) la chienlit

» Des gens du voyage provoquent de violents incidents à Moirans

Enquête sur les émeutes à Moirans, 14 interpellations

LYON (Reuters) – Une vaste opération de gendarmerie a été menée lundi matin dans un campement de gens du voyage à Moirans, près de Grenoble, dans le cadre de l’enquête sur les violentes émeutes urbaines qui avaient enflammé la commune le 20 octobre dernier.

Le parquet de Grenoble a indiqué que cette opération avait entraîné quatorze interpellations et la saisie d’éléments susceptibles de faire avancer l’enquête.

Des personnes issues du campement avaient tenté d’obtenir par la force la sortie d’un des leurs de prison pour assister à l’enterrement de son frère décédé dans un accident à bord d’une voiture volée. Trente-cinq voitures avaient été incendiées et la voie ferrée entre Grenoble et Lyon fermée, annulant le passage d’une centaine de trains.

La mère du jeune décédé fait partie des personnes interpellées lundi matin.

Moirans : 15 interpellations lors d’un vaste coup de filet

Pour le Premier ministre Manuel Valls, l’opération de ce lundi dans le camp des gens du voyage montre que la justice et l’État sont « au rendez-vous ».

Source AFP Le Point.fr

Une vaste opération de gendarmerie a visé à retrouver les auteurs d'actes de vandalisme à Moirans. 
Une vaste opération de gendarmerie a visé à retrouver les auteurs d’actes de vandalisme à Moirans.  © AFP/ PHILIPPE DESMAZES
================

Commentaires

mimi  •                                    Quand les Français partent en vacances en caravanes, ils paient leurs séjours dans les campings…
Quand les manouches se baladent partout en France, ce sont aux Français de payer leurs « campings »… l’eau, l’électricité et la remise en état des terrains après leurs départs…
Perso, j’en ai RAS-LE-BOL de payer pour des communautés qui ne souhaitent ni s’assimiler, ni s’intégrer et qui ne respectent pas la loi !!!

  • jean  •                            heureusement qu’il y a les gens du voyage pour faire baisser les statistiques du nombre de musulmans en prison en France, et dire qu’il y en a pour les défendre…
  • patricia  •                   Il est temps de remettre de l’ordre dans tout ça. C’est un comble que ces gens accueillis chez nous à nos frais revendiquent au nom de leur liberté. Mon fils a été battu à mort et violé par trois d’entre eux et la police n’a pas voulu prendre la plainte. Quand est-ce que la république va retrouver son courage de faire respecter les citoyens au lieu de se mettre à genou devant la racaille.
  • L  •                                  Interpeller, c’est une chose.Combien vont être condamnés?
    Et combien à des peines fermes ?? Aucun, sans doute. Comme toujours, on met en avant le nombre d’interpellations ou le nombre de gardes à vue.
    Et , au final, …. rien !!!
    math  •                          Voilà, ça prend du temps une enquête, mais ça finit par aboutir. Reste maintenant le volet judiciaire à mettre en œuvre. Il est recommandable de placer les présumés coupables en préventive afin d’éviter qu’ils disparaissent.
    fred  •                            je soutiens les gens du voyage. Ils ont leur mode de vie et ne font pas de mal. Je pense que beaucoup de communes n’ont pas d’aire de stationnement pour eux. après il y a des pourris et des voyous chez eux comme de partout

bon sens  •                              Il suffit que le ministère de la justice donne l’ordre aux journalistes et la vérité apparaît soudainement.
Les titres racoleurs étaient. » Honteuse intervention de la police, on aurait pu faire une exception, pour ce simple accident de la route.  » pas une fois le mot  » cambriolage » n’a été prononcé, seul le véhicule volé a paru le lendemain des dégradations sur quelques médias ( surement pas la télévision).
Voyez l’état de la dictature et censure sur l’information en France , surtout BFMTV et Itélélé

