Libérez les pinsons

Laisser un commentaire


Elections historiques en Birmanie

Landes : en slip, armé d’une pelle, il attaque des militants de la cause animale

Des militants de la cause animale ont été attaqués par un homme, en slip, armé d’une pelle, dans les Landes. Les militants cherchaient à détruire des pièges à pinsons.

Des militants de la Ligue de Protection des oiseaux (LPO) et des journalistes ont été agressés, ce lundi matin, à Audon (Landes), par des riverains.

Ils menaient une opération contre le braconnage des pinsons, suivis par des journalistes qui couvraient l’évènement, quand un homme en slip, armé d’une pelle, les a frappés. Cinq d’entre eux ont été touchés. La gendarmerie a dû intervenir.

« Une grande violence »

« On est intervenus sur une installation de plusieurs dizaines de pièges. Quand on a voulu retirer les matoles, des gens sont sortis dans une grande violence, nous avons pris trois ou quatre coups de pelle, on est quatre ou cinq dans ce cas », a déclaré Allain Bougrain-Dubourg., un membre de la LPO.

Un second riverain a également menacé les militants et journalistes avec un outil agricole, tentant d’arracher caméras et appareils photos. Les pneus de certains véhicules ont également été crevés.

Des plaintes déposées

Le président de la LPO a annoncé vouloir déposer plainte pour agression, dégradation de véhicules, ainsi que pour usage de pièges prohibés et destruction d’une espèce protégée. Le riverain, armé d’une pelle, a également annoncé déposer plainte, pour violation de propriété privée.

Sa photo, en slip à carreaux, armé de sa pelle, a largement été détournée sur les réseaux sociaux, sous le nom de #Slipgate.

Militants écologistes et journalistes agressés à coups de pelle dans les Landes

Le Monde.fr avec AFP

Lundi 9 novembre, des membres de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) menaient dans les Landes une opération contre le braconnage des pinsons, une espèce protégée, quand ils ont été violemment pris à partie par des riverains près de la commune d’Audon. Des dizaines de journalistes qui accompagnaient les militants de la LPO, dont son président, Allain Bougrain-Dubourg, ont également été la cible d’insultes et de violences, notamment de coups de pelles, qui ont été filmées.

Le groupe avait pénétré dans un champ de maïs à Audon — 30 km au sud-ouest de Mont-de-Marsan — où ils avaient repéré plusieurs dizaines de pièges à pinson, appelés « matoles » dans le Sud-Ouest. Alors qu’ils commençaient à détruire ces pièges, un homme est sorti de chez lui armé d’une pelle. Un autre l’a suivi, brandissant un outil agricole et tentant d’arracher appareils photo et caméras. Les pneus des véhicules de certains écologistes et journalistes ont aussi été crevés. L’altercation a duré une quinzaine de minutes, jusqu’à l’arrivée des gendarmes appelés sur place.

Le président de la LPO veut porter plainte pour l’agression et la dégradation de véhicules, ainsi que pour destruction d’espèce protégée. Une plainte à laquelle la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal, qui s’est dite « choquée » par l’incident, a apporté son soutien.

Le riverain ayant porté des coups de pelle a indiqué vouloir porter plainte pour violation de propriété privée. Des plaintes vont également être déposées par deux riverains pour des coups reçus dans la bousculade, dont une femme de 86 ans, qui ont produit des certificats médicaux, selon Me Frédéric Dutin, avocat de l’association départementale des chasses traditionnelles à la matole (ADCTM). Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a de son côté condamné ces violences contre les journalistes, « entravés dans l’exercice de leur métier », de France 3 Aquitaine et France 2 Bordeaux. Ces derniers ont déposé plainte notamment pour « violences et menaces », selon le SNJ.

Plusieurs plaintes annoncées

Le président de la Ligue de protection des oiseaux a été agressé par un riverain sorti de chez lui armé d’une pelle, à Audon, dans les Landes.

La LPO organise chaque année depuis 2010 des actions contre le braconnage des pinsons dans les Landes. Allain Bougrain-Dubourg a annoncé son intention de porter plainte pour cette agression et la dégradation de véhicules, ainsi que pour usage de pièges prohibés et destruction d’espèce protégée. L’homme photographié avec la pelle a, quant à lui, dit vouloir porter plainte pour violation de propriété privée.

L’eurodéputé écologiste José Bové a rappelé que le « pinson est une espèce protégée depuis près de quarante ans ». Selon lui, la loi est du côté des militants de la LPO. Un autre député européen écologiste, Pascal Durand, a de son côté estimé qu’à « moins de trois semaines de la COP21, ces violences à l’encontre de militants de la protection des oiseaux, dont le plus célèbre d’entre eux, Alain Bougrain Dubourg, font désordre ».

Le président de la LPO, Allain Bougrain-Dubourg, après l'agression.

Allain Bougrain-Dubourg de la Ligue de protection des oiseaux agressé à coups de pelle

LPO BOUGRAIN

BRACONNAGE – Des membres de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), dont son emblématique président Allain Bougrain-Dubourg, ont été violemment pris à partie par des riverains à Audon (Landes) alors qu’ils menaient ce lundi matin une opération contre le braconnage des pinsons, une espèce protégée.

Une demi-douzaine de militants de la LPO qui entendaient dénoncer « le braconnage des pinsons », suivis par autant de journalistes, avaient pénétré dans un champ de maïs à Audon — à 30 km au sud-ouest de Mont-de-Marsan — où ils avaient repéré plusieurs dizaines de pièges à pinsons, appelés « matoles » dans le Sud-Ouest.

Alors qu’ils commençaient à détruire ces pièges, un riverain est sorti de chez lui armé d’une pelle et arborant un slip à carreaux, insultant militants et journalistes et frappant certains d’entre eux à l’aide de son outil, a constaté un photographe de l’AFP, confirmant le témoignage des membres de la LPO.

Des journalistes qui accompagnaient les militants de la LPO, dont son président Allain Bougrain-Dubourg, ont également été la cible d’insultes et de violences. La LPO a diffusé des images sur son compte Twitter qui témoignent de la violence de l’altercation.

L’Agence France-Presse, qui couvrait l’opération de la LPO, a également diffusé des clichés de l’agression.

lpo

lpo

« On est intervenus sur une installation de plusieurs dizaines de pièges. Quand on a voulu retirer les matoles, des gens sont sortis dans une grande violence, nous avons pris trois ou quatre coups de pelle, on est quatre ou cinq dans ce cas », a déclaré à l’AFP Allain Bougrain-Dubourg.

Un second riverain est également sorti en brandissant un outil agricole pour menacer écologistes et journalistes, tentant à son tour d’arracher appareils photo et caméra. Les pneus des véhicules de certains écologistes et journalistes ont aussi été crevés. L’altercation a duré une quinzaine de minutes, jusqu’à l’arrivée des gendarmes appelés sur place, qui ont restitué à un journaliste une caméra dérobée par l’un des agresseurs.

Le président de la LPO a annoncé son intention de porter plainte pour cette agression et la dégradation de véhicules, ainsi que pour usage de pièges prohibés et destruction d’espèce protégée. Le riverain ayant porté des coups de pelle a, quant à lui, indiqué vouloir porter plainte pour violation de propriété privée.

Dans un communiqué, la LPO 4 militants de la LPO dont le Président, le Vice-Président et le Secrétaire Général ont été violemment agressés.

« C’est l’Etat qui est responsable »

La LPO lance chaque année, depuis 2010, des actions contre le braconnage des pinsons dans les Landes, avec notamment la destruction des matoles, petits paniers grillagés dans lesquels les chasseurs capturent ces oiseaux, protégés depuis 1976, pour les manger.

Un peu plus tôt dans la matinée, les membres de la LPO avaient déjà détruit des matoles dans un autre champ de maïs distant de quelques kilomètres, libérant des pinsons, a souligné M. Bougrain-Dubourg. Autour de ces pièges, « nous avons découvert des dizaines de cadavres de chardonnerets », a-t-il affirmé. Selon lui, ces chardonnerets se font prendre dans les matoles, mais cette espèce, elle aussi protégée, n’intéresse pas les chasseurs qui les écrasent pour s’en débarrasser.

« N’importe qui peut voir ces pièges depuis la route, l’impunité perdure ! C’est l’Etat qui est responsable, je suis sidéré que le ministère de l’Ecologie ne bouge pas alors qu’il sait très bien que ça existe et que la loi sur la biodiversité est en plein débat au Parlement », s’est insurgé le président de la LPO, dénonçant un « décalage entre le discours officiel et la réalité de terrain ».

LIRE AUSSI :

• Un troupeau de 10 baleines s’échoue à Calais

• Ces photos d’enfants chasseurs vont vous indigner

Landes : les pinsons créent des tensions

L’opération est répétée chaque année par la Ligue de protection des oiseaux (LPO). Son président, Allain Bougrain-Dubourg est venu arracher des pièges à pinsons, interdits par la loi. Soudain, le propriétaire s’interpose. Rapidement, les insultes pleuvent, et un coup de pelle est même asséné. Militants et journalistes sont bousculés, il faudra l’intervention des gendarmes pour mettre fin à l’incident. « Ils pensent qu’ils sont couverts par les autorités, et se permettent n’importe quoi, non seulement de braconner, mais d’être extrêmement violents« , a ensuite exprimé Bougrain-Dubourg.

L’attrait culinaire

Le président de « Défense chasse traditionnelle à la matole » répond lui ne pas comprendre pourquoi le responsable de la Ligue de protection des oiseaux « se substitue à la police pour régler des comptes qu’il trouve normales« . Selon le LPO, 200 à 300 000 sont capturés dans leur migration, pour être consommés en brochettes

Coups de pelle dans les Landes : les chasseurs dénoncent « une provocation »
Pays-Bas : un hibou accusé d’une cinquantaine d’attaques condamné à la captivité à perpétuité
VIDEO. Landes : des écologistes et des journalistes agressés à coup de pelle
Landes : l’homme à la pelle inspire les internautes
Indonésie : un projet de prison gardée par des crocodiles

« Slipgate » : les hommes en slip envahissent le Web

Des protecteurs des oiseaux et des journalistes ont été agressés lundi. Les photos des agresseurs en slip et armés de pelle ont vite été détournées sur le Web.

(avec AFP) | Le Point.fr

Une demi-douzaine de militants de la LPO qui entendaient dénoncer
Une demi-douzaine de militants de la LPO qui entendaient dénoncer « le braconnage des pinsons » dans les Landes, suivis par autant de journalistes, avaient pénétré dans un champ de maïs à Audon, où ils avaient repéré plusieurs dizaines de pièges à pinsons, appelés « matoles » dans le Sud-Ouest. © AFP/ GAIZKA IROZ

EN IMAGES – #SlipGate : l’homme en slip armé d’une pelle amuse la toile

REPLAY – En slip et armé d’une pelle, cet habitant d’Audon, dans les Landes, a fait sensation sur Internet en prenant à partie des militants de la LPO et des journalistes.

Il est devenu une véritable star sur Internet en quelques heures. Alors la Ligue de protection des oiseaux (LPO) menait une opération contre le braconnage des pinsons, certains membres ont violemment été pris à partie par des riverains à Audon, dans les Landes. Ces derniers n’ayant pas supporté qu’une demi-douzaine de militants pénètre dans un champ de maïs où ils avaient repéré plusieurs dizaines de pièges à pinsons, ce lundi 9 septembre.

Mais cette violence n’est pas passée inaperçue sur la toile alors qu’un des riverains est sorti en slip, armé d’une pelle, pour menacer les manifestants et certains journalistes présents sur place. Il n’en fallait pas plus. Le #SlipGate a fait son apparition sur Twitter et sur l’ensemble des réseaux sociaux. Le riverain d’Audon a alors fait l’objet de nombreux détournements que ce soit dans Star Wars, 300 ou Les Visiteurs mais aussi au côté de François Hollande, Nicolas Sarkozy ou Jean-Marie Le Pen.

#SlipGate : l’homme en slip armé d’une pelle amuse la toile Crédit Image : Romain Boé Crédit Média : Cyprien Cini 

Un homme en slip avec une pelle, du pain bénit pour internet

L’image de l’homme en slip attaquant des militants écologistes à coups de pelle a donné lieu aux détournements les plus absurdes.

On parle déjà de « SlipGate ». Des membres de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) et leur président, Allain Bougrain-Dubourg, ont mené, ce lundi 9 novembre au matin, une action contre le braconnage des pinsons dans les Landes.

Une demi-douzaine de militants, accompagnés par autant de journalistes, se sont introduits dans un champ de maïs du village d’Audon et ont commencé à détruire les pièges (qu’on appelle « matoles » dans le sud-ouest) que les chasseurs utilisent pour capturer les pinsons, une espèce protégée depuis 1976.

Jusqu’ici tout va bien.

Allain Bougrian-Dubourg avec une matole et un oiseau piégé. (Gaizka Iroz / AFP)

C’était sans compter l’intervention d’un riverain, sorti de chez lui armé d’une pelle pour insulter militants et journalistes, bientôt rejoint par un deuxième homme. Les deux prennent violemment à partie les visiteurs indésirables devant l’objectif d’un photographe de l’AFP.

Après quinze minutes d’altercation, les gendarmes arrivent pour séparer tout le monde. Les militants de la LPO annoncent sur leur site leur intention de porter plainte, tout comme l’homme à la pelle et au slip bleu.

Attends, quoi ? L’homme en slip, oui.

(Gaizka Iroz / AFP)

Sur Twitter, le riverain défendant son champ est rapidement devenu « l’homme en slip » et l’objet de nombreux détournements. L’affaire a même amusé la presse étrangère, comme le « Guardian ». Mot dièse : #SlipGate. Le hashtag a grimpé en tête de la liste des tendances en France sur le réseau social ce lundi après-midi. Rentrer dans le jeu est facile. Une fois la figure détourée par de généreux détoureurs, il ne reste plus qu’à la coller… à peu près partout.

===============

Commentaires

Stef Viva La Révolution  •  Nan il ne s’agit pas de tension mais de l’illégalité de ces chasseurs ! Non seulement ils bafouent nos lois mais en plus se permettent d’être agressifs ! Leur place est en taule ! Y en a ras le bol de ces chasseurs ! Ils sont protégés par l’état français mais les lois européennes existent aussi . J’espère qu’Allain et bien d’autres asso. vont porter plainte.                                                                                      Quant à cette miairde en slip il va faire le tour du web et bonjour la honte sur lui et sa famille !

  • frederic  •                  l’excuse de la propriété privée et des traditions pour ne pas respecter une loi mérite un bon coup de pelle à la figure aussi!;
  • Youpla  •                     Et rentrer dan une propriété privée c’est surement légal pour les écolos et racailles de France 🙂
  • fabrice  •                     Qui a entendu l’appel du pinsons? Le propriétaire oui en tout cas.
  • C  •                                   attention au ptit oiseau !! le slip sur la tete !!
  • FRANCKY  •               brochette de petits ;;; UNE COUTUME
    Un utilisateur Yahoo  •Les seuls pinsons que je mange, c’est les Bonbons Pinson
    Bonbons Pinson, une histoire de tradition depuis 1895
    Les bonbons Pinson contiennent uniquement des colorants et arômes naturels !
    J’ai bonbon ?

Marie-france  •              Elle est pas belle la France !!!! Il faut qu’on m’explique : la gendarmerie est intervenue mais à Moirans elle n’a pas bougé ?????

Nadia  •                             mais vraiment du n’importe quoi dans ce pays………

Agoy  •                             Bravo, Monsieur                                                                                 Il n’y a pas de raison à se laisser emmerder chez soi par des bouffons de soi disant écolos bobos parigots.    Vive les traditions Françaises…. Au lieu de vous foutre de sa tenue, louez sa réaction humaine, sans ces gens là vous vivrez bientôt dans un monde aseptisé par les  » biens pensants  »                                                                                          NB: je suis pro corrida aussi

SEBASTIEN  •              à coups de pelle? bonne idée. le coup de la chemise déchirée était déjà pris. je saurai comment accueillir mon patron demain

Francesco  •                   Je l’enverrais bien faire une visite chez Valls..

Jeux de mots  •             Ah… La pelle de la campagne, le grand air (kon) : la vraie vie (d’arriéré) quoi ! PTDR 😉

Christophe Goncary  •on dirait le DSK avec son slibard kangourou!

Wahouh!  •                         Une réaction disproportionnée a répondu à une réaction disproportionnée. On renvoie encore une belle image de la France à l’étranger. En plus, je suis sûr que ce n’étaient pas des pinsons mais des galinettes cendrées.

marie-pierre  •        Çà fait du bien de voir un bon FDS bien de chez nous, sous son meilleur jour ! L’avenir de la France, notre belle France en teeshirt et slip, c’est émouvant ! Allez les bleus, allez les petits !!! L’avenir du Fhaine est entre vos muscles et vos cuisses velues ! C’est beau un frontiste prêt à rouler une pelle!!!!

francoisAubrydecahuzac  • bougrin dubourg est une mr2 de socialo

bau25 –                               des malotrus              la justice n’est pas assez sévère, trop faible avec ce genre d’individus. Sans justice forte pas de république ni de démocratie. Rien ne justifie de tels actes, surtout pas l’argent ‘sale’ que cela procure. Surtout pas le paravent de la tradition Sans parler de l’attitude outrancière et fort peu inspirée des propriétaires du lieu délictuel.

Robert BIGEAT                     Ce qui était considéré comme normal hier, tuer des oiseaux pour les manger, devient un délit est est de plus en plus ressenti comme intolérable par un nombre toujours plus grand de personnes. Les mentalités se transforment et l’homme finit par détester ce qu’il adorait hier encore. Quand on apprend que des hommes politiques de premier plan, Giscard par exemple, allaient discrètement en Afrique, en avions de la République, pour tuer des animaux, c’est insupportable. Et le Roi d’Espagne !

JEAN PAUL MAROLLA      D’après Wiki, aucun texte de loi ne réprime le fait de marcher à pied sur une propriété privée (à ne pas confondre avec le domicile), tant qu’il n’y a pas dégradation, appropriation ou atteinte à la propriété.

Rémi Parmentier                 Au nom de la « tradition » ont justifie parfois les pires horreurs, contre les humains ou contre la nature, comme ici ces oiseaux piégés appartenant pourtant à une espèce protégée. Ceux qui prennent la défense de cette tradition gastronomique supposée sont en fait coupables d’apologie de délinquance. En agissant, sans violence, comme des lanceurs d’alerte, les membres de la LPO agissent conformément à leur mission.

Raph de Lyon                        Rien que l’idée de faire des brochettes de ces petits oiseaux me dépasse. ABD est très courageux face à ces abrutis, bravo à lui !

LIBERANE                         Le droit… On sent bien que ce monsieur avec sa pelle est sûr de son droit de manger des oiseaux protégés… Il faut lui expliquer la loi, quitte à le mettre en prison s’il ne veut rien comprendre… Et si depuis des années que cela dure il est toujours bien certain d’être dans son droit, c’est tout simplement parce que les autorités ne lui expliquent pas comme il faut… À moins qu’il n’y ait plus d’autorité dans ce pays… Ce qui expliquerait tout.

Clicoeur 

@ heracles2                       Vous avez trouvé-là la meilleure façon de libérer les petits oiseaux.

ph78                                   Protection des oiseaux bidon  La LPO s’attaque a une chasse certes regrettable mais marginale.    Par contre la LPO ne trouve rien à redire sur l’installation d’éoliennes sur des passages de migrations.
Certes, la LPO touche une indemnisation, mais cette indemnisation ne protège pas les oiseaux.
En clair ces indemnisations servent à achèter le silence de la LPO.

heracles2                           Retrait du permis de porter un slip aux braconniers…

julienas                             La Tradition ok… Mais de la a aller manger des pinsons pour la perpétrer. … Parfois je comprends que l humanité aille si mal… Effectivement celui a la pelle ne pourra pas dire qu il ni etait pas, le ridicule ne tue plus… Sinon il n y aurait plus de capitaine de pedalo…

LM1342                               L’homme et le pinson   C’est vraiment une affaire de petit oiseau…

Ferula                                  Tiens !       Ce que j’ai trouvé le plus drôle : « La pelle du 18 juin » ! Ceci dit, il faut arrêter de mettre « gate » à toutes les sauces. A titre d’information, le Watergate est un ensemble de bâtiments au coeur d’un scandale politique, ce n’est pas le scandale en soi ! Alors, quand je lis « slipgate » ou encore récemment le Balardgate », je trouve ça totalement farfelu ! « 

carwann                                 ConstatVoilà un digne représentant de la bêtise connu dans toute la France… A sa place je ne serais pas ravi de passer pour l’abruti de service. Parce que là, il n’en a pas fini avec ça !

Mic-Mic !                                Le Slip Français        J’attends la récupération par Le Slip Français, ça pourrait le faire ; )

Robin5                                    Sauvons le pinsonLe pinson est protégé qu’ils le veuillent ou non : la loi doit être appliquée. Tout mon soutien à la LPO. Quelques heures en slip au mitard pour les agriculteurs qui braconnent, ils remettront vite leur pantalon

laflie                                        Une chose est sûre, lui en a dans le slip par rapport à nos gouvernants.
Banzai64                                 Il faut m’expliquer.  Outre le fait que cet homme en slip amuse tout le monde, Je voudrais savoir pourquoi les forces de l’ordre ne réagissent pas contre le braconnage     A moins que celles-ci trouvent un intérêt . Le ministre de l’intérieur, pour une fois qu’il peut se rendre utile, pourrait recadrer ses fonctionnaires
serpatte                                   Achat de terrain marais domaines avec l’argent des collectivités   Communes, ecoles; tout ça avec          l’argent du contribuable ,, patrimoine impressionnant
max62xx                                     Une chose est certaine , il ne vote ni écolo , ni à gauche ; quant à la tenue il a raison de s’entrainer, c’est ainsi que se retrouveront les Français après les 5 années du Teinté.
PpPy                                          c’est un drôle d oiseau !  Pour les pièges c’est du domaine de la gendarmerie et de l’ONF .
serpatte                                    La multinationale bougrain dubour, rien de plus
obelixir                                      propriété privée en Amérique il aurait pris une balle , chez moi il aurait mangé pendant 15 jours à la paille


Peillot 80                                    Les redresseurs de torts de tous poils commencent vraiment à nous les briser menus ! (comme disait Audiard)
Masse André  •                             bravo Maurice la prochaine tu leur jette des seaux de m,,,,,e c est écologique et sa améliore les sols et çà fait partir les em,,,,,,,eurs qui entre autre n’avaient rien à faire chez toi ; avec toute cette chienlit en France, il ne faudra pas s’étonner que l’on sorte les fusils
philippe pp                    Le seul reproche que je ferai à l’homme à la pelle c d’avoir loupé bourrin du bourg.                       je lui souhaite pas également de rentrer sur ma propriété car il va ramasser . A force de casser les pieds aux gens j’espère qu’un jour il y laissera plus que des bleus , comme avoir emmerder les chasseurs de tourterelles en gironde et j’en passe.
teddy arcelteddy arcel              Le slip bleu ressemblant à un homme , a utilisé ses gros bras                          Bougrain , encore un Robespierre de salon
CLAUDINE TERTRAIS      La loi, quelle loi?….Notre « Tradition et nos voix, valent plus que des piafs!…                                 Il va probablement y avoir une levée de boucliers des Nemrod, qui en ont dans le slip, de Nature Pêche &Traditions, pour tenter de le sauver du ridicule, et justifier d’une légitime défense et de son droit « Chasse » Sur son territoire!…
Alan Des BonnairesAlan Des Bonnaires
Je n’avais pas vu le lien vers la pétition.
Je la signe bien sûr.
Bravo et merci tous les militants de LPO. Tout particulièrement à Bougrain Dubourg grâce à la notoriété duquel leur juste combat contre toutes ces pratiques immondes ne passe pas inaperçu.

Maurice ThevenetMaurice Thevenet
Que fait notre gouvernement quelques jours avant l’ouverture de la « COPE 21 ?     Il y avait sans doute des petits oiseaux dans les pièges:  interdit par la loi .Mais dans le slip il y avait un oiseau encore plus petit et peut être pas en bon état

Dominique Bretodeau                      Il mange le pinson après ; ce petit oiseau, quelle horreur !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :