Les Migrants…. BEN VOYONS ! ! !

Laisser un commentaire


sans-titre
C’est sûr que tu n’auras pas cette vidéo sur IT , LCI , France 2 ,TF1 , BFMTV . . .
LES MIGRANTS EN ITALIE DU SUD : QUELS RÉSULTATS ? 
REGARDE LA VIDÉO . . . 
Si le gouvernement français baisse son froc .et il y a sûrement une raison …
.Pas dit que bientôt  !! beaucoup de français qui en ont marre de payer pour tous ceux la , se révoltent et la ça va faire mal pour tout le monde ….
sans-titre1

Reims : rouée de coups parce qu’elle bronzait en maillot dans un parc

Le Parisien: Une jeune femme qui bronzait en maillot dans un parc de Reims a été rouée de coups par des jeunes filles dont l'une jugeait sa tenue indécente.© Le Parisien Une jeune femme qui bronzait en maillot dans un parc de Reims a été rouée de coups par des jeunes filles dont l’une jugeait sa tenue indécente. Mercredi, une jeune femme a été agressée par une bande de filles parce qu’elle prenait un bain de soleil en maillot de bain dans un parc de Reims (Marne). C’est le quotidien L’Union qui raconte ce samedi que mercredi après-midi, la jeune femme profitait du soleil et de la pelouse avec deux amies, dans la tenue que requiert l’exercice du bronzage estival, au parc Léo-Lagrange, en plein centre ville.

C’est alors qu’une fille quitte son groupe d’amies pour lui reprocher sa tenue trop légère et son attitude indécente. « Effarée par un tel discours aux relents de police religieuse, raconte l’Union, la jeune femme se rebiffe en rétorquant qu’on n’a pas à lui dicter sa façon de se vêtir ». Le ton monte et tout le groupe se reconstitue pour rouer la baigneuse de coups. Des témoins s’interposent et appellent les secours, qui conduisent la jeune femme au CHU de Reims. Elle en ressortira quelques heures plus tard avec quatre jours d’incapacité totale de travail.

L’enquête de la brigade de répression des violences a permis d’identifier les cinq filles, originaires de différents quartiers de Reims. Deux sont mineures . La plus jeune, âgée de 16 ans, a fait l’objet d’une convocation devant le délégué du procureur tandis que l’autre, 17 ans, a été placée sous le statut de témoin assisté. Les trois autres âgées de 18, 19 et 24 ans seront jugées le 24 septembre par le tribunal correctionnel.

Sur Twitter, le député-maire de Reims, Arnaud Robinet (LR), a jugé cette agression «intolérable sur notre territoire».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :