Pyrénées-Orientales : une femme pompier volontaire décède dans un incendie de forêt

INCENDIE – Une femme qui luttait avec quelque 200 pompiers contre les flammes qui ravagent la forêt au sud de Perpignan a péri dans la nuit de jeudi à vendredi.

190 pompiers sont déjà mobilisés pour lutter contre les flammes qui ravagent la région de Cerbère, au sud de Perpignan, et 50 autres devraient les renforcer dans la journée de vendredi. Photo d'illustration

#Pyrénées-Orientales Une femme pompier volontaire est morte dans un incendie dans la région de Cerbère, dans les Pyrénées-Orientales

Une femme pompier volontaire a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi dans un incendie qui continuait de ravager la région de Cerbère (Pyrénées-Orientales).

La victime, dont ni l’âge ni l’identité n’ont été révélés, a péri vers 2 heures du matin dans des circonstances qui restent à déterminer, indique à l’AFP le capitaine Guillaume Brunet, chef de la cellule de crise.

Un feu violent, attisé par un vent puissant, s’est déclaré jeudi soir vers 21H45 et avait déjà brûlé 150 hectares de garrigue à 6 heures vendredi, selon ce responsable du Codis (Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours).

Incendie dans les Pyrénées: mort d’une femme pompier volontaire

Une femme sapeur-pompier volontaire a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi dans un violent incendie qui ravageait forêts et garrigues dans la région de Cerbère (Pyrénées-Orientales), a-t-on appris auprès des pompiers.

La femme a péri vers 02H00 du matin alors qu’elle luttait contre l’incendie, a indiqué à l’AFP le capitaine Guillaume Brunet, chef de la cellule de crise.

Il s’agit d’une mère de famille d’une cinquantaine d’années qui se trouvait dans un groupe d’intervention lorsque l’incendie a brusquement changé de direction et les flammes se sont violemment rabattues sur les soldats du feu, ont précisé les secours sur place.

L’incendie s’est déclaré jeudi soir vers 21H45. Attisé par des vents violents et de fortes rafales, il avait déjà brûlé 100 hectares de maquis vers minuit puis encore une cinquantaine d’hectares à 06H00 vendredi, selon le Codis (Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours).

Quelque 190 pompiers ont lutté toute la nuit contre le sinistre, aidés de 35 engins. Ces effectifs devaient être portés dans la matinée de vendredi à 240 soldats du feu au total, avec des renforts des départements voisins de l’Aude et de l’Hérault, a précisé Guillaume Brunet.

Des moyens aériens devaient également être engagés, selon le Codis. Quatre Canadair, deux Tracker et un avion de reconnaissance étaient attendus au lever du jour.

La préfète Josiane Chevalier s’est rendue sur place vers 04H00 du matin pour rencontrer le groupe d’intervention de la victime au centre de secours de Cerbère. Elle devait tenir une conférence de presse à 08H00 à Cerbère, ville du sud du département, non loin de la frontière espagnole.

– Zone escarpée et difficile d’accès –

Vers 07H00, le feu était toujours d’une extrême violence, attisé par de fortes rafales de vent, avec de hautes flammes sur les falaises rocheuses.

Aucune habitation n’était cependant menacée dans cette zone très escarpée et difficile d’accès en raison d’un relief très pentu constitué de falaises rocheuses. La violence du vent rendait les opérations très délicates, en particulier en perspective d’interventions aériennes, a pu constater une correspondante de l’AFP sur les lieux.

Au mois de mars, une jeune femme de 25 ans sapeur-pompier de Paris, qui était également sapeur-pompier volontaire dans l’Aude, était décédée en intervention en Seine-Saint-Denis. Il s’agissait du premier décès d’une femme sapeur-pompier de Paris lors d’une intervention.

Le nombre de pompiers volontaires a augmenté cette année pour la première fois depuis 11 ans, pour atteindre 190.000. François Hollande a fixé fin 2013 l’objectif « de retrouver 200.000 sapeurs-pompiers volontaires d’ici la fin du quinquennat, c’est-à-dire retrouver en 2017 le niveau qui était le nôtre une décennie plus tôt, en 2007 ».

Les volontaires représentent plus des quarts des pompiers, les autres étant professionnels ou militaires.

Pyrénées-Orientales: une femme pompier volontaire périt dans un violent incendie

 LEXPRESS.fr avec AFP

un-sapeur-pompier-11_4114972Une femme sapeur-pompier a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi après qu’un feu s’est déclaré dans la région de Cerbère.     afp.com/Philippe Huguen

Une femme sapeur pompier volontaire a été tuée en intervention dans les Pyrénées-Orientales, dans la nuit de jeudi à vendredi. Le feu s’est déclaré jeudi soir dans la région de Cerbère, attisé par les rafales de vent.

Un feu d’une grande violence, le plus important depuis le début de l’année dans les Pyrénées orientales. Une femme pompier a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi dans un incendie qui continuait de ravager la région de Cerbère, a-t-on appris auprès des pompiers. La victime, dont ni l’âge ni l’identité n’ont été révélés, a péri vers 2h00 du matin dans des circonstances qui restent à déterminer, a indiqué à l’AFP le capitaine Guillaume Brunet, chef de la cellule de crise.

« Elle n’a pas pu s’échapper »

Jointe par Europe 1, Nicole Villard, maire de Boulou, fait savoir que la victime était une mère de trois enfants. Agée d’une cinquantaine d’années selon L’Indépendant, elle aurait été prise au piège « dans un retour de feu ». « Elle n’a pas pu s’échapper. Elle était pompier depuis longtemps », ajoute l’édile.

« Elle a un fils qui est pompier lui aussi. Le plus âgé à 22 ans, le plus jeune a 16 ans. Quand ça vous touche, comme ça, sur la commune, c’est un événement douloureux à vivre. Il va falloir redonner du courage à tout le monde et s’en donner à soi-même aussi », précise Nicole Villard.

150 hectares brûlés

Un feu violent, attisé par un vent puissant de près de 50km/h, s’est déclaré jeudi soir vers 21h45 et avait déjà brûlé 150 hectares de garrigue à 6h00 vendredi, selon ce responsable du Codis (Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours).

Quelque 190 pompiers ont lutté toute la nuit contre le sinistre et devaient être portés à 240 soldats du feu au total, avec des renforts attendus vendredi matin de l’Aude et de l’Hérault, a-t-il précisé. D’importants moyens aériens ont par ailleurs été déployés, raconte L’Indépendant. A savoir quatre canadairs, un Dash, deux Trackers ainsi qu’un avion de reconnaissance.

Pyrénées-Orientales : une femme pompier volontaire tuée dans un incendie

Une femme pompier volontaire est décédée dans la nuit de jeudi à vendredi 18 septembre dans un feu de garrigue à hauteur de la commune de Cerbère (Pyrénées-Orientales). Âgée de 50 ans elle était mère de trois enfants.

La piste d’un incendie volontaire

Le sinistre s’est déclaré vers 21h45 jeudi soir, et s’est rapidement propagé, en raison d’un vent puissant. 150 hectares ont été détruits, selon un bilan communiqué vendredi matin par le capitaine Guillaume Brunet, chef de la cellule de crise.

190 pompiers ont été mobilisés toute la nuit, une cinquantaine de pompiers sont attendus en renfort dans la matinée. Selon la radio France Bleu Roussillon, deux avions Canadair sont sur les lieux de l’incendie ce vendredi matin pour tenter de maîtriser le sinistre.

Aucune habitation n’a été touchée par l’incendie. Selon le maire de Banyuls-sur-mer, une commune voisine, l’incendie est volontaire, il évoque sur BFMTV la piste d’un incendie intentionnel, affirmant que deux départs de feu avaient déjà eu lieu hier, « à 100 mètres d’écart en bord de route ».

PARIS (Reuters) – Un incendie a coûté la vie à une femme pompier volontaire dans la nuit de jeudi à vendredi, près de Cerbère, dans les Pyrénées-Orientales, rapporte France Bleu Roussillon.

La victime était âgée de 50 ans et mère de trois enfants, précise la radio.

L’incendie qui s’est déclaré dans la soirée a détruit une centaine d’hectares de végétation. Deux cents pompiers sont mobilisés et attendent des renforts en provenance de l’Aude, ainsi que des moyens aériens.

Incendie dans les Pyrénées-Orientales, une femme pompier volontaire décède

VIDÉO – Une violent incendie s’est déclenché jeudi dans la région de Cerbère, à la frontière avec l’Espagne. 100 hectares sont déjà partis en fumée. Selon le maire de Banyuls-sur-Mer, l’origine ne peut être que criminelle.Une femme pompier volontaire, mobilisée sur l’incendie qui s’est déclenché jeudi soir dans la région de Cerbère (Pyrénées-Orientales), est décédée, annoncent les pompiers. La victime était âgée de 50 ans et mère de trois enfants, précise la radio France Bleu Roussillon.

Le feu, violent, est attisé par la Tramontane, un vent puissant. En fin de soirée jeudi, il avait déjà brûlé 100 hectares de maquis. L’incendie s’est déclaré pour une raison encore inconnue vers 21h45 avant de se propager très rapidement à cause des vents violents. Le terrain, très escarpé, est difficile d’accès pour les 250 pompiers mobilisés sur le secteur. Des renforts sont attendus venus de l’Aude et de l’Hérault voisins. Des canadairs devraient intervenir dès la levée du jour.

«Acte de malveillance»?

Selon le maire de Banyuls-sur-Mer, commune limitrophe, interrogé sur France bleu Roussillon, l’incendie ne peut être que d’origine criminelle. «Les pompiers sont très choqués, affirme-t-il, dénonçant un «acte de malveillance».

Vers minuit, l’incendie avait déjà brûlé une centaine d’hectares, sans cependant provoquer d’évacuations, selon le Centre opérationnel d’intervention et de secours (Codis). Les habitations ne sont pas menacées, l’incendie demeurant dans la montagne.

Pyrénées-Orientales : une femme pompier meurt dans un violent incendie

Une femme sapeur-pompier volontaire a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi dans un violent feu de forêts et garrigues qui ravage la région de Cerbère (Pyrénées-Orientales). La victime, dont ni l’âge ni l’identité n’ont été révélés, a péri vers 2 heuresdu matin indique le capitaine Guillaume Brunet, chef de la cellule de crise. Il s’agit d’une mère de famille d’une cinquantaine d’années qui se trouvait dans un groupe d’intervention lorsque l’incendie a brusquement changé de direction et que les flammes se sont violemment rabattues sur les soldats du feu, précisent les secours sur place.

Jean-Claude Portella, maire de Cerbère, interrogé ce vendredi matin sur BFMTV, affirme que «ce qui arrive est dramatique car ce feu ne peut être qu’intentionnel. Le départ de feu a été détecté au bord d’une route». L’élu précise que près de 200 pompiers sont mobilisés depuis vendredi soir pour lutter contre les flammes. Selon ses informations, 50 nouveaux pompiers sont attendus vendredi matin ainsi que des moyens aériens pour venir à bout de l’incendie.

Jean-Michel Solé, maire de Banyuls-sur-Mer, commune voisine de Cerbère, ne cache pas sa colère sur BFMTV : «Ce feu est criminel. Il y a eu deux départs de feu à 100 mètres de distance. C’est la bêtise humaine qui a provoqué la mort d’une mère de famille».

Un feu d’une extrême violence

Vers 7 heures, le feu était toujours d’une extrême violence, attisé par de fortes rafales de vent, avec de hautes flammes sur les falaises rocheuses. Aucune habitation n’était cependant menacée dans cette zone très escarpée et difficile d’accès en raison d’un relief très pentu constitué de falaises rocheuses. La violence du vent rendait les opérations très délicates, en particulier en perspective d’interventions aériennes.

Au mois de mars, une jeune femme de 25 ans sapeur-pompier de Paris, qui était également sapeur-pompier volontaire dans l’Aude, était décédée en intervention en Seine-Saint-Denis. Il s’agissait du premier décès d’une femme sapeur-pompier de Paris lors d’une intervention.

Le nombre de pompiers volontaires a augmenté cette année pour la première fois depuis 11 ans, pour atteindre 190.000. François Hollande a fixé fin 2013 l’objectif «de retrouver 200.000 sapeurs-pompiers volontaires d’ici la fin du quinquennat, c’est-à-dire retrouver en 2017 le niveau qui était le nôtre une décennie plus tôt, en 2007». Les volontaires représentent plus des quarts des pompiers, les autres étant professionnels ou militaires.

===============

Commentaires

France Debout  •                   Mère de 3 enfants dont l’un est aussi pompier. RESPECT à tous ces volontaires (et aux professionnels) qui au péril de leur vie, et là c’est encore le cas, viennent au secours des gens et protègent les biens. Ne les oubliez pas lors de leur passage en cette fin d’année. Ils donnent de leur temps pour vous.
Que cette femme repose désormais en paix.

Gerard  •                               triste nouvelle pour cette maman; des gens tellement dévoués et perdre la vie

malassise                             D’après Europe 1 départ du feu en bordure de route: mégot jeté par la fenêtre ? Si c’est le cas cette information doit être relayée afin de secouer les fumeurs. Le log des autoroutes qui n’a pas constaté des zones brulées avec départ de feu au bord de la voie ?

jedugenou49                        Faudrait relire vos articles ! Ni l’âge. …….alors que plus bas vous indiquez 50 ans

  • Pierre  •                       Condoléances pour cette femme courageuse 

    Jean  •                         Espérons que l’on mettra la main sur les auteurs de ses incendies criminels.
    quelle v  •                    Bel article sans aucune pensée pour la famille de cette victime, bravo Messieurs les journalistes.
    GROINK, Psychiatre Honori …  •  Pompier « volontaire »… C’est pourtant une profession à part entière !! Pas d’argent pour les payer honorablement avec un statut en « bonnet d’uniforme »??..
    laid  •                            que dieu ait pitié de son âme et de ses trois enfants
    Reuns  •                        J’adore les falaises de Cerbère, c’est très joli.
    C’est sûrement un déséquilibré qui a démarré cet incendie.
    Un utilisateur Yahoo  •  merguez merguez

Sheepy  •                             Une femme courageuse et généreuse qui perd la vie en éteignant le feu qu’un crétin irresponsable a allumé….

Exoron                                  courage et dévouement condoléances à la famille

Renouveau                           c’est terrible de savoir qu’une femme courageuse est morte peut être à cause d’une personne qui a mis le feu volontairement; j’ai un fils pompier volontaire et je sais à quel point ces gens là sont courageux; reposez en paix et courage à votre famille

Babas 78                                Repose en paix 😦 triste nouvelle

Samia                                     Paix à son âme, bravo aux pompiers pour votre courage et votre bravoure.

Amel                                      Repose en paix; courage à ses proches

Publicités