patrick  •                                  oeil pour oeil, ils brulent les voitures on brule leurs caravanes
  • markus  •                      dehors des demain !!!
  • Djamila Soltani  •      C’était juste une battue administrative organisée par les services de la gendarmerie de Moirans…
  • dominique  •                 Il faut avoir la volonté politique de virer tous les bons à rien du pays ! la patience des Français est à bout !
  • ooooooo  •                    13 interpellations, 13 remises en liberté!…. Il aurait été plus simple et moins onéreux certainement de les arrêter le jour de leur manifs! Mais bon….. on ne touche pas aux gens du voyages…. on les laisse manifester…. ce ne sont pas des agriculteurs, des  » Air France « …..
  • Alain  •                          les caravaneux faisaient moins les fiers autrefois…..
  • WIFIS  •                         A quoi bon arrêter ces personnages …ils sont relâchés ensuite..pour recommencer ailleurs.
    tribbe  •                        aucune pitié pour cette racaille
    Mousse  •                     ah enfin !! et ceux qui ont bloqué l’autoroute A1 cet été ? c’en est où ? car il ne faut pas oublier que c’est ce premier laxisme des autorités appuyées par hollande (qui était venu dire face aux caméras qu’il comprenait la souffrance des gens du voyage) que le sentiment d’impunité a été conforté chez eux !! l’état de droit doit être défendu bec et ongles contre ceux qui veulent le remettre en cause par leur manière de vivre selon leurs propres lois ! les communautés doivent se plier aux lois de la république !! encore un effort pour ceux de l’A1 !!

Artémus Gordon              « Une partie des personnes interpellées ne fait pas partie de la communauté des gens du voyage. » Ce qui veut que des « individus » ne faisant pas partie de cette communauté vivaient dans ce camp ? Moi qui pensais que les gens du voyage ne vivaient qu’entre eux, je suis un peu surpris. Ou peut-être est-ce une information erronée afin d’éviter le blocage inexorable des autoroutes et gares ferroviaires de France et de Navarre par quelques énergumènes hors la loi …

Hannibal LECTEUR         Il y a violence & violence … Condamner à la pauvreté des salariés comme à Air France, c’est bien. Déshabiller un DRH, c’est mal. Séquestrer quelques cadres, c’est (très) mal. Mettre à sac une TG en Bretagne, c’est bien. Barrer une autoroute ou une voie SNCF, c’est mal. Saccager des portiques en portant un bonnet rouge, c’est bien. Etc., etc., etc. Les juges feront le tri ?

marie                                pas faux ; les agriculteurs peuvent se permettre beaucoup de chose avec nos impôts puisque les contribuables paient leur salaire et leurs dégâts.

pepère                              ils vont être contents du voyage les gens !

Ploukistanais                Ils ont leur carte de la FNSEA au moins ?

Ah Bon                            Malgré les efforts de forces de l’ordre ils seront vite relâchés car ils n’avoueront pas et il n’y a pas de preuves: casqués et gantés rien ne peut leur être imputé. Ainsi va l’ordre en France où une poignée de gens violents impose sa loi malgré pléthore de policiers. La lâcheté du pouvoir est toujours la seule réponse face aux gens violents. Les gens pacifiques eux se font gazer et matraquer s’ils dérangent.

Hélas                                  Il y a des cas où la police ne peut pas grand chose…. et pas uniquement dans le monde des manifestations de rue. Est ce la faute d’une certaine lâcheté du pouvoir ou des limites que connait toute action ? Seul les faut-qu’on y-a qu’à connaissent la réponse. Mais cela n’est rien, hélas, comparé à la violence financière encore mieux cachée : les 62 personnes les plus riches possèdent autant que 3,5 milliards d’êtres humains ! Mais ceux là on les envie.

Emmanuel Boo              Il y avait le point Godwin, désormais tout débat peut être clos par le point 62 qui abolit toute nécessité de réfléchir

NonMais                         OK Hélas, donc comme 62 personnes détiennent les plus grosses fortunes, on ne va rien faire contre les quelques voyous qui pourrissent la vie de la moyenne des gens qui entretiennent les routes, les voies ferrées, les gares et les parkings avec leurs impôts, en bref ceux qu’on appelle les cochons de payeurs, car les voyous ne sont jamais que des victimes de la société du grand capital

Mario                             Puis-je vous rappeler que l’aveu n’est pas une preuve ? Que proposez-vous comme attitude courageuse : condamner sans preuve ?

beirer                              Tout s’arrange. Il parait que les propriétaire des voitures et du restaurant qui ont été incendiés recevront en dédommagement une compil des Gypsi-King

  • Incrédule42            A quoi servent ces commentaires? J’en ai posté 2 il y a plus d’une heure et ils n’apparaissent pas. Pourtant aucune insulte ni vulgarité ni propos répréhensibles. Censure??

    Fredfox                      Événements intolérables! Les CRS les ont regardés brûler et casser sans intervenir!!! Ce qui est intolérable c’est de laisser faire. La FRANCE EST UN PAYS DE DROIT et de devoirs…Que la Police fasse son travail, que les maires assument leurs responsabilités et que les politiques s’en greffent rapidement une paire…La grande lessive, VITE!
    Forban78                       Et alors ? C’est la suite que l’on attend depuis 4 mois ! Coup de com comme d’hab !
    plus de violence            Pourquoi ces gens sont-ils protégés ? ET par qui ? ?

    Mise en scène médiatique 3 mois après, alors qu’il suffisait de les arrêter pendant les émeutes.
    Cela comme le reste CACHE QUOI ?

    Placardisé                      Les gens du voyage… Ça voyage…

    C’est sur qu’une rafle 3 mois après sur un groupe d’individus qui font trois fois le tour de France par mois, si c’est pas juste de la com… Je me fais moine… Ils sont vraiment forts au gouvernement. Je suis prêt à parier que demain tout le monde est dehors. Oui une fois encore les princes qui nous gouvernent sont au rendez-vous… Médiatique.

    Drapeau                        Intervention uniquement pour apaiser le mécontentement des Français.

    Dire qu’il a fallu attendre 4 mois pour que Mrs Valls et Cazeneuve décident une intervention contre ces voyous.
    Il semble que cette démonstration de force et de fermeté n’ait été décidé que pour apaiser le mécontentement de l’opinion publique.
    Y aura t-il des sanctions, rien n’est moins sûr ?

    Tony                               Et…Et l’enquête pour savoir qui a décidé de ne pas agir en août et octobre, elle avance ?

    J’attends avec impatience de savoir qui sera puni pour avoir laissé faire.
    Mais je rêve. Nos fonctionnaires, au plus haut niveau, sont habitués à ne pas faire ce pour quoi ils sont bien payés et sans craindre d’être punis. Ils ne sont plus responsables de grand chose. La France se liquéfie doucement.

    Pasidouqueca             Un mot d’ordre

    Dehors ! Et s’il manque des volontaires pour encadrer bien volontiers de participer

    Chaudevant                 C’est surtout « la presse » qui est au rendez-vous… De cette opération de com téléphonée.

    Mais bon, c’est mieux que rien.
    Et comme dit Enolane 11 : 04, la justice n’a pas encore fait son oeuvre de démolition.

    philippe nivet               ! ?Hum, bizarre, quatre mois après… Et puis… !?

    pafoufou                           Si on vous disait qui finance les caravanes, autos…

    Allo l’USSAF ?
    Zut ! Déjà en pause…

    Skyrunnernumber1         Poudre aux yeux

    Démonstration de force, amis au final, combien seront inculpés et surtout condamnés et à quoi. J’attends de voir, mais je parie que çà ne va pas faire lourd, si çà fait quelque chose, d’ailleurs.
    Pour moi cette opération, ce n’est que de l’enfumage médiatique et rien d’autre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :