sans-titre3

Allemagne : une candidate à la mairie de Cologne poignardée

Le Monde.fr avec AFP

Henriette Reker, candidate à la mairie de Cologne, a été poignardée le 17 octobre par un homme disant avoir des

Henriette Reker, candidate à la mairie de Cologne, a été poignardée, samedi 17 octobre, sur un marché où elle faisait campagne. La femme politique se trouvait sur un stand d’informations de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti d’Angela Merkel qui la soutient pour l’élection, quand elle a été attaquée par un homme qui l’a grièvement blessée au cou.

Mme Reker, 58 ans, souffre de « blessures sérieuses » mais son état est « stable », a assuré un responsable de la police. Une autre femme a également été grièvement blessée lors de cette attaque, tandis que trois autres personnes l’ont été plus légèrement.

Ancien membre d’un parti d’extrême droite

L’agresseur, interpellé juste après les faits, est un Allemand de 44 ans, chômeur de longue durée. Il « a dit qu’il avait commis cet acte avec une motivation raciste », a annoncé la police. Selon le quotidien régional Kölner Stadtanzeiger, l’agresseur a ainsi déclaré aux enquêteurs que « Recker et Merkel nous inondent d’étrangers et de réfugiés ».

Si la police a indiqué qu’il n’était « pas actif politiquement », l’hebdomadaire Spiegel écrit sur son site que l’homme, originaire de Bonn, était membre au début des années 1990 d’un parti d’extrême droite allemand interdit depuis. Selon les enquêteurs il n’avait plus de contact avec cette mouvance mais aurait été repéré pour ses commentaires xénophobes sur divers forums sur Internet.

Mme Reker est notamment chargée de l’accueil des réfugiés à la ville de Cologne. Elle est l’une des prétendantes les plus sérieuses à la mairie de la quatrième ville d’Allemagne (980 000 habitants) à l’élection qui aura lieu dimanche.

« Stupeur » de Merkel

Angela Merkel a « exprimé sa stupeur » et condamné cet acte, tandis que le ministre de l’intérieur, Thomas de Maizière, s’est déclaré « profondément choqué » par cette attaque « effroyable et lâche ». Dans la soirée, des responsables politiques régionaux de tous bords et des habitants de Cologne ont formé une chaîne humaine « contre la violence » devant l’hôtel de Ville.

L’Allemagne attend cette année quelque 800 000 demandeurs d’asile, un record historique. Mais la politique d’ouverture aux réfugiés de la chancelière suscite de vives critiques de toutes parts, y compris dans ses propres rangs. Mme Merkel se rendait dimanche en Turquie, deux jours après l’annonce d’un accord entre ce pays et l’Union européenne sur les migrants.

Lire aussi : Réfugiés : Angela Merkel de plus en plus isolée en Allemagne

Cologne: une femme politique allemande poignardée pour son soutien aux migrants?

Flowers are layed next to an election campaign poster of the candidate for mayor's election Henriette Reker near the place where she was attacked by a man in Cologne, western Germany, on October 17, 2015. The crossbench candidate Henriette Reker was stabbed by a man and seriously injured while canvassing on the eve of the elections. AFP PHOTO / DPA / OLIVER BERG GERMANY OUT

Flowers are layed next to an election campaign poster of the candidate for mayor’s election Henriette Reker near the place where she was attacked by a man in Cologne, western Germany, on October 17, 2015. The crossbench candidate Henriette Reker was stabbed by a man and seriously injured while canvassing on the eve of the elections. AFP PHOTO / DPA / OLIVER BERG GERMANY OUT

INTERNATIONAL – Une candidate à la mairie de Cologne, quatrième ville d’Allemagne avec 980.000 habitants, a été poignardée samedi 17 octobre sur un marché où elle faisait campagne. Un acte aux motivations « racistes » liées à la politique d’accueil des réfugiés, a annoncé la police régionale.

Henriette Reker, grièvement blessée au cou par un homme de 44 ans, « était responsable de la prise en charge des réfugiés » à la mairie de Cologne, a expliqué Wolfgang Albers, directeur de la police de Rhénanie du nord-Westphalie. « Dans ce contexte, l’accent est mis sur un acte politique », a-t-il ajouté.

L’agresseur, interpellé juste après les faits, « a dit qu’il avait commis cet acte avec une motivation raciste », a ajouté un responsable de la police de Cologne, Norbert Wagner au cours d’une conférence de presse. L’auteur de l’attaque est un Allemand, chômeur de longue durée et qui n’était « pas actif politiquement », selon la même source.

« Recker et Merkel nous inondent d’étrangers et de réfugiés », a dit le suspect à la police, selon le quotidien régional Kölner Stadtanzeiger. Selon le site internet de l’hebdomadaire Der Spiegel, cet homme, originaire de Bonn, était membre au début des années 1990 d’un parti d’extrême droite allemand interdit depuis. Selon les enquêteurs il n’avait plus de contact avec cette mouvance mais aurait été repéré récemment pour ses commentaires xénophobes sur divers forums sur l’internet.

Candidate indépendante mais soutenue par les conservateurs d’Angela Merkel, Henriette Reker a subi « des blessures sérieuses », a indiqué le directeur de la police, précisant que son état était « stable ».

Une autre femme a également été grièvement blessée lors de cette attaque, a précisé Norbert Wagner. La candidate est hors de danger a indiqué son équipe sur Twitter:

Le ministre de la Justice, Heiko Maas, a dénoncé « un acte inimaginable et abominable » tandis que la présidente de la région de Cologne, la Rhénanie du nord-Westphalie, Annelore Kraft, y a vu « une attaque contre la démocratie ».

La candidate se trouvait sur un stand d’informations de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti d’Angela Merkel, quand elle a été attaquée. Henriette Reker, peu connue en dehors de Cologne, est l’une des prétendantes les plus sérieuses au poste de maire de Cologne, lors de l’élection municipale de dimanche.

L’Allemagne attend cette année quelque 800.000 demandeurs d’asile, un record historique. Mais la politique d’ouverture aux réfugiés de la chancelière suscite de vives critiques de toutes parts.

Lire aussi :

• L’émouvant dessin d’un enfant syrien offert à la police allemande

• À Berlin, une entreprise refuse de livrer du fil barbelé à la Hongrie

Une femme politique allemande poignardée par un anti-migrants

L’agression samedi au couteau d’une candidate à la mairie de Cologne, impliquée dans l’aide aux réfugiés, conforte les craintes des autorités qui mettent en garde depuis des semaines sur le risque d’un « terrorisme d’extrême droite » en raison de l’afflux de migrants.

==========

Commentaires

Irreductible Gaulois  •

L’Allemagne est à l’aube d’une magnifique empoignade.

JPF  • 

Les allemands en particulier et les européens en général, peuvent « remercier » Angela Merkel…Le rand cahos est en train de s’installer en Europe…

Sarah  • 

Ils n’ont pas encore compris, nos politiciens, qu’on va tous devenir racistes s’ils continuent à nous entuber ?

caliméron le janicerf  •

Bref « l’accent est mis » pour que dans un sens ce soient des « déséquilibrés » et dans l’autre des « racistes »…

Kikou  •

houlà elle est morte la fameuse liberté d’expression

Arsene  • 

Touche pas à la femme blanche.

Anne  • 

« un homme de 44 ans chômeur de longue durée «pas actif politiquement» » : ce n’est donc pas un acte raciste, mais la révolte d’un gueux

FABERT  • 

Ce genre d’action va se généraliser.
Les peuples Européens n’étant pas pris en compte dès qu’ils parlent, la méthode violente arrive.
Les gens en ont marre du politiquement correct de la bien pensance et de la démocratie dirigée par une poignée de décideurs, qui ne font que faire que l’inverse de ce qui est attendu par les peuples.

lino  • 

C’est la #$%$ Merkel on ne peut plus s’exprimer dans ton pays!

duris  • 

dehors les merdes qui viennent en europe

Nicéphore Nipafort  •                    Elle défendait les migrants, ça suffit, pour un xénophobe extrême, de la considérer comme une traitresse qui « mérite » des sévices.
Tout le monde l’a compris, même les fachos de mauvaise foi du forum qui font semblant d’être encore plus idiots que ce qu’ils sont, et pourtant …!… (Rires !)

Christo  •                                        « agression xénophobe » Les trous du cul journalistes dés informateurs ne reculent devant rien.
C’est un allemand pure souche qui a agressé une allemande pure souche !
Tous nos pays d’europe sans frontières sont agressés par ces vagues d’immigration, des centaines milliers de… clandestins par an, mais pour ça, les journalistes font profil bas.

Alain  •                                   « xénophobe » pourquoi la candidate était une migrante ?

aura10  •                                   ça lui apprendra à s’occuper des migrants plutôt que des allemands dans le besoin !!!

  • Barney  •                                  La dissolution et l’interdiction du FN est un devoir patriotique afin déviter un nouveau Vichy

Hung  •                                             L’extrémiste appelle l’extrémiste, il n’y a d’autre explication.

  • Richard  •                                 moi j’aurais titré : « la trahison ne paie pas !  »

  • durand  •                                  bien rappeler que c’est un chômeur longue durée, pas exclu du travail par les politiques de désindustrialisation mais parce qu’il est bas du front …. car sinon, il aurait vu tout l’avantage des CPA (chances pour l’allemagne, testées avec brio en france)

  • beber  •                                     L’agresseur, un chômeur allemand interpellé juste après les faits, a dit avoir « commis cet acte avec une motivation raciste », selon la police qui n’a toutefois pas exclu un acte d’un déséquilibré mental. »

    J’espère que l’on ne va pas là-bas aussi nous la ressortir !!
    En France .. on a déjà les terroristes « déséquilibrés mentaux » .. l’Allemagne aura t-elle ses racistes « déséquilibrés mentaux » ?
    Le politiquement correct crée des synonymes qui sont faux !!!

  • Bernard  •                                comment paient-ils les passeurs alors qu’ils sont miséreux
    comment se fait-il qu’ils soient pour la plupart musulmans (les chrétiens sont persécutés eux!)
    la plupart sont des hommes plutot jeunes
    notre agence de désinformation nationale (AFP) pourrait nous expliquer!!!!!!!!!!!!
    RADIO PARIS MENT RADIO PARIS EST M! ça rappelle les heures sombres de notre histoire!!!!!

  • jean claude  •                            la haine poussée à son paroxysme mène a la bêtise la plus abjecte
    a méditer ! même chez nous

    le vieux buis  •                          Quand on écoute plus le peuple , il ne faut s’étonner de la réaction de celui-ci

  • Thierry  •                                    mais pourquoi prenons-nous tous ces migrants ?

    RÂLEUR A VIE  •                         qui sème le vent récolte la tempête !!!!!!!!!! et c’est loin d’être fini !!!!!!! vous les avez voulus, assumez !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Le Tombeur  •                            Mince c’est pas Merkel

Desman qui dit le passé...                 La droite libérale et pro-austérité qui paupérise la population européenne pour l’hyper richesse de quelques uns nous prépare le fascisme et le nazisme. Une  »’nuit des longs couteaux  » est a prévoir et ce n’est pas la « stupéfaction » de Merkel qui y changera grand chose. La chancelière a encore un problème de gaz toxique à régler avec ses industriels de l’automobile. Cette mise en abime de notre histoire annonce des lendemains qui déchantent

what’s up                                         L’argumentation pour cette folie qu’est l’accueil sans limite des migrants qui finira mal, se résume aux faits divers, aux accusations de racisme et aux photos souriantes des gens du camp du bien. Cette fois les trois sont réunis. Quand il y aura à l’échelle de l’Europe entière des conflits armés inter-communautaires comme en Yougoslavie, les faits divers ne manqueront pas et il sera trop tard pour se demander si le mélange des cultures était une si bonne idée.

Zéphirine Drouhin                           Je connais un peu cette ville d’Allemagne. Elle est réputée à juste titre pour l’amabilité de ses citoyens et la douceur de ses mœurs. Madame Reker devait être à l’image de cette ville. Si la violence politique se répand en Europe, on a tout à revoir de notre enseignement de la démocratie. Ne rien céder à la violence partisane.

A.W                                                Des chômeurs  »idiots », ils n’en manquent pas. Comment se fait-il qu’il est chômeur dans son pays, qui est le meilleur d’Europe pour l’emploi ??? Ce n’est donc pas la faute des  » émigrés » s’il est sans emploi ! Il est allemand, il n’a peut-être aucun diplôme et ne veut pas travailler se prétendant  » race supérieure » malgré tout. Pauvre type…. qui s’est radicalise sans  »mosquée ».

undefined undefined                     Apparemment il ne s’agit que d’un acte isolé, mais probablement exacerbé par des discours anti-migrants. Si çà peut se produire en Allemagne, il faut s’attendre au pire en France!

Publicités