ont-ils gagné la bataille des idées ?

Laisser un commentaire


 1

Entre Hollande et Merkel, c’est fini

La semaine a été terrifiante dans le couple franco-allemand, où tout est prétexte désormais à la grogne, la dispute ou la colère. Les chancelleries n’en peuvent plus. Et si le couple reste ensemble c’est principalement par habitude, parce que la séparation serait coûteuse et compliquée, et pour protéger les enfants, c’est-à-dire les autres pays membres de l’euro…

Rupture consommée

Entre Hollande et Merkel, c’est fini

Le couple Hollande-Merkel, et donc le moteur franco-allemand de l’Europe, bat de l’aîle. Crédit Reuters

Si les deux patrons font bonne figure en public, si Angela Merkel et François Hollande ont cru que l’opération qu’ils ont conduite en Russie pouvait laisser croire que la France et l’Allemagne avaient retrouvé une ligne de vie commune et solidaire, la presse, les personnels politiques et les hommes d’affaires n’arrêtent pas de compter les points de discorde, de désaccord et d’humiliation. Les fractures se sont multipliées et les raisons de la mésentente n’ont jamais été aussi sérieuses et nombreuses.

Premier dossier de la discorde : la situation économique comparée dans les deux pays qui est sans doute le premier sujet de discussion et de vexation. Dans les couples en général, c’est comme cela. Quand l’un travaille plus et  gagne mieux sa vie, il va reprocher à l’autre de dépenser à tort et à travers l’argent du ménage. La France et l’Allemagne ont des comptes séparés mais ils ont aussi un compte joint en euro.

Les chiffres publiés cette semaine prouvent que l’Allemagne n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui. Le pays affiche un PIB en hausse de 1,6% sur 2014 avec une croissance qui accélère en fin d’année et qui met 2015 sur un trend encore plus dynamique avec une consommation des ménages dopée par les hausses de salaires et une reprise assez forte des investissements. Pour couronner le tout, l’économie allemande et surtout les entreprises allemandes ont désormais les moyens d’organiser des rattrapages de salaires importants notamment dans l’industrie avec un smic qui est désormais plus élevé qu’en France. Le salaire horaire minimum obligatoire est encore légèrement inférieur mais rapporté au nombre d’heures travaillées, il fait que le salaire minimum allemand mensuel est supérieur au smic français. La France est restée aux 35 heures, ce qui continue d’écraser son pouvoir d’achat.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
Suivre @atlanticobiz

La multiplication des emplois de service fait que le chômage en Allemagne est en voie de disparition. Résultat, tous les indicateurs sont au vert. Les excédents du commerce extérieur profitent encore plus de la baisse de l’euro, les excédents budgétaires éteignent la dette publique et le modèle social est en équilibre.

L’Allemagne touche ainsi les fruits des réformes entreprises il y a dix ans, pour digérer le coût de la réunification allemande et profite ainsi d’une compétitivité de son industrie qui se retrouve dopée par la baisse de l’euro.

L’Allemagne se félicite évidemment de cette bonne santé qui fait de Mme Merkel l’une des chefs de gouvernement parmi les plus puissants et les plus libres du monde.

Ceci étant, le gouvernement allemand et le ministre de l’économie acceptent de plus en plus mal les critiques qui leur sont adressées, et la majorité de  ces critiques à peine feutrées viennent de France.  Pendant des années, on a  reproché aux Allemands leur faiblesse et leur incapacité à tirer la construction européenne, aujourd’hui on leur reproche l’inverse. Leur surpuissance. Encore un effort, mais le Parti socialiste français est parti pour prouver que si l’Allemagne est devenue aussi forte c’est en affaiblissant les autres pays de la zone euro. Pas mal. Ils sont riches parce que nous qui sommes pauvres. Bravo.

Les Allemands, eux, répondent qu’ils ont besoin d’une Europe forte et pas d’une Europe malade. Ils n’ont donc aucun intérêt à affaiblir la zone euro. Pour les hommes d’affaires, ce serait un comportement suicidaire. D’où leur changement de pied sur les salaires allemands qui devraient améliorer la situation dans l’ensemble de l’Europe. Plutôt que de reconnaître que les Allemands s’en sortent bien, les Français amers et aigris ne cessent pas de les jalouser et d’entretenir ce sentiment anti-allemand.

L’Allemand est devenu le dernier bouc-émissaire a la mode.

Deuxième dossier de discorde : l’harmonisation budgétaire en Europe. La France a obtenu cette semaine deux ans de plus pour limiter son équilibre des finances publiques à 3%… Pour les Allemands c’est un pur scandale. Du coup, la France sera le dernier pays de la zone euro à sortir de la procédure de déficit excessif en 2017. La dernière de la zone euro après tous les mauvais élèves que sont la Grèce, l’Espagne, l’Irlande et le Portugal. Ce que tous ces pays ont été capables de faire comme effort, la France ne l’a pas fait… Les Allemands sont vent debout contre ce laxisme et cette paralysie.

La seule réponse faite par les Français est de dire qu’ils ont, eux, des dépenses militaires et qu’ils essaient de maintenir l’ordre au Moyen-Orient ou en Afrique. Les Allemands ne sont pas loin de penser que la France s’engage ainsi pour amortir son budget militaire et faire vivre son industrie militaire. C’est la raison pour laquelle les Allemands sont très réticents à payer ce qui serait pour eux une quote-part des frais de la défense militaire européenne.

La grogne allemande a amené vendredi soir la Commission européenne à durcir légèrement les conditions de retour à l’équilibre. Il faudra être aux alentours de 2,7 % en 2017. La France ne le fera pas mais elle a gagné du temps. C’est d’ailleurs la principale occupation de François Hollande. Les Allemands ont très vite compris que le président français avait pour spécialité de gagner du temps et de cacher la poussière sous les tapis. La loi Macron est pour les Allemands une caricature d’ouverture à la modernité.

Troisième dossier de discorde, la Grèce… L’Allemagne a voté à une très forte majorité la prolongation des aides financiers à la Grèce. Très bien. Mais l’Allemagne a très mal vécu la campagne de dénigrement des autorités allemandes, en rappelant l’époque des nazis et laissant entendre qu’un peuple de nazis ne pouvait pas se changer en un peuple de bienveillants. La Grèce est la première instigatrice de cette campagne un peu nauséabonde, mais à Berlin on n’oublie pas que les plus hautes autorités françaises se sont précipitées pour féliciter les gouvernants Grecs, et pour suggérer que finalement on pourrait peut-être oublier les dettes. Ce qui aurait eu un effet catastrophique pour le reste de la zone euro. Il a fallu presque une semaine pour que la France aligne sa position officielle sur la ligne pragmatique défendue par la totalité les 18 autres membres de la zone euro. Ça n’est qu’a ce moment-là que l’Eurogroupe a pu imposer un compromis pour gagner 4 mois. Le ministre de l’économie allemand n’a pas digéré les ambiguïtés de la politique française. L’europe sans le respect des règles ne peut pas exister. Ce qui agace encore plus les Allemands c’est que ce soit un gouvernement de gauche, Hollande-Valls, qui soit d’un tel laxisme.

Face à cette colère, la France n’a fait aucune démarche, aucun geste pour tenter d’aplanir les désaccords. C’est tout juste si le gouvernement n’a pas fait la publicité du dernier Charlie Hebdo qui publiait hier une interview de Yanis Varoufakis, le ministre grec de l’économie, interdit de séjour a Berlin pour propos inconvenant. Le ministre grec s’est offert le luxe alors que le compromis a été signé de dire dans Charlie Hebdo que finalement, la Grèce allait redemander une annulation de sa dette.

Bref, de la provocation qui va lui coûter deux points de taux d’intérêt tellement ce type de proposition est déstabilisant pour l’ensemble du système bancaire.

Quatrième point de désaccord, le rôle de la Banque centrale européenne. On sait maintenant que le projet de QE, Quantitative Easing, est une véritable bombe à retardement. Sous la pression des milieux financiers (qui sont les premières à en profiter), des milieux politiques français qui voient dans la politique monétaire généreuse le moyen de s’exonérer de faire les réformes de structure, et sous le risque de déflation mondiale alimentée par la baisse des prix de l’énergie et de l’argent, Mario Draghi a consenti à lancer une opération de rachats d’actions massive à partir du 21 janvier .

Cette opération en théorie ne peut que faire du bien aux économies européennes à deux conditions.

La première condition est que les économies soient en mesure d’utiliser les disponibilités monétaires pour investir et créer de l’activité et de la croissance. 0r la France est la moins bien placée pour ce faire. Par conséquent personne ne sait aujourd hui si les disponibilités monétaires se retrouveront dans les comptes d’exploitation des entreprises. Toutes les banques disent qu’elles manquent de projets intéressants et que les investissements réalisés par les grandes entreprises le sont plutôt à l’étranger. Quant aux petites et moyennes entreprises, elles sont encore aujourd’hui paralysées.

Le seul pays qui pourra profiter à plein de ces disponibilités c’est encore l’Allemagne parce que l’économie allemande est en position d’accueillir ces moyens financiers. Elle a les structures, elle a les projets et les marchés.

La deuxième condition pour que le QE puisse fonctionner : il faut que la Banque centrale puisse racheter de la dette en contrepartie de la distribution de monnaie. De par ses statuts, la BCE ne va pas se lancer dans une vaste répartition politique de sa générosité. Ce n’est pas son rôle ; c’est celui des chefs d’Etat. La BCE, ne peut distribuer son argent en contrepartie du rachat d’actifs qu’en fonction du poids de chacun des partenaires. Le premier contributeur au capital de la BCE, c’est l’Allemagne, pour plus de 20%… La BCE s’est engagée à distribuer pour 60 milliards d’euros par mois. Encore faut-il qu’elle rachète pour 60 milliards de dettes, dont plus de 20% en Allemagne. Or il n’est pas certain que l’Allemagne ait pour 10 à 15 milliards de dettes à vendre par mois. Elle ne les a pas. Le marché des obligations allemandes est saturé ; il est saturé parce que le monde entier court après les obligations allemandes qui sont considérées comme les plus sûres, il est saturé parce que l’Etat allemand n’a pas de besoins considérables en matière d’endettement. On comprend dans ces conditions que l’Allemagne ne poussait guère à lancer le QE… Il  faudra pourtant bien trouver une solution.

Réfugiés : hotspots, contrôles, aides… Ce que prévoit le nouvel accord européen

L' Obs

Les pays membres vont verser un milliard d’euros supplémentaire pour l’aide des migrants via l’Onu. Des « hotspots », centres de contrôle en Grèce et en Italie, seront mis en place dès novembre.

Angela Merkel et François Hollande s'entretiennent avec les premiers ministres portugais et finlandais. (Sipa)Angela Merkel et François Hollande s’entretiennent avec les premiers ministres portugais et finlandais. (Sipa)

Après un accord laborieux sur la répartition des réfugiés, les 28 Etats membres de l’Union européenne sont parvenus à un autre accord mercredi 23 septembre, cette fois dans le but de limiter leur arrivée.  Dans « un climat très constructif » selon la chancelière allemande Angela Merkel, ils se sont entendus sur l’idée de renforcer les frontières extérieures de l’Union, ainsi que l’aide humanitaire à ses voisins. Voici ce qui est prévu :

# 1 milliard d’euros pour aider les réfugiés

Les Etats membres vont réunir 1 milliard d’euros supplémentaires au travers d’un fonds régional dont la dotation va être augmentée « de façon substantielle ». Cette enveloppe sera destinée aux agences de l’ONU venant en aide aux réfugiés dans les pays voisins de la Syrie : Liban, Turquie, Jordanie « et d’autres pays ». Elle ira principalement au Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) et au Programme alimentaire mondial (PAM), a précisé le président du Conseil européen Donald Tusk à l’issue d’un sommet à Bruxelles sur la crise migratoire.

# Dont 100.000 euros versés par la France

Selon des sources européennes, l’enveloppe d’1 milliard correspond à l’addition de 500 millions d’euros proposés par la Commission européenne, des crédits appartenant au budget de l’UE, et des sommes que les Etats membres sont appelés à verser en complément.

Qui avance quoi ? Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé que son pays mettrait la main à la poche à hauteur de 136 millions d’euros. La France va dégager « 100 millions d’euros sur deux ans », a fait savoir de son côté le président français François Hollande.

# Des centres d’accueil d’ici novembre

Le président du Conseil a annoncé que les « hotspots » – des centres d’accueil et d’enregistrement des migrants en Italie et en Grèce – seront mis en place.

Nous nous sommes tous mis d’accord sur le fait que les hotspots seront installés d’ici fin novembre. »

Ces centres, installés dans les pays situés en première ligne face à l’afflux de demandeurs d’asile, doivent permettre d’identifier, d’enregistrer et de prendre les empreintes digitales des migrants arrivants, avec une aide logistique d’agences de l’UE.

Sur ces hotspots qui doivent également organiser le retour des migrants qui n’ont pas vocation à rester en Europe, il a été décidé qu’au plus tard, au mois de novembre, ces centres pourraient fonctionner pleinement et assurer les différentes missions : l’enregistrement, l’orientation et l’accueil et le retour pour ceux qui ne relèvent pas du droit d’asile », a résumé le président français François Hollande.

Des lieux d’accueil existent déjà en Grèce et en Italie, mais ils doivent répondre à un certain nombre de règles de fonctionnement, sous supervision européenne, pour répondre à la définition des « hotspots » voulus par l’UE.

# Plus de contrôle des frontières

Pour tenter d’endiguer les problèmes aux frontières périphériques de l’UE, des ressources additionnelles vont être attribuées aux agences européennes en charge des contrôles, avec le renfort de personnel et de matériel en provenance des Etats membres. Donald Tusk :

Une gestion et un contrôle corrects de nos frontières extérieures relèvent de notre responsabilité commune. Ce serait injuste de faire porter tout le fardeau par l’Italie, la Grèce ou d’autres pays. C’est pourquoi nous avons tous offert d’aider de toutes les façons possibles. ».

# Un régime d’asile européen transposé

L’UE, qui a lancé plusieurs procédures d’infraction sur le sujet, a profité par ailleurs du sommet extraordinaire pour rappeler aux Etats membres de compléter la transposition du régime d’asile commun dans leurs législations nationales.

# Des rendez-vous à venir

Plusieurs rendez-vous attendent désormais les dirigeants européens en octobre :

– le 5 octobre, une rencontre avec le président turc Recep Tayyip Erdogan « afin d’intensifier notre coopération pour ce qui est d’endiguer et de gérer les flux migratoires »,

– le 8 octobre, une conférence avec les pays des Balkans occidentaux à Sofia, en même temps que le prochain conseil des ministres de l’Intérieur.

Pour Angela Merkel, le système européen de demande d’asile est « obsolète »

Le Monde.fr avec AFP

Discours de la chancelière allemande, Angela Merkel, devant le Parlement européen, mercredi 7 octobre, aux côté du président Francois Hollande.

Dans son discours devant le Parlement européen aux côtés de François Hollande, mercredi 7 octobre, la chancelière allemande a reconnu que, face à la crise migratoire actuelle, le traité de Dublin, qui prévoit qu’un réfugié doit déposer sa demande d’asile dans le premier pays membre dans lequel il arrive, est obsolète. « Je plaide en faveur d’une nouvelle procédure » pour répartir avec « équité » les demandeurs d’asile entre pays européens, a-t-elle ajouté.

Texte clé du droit européen concernant l’accueil des migrants, le règlement dit « Dublin III », adopté en 2013, prévoit une série de critères pour l’examen des demandes d’asile.

  • Dans le cas d’un migrant majeur arrivant en Europe sans famille résidant déjà sur le continent, c’est l’Etat par lequel il est entré dans l’UE qui sera responsable de sa demande.
  • Le traité de Dublin prévoit d’autres cas de figure, comme celui d’un mineur ou de personnes disposant de famille en Europe, qui peuvent demander l’asile ailleurs que dans les pays d’entrée.

La première disposition fait principalement peser l’effort sur les Etats ayant des frontières extérieures à l’UE, en particulier l’Italie et la Grèce, et moins sur les pays « intérieurs ». Près de 124 000 réfugiés et migrants sont arrivés en Grèce par la mer entre le 1er janvier et le 31 juillet 2015, selon le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés, ce qui représente une augmentation de plus de 750 % par rapport à la même période en 2014. Le ministère de l’intérieur italien, avance le chiffre de 130 449 migrants ayant entrepris de traverser la Méditerranée de la Libye vers la Sicile.

C’est pour apaiser cette pression migratoire inégale que la Commission européenne, soutenue par Mme Merkel, souhaite établir des quotas de réfugiés par pays. Il s’agit ainsi de répartir l’accueil de 160 000 personnes entre plusieurs Etats.

Lire aussi : La Commission européenne détaille les quotas de réfugiés par pays

« Application dynamique » à Calais

En juin, la Hongrie, point de traversée de milliers de migrants qui empruntent la route des Balkans de l’Ouest, avait décidé de suspendre sa participation aux accords de Dublin, mais était rapidement revenue sur sa décision sous la pression de ses partenaires européens, inquiets des conséquences d’une remise à plat de ce texte clé pour la politique européenne du droit d’asile.

Mercredi, François Hollande a été applaudi par les eurodéputés lorsqu’il a appelé à l’unité européenne face aux crises. Pour le président français, il faut « renforcer » l’espace Schengen en se donnant davantage de moyens pour un contrôle effectif des frontières.

En France, cette ligne a été défendue par le Défenseur des droits, Jacques Toubon, qui, lors d’une visite à Calais mardi, appelait à une suspension « au moins temporaire » du règlement de Dublin III. Dans un rapport, M. Toubon estime qu’« un simple infléchissement du dispositif [apparaît] insuffisant au regard de la situation actuelle ».

Le texte suggère ainsi une « application dynamique » des dispositions du texte, « notamment pour permettre le rapprochement de membres de la famille déjà sur le territoire d’un Etat membre ». A défaut d’une suspension, le rapport suggère à mots couverts que la Grande-Bretagne œuvre davantage à l’examen des demandes d’asile déposées à Calais, où les réfugiés qui affluent vers le bidonville cherchent avant tout à traverser la Manche.

Lire aussi : Le retour des contrôles aux frontières en Europe signe-t-il la mort de l’espace Schengen ?

========

Commentaires

  • assougoudrel –                           Je me demande comment Angela a pu supporté aussi longtemps ce minable. Elle ne doit pas être la seule, car pour tous les autres chefs d’Etats dignes de ce nom, c’est un mégot.
  • l’enclume –                                  Un expert en socialie !!!! De monsieur Martin Schult, rappel édifiant sur ce que pense un socialiste allemand des socialistes français : « Les socialistes français, c’est comme les pigeons de la cathédrale. Quand ils sont en haut, ils vous chient dessus. Quand ils sont en bas, ils vous bouffent dans la main. »
  • zouk –                                        France maintenant CONTRE Allemagne
    Que de lâchetés, laxisme, mensonges et erreurs insultantes vis à vis de l’Allemagne de notre côté! Comment pourrons nous jamais rattraper les conséquences des mensonges, louvoiements et autres manoeuvres de basse politique de ceux que nous appelons nos dirigeants? Même caricatural, Martin Schultz a trouvé le meilleur raccourci possible et il a raison!
  • artesan –                                       S’il n’y avait que lui?
    @assougoudrel                         Le plus triste c’est qu’il a été choisi par une majorité de français. Des français dont la conscience, il est vrai, est fortement endormie par une classe médiatique acquise par idéologie et par intérêt à la pensée socialiste et étatiste. Pauvre France.
  • cloette
  • @artesan                                  Il n’a pas été vraiment choisi , il a été élu de très peu et par defaut pour cause de défection de DSK
  • langue de pivert –                         Exécutifs/électeurs : Même cons…bas !
    Les exécutifs de gauche français et grec (ordre alphabétique 🙂 sont dans la même logique de roublardise et de gain de temps (en espérant un miracle) Ils ne maitrisent rien et essayent toutes les combines les plus foireuses pour faire illusion auprès de leur électorat bas de plafond (hier déjà la populace des cocus arpentait les trottoirs d’Athènes !) Les Grecs finiront par quitter l’Europe et l’€uro…mais auront gagné quelques mois (et quelques millions) et partiront avec une dette encore un peu plus grosse en faisant un bras d’honneur ! La chancelière n’a d’autre choix que de les laisser se vautrer dans leur bauge et de « laisser faire la nature » !

    Nin@

  • @ganesha                                J’ai l’impression que c’est vous que les culottes de cuir allemandes font fantasmer. Non, nous français ne sommes pas à la hauteur des enjeux mondiaux. Oui, les allemands font pour eux mêmes ce que nous avons eu la flemme et le manque de courage de faire pour nous. Je ne vois aucune raison dans cela d’aller déterrer le 3ème Reich et de vous en prendre à Mr Sylvestre quand il donne une opinion réaliste. Rien à voir avec la choucroute.
  • Ganesha
  • Nin@                                        Je pose une question simple : pour qu’il y ait des excédents, il faut aussi des déficits : votre réponse ? Nous avons eu ici pendant des mois les articles et les commentaires des  »germanolâtres » ! Allez-vous encore nous expliquer que c’est maintenant à notre tour de diminuer le SMIC et d’affamer nos ouvriers et que, peut-être, dans dix ans, c’est nous qui seront en surplus commercial avec l’Allemagne ?
  • vangog –                                      Elle vient de découvrir qu’il mettait de la teinture et possédait de fausses dents…il vient de réintégrer le monde des sans-dents et des cheveux blancs…
  • Anguerrand
  • @Ganesha                                  Les insultes n’ont jamais fait des arguments. Vous devriez retourner en classe apprendre l’économie ca vous éviterez de nous abreuver de vos stupidités, quànd on n’a rien à dite d’intelligent on ferme sa g….
  • Deudeuche
  • @ganesha                                  C’est reparti, un petit délire de détestation de l’Allemagne. C’est sûr l’Allemagne va tellement mal par rapport à la France????! Les chômeurs allemands sont dans la rue en haillons et tout le monde envie nos merveilleux déficits français. Les Allemands sont inquiets et risquent de voter pour un parti social et national et….Ah non c’est pas les Allemands c’est leur voisins du sud ouest. Zut alors.
  •  evy –                                           Angela a fait semblant, Elle n’est pas dupe. Elle sait reconnaître un nul.
  • Ganesha –                                     Niveau CP; Il y a des questions simples qui sont vraiment  »embêtantes » : existe-t-il donc une  »recette miracle » pour que tous les pays soient, en même temps, en  »excédent commercial » ?
  • Haddock36                                  Quand ils ont rien dans la tête, il leur en reste encore un peu pour caqueter avant de pondre leur sempiternelles bêtises: Le fa(ch)isme ne passera pas, Marine le Pen et Madame Merkel = Hitler ou pour mettre une moustache et une mèche noire sur la tête du premier venu.
  • Par jmpbea –                               Les excédents allemands viennent de leurs exports hors Europe
    Ce n’est donc pas pour cela ou à cause de cela que la France est en déficit commercial chronique, les raisons nous incombent, notamment le niveau de taxes et charges etc….et c’est encore lAllemagne qui va bénéficier de la baisse de l’euro comme on le voit bien en comparant les résultats économiques récents…
  •  Vouloir lier les excédents d’un pays aux déficits d’un autre est une vue de l’esprit, de même que reflechir à la solution qui permettrait aux 200 pays du monde d’être en excédent…ces réflexions n’apportent rien au sujet sauf de la glose inutile…
  • AlainAFZ –                               Et ouiQuand certains commentateurs ont pour la lepen les yeux de Chimène… il n’est pas interdit de penser qu’ils ne comprennent rien à l’économie… et rien non plus à son programme d’extrême gauche…
  • Ganesha –                               Planète Mars . Réponse trouvée sur Atlantico :  »Le modèle allemand n’est pas généralisable par définition, tout le monde ne pouvant pas avoir un excédent en même temps (à moins qu’on n’arrive à échanger avec Mars). Il est bien étrange d’être un modèle qui ne se prête pas à être généralisé ! En fait, l’Allemagne rencontre le succès précisément parce que d’autres pays ne suivent pas le même modèle, et lui achètent ses produits ». Mr jpmbea s’était distingué par un commentaire défendant la  »Préférence Nationale »… des allemands ! Une théorie qui a nettement un parfum  »Front National » ! Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/allemagne-realise-excedent-commercial-record-199-milliards-euros-mais-quel-prix-pour-europe-francesco-saraceno-976022.html#KbIxsePmR1hlMWdz.99
  •  jmpbea –                               Pauvre contributeur celui qui s’acharne à catégoriser les autres….au lieu d’apporter des éléments intelligents à la réflexion générale…
  • Ganesha
                                                 Mr Sylvestre nous produit actuellement de nombreux fabliaux  »germanophiles », qui sont en complète opposition avec la réalité, et avec les articles des autres économistes, sur Atlantico et d’autres médias. L’épopée de la gestion  »Thatchérienne » de l’Allemagne sous mme Merkel et de l’Europe sous mr Barroso, s’achève dans le plus complet désastre d’une zone Euro en déflation et en dépression. La solution actuellement adoptée est le Quantitative Easing, la planche à billet, qui est une pure folie. La conséquence naturelle et habituelle dans l’histoire est que ce genre de situation provoque des révolutions. La victoire électorale de Tsipras en Grèce est une première étape d’une année 2015 qui promet d’être riche en événements. Évidemment, tout cela provoque un vent de panique chez les papys et les mamies conservatrices d’Atlantico et avec 21 commentaires mr Sylvestre remporte un beau succès !
  • Liberte5 –                                   Depuis longtemps les Allemands ont compris que les gouvernements français successifs étaient des guignols. Incapables de réformer le pays, ils ne cherchent qu’à gagner du temps, les socialistes sont les champions toute catégorie pour jouer du pipeau. Leur incompétence est consternante. Mais ils trouvent encore des électeurs qui en redemandent.
  • AlainAFZ –                                   Et direque certains d’entre nous pensent avoir une pensée définitive sur ces sujets qui divisent mains éminents économistes qui avaient parfaitement vus venir la crise économique et ses conséquences….. et dont le talent « divinatoire » ne nous protégera pas de la ferveur populiste dont les thèses fantaisistes nous enverrons dans le mur avec une grande certitude cette fois. Pour ma part Je dis que Madame Merkel est le chef de gouvernement le plus à même de diriger l’Europe…
  • vangog
  • @AlainAFZ                               oui, Merkel est une grande dame…la dame d’acier de la Ruhr! Et elle a eu raison de divorcer avec son nain…elle aurait fini par lui marcher dessus, un jour ou l’autre…
  • Philippine –                                     Le pauvre ! Pauvre Ganesha, il est exactement comme les technocrates qui nous gouvernent , si on leur confiait la gestion du Sahara, dans 6 mois, ils seraient obligés d’importer du sable et le pire, c’est que j’exagère à peine …….EN 2011 : 2% de croissance, en 2015 : 0 % et des poussières ….. Pauvre France !!!!
  •  ELLENEUQ –                                 Très bien. Si, comme sur la photo, elle pouvait foutre une bonne baffe à Dugland de l’Elysée, il ne comprendrait pas pourquoi parce qu’il est désespérément con mais on rigolerait bien dans les chaumières, chalets et isbas. Ce type est détesté de tous, sauf des cons qui en profitent !
  • MONEO98
  • @ Ganesha                                Que de haine pour mr Sylvestre… ça ne fait pas pour autant des arguments. En fait la France est avec la Grèce le seul pays européen qui a signé des engagements de modération et de bonne gestion avec les autorités européennes mais qui ne les a jamais respectés quelque soient les gouvernements en place…. Pire ,le seul but désormais visible de Hollande est de tenir jusqu’en 2017 sans toucher au modèle Français , laissant ainsi au malheureux qui lui succédera le problème intact.Problème qui est celui de l’efficacité de la dépense publique,cette dépense publique toujours en augmentation par le jeu des transferts d’une collectivité à une autre, entraine le matraquage fiscal .qui a pour conséquences: moindre pouvoir d’achat,entreprises en faillite ou n’embauchant plus,d’ou drames humains du chômage et gouffre financier Votre conclusion? faut augmenter la cadence des dépenses et la fiscalité /HELP et traiter mr Sylveste de nazi alors qu’il est de tendance libérale montre juste votre degré d’inculture des idées politiques
  •  Benino –                                        La Carpe et le Lapin
    Le lapin est un animal cavaleur qui ne marche jamais en ligne droite. Comme Zigou Zag. La Carpe est un poisson placide qui aime les profondeurs. Les marier ? On a tenté de nous le faire croire…mais gare au retour de bâton…
  • mado83@free.fr –                              FH ne fera rien d’important, il attend simplement 2017 avec MLP comme partenaire.. il est sur ainsi d’être élu..pas de décisions importantes ainsi la France ronronne, pas de vagues surtout. Il profite de la Fonction pour se faire reluire partout où il se balade..sourires et mains tendues, il adore (d’accord avec moneo98) On ne va pas reprocher à l’Allemagne d’avoir réussi où, nous, nous avons échoué avec nos 35 h et notre code du travail ubesque!! Le PS en est encore à 1936 avec ses vieilles rengaines.. toutes les « nouvelles idées » sont des pétards mouillés.. des mots, des mots pour occuper le terrain..l’économie française est KO. c’est tragique.
  • MONEO98 –                                       OH; @mado se faire reluire …. c’est beau la langue française
  • adroitetoutemaintenant –                   Chacun son Hitler socialope
    L’Allemagne a eu le sien, la France a Hollande. Les deux élus « démocratiquement » sur des mensonges avec corruption de la justice et des institutions.
  • l’enclume –                                      Va savoir!
    @Ganesha –                                 Je ne sais pas si un jour vous comprendrez qu’il ne s’agit pas de diminuer le smic. Ce qu’il faut diminuer ce sont les cotisations qui le plombent. Beaucoup d’entreprises, malgré les aides aux 35 H, ne peuvent pas amortir le coût réel du smic. Je pense aux TPE du nettoyage industriel, parce que certains donneurs d’ordres demandent des remises importantes, c’est alors que la rentabilité est plus que limite et, comme il faut faire tourner la petite boutique beaucoup mettent le doigt dans l’engrenage..
  • mado83@free.fr –                               le Français populaire; la langue française est superbe mais y inclure parfois des « brèves » de comptoir est assez réjouissant..FH avec ses petites blagounettes ne fait pas remonter le niveau..
  • MONEO98 –                                        dommage, on avait le ministère du redressement productif
  • Ganesha –                                         Chers UMPistes
    Atlantico est un endroit intéressant pour comprendre ce qu’est l’UMP : beaucoup de ses commentateurs, même s’ils n’osent pas l’avouer, votent pour ce parti. Comme le fait très bien remarquer l’un d’entre vous, il y a actuellement deux questions essentielles : l’immigration et le chômage. Sur l’immigration, une évidence absolue : l’UMP n’a jamais voulu la réguler, n’a aucune proposition concrète… tandis que Marine Le Pen ! Si les prochaines élections se jouaient sur ce seul sujet, Marine recueillerait l’absolue totalité des voix, le score de l’UMP serait 0 % ! Mais ce qui freine, c’est ce qui pourrait être le programme économique du FN. Marine n’est pas très explicite sur ses projets en cette matière et nos braves militants umpistes ne disposent pas d’un vocabulaire très étendus, alors, ils appellent cela  »communisme », ce qui est évident faux ! Quand on examine vos commentaires, on se rend compte que beaucoup d’entre vous doivent être vraiment très très âgés : ce que vous défendez ce n’est pas tellement les théories criminelles de Margaret Thatcher, ou le fascisme d’Angela Merkel…
    Même si vous ne l’avouez pas, vous avez tout de même lu sur Atlantico les articles de mr Goetzmann qui vous a fait découvrir que si le taux de chômage est nettement plus bas en Allemagne, le taux de pauvreté est le même dans les deux pays : 15 % ! Vieille tradition allemande : officiellement, Auschwitz n’était pas un camp d’extermination, mais un camp de travail : il y a le fameux portique  » le Travail rend Libre » (Arbeit macht Frei) Non, le programme économique que réclament beaucoup de lecteurs d’Atlantico, c’est le retour aux Trente glorieuses… J’ai vu mon père faire fortune à cette époque : un nombre d’heures de travail gigantesque, mais aussi de la fraude fiscale ! Cet âge d’or pourra-t-il revenir ? Malheureusement, non, le monde a beaucoup, beaucoup changé !
    Alors quelles sont mes solutions à moi ? Comme beaucoup le savent, je défends ici le  »Revenu Universel », ce qui, pour les abrutis, je signale qu’il n’a strictement rien à voir avec le Communisme soviétique ! Marine Le Pen n’en a jamais parlé, peut-être Alexis Tsipras le mettra en place en Grèce. En tout cas pour moi c’est clair : d’ici la fin du 21ème siècle, ce sera devenu le système économique de la planète terre, et ce sera un grand progrès !
  • MONEO98                                    bonjour la confusion mentale; vous considérez que les personnes qui s’opposent à vous sont nécessairement des « umpistes » : colossale simplification .Pour ma part désolé ce n’est pas le cas ,ni mr Sarkozy ni mr Juppé ne trouvent grâce à mes yeux. je suis libéral . il n’ y a pas de parti libéral au sens français du terme dans notre pays et c’est la seule solution qui n’ a jamais été tentée Vous accusez Merkel de fascisme , vous ne savez pas ce que c’est ,manifestement .Lisez Benito Mussolini ,vous verrez qui de Merkel ou de Lepen en est la plus proche vous nous accusez d’être vieux en parlant de Thatcher c’est superbement marrant de la part de quelqu’un qui s’inspire de Barjavel (La nuit des temps, René Barjavel 1968) vous ne vivez pas dans le monde réel et tous ceux qui dans le passé on voulut imposer des utopies à leurs concitoyens les ont rapidement massacrés lorsque le résultat nécessairement n’étaient pas là . Notre pays crève de la redistribution et doit courir un 100 m boulet au pied face à des concurrents qui n’ont pas le même fardeau social et idéologique. Nous crevons du socialisme ,du colbertisme, et de rien d’autre
  • artesan –                                         Bravo Moneo98
    Bravo pour votre contribution. Pourvu que Ganesha puisse comprendre. Malheureusement tous les libéraux savent qu’il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. L’idéologie, les représentations sont souvent plus fortes que la réalité.
  • Outre-Vosges –                                   Quand je vois les gens se battre, je comprends que les Français et les Allemands ne puissent pas s’entendre. Quand je vais à Kehl, je vois que les piétons ne traversent pas quand le feu est rouge pour eux, même s’il ne vient pas de voitures ; à Strasbourg les piétons traversent quand le feu est rouge pour eux mais qu’il ne vient pas de voitures ; à Paris (mais il y a bien longtemps que je ne voyage plus) les piétons traversaient quand le feu était rouge pour eux et même s’il venait des voitures. Avec le remplacement de population, je pense que la situation n’a pu qu’empirer : je suppose que, maintenant, non seulement les piétons traversent mais qu’ils placent leurs tapis de prière au milieu de la chaussée. Avec cela on comprendra que, quand on me demande pour qui je voterai aux présidentielles, je réponds que, si je pouvais, je voterais pour Angela Merkel.
  • assougoudrel –                                   Sur la photo, Angela dit au gros nain: « tu l’as veux comment? Avec ou sans élan? Comme médicament, tu as besoin d’une bonne baffe 3 fois par jour avant les repas, sur ton sale groin de cochon merdeux ».

Zaz  • 

Et nous on réclame moins de Merkel et d’Hollande!

jean  • 

Rigolos ! Ils demandent plus d’Europe en la laissant envahir …comprenne qui pourra …

lebric  •

PLUS D’EUROPE qu’ils disent…
Vous voyez pire ? Et ben encore pire …

Daniel  • 

Dans cette histoire nous devenons les dindons de la farçe.

Claude GAZENGEL  • 

les traitres a la souveraineté nationale ont parlé….nos peuples n’ont rien compris , alors remettant leur une couche !….qu’ils n’oublient pas que par le bulletin de vote ces peuples pourraient bien leur infliger un camouflet nationaliste historique !!!!…..déja hollande ne sera même pas au 2ème tour en 2017 !!!!!

Durand  • 

NON pas celle que vous nous proposez !

LIBRA  •

Plus d’Europe !!!!
Moins de liberté souveraine …….

alain de loin  • 

Moullande n’est pas vice-chancelier, désolé Marine !!! Il est le laquais de la chancelière, ce qui n’est pas la même chose.

cosquer  • 

Hé non flamby premier… Le souverainisme, ce n’est pas le déclinisme, c’est la liberté de dire non quand on abuse de lui tout comme toi et ta dictature digne de Staline

Levasseur  • 

y’en a marre d’un truc qui ne marche pas ,et si on passait à autre chose ,la souveraineté pour changer un peu .?

Toto  • 

c’est clairement un appel aux slaves des pays de l’Est qui osent se rebiffer.
On leur renvoie leurs Rooms et en plus ils ne veulent pas prendre leur quota de réfugiés !

Pierre  • 

Je vais mettre un gentil commentaire sur l’actualité , opposé à mes convictions , pour voir les réactions ! … ou la censure .  » ils sont beaux, ils sont formidables , bravo bravo bravo encore ! ….. »

Franck  • 

Et par quoi Madame Merkel se propose-t-elle de changer le « processus » de Dublin? …
Et pourquoi, dans les circonstances actuelles, Madame Merkel, aurait à se plaindre d’être confrontée à « la tâche la plus difficile » du pays « depuis la réunification »?
Oui, vu le désordre qu’elle a elle-même suscité à nos frontières communes, les « pavés dans la mare » Merkeliens exigent des explications et des analyses circonspectes : Oui, tous simplement parce qu’ils nous éclaboussent tous, et que personne ne sent obligé de payer ses bourdes après coup !

Bernard  • 

Totalement surréaliste : « 6 bâtiments de guerre… verrouillent toute la de la Libye, »
En réalité ils ne font qu’accélérer le trafic de migrants en les amenant directement en Europe ! Les bateaux sont détruits ? La belle affaire, après la traversée ils sont de toute façon abandonnés ! On dépense donc des milliards pour faire venir PLUS de migrants !

Sébastien  • 

Je m’en moque. Je veux des résultats sur le chomage, les déficits, des réformes dont la France a besoin.
Bougez vous!

queltorchon  •  

Mutti a foutu un de ces #$%$ en Europe!!!

Radagast  •

sur la photo y’a une tronche de cake derrière ce qui nous sert de « président »….devinez qui??!!

Stephen                                          La France a cessé d’exister sous Pompidou et l’Europe a disparu avec Mitterand.

@nadgo1970 :                                  J’aurais été François Hollande, je n’aurais pas répondu à la provocation ! Le silence est la plus longue te la plus cinglante des réponses ! Là, il a donné l’occasion à Marine Lepen d’exister et c’est dommage !!!

ARAMIS84                                        Encore Beaucoup trop de français se shoote encore à l’idéologie gauchiste et perde de vue le sens des réalités Oui je confirme cet homme a été élue par accident et vraiment pas pour ces valeurs patriotiques !

ViktorN

@Moustache22                                Non ca c’est la rhétorique imbecile que nous servent systématiquement les représentants des pouvoirs et leurs petits laudateurs. Si Hollande veut que la manière dont il incarne la fonction présidentielle soit respectée, qu’il en soit digne

Moustache22

@ViktorN :                                        je ne suis certes pas le Président, mais celui-ci est bien le représentant de la France et de tous les français auprès des institutions internationales, donc par extension, s’il est insulté, tous les français dont vous faites partie le sont.

Vicmo74                                           Ce qu’a dit François Hollande fut d’une totale justesse (dommage que son discours ne soit pas présenté en vidéo dans cet article) face à une Marine Le Pen injurieuse et navrante. L’Europe, ce n’est pas une perte de souveraineté, cela se doit d’être (ça ne l’est pas toujours, malheureusement) un gain de solidarité.

@Je-suis :                                         Marine Le Pen fait son show habituel en haranguant et en invectivant. Dénoncer pour dénoncer. Pendant qu’elle polémique et que les médias relaient ses sorties, au moins elle s’évite d’aborder les véritables problèmes. Elle n’a rien à proposer hormis tirer sur tout ce qui bouge. Pour le reste, elle a un niveau de maîtrise des dossiers à peu près équivalent à celui de son ancienne consoeur Laguiller. Petite remarque : elle critique l’UE, mais c’est bien l’UE qui la fait vivre et lui assure ses revenus d’euro-député. Autre chose, elle ne participe jamais aux débats du Parlement, mais quand les caméras sont là, elle vient pour le buzz.

Romain 34                                       Non il n’en fera pas des cauchemars, il a été félicité pour sa réponse et pour une fois je le félicite aussi. L’avenir c’est l’Europe et non pas une France seule contre la mondialisation !

Moustache22                                  MLP où comment dégrader l’image de la France au plan international. Elle « insulte » le Président et au-delà l’ensemble des français.

Jean MiauxJean Miaux        L’EUROPE FACE AUX MIGRANTS…Sujet traité en dessins sur « L’actualité en dessins » = > http://lc.cx/Z48L
christine borrel                                l’allemagne, après avoir colonisé l’europe, elle veut faire ce qu’elle a fait avec les turcs aprés la guerre, car elle sait très bien qu’il n’y a pas beaucoup de migrants dus à la guerre en syrie 

pauvre europe ! gouverner par l’allemagne mère merkel !pour répondre à romarin on ne peut les envoyer au combat car je viens de lire sur le parisien que l’allemagne vient de s’aperevoir que les migrants ne sont pas si nombreux qu’on veut nous faire croire

 merkel s’aperçoit aujourdhui que les migrants ne sont pas de vrais migrants pour plus de la moitié, pauvre europe
Michel Romarin                                **On ne devrait accueillir que les mères et leurs enfants ; les autres devraient être enrôlés, formés, armés et envoyés au combat contre Daesh, et libérer leurs pays de ses islamistes, de ces barbares; comme nous avons combattu le nazisme, cet autre cancer

En 39, tous les hommes entre 18 et 45 ans ont été enrôlés pour combattre le nazisme, et en suite sous l’impulsion de De Gaule ,de Moulin et de tant d’autres, la France a résisté, hommage à tous ces morts pour la France et la liberté
Alors il est logique que tous ces migrants retournent combattre pour leurs libertés et leurs patries, ils n’ont rien à faire ailleurs

Léo PoliakovLéo Poliakov      » Angela Merkel et François Hollande s’entretiennent avec les premiers ministres portugais et finlandais. (Sipa) « 
sipa press, nous gratifie d’un instantané qui parle haut et fort, on y voit François le français, les mimines en position protectrice, il argumente, il prie le balèze ministre, haut et corpulent, positionné en face de lui, il promet qu’il ne continuera pas dans cette voie, simplement il le supplie de ne pas lui en recoller une dans la tronche…

Angela Merkel et François Hollande devant le Parlement européenLe couple franco-allemand, moteur…

ricardo uztarroz                                         Non il n’est pas obsolète : le droit d’asile est réservé aux persécutés (charte des Nations unies et Convention de Genève de 1951). Dans tous ces migrants, peu sont des persécutés. La grande majorité des chrétiens de Syrie, par exemple, restent en Syrie car protégés par le régime d’Al Assad. Ceux qui fuient proviennent des zones sous la férule de l’Etat islamique (pas DAESH, acronyme qu’imposent les les Etats unis pour éviter d’employer le mot islamique).

Charles B                                                   A ma connaissance, l’usage de « DAESH » au lieu d’Etat Islamique a été imposé par la diplomatie française, notamment M Fabius et M Hollande. Je suis content que Le Monde ne l’utilise guère. Les médias qui ont remplacé systématiquement EI par DAESH sont trop proches du pouvoir et ne font que « faire descendre l’info ». A fuir.

TrancheChair                                              Ces gens-la ont besoin d’une tranche d’austerité pour lever leur confiance, n’est pas Madame Merkel?

AE                                                                 La torture, le viol, la barbarie… Alors qu’est-ce qu’on attend pour entrer en guerre pour de bon ? Vous croyez aux bons sentiments des politiques qui sont tous des cyniques et qui interviennent pour raison humanitaire de préférence là où il y a du pétrole et à ceux des capitalistes qui vendraient père et mère pour de l’argent ?

furusato                                                       pousser en avant ce qui défait les sociétés stratégie du choc , faire rentrer et assister le temps nécessaire pour pouvoir exploiter sur un grand marché du travail précarisé : un plan qui fait chaud au coeur !

Bernard                                                     Votre commentaire n’est pas à la hauteur du problème : ces gens fuient la torture, le viol, la barbarie, la mort… Mais je vous rassure : d’éminents personnages pensent ou font semblant de penser comme vous. Cela s’appelle la démagogie et c’est vieux comme le monde.

LD 

@Bernard :                                                     d’après lemonde.fr le taux d’acceptation en France des demandes d’asile était de 31% début 2015 : la grande majorité des demandes est infondée, abusive. D’autre part la situation des pays de départ est insuffisante pour expliquer la vague actuelle : beaucoup de Syriens allaient jusqu’à présent dans des camps de réfugiés en Jordanie ou Turquie. Donc ce n’est pas parce qu’ils sont persécutés que beaucoup de migrants viennent en Europe mais parce qu’A. Merkel a ouvert les portes.

 Ahmad Shah 

@Bernard :                                                 cessez d’ânonner des slogans. Les Syriens viennent actuellement des camps turcs, ou des zones Assad : ils fuient la conscription. D’ailleurs ça arrange bien ce qui veulent faire tomber le régime Assad, cette masse de déserteurs. Si vous voulez on peut aussi parler des filières arméniennes de faux demandeurs d’asile mais de vrais malades en attente de greffes. Bref, 30% de statuts accordés, c’est déjà très généreux. Et ceux qui souffrent vraiment ne sont pas ceux qui migrent.

furusato                                                    la vérité voie démagogique semée d’épines

Donc Bernard il n’y aucune stratégie du choc ,il n’y a pas de grand marché du travail précarisé,il n’y a pas de décisions de l’oligarchie ordo-libérale de faire rentrer un maximum d’immigrants en profitant de la déstabilisation du Proche -Orient créée par la stratégie américaine ? Il n’y a pas eu un rapport préliminaire de la commission de prévision des populations de l’ONU prévoyant un volant de 44 millions de migrants pour l’Allemagne d’ici 2025 ( Libé 09 /01 /2000 ) ?

Amateur 

@LD :                                                           Car vous croyez que c’est une vie dans les camps de réfugiés surpeuplés de Jordanie ou de Turquie ? Vous y resteriez ?

C J P                                                           Européenne et de plus en plus contestée, que le fameux couple franco-allemand et sa politique migratoire irresponsable fait grincer de plus en plus de dents, Merkel et Hollande vont s’exprimer demain devant le parlement européen pour tenter de resserrer les boulons
Marine Le Pen, qui en tant que tête de liste du groupe « Europe des nations et des libertés » aura droit à 2 minutes 30 de parole. 2 minutes 30. C’est peu et beaucoup à la fois. Elle estime que ce sera largement suffisant pour faire passer le message.
« Je compte leur dire ce que je pense de leur politique et le ton sera dur parce que je crois que leur responsabilité est lourde »,

  • Avatar beaurepaire        180 secondes qui comptent !!! Il devenait de plus en plus rouge. Ses yeux aussi LOL Cinq minutes de plus et on avait des élections anticipées.

    Marine était déjà la meilleure opposante pour 60% des Français il y a un an. Elle avait ajouté à l’électorat ouvrier, les jeunes, les femmes et les ruraux… Là du fait de son programme et de l’opposition totale de son équipe à LRPS, UMPS en pire, elle rallie les classes moyennes.

    « À dix-huit mois de l’élection présidentielle, les classes moyennes affichent une violence de parole inédite sur la situation de la France. Une violence qui se traduit par une grande sévérité à l’égard des principaux responsables politiques de gauche et de droite, mais aussi par un intérêt pour la candidature de Marine Le Pen. C’est ce que révèle une étude approfondie menée pour Publicis Groupe par son laboratoire d’étude FreeThinking et dont Le Figaro publie les principales conclusions. »
    http://www.lefigaro.fr/politique/2015/10/06/01002-20151006ARTFIG00342-jusqu-o-ira-la-colere-des-classes-moyennes-contre-les-politiques.php

  • Avatar beaurepaire             « Une étude menée pour Publicis Groupe met en avant une révolte des classes moyennes contre la situation de la France et les dirigeants politiques, ainsi que leur attrait pour la candidature de Marine Le Pen » (source Le Figaro).

    @Dean Corso                            « C’est ce qui s’appelle ratisser large. C’est ça, le populisme.. »

    Le général de Gaulle souhaitait que le RPF ne soit pas un parti mais un rassemblement. En 1958 des Français venant de tous les partis politiques l’ont suivi. Ses adversaires le disaient fasciste, communiste, dictateur… mais il a mis fin au déclin et a combattu les atlantistes, les européistes de gauche et droite généralement issus de la collaboration, les communistes, l’OAS, la « chienlit », et les conservateurs.

    Il y avait avec lui de grands patriotes de droite, mais aussi des Gaullistes remettant en cause le capitalisme pour bâtir une troisième voie sociale, par l’association du capital et du travail et la participation. Les gaullistes de gauche sont en partie les héritiers du christianisme social et des idées de Fourier, visant à surmonter la lutte des classes pour garantir l’unité et l’indépendance nationales.

  • @monaco00                                   J’ai du manquer des épisodes LOL

    Farage a démissionné du fait des résultats électoraux nuls de son parti. Quant aux Démocrates Suédois, ils ont fait 9 % aux Européennes pas  »littéralement, aux portes du pouvoir ». Le FN a fait 24%.  Ce sont les alliés du FN dans le nord et l’Italie et HC qu progressent. La Lega franchit même les Alpes avec ses alliés de l’UDC.

    Euphorie La Lega vole de succès en succès au Tessin. Comme en 2011, elle s’est alliée à l’UDC pour les élections fédérales.
    http://www.24heures.ch/suisse/politique/tessin-lega-force/story/20106017                                                                  Des alliances seraient nécessaire au moins au niveau des eurosceptiques qui ne sont pas de gauche.

  • @ZOEDUBATO                                   Ouf fin des discours interminables qui n’intéresse personne                                  Les discours de Marine doivent intéresser bien du monde, car elle passée de 7% à 27% en deux ans. A la différence des autres partis elle récupère des cadres venant de droite comme de gauche. Elle plaît aux jeunes, aux intellectuels et économistes de 2015.

  • Avatar beaurepaire                        Ils pourront bien nous mettre Hollande, la Merkel ou Sarkozy sur tous les médias en boucle. Les Français n’en n’auront que plus marre !

    L’avenir est incertain et pas que chez Air France ou pour les Calaisiens, sans oublier nos policiers !

    « Selon un récent sondage Ifop pour Le Figaro, 14 % des Français qui n’avaient pas voté à la présidentielle pour le FN pourraient envisager de le faire maintenant que Jean-Marie Le Pen a été exclu du parti. Une partie de l’électorat de droite pourrait bien se laisser tenter par un FN qui apparaît davantage dédiabolisé aujourd’hui », explique Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l’Ifop.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :