sans-titre5

ATTENTION !!!

L’arnaque…au 118 218

MERCI DE FAIRE SUIVRE POUR DONNER L’INFO A PLUS DE GENS POSSIBLE, CAR C’EST TOUT A FAIT EXACT !…

Message d’un collègue qui a eu une « bonne surprise » après avoir fait le 118 218

(vous savez, les deux idiots dans la pub)

Beaucoup d’entre nous sommes passés à des solutions Internet incluant la téléphonie gratuite (sauf les numéros de portable, et les numéros spéciaux comme le 118 218 par exemple)

Seulement voilà, quand vous appelez d’un fixe gratuit le 118 218 pour avoir un renseignement, ceux-ci vous proposent la mise en relation «gratuite» avec votre correspondant

Vous payez donc l’appel au 118 218, mais pas la mise en relation…

Sauf que le temps passé en communication après la mise en relation est facturée au prix de l’appel au 118 218 par votre opérateur Internet

Je viens de consulter ma facture Free, et l’appel au 118 218 m ‘a été facturé 90 Euros pour 20 minutes de conversation.

Évidemment, à aucun moment, le 118 218 ne nous informe de cela, et assurent qu’ils ne sont pas responsables, car c’est FREE qui facture.

Ils ont le devoir de nous informer de cela lors de la proposition de mise en relation, car il n’est pas acceptable de payer 90 Euros pour une communication locale alors qu’elle devait être gratuite.

Ils se gardent effectivement bien de le préciser.

ATTENTION : méfiez-vous également du 118 008, car vous atterrissez … au Maroc !!!

A savoir que :

LE SEUL ET UNIQUE NUMERO QUI REMPLACE REELLEMENT LE « 12 » (MEME TARIF / MEME FONCTIONNEMENT) est le 118.711, information donnée par QUE CHOISIR alors que personne n’en fait la pub… comme par hasard !!!

certains connaissent déjà peut-être !

===========================

Concernant les HPPT et HPPTS

Rappel pour certains, mais information très importante pour d’autres … Quelle est la différence entre http et https ?

Je crois qu’il est très important d’avoir connaissance de cette information, que je n’hésite pas à partager avec vous tous.

Plusieurs personnes ne sont pas au courant de la principale et grande différence entre http:// et https: / /

HTTP signifie « Hypertext Transport Protocol », qui est juste une façon de dire que c’est un protocole (un langage ou bien une façon de parler) pour les informations transmises entre les serveurs WEB et leurs clients. L’important, c’est la lettre S qui fait toute la différence entre HTTP et HTTPS.

Le S (grande surprise) est synonyme de « Secure (sécurité) ». voici un exemple : https://acces.desjardins.com/

Si vous visitez un site Web ou une page Web, regardez bien l’adresse dans le navigateur Web, elle commence avec le texte suivant: http://. Cela signifie que le site est en communication avec votre navigateur à l’aide du protocole non sécurisé.

En d’autres termes, il est possible pour une personne de voir sur votre ordinateur votre conversation avec le site Web…

Si vous remplissez un formulaire sur le site, n’importe qui pourrait voir toutes les informations que vous envoyez à ce site…

c’est la raison pour laquelle vous ne devez jamais entrer votre numéro de carte de crédit ou autre numéro : votre numéro de sécurité sociale par exemple, dans un site Web http…

Mais si l’adresse du site Web commence par https: / /, cela signifie que votre ordinateur est en communication avec le site Web en toute sécurité et que personne ne peut voir ce que vous faites sur votre ordinateur !

Vous comprenez pourquoi c’est si important, n’est-ce pas?

*Si un site Web vous demande d’entrer votre numéro de carte crédit ou des informations sur votre carte, vous devriez automatiquement vérifier si l’adresse du site Web commence par bien par https: / /.

Sinon, il n’existe aucun moyen de vous protéger.

Comme vous le vous voyez, on en apprend tous les jours…

=================================

A PROPOS DES PETITIONS… chaînes ….etc. …

bon à savoir………., alors fini ce genre d’envoi……..

Pourquoi les pétitions, chaînes de lettre, inscrire vos noms… etc. ..?

Lisez bien le communiqué suivant, celui-ci pourrait vous éviter de vous retrouver avec de multiples pourriels qui viendront envahir votre ordinateur sans que vous vous en aperceviez.

Voici quelques bons conseils que nous devrions tous suivre régulièrement.

Si vous vous demandez « POURQUOI » je n’ai pas retourné un message qui demandait une action comme:

«Si je ne reçois pas de réponse de toi, je saurai que… » ou « Vois combien de fleurs l’on te retournera …», ou encore

« Transfère ce document à 10 personnes dans les 5 minutes suivantes, sinon quelque chose de mauvais t’arrivera », etc., etc.

Ce qui suit, est le « pourquoi » :

1) Toutes les fois que vous voyez un message qui vous demande de le transférer à 10 personnes et +, ou de signer une pétition, sinon la chance ou la malchance ou

autres menaces vous arriveront, il y a de fortes possibilités que le dit message cache un programme espion qui retrace les « micro sauvegardes automatiques » (cookies) ainsi que toutes les adresses de courriel des correspondants à qui vous transférez le document. L’auteur du message original qui a inséré le programme espion recevra une copie chaque fois que le message sera retransmis, et il sera alors capable d’y extraire toutes les adresses ‘actives’ de courriels qu’il pourra ainsi utiliser pour l’envoi de « pourriels », ou vendre ces listes à d’autres « pollueurs » du réseau Internet.

2) Presque tous les courriels qui vous demandent d’ajouter votre nom au bas d’une liste existante de noms et de transférer ce courriel à d’autres, sont similaires à cet envoi massif, qui remonte à plusieurs années, qui demandait aux gens de faire parvenir leurs cartes d’affaires à ce petit garçon de Floride qui voulait briser un record Guinness pour le plus grand nombre de cartes d’affaires reçues.

Les gens qui les conçoivent manipulent vos sentiments en faisant appel à votre pitié et votre grand coeur en créant des messages qui sauront vous atteindre. QUI ne voudrait pas aider cette petite fille qui va mourir du cancer ou ce petit garçon perdu qu’on a trouvé dans un pays sous-développé? Tout ce que ce genre de courriel est, c’est une façon de se procurer des adresses de courriels ainsi que les micro sauvegardes (cookies), afin de revendre ces informations aux «Télé Marchandeurs » et pollueurs du réseau et ainsi, valider les adresses de courriels actives, pour leur bénéfice personnel.

Vous pouvez faire aux membres de votre famille, ainsi qu’à vos amis, une GRANDE faveur en partageant cette information avec eux; vous allez leur rendre un fier service, et vous serez ce faisant récompensé en ne recevant pas des milliers de « pourriels » dans le futur!

Si vous avez fait parvenir (par TRANSFÉRER) ce genre de courriels dans le passé, vous avez sûrement contribué au pullulement des POURRIELS que vous recevez aujourd’hui!

Faites-vous une faveur et ARRÊTEZ d’ajouter votre nom à ce genre de listes, quelque soit le genre ou l’attrait qu’il puisse vous donner.

Vous croyez peut-être que vous supportez une GRANDE cause, mais ce n’est PAS le cas. En fait, vous recevrez des tonnes de pourriels plus tard! De plus, nous aidons ainsi les pollueurs à faire fortune! Ne leur facilitons pas la tâche!

Vous devez savoir que les listes de noms pour des pétitions par courriel, ne sont PAS acceptables au Parlement ou toute autre organisation.

Pour être valides, les pétitions ne doivent contenir que des signatures MANUELLES ainsi que l’adresse COMPLÈTE de chaque signataire de la pétition.

Si vous décidez d’envoyer la présente lettre à vos correspondants

(Par TRANSFÉRER), effacez l’adresse de la personne qui vous a envoyé ce courriel (en haut avant le début du message) ainsi que la publicité ci-dessous, qui s’ajoute à chaque transfert.

Pensez également à utiliser le champ Cci (copie cachée invisible) pour ne pas créer vous aussi une liste de noms que vous donneriez à tout le monde.

Merci d’éviter ainsi la prolifération de la pollution.

===========================

Concernant la Securite des E-Mails

=============================

Concernant les « GIFS »

Lisez et vous comprendrez !

Vous connaissez les fameux « gifs », qui accompagnent (trop) souvent nos e-mails, il s’agit de petites bandes animées, ou non, représentant toutes sortes d’animaux, de personnes ou d’objets, les plus connus étant le singe pendu par un bras monkey), les papillons (butterflies) et en décembre, le fameux Père Noël…

Depuis plusieurs semaines, je m’aperçois que bon nombre d’entre vous joignent un ou plusieurs « Gifs » en pièce jointe, accompagnant un diaporama, une vidéo ou une blague écrite.

Quel intérêt ? sinon faire de la pub à Incrédimail ou tout autre site offrant ces animations à TITRE GRATUIT …..

Tiens, tiens, gratuit …… vous en connaissez beaucoup, vous, des sites qui « offrent » sans rien demander en retour ? Il s’avère que le « Gif » peut renfermer un ou des micro-fichiers servant à analyser votre utilisation d’internet et ainsi faire un ciblage fort intéressant pour le e-commerce (tiens, j’ai lu que les sites offrant ces gifs fonctionnaient grâce aux subsides de la publicité !).

Si cela ne semble pas très inquiétant, il y a beaucoup plus grave: un gif PEUT contenir un lien.

HIER, en lisant un mail qui m’était adressé par l’un (ou l’une) d’entre vous, j’ai ouvert, par CURIOSITE, un Gif mis en pièce jointe, et BINGO ! Ordi ralenti, connexions difficiles ou impossibles, etc. …

Il contenait le lien cité en partie ci-dessus, sans que vous le sachiez puisque le mail avait déjà été transféré auparavant. Fort heureusement, mon antivirus, est intervenu rapidement, le virus a été localisé, mis en quarantaine puis détruit.

Je vous demande donc d’être très prudents avec ces « gifs » dont l’appellation est souvent : imstp.anima……Gif. (anima ou animation) suivi du nom (ici en pointillés, ex. monkey).

Pour ma part je supprime toujours le Gif quand je vous transfère un mail, c’est très simple, après avoir cliqué sur transférer, je clique sur le « supprimé » placé juste à droite du Gif dans la ligne « pièces jointes ». De même, je « vire » au maximum les gifs qui se trouvent en bas des mails avant de les transférer (clic droit et appuyez sur la touche Suppr de votre clavier).

Je vous conseille de faire de même. Merci de votre attention.

Publicités