sans-titre

Je n’ai jamais eu de téléphone portable. Au moins, mes rendez-vous arrivent à l’heure

 Jean-Noël Lafargue a 46 ans, il est enseignant, spécialiste de l’art et des nouveaux médias. Sa particularité ? Il n’a jamais eu de téléphone portable. Pour lui, la question ne s’est jamais posée. Il a internet et c’est très bien comme ça. Vivre sans portable en 2015, c’est un handicap ? Pas sûr. Témoignage.

Un homme téléphonant sur Times Square, à New York, le 31 mai 2011 (RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA).

J’ai 46 ans et je n’ai jamais eu de téléphone portable. Dans ma famille, il n’y a guère que ma fille qui en a eu un une fois : elle rentrait tard le soir de son cours de théâtre et ça rassurait  ses parents de pouvoir la joindre. C’était un modèle très courant, réputé extrêmement solide. Il s’est pourtant cassé au bout de quelques semaines sans avoir vraiment servi, et nous n’en avons pas racheté.

Je n’ai jamais senti le besoin d’en avoir un 

Cette vie sans téléphone portable n’a pas fait l’objet d’une décision à proprement parler. Ça s’est fait tout seul. Au début de l’ère du téléphone portable, au milieu des années 1990, j’utilisais déjà internet et je consacrais déjà un important budget à mon abonnement. Du coup, je ne voyais pas l’intérêt d’investir dans dans un mobile.

Et au fur et à mesure du temps, je n’ai jamais senti le besoin d’en avoir un. Aujourd’hui, je suis même très content de ne pas avoir cédé. Il y a beaucoup d’avantages à ne pas avoir de portable : en premier lieu, celui ne pas être sollicité n’importe quand. Puisqu’ils ne peuvent pas prévenir de leur retard, les gens avec qui j’ai rendez-vous se forcent à être à l’heure.

En soit c’est amusant. J’apprécie aussi le fait d’être dans l’instant lorsque je suis avec des amis ou en voyage. Ne pas avoir de téléphone mobile n’est pas si rare, mais ce qui surprend les gens, ce qui semble anormal, c’est de savoir que nos enfants (17, 19 et 25 ans) n’en ont pas non plus.

Un mouchard dans la poche ? Non, ça va

Il y a beaucoup d’arguments contre l’utilisation du mobile auxquels je souscris pleinement. On sait par exemple que des liens sont faits entre l’usage des portables et l’apparition de tumeurs du cerveau, notamment non malignes. S’il n’y a pas d’explication du mécanisme précis, et s’il peut exister d’autres causes, l’augmentation de l’incidence de ces affections est indiscutable et semble contemporaine de l’existence du téléphone mobile.

Ensuite, le téléphone portable est un puissant outil de traçage, voire d’espionnage. Même si je ne me sens pas visé, et que je donne suffisamment d’informations sur moi-même avec Internet, je n’aime pas l’idée de me balader avec un mouchard dans la poche. Le fait que le téléphone soit aujourd’hui un moyen de paiement, alors qu’il est facile le hacker, peut poser des problèmes très concrets d’escroquerie.

En parlant d’escroquerie, je suis résolument contre la politique menée par les opérateurs de téléphonie mobile, qui n’est pas très bienveillante. J’ai connu tellement de gens qui avaient des problèmes de facture, de dépassement de forfaits, de double-prélèvements, et surtout, d’absence d’interlocuteurs pour régler ces problèmes… Vous me direz, ça arrive aussi avec n’importe quel fournisseur d’accès à internet…

Un handicap qui n’en est pas un

Il ne faut pas se mentir, ne pas avoir de portable peut être un handicap. Le plus courant, c’est quand les gens qui vous invitent à dîner oublient que vous ne pouvez pas les appeler pour connaître le code de leur porte ou qu’ils ne peuvent pas vous l’envoyer par SMS.

Mais c’est un handicap qui n’en est pas vraiment un. Le fait de ne pas avoir de portable, c’est aussi un petit plaisir, celui de s’extraire volontairement d’une communauté pour ainsi mieux l’observer.

Le plus anecdotique, c’est quand j’ai essayé de souscrire un hébergement en ligne à un site internet. C’est tout bonnement impossible sans avoir de téléphone portable. Les hébergeurs vous demandent systématiquement votre numéro de mobile. Quand une telle situation se produit, je m’arrange. J’utilise le numéro d’un ami, par exemple. Il ne faut pas non plus oublier que les cabines téléphoniques existent toujours (enfin plus pour longtemps) et qu’elles prennent la carte bleue.

Le portable qui m’intéresse, c’est celui des autres

Ce qui peut faire sourire, c’est que je suis enseignant en art, spécialiste des nouveaux médias, et qu’il m’est arrivé de créer des applications pour mobile avec mes étudiants. Pour autant, le fait de ne pas avoir de portable n’est pas du tout pénalisant : « ne pas posséder » ne signifie pas « ne pas connaître ». Il y a 15 ans, j’ai conçu bon nombre de CDROM… On faisait la même chose que ce qui est produit aujourd’hui sous forme d’applications pour les mobiles. Ça ne m’a jamais vraiment impressionné.

En fait, je trouve que le téléphone portable est un objet intéressant. On peut lui trouver nombre d’utilisations artistiques, notamment via la géolocalisation… Mais honnêtement, le portable qui m’intéresse le plus, c’est celui des autres.

Le téléphone portable ne peut pas me manquer, puisque ne nous manquent que les choses qu’on a déjà eues.

Sécurité routière : le kit mains libres sera interdit

Après un début d’année particulièrement meurtrier sur les routes, des mesures vont être mises en place pour renforcer la sécurité routière.

Parmi elles :

l’interdiction des kits mains libres. Les oreillettes seront officiellement interdites au volant à partir du 1er juillet. Toutefois, le kit Bluetooth, qui transmet les conversations via l’autoradio, sera lui encore autorisé.

Une utilisation dangereuse

Au total, 34% des Français reconnaissent téléphoner au volant. « Ça fait dix ans que je fais ça, dix ans que j’ai des kits mains libres et je n’ai jamais eu de problèmes », assure un automobiliste au micro de France 2.

Néanmoins, téléphoner au volant serait responsable de 10% des accidents de la route. « Au lieu de réagir en une seconde, ils vont réagir en deux secondes », note Alain Maréchal, directeur d’une auto-école.

Retrouvez cet article sur Francetv info

13h15 le samedi : « Les enfants perdus »
Le paquet neutre…bientôt chez votre buraliste
Sécurité routière : les contrôles sont renforcés pour le week-end
Le kit mains libres bientôt interdit au volant

Les kits mains libres interdits au volant d’ici au 30 juin

Le Monde |

L'expérimentation de la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines portions de route devraient entrer en vigueur d'ici au 30 juin.

L’interdiction du kit mains libres au volant et l’expérimentation de la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines portions de route devraient entrer en vigueur d’ici au 30 juin, a indiqué vendredi 3 avril le ministère de l’intérieur.

Selon ce calendrier prévisionnel, à cette date, les amendes pour stationnement gênant sur les passages piétons, les trottoirs ou les pistes cyclables passeront de 35 à 135 euros et le taux d’alcoolémie pour les conducteurs novices (moins de trois ans, ou moins de deux ans s’il a suivi la conduite accompagnée) sera abaissé à 0,2 g/litre de sang.

Ces mesures figurent dans un plan de 26 mesures annoncées le 26 janvier par le ministre Bernard Cazeneuve pour tenter d’enrayer la mortalité routière, qui a augmenté en 2014 pour la première fois depuis douze ans.

Lire : Tués sur la route : la hausse continue, de nouvelles mesures prévues

L’oreillette bluetooth autorisée

A partir de cet été, il sera interdit de conduire une voiture ou un deux-roues avec un kit mains libres sur les oreilles. Seule l’oreillette bluetooth (sans fil) sera autorisée. « Le kit mains libres est un dispositif qui l’empêche d’entendre ce qui se passe autour de lui. Le but est que le conducteur garde l’appréhension du monde extérieur », a précisé le ministère.

La sanction en cas de non-respect de cette mesure n’est pas encore déterminée. Le gouvernement envisageait initialement une amende de 200 euros et le retrait de 3 points de permis, comme c’est le cas en Espagne, mais il devrait finalement l’inclure dans le barème des contraventions existantes, a-t-on précisé. Actuellement, l’usage du téléphone est puni d’une contravention de 4e classe, soit 135 euros d’amende, et d’un retrait de 3 points.

L’expérimentation de la limitation à 80 km/h, au lieu de 90 km/h, sur certaines routes bidirectionnelle sera également lancée d’ici au 30 juin. Les « trois à cinq » tronçons concernés, qui devaient être annoncés fin février, sont en train d’être choisis. « Il faut trouver des endroits où la cause discriminante des accidents est la vitesse. Ces investigations expliquent le délai. Nous avons identifié une quinzaine de tronçons possibles, qui ont été soumis aux préfets concernés et nous attendons leurs retours », a-t-on indiqué.

D’autres mesures vont suivre

L’expérimentation des radars « feux rouges » sera elle mise en place « avant le 31 décembre », a-t-on assuré, tandis que celle des radars « double face », en cours dans les départements du Rhône et de la Gironde, livrera ses résultats fin juin.

Pour les deux roues motorisés, l’arrêté obligeant l’uniformisation des plaques d’immatriculation a été publié le 17 février et celui imposant le port d’un gilet de sécurité en cas d’arrêt d’urgence devrait l’être « à la fin du mois ».

La possibilité de s’inscrire à la conduite accompagnée dès 15 ans avec possibilité de passer le permis de conduite à 17 ans et demi est déjà en vigueur. D’autres mesures, comme la vérification de l’adéquation entre un certificat d’assurance et un véhicule, n’entreront pas en vigueur cette année car elles nécessitent une procédure législative plus longue. Le nombre de morts sur les routes au mois de mars 2015 sera dévoilé samedi.

Lire aussi : Sécurité routière : quelle efficacité pour les mesures du gouvernement ?

L’interdiction du kit mains libres au volant et l’expérimentation du 80 km/h en vigueur d’ici au 30 juin

HANDSFREE

SÉCURITÉ ROUTIÈRE – L’interdiction du kit mains libres au volant et l’expérimentation de la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines portions de route devraient entrer en vigueur d’ici au 30 juin, a-t-on appris vendredi 3 avril auprès du ministère de l’Intérieur.

Selon ce calendrier prévisionnel, à cette date, les amendes pour stationnement gênant sur les passages piétons, les trottoirs ou les pistes cyclables passeront de 35 à 135 euros et le taux d’alcoolémie pour les conducteurs novices (moins de trois ans, ou moins de deux ans s’il a suivi la conduite accompagnée) sera abaissé à 0,2 g/l de sang.

Enrayer la mortalité routière

Ces mesures figurent dans un plan de 26 mesures annoncées le 26 janvier par le ministre Bernard Cazeneuve pour tenter d’enrayer la mortalité routière, qui a augmenté en 2014 pour la première fois depuis douze ans. A partir de cet été, il sera interdit de conduire une voiture ou un deux-roues avec un kit mains libres sur les oreilles. Seul le système bluetooth (sans fil ni oreillette) sera toléré.

« Le kit mains libres est un dispositif qui l’empêche d’entendre ce qui se passe autour de lui. Le but est que le conducteur garde l’appréhension du monde extérieur », a-t-on expliqué de même source, en précisant que l’usage d’une seule oreillette d’un kit mains-libres filaire ne serait pas toléré.

La sanction en cas de non-respect de cette mesure n’est pas encore déterminée. Le gouvernement envisageait initialement une amende de 200 euros et le retrait de 3 points de permis, comme c’est le cas en Espagne, mais il devrait finalement l’inclure dans le barème des contraventions existantes, a-t-on précisé. Actuellement, l’usage du téléphone est puni d’une contravention de 4e classe, soit 135 euros d’amende, et d’un retrait de 3 points.

Plusieurs autres mesures annoncées

L’expérimentation de la limitation à 80 km/h, au lieu de 90 km/h, sur certaines routes bidirectionnelle sera également lancée d’ici le 30 juin. Les « trois à cinq » tronçons concernés, qui devaient être annoncés fin février, sont en train d’être choisis. « Il faut trouver des endroits où la cause discriminante des accidents est la vitesse. Ces investigations expliquent le délai. Nous avons identifié une quinzaine de tronçons possibles, qui ont été soumis aux préfets concernés et nous attendons leurs retours », a-t-on indiqué.

L’expérimentation des radars « feux rouges » sera mise en place « avant le 31 décembre », a-t-on assuré, tandis que celle des radars « double face », en cours dans les départements du Rhône et de la Gironde, livrera ses résultats fin juin. Pour les deux roues motorisés, l’arrêté obligeant l’uniformisation des plaques d’immatriculation a été publié le 17 février et celui imposant le port d’un gilet de sécurité en cas d’arrêt d’urgence devrait l’être « à la fin du mois ».

La possibilité de s’inscrire à la conduite accompagnée dès 15 ans avec possibilité de passer le permis de conduite à 17 ans et demi est déjà en vigueur. D’autres mesures, comme la vérification de l’adéquation entre un certificat d’assurance et un véhicule, n’entreront pas en vigueur cette année car elles nécessitent une procédure législative plus long. Le nombre de morts sur les routes au mois de mars 2015 sera dévoilé samedi.

Lire aussi :

» 12 idées qui pourraient réduire la mortalité sur les routes

» Près d’un Français sur trois a déjà conduit après avoir (trop) bu

» La conduite accompagnée commencera désormais à 15 ans

» Drogue au volant : ce qui change avec le nouveau dispositif de contrôle

Le kit mains libres bientôt interdit au volant

Le Point –

La vitesse sera aussi limitée à 80 km/h sur certaines portions de route. D’autres mesures visant les automobilistes entreront en vigueur d’ici au 30 juin.

Le kit mains libres ne sera plus autorisé d'ici au 30 juin (photo d'illustration).
Le kit mains libres ne sera plus autorisé d’ici au 30 juin (photo d’illustration). © JS EVRARD / SIPA

L’interdiction du kit mains libres au volant et l’expérimentation de la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines portions de route devraient entrer en vigueur d’ici au 30 juin, selon ministère de l’Intérieur. D’après ce calendrier prévisionnel, à cette date, les amendes pour stationnement gênant sur les passages piétons, les trottoirs ou les pistes cyclables passeront de 35 à 135 euros et le taux d’alcoolémie pour les conducteurs novices (moins de trois ans, ou moins de deux ans s’il a suivi la conduite accompagnée) sera abaissé à 0,2 g/l de sang.

Ces mesures figurent dans un plan de 26 mesures annoncées le 26 janvier par le ministre Bernard Cazeneuve pour tenter d’enrayer la mortalité routière, qui a augmenté en 2014 pour la première fois depuis douze ans. À partir de cet été, il sera interdit de conduire une voiture ou un deux-roues avec un kit mains libres sur les oreilles. Seule l’oreillette Bluetooth (sans fil) sera autorisée.

Un retrait de 3 points ?

« Le kit mains libres est un dispositif qui l’empêche d’entendre ce qui se passe autour de lui. Le but est que le conducteur garde l’appréhension du monde extérieur », a-t-on expliqué de même source en précisant que l’usage d’une seule oreillette d’un kit mains libres filaire ne serait pas toléré.

La sanction en cas de non-respect de cette mesure n’est pas encore déterminée. Le gouvernement envisageait initialement une amende de 200 euros et le retrait de 3 points de permis, comme c’est le cas en Espagne, mais il devrait finalement l’inclure dans le barème des contraventions existantes, a-t-on précisé. Actuellement, l’usage du téléphone est puni d’une contravention de 4e classe, soit 135 euros d’amende, et d’un retrait de 3 points.

L’expérimentation de la limitation à 80 km/h, au lieu de 90 km/h, sur certaines routes bidirectionnelle sera également lancée d’ici le 30 juin. Les « trois à cinq » tronçons concernés, qui devaient être annoncés fin février, sont en train d’être choisis. « Il faut trouver des endroits où la cause discriminante des accidents est la vitesse. Ces investigations expliquent le délai. Nous avons identifié une quinzaine de tronçons possibles, qui ont été soumis aux préfets concernés et nous attendons leurs retours », a-t-on indiqué.

Radars « feux rouges » et « double face »

L’expérimentation des radars « feux rouges » sera mise en place « avant le 31 décembre », a-t-on assuré, tandis que celle des radars « double face », en cours dans les départements du Rhône et de la Gironde, livrera ses résultats fin juin. Pour les deux roues motorisés, l’arrêté obligeant l’uniformisation des plaques d’immatriculation a été publié le 17 février et celui imposant le port d’un gilet de sécurité en cas d’arrêt d’urgence devrait l’être « à la fin du mois ».

La possibilité de s’inscrire à la conduite accompagnée dès 15 ans avec possibilité de passer le permis de conduire à 17 ans et demi est déjà en vigueur. D’autres mesures, comme la vérification de l’adéquation entre un certificat d’assurance et un véhicule, n’entreront pas en vigueur cette année, car elles nécessitent une procédure législative plus longue. Le nombre de morts sur les routes au mois de mars 2015 sera dévoilé samedi.

Exclusif. Téléphone au volant : interdiction de l’oreillette à compter du 30 juin

 Stéphanie Fontaine 

Dans le cadre des 26 mesures annoncées par Bernard Cazeneuve le 26 janvier dernier pour améliorer la sécurité routière, le ministère de l’Intérieur a dévoilé une partie de son calendrier. Voici ce à quoi il faut s’attendre avant l’été.

Vinci Autoroutes et le site de covoiturage BlaBlaCar ont mis en place un partenariat pour développer ce mode de transport sur les autoroutes, avec une offre de télépéage dédiée et la création de 1.500 places de parking

A compter du 30 juin, les kits piétons, comme tous les systèmes avec oreillettes, seront clairement interdits, a-t-on appris au ministère de l’intérieur ce vendredi après-midi. afp.com/Jean-Pierre Clatot

Téléphoner en roulant reste autorisé, mais encore faudra-t-il être bien équipé de dispositifs mains libres Bluetooth, soit sans fil. A compter du 30 juin, les kits piétons, comme tous les systèmes avec oreillettes, seront clairement interdits, a-t-on appris au ministère de l’intérieur ce vendredi après-midi. Les sanctions qui devront s’appliquer, en cas de non-respect, ne sont pas encore arrêtées. En interne, nous savons juste qu’il a été un temps évoqué une amende de 200 euros et un retrait de trois points du permis de conduire. Ce qui correspondrait à une peine plus lourde que ce qui est aujourd’hui en vigueur !

Actuellement, l’infraction réprimée est « l’usage du téléphone tenu en main« . Infraction pour laquelle une contravention de la 4ème classe, soit de 135 euros, et un retrait de trois points du permis sont encourus.

135 euros d’amende ?

Est-ce que la future infraction sera la même que l’existante, mais simplement complétée de l’interdiction d’utiliser les systèmes filaires avec oreillettes, ou correspondra-t-elle à une infraction complètement nouvelle, cela reste aussi à préciser. Mais selon toute vraisemblance, c’est la première option qui devrait s’appliquer, et il ne serait donc pas surprenant que le montant de la contravention reste en fait à 135 euros.

Toujours dans le cadre des 26 mesures annoncées le 26 janvier par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, d’autres changements sont également prévus pour le 30 juin. L’amende pour un stationnement gênant sur les passages piétons, les trottoirs ou encore les pistes cyclables devrait ainsi passer de 35 à 135 euros, et le taux légal d’alcoolémie pour les conducteurs novices (3 ans après le permis, ramenés à 2 ans après le permis s’il a été précédé d’un apprentissage par conduite accompagnée) de 0,5 à 0,2 g/l de sang.

Enfin, concernant les tronçons des routes secondaires sur lesquels l’expérimentation de l’abaissement de la vitesse de 90 à 80km/h sera mise en place, ils devront eux aussi être identifiés dans les prochaines semaines, pour une mise en place dès cet été. A priori, il devrait y en avoir au moins trois, peut-être cinq.

Bernard Cazeneuve devrait lui-même annoncer les chiffres de mars de la mortalité routière, ce samedi. Après deux mois moins bons qu’en 2014, le bilan de mars devrait être un peu meilleur. Avec ces nouvelles mesures, l’objectif du gouvernement reste de descendre sous la barre des 2 000 tués à l’horizon de 2020. Or, le bilan 2014, pour la première fois depuis plus de quinze ans, est reparti à la hausse, avec 120 morts de plus à déplorer qu’en 2013. Au total, ce sont ainsi 3 388 victimes qui ont été comptabilisées l’an dernier, selon les chiffres officiels encore provisoires.

Sécurité routière : le kit mains libres interdit au volant d’ici au 30 juin

VIDÉO – Le ministre Bernard Cazeneuve avait annoncé 26 mesures en janvier pour tenter d’enrayer la mortalité routière, qui a augmenté en 2014 pour la première fois depuis douze ans.

L’interdiction du kit mains libres au volant et l’expérimentation de la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines portions de route devraient entrer en vigueur d’ici au 30 juin, a fait savoir ce vendredi le ministère de l’Intérieur, cité par l’AFP. Et ce alors que le nombre de morts sur les routes au mois de mars 2015 doit être dévoilé ce samedi. Selon ce calendrier prévisionnel, à cette date, les amendes pour stationnement gênant sur les passages piétons, les trottoirs ou les pistes cyclables passeront de 35 à 135 euros et le taux d’alcoolémie pour les conducteurs novices (moins de trois ans, ou moins de deux ans s’il a suivi la conduite accompagnée) sera abaissé à 0,2 g/l de sang.

Ces mesures figurent dans un plan de 26 mesures annoncées le 26 janvier par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve pour tenter d’enrayer la mortalité routière, qui a augmenté en 2014 pour la première fois depuis douze ans. A partir de cet été, il sera interdit de conduire une voiture ou un deux-roues avec un kit mains libres sur les oreilles. Seul l’oreillette bluetooth (sans fil) sera autorisée. «Le kit mains libres est un dispositif qui l’empêche d’entendre ce qui se passe autour de lui. Le but est que le conducteur garde l’appréhension du monde extérieur», a-t-on expliqué de même source, en précisant que l’usage d’une seule oreillette d’un kit mains-libres filaire ne serait pas toléré. La sanction en cas de non-respect de cette mesure n’est pas encore déterminée. Le gouvernement envisageait initialement une amende de 200 euros et le retrait de 3 points de permis, comme c’est le cas en Espagne, mais il devrait finalement l’inclure dans le barème des contraventions existantes, a-t-on précisé. Actuellement, l’usage du téléphone est puni d’une contravention de 4e classe, soit 135 euros d’amende, et d’un retrait de 3 points.

L’expérimentation des radars «feux rouges» avant le 31 décembre

L’expérimentation de la limitation à 80 km/h, au lieu de 90 km/h, sur certaines routes bidirectionnelle sera également lancée d’ici au 30 juin. Les «trois à cinq» tronçons concernés, qui devaient être annoncés fin février, sont en train d’être choisis. «Il faut trouver des endroits où la cause discriminante des accidents est la vitesse. Ces investigations expliquent le délai. Nous avons identifié une quinzaine de tronçons possibles, qui ont été soumis aux préfets concernés et nous attendons leurs retours», a-t-on indiqué.

L’expérimentation des radars «feux rouges» sera mise en place «avant le 31 décembre», a-t-on assuré, tandis que celle des radars «double face», en cours dans les départements du Rhône et de la Gironde, livrera ses résultats fin juin. Pour les deux roues motorisés, l’arrêté obligeant l’uniformisation des plaques d’immatriculation a été publié le 17 février et celui imposant le port d’un gilet de sécurité en cas d’arrêt d’urgence devrait l’être «à la fin du mois». La possibilité de s’inscrire à la conduite accompagnée dès 15 ans avec possibilité de passer le permis de conduite à 17 ans et demi est déjà en vigueur. D’autres mesures, comme la vérification de l’adéquation entre un certificat d’assurance et un véhicule, n’entreront pas en vigueur cette année car elles nécessitent une procédure législative plus long.

Ce calendrier prévisionnel est annoncé alors que l’Assemblée nationale a voté ce vendredi de façon inattendue un amendement au projet de loi sur la Santé interdisant de fumer en voiture en présence de moins de 18 ans.

Sécurité routière : kit mains libres interdit au volant, des routes à 80 km/h

L’interdiction du kit mains libres au volant et l’expérimentation de la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines portions de route devraient entrer en vigueur d’ici au 30 juin. Tout comme une hausse des amendes pour stationnement gênant.

Illustration. Les forces de l'ordre pourront dresser des procès-verbaux pour l'utilisation d'un kit mains libres dès cet été. 
Illustration. Les forces de l’ordre pourront dresser des procès-verbaux pour l’utilisation d’un kit mains libres dès cet été.  LP/Nathalie Perrier

Le gouvernement a toute une salve de sanctions pour faire baisser la mortalité sur les routes. L’interdiction du kit mains libres au volant et l’expérimentation de la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines portions de route devraient entrer en vigueur d’ici au 30 juin.

A partir de cet été, il sera interdit de conduire une voiture ou un deux-roues avec un kit mains libres sur les oreilles. Seul l’oreillette bluetooth (sans fil) sera autorisée. L’expérimentation de la limitation à 80 km/h, au lieu de 90 km/h, sur certaines routes à double sens sera également lancée d’ici le 30 juin. Les «trois à cinq» tronçons concernés, qui devaient être annoncés fin février, sont en train d’être choisis parmi une quinzaine d’options.

Un taux d’alcoolémie abaissé pour les jeunes conducteurs

Ces mesures figurent dans un plan de 26 mesures annoncées le 26 janvier par le ministre Bernard Cazeneuve pour tenter d’enrayer la mortalité routière, qui a augmenté en 2014 pour la première fois depuis douze ans.

Selon le calendrier prévisionnel, à cette date, les amendes pour stationnement gênant sur les passages piétons, les trottoirs ou les pistes cyclables passeront aussi de 35 à 135 euros et le taux d’alcoolémie pour les conducteurs novices (moins de trois ans, ou moins de deux ans s’il a suivi la conduite accompagnée) sera abaissé à 0,2 g/l de sang.

La sanction en cas de non-respect de l’interdiction du kit mains libres n’est pas encore déterminée. Le gouvernement envisageait initialement une amende de 200 euros et le retrait de 3 points de permis, comme c’est le cas en Espagne, mais il devrait finalement l’inclure dans le barème des contraventions existantes. Actuellement, l’usage du téléphone est puni d’une contravention de 4e classe, soit 135 euros d’amende, et d’un retrait de 3 points.

Le nombre de morts sur les routes au mois de mars 2015 sera dévoilé samedi.

Interdiction de fumer en voiture avec des mineurs
L’Assemblée nationale a voté vendredi de façon inattendue un amendement au projet de loi sur la Santé interdisant de fumer en voiture en présence de moins de 18 ans. Le texte du projet de loi adopté en commission, et débattu dans l’hémicycle, avait introduit dans les mesures anti-tabac une interdiction nouvelle de fumer dans les voitures transportant des mineurs de moins de 12 ans. Un amendement présenté par l’UDI a relevé cet âge à 18 ans, contre l’avis du gouvernement et du rapporteur Olivier Véran (PS) qui estimait que l’âge de 12 ans était suffisant quant aux conséquences nocives du tabagisme passif.

==========

commentaires

@aureal :                           l’article évoque le stationnement sur trottoir, passage piéton et piste cyclable.

–                            Oui pour ce genre de stationnement mais il me semble qu il existe plusieurs cas de défauts de stationnement

@aureal :                              vous avez déjà circulé a pied sur un trottoir avec une poussette, des béquilles ou un fauteuil roulant ? Si une voiture est garée comme une … à cheval sur le trottoir, vous êtes obligé de passer sur la route, ce qui est dangereux. Et en fauteuil, vous êtes carrément bloqué. Donc non ce n’est pas abuser.

@pgf233 :                             quelles turpitudes ? Fabriquer des voitures plus sures et qui consomment moins ? L’équivalent d’une Renault 16 aujourd’hui c’est une Laguna 3. Consommation divisée par deux (7.5 l/100 au lieu de 15) et sécurité incomparable… Merci de préciser ce que vous reprochez aux constructeurs ? Ça m’intéresse.

–                                   Il est vrai que pour le stationnement c’est abusé

–                          Comment renflouer les caisses de l’Etat sur le dos des automobilistes ? Il suffit de lire les nouvelles mesures. Venez pas me dire qu’augmenter de 385% une amende de stationnement va faire baisser le nombre de morts sur les routes. Leurs Lois qu’ils nous imposent, n’est que du racket. Attention, liberté en danger, la dictature nous guette.

–               Donc au final c’est pas de téléphoner qui est interdit au volant , mais de téléphoner avec un fil ou de tenir son téléphone à la main …. Wahoo ça envoie du rêve la santé publique …..

–                                     Ok aussi avec toi robrom61 pour le filaire c’est un peut abusé mais faut il encore le mettre avant de démarrer sa voiture et ne pas chercher après ds son vide-poche ou son sac c’est du bon sens et le problème       c’est que plus beaucoup de personnes ont du bon sens aujourd’hui donc voilà tout le monde trinque

–                  c’est du n’importe quoi pour l’orellette

–                                        la spirale des interdictions est sans fin dans ce pays ; c’est une preuve de l’absence de gouvernance . Cette mesure est absurde ; pendant ce temps le lobby du pétrole , de l’acier , et de l’automobile continue ses turpitudes.

–                                        Je suis d accord genredebombe car je le fais, mais ça malheureusement c’est très compliqué alors que la cigarette, le téléphone ou le sandwich ne dépendent pas de deux personnes mais d’une seul le chauffeur contre sa cigarette, son tél. ou son sandwich non je pense que ce n’est pas le même problème

Jepirad                                          Et la radio.  Faut aussi l’interdire dans les voitures. Faut dire qu’avec les radios d’État pas besoin de se forcer.
ramboman                                       Quelques oublis…                                                                                                          Interdiction de parler au conducteur…                                                                                                                                   Pas d’enfants (turbulants) à l’arrière…

Interdiction des remorques et caravanes (qui oscillent)…

numero9                                          Expliquez moi… Quelle est la différence entre une oreillette Bluetooth bientôt interdite et les systèmes Bluetooth intégrés aux véhicules… Je comprends pas…
surlemail                                          Mauvaise analyse, mauvaise loi                                                                                    On nous raconte : « Le but est que le conducteur garde l’appréhension du monde extérieur ». Et les autoradios hyperpuissants qui font vibrer les portes des voitures ? De toute façon il suffira de faire teinter les vitres pour échapper à tout contrôle.
detournemine                                     Ce téléphone…                                                                                                       Quelle maladie frappe donc tous ces accros avec cet appareil… les passants dans les rues c’est un moindre mal… Mais en voitures ! Comment faisait nos « ancêtres  » il n’y a pas si longtemps. Ils ont le téléphone greffé a l’oreille, le ridicule ne tue plus depuis longtemps mais ces drogués de ce petit appareil peuvent devenir des « assassins en puissance « .                        Le réflexe, c’est du cinéma, pas question de freiner  en pleine discussion… Et c’est le drame…
ravachol                                                     Les keufs vont encore s’en donner à coeur joie… Il va aussi falloir équiper leurs jumelles radars de detecteur de fumée à distance… Et obliger les automobilistes à mettre sur le pare-brise un extrait d’acte de naissance de leur progéniture…  dans ce pays on marche sur la tête… Avec une gouvernance azimutée…                     faut bien occuper les flics de ville et les gendarmes territoriaux à faire quelque tache du niveau de leurs neurones ;

par contre mon profond respect, et je l’ai déjà écrit, pour les gendarmes des PGHM…

Richard  • 

ah les belles choses toujours des gens competents pour prendre des decisions comme disait audiard  » ceux qui fixent les pris des betteraves ne savent pas faire pousser les radis  » mais euh fumer au volan c est encore autorisé??

Richard  • 

le conducteur pourra t il parler a son passager maintenant??

  • romain  • 

    Nul l’interdiction des oreillettes ! Je continuerai à l’utiliser !! ça sert à rien, et non, ça ne provoque pas d’accidents car on a les 2 mains libres !!!!!!

topinet topinettetopinet topinette
Avouez quand même que l’électricité a été une invention qui a changé et qui a amélioré notre vie au quotidien .
Sérieusement , n’étant pas fan de portable comme vous , j’en ai un (à l’ancienne) que j’ai eu du mal à trouver en effet à cause de leurs multi-fonctions aujourd’hui (que je refuse d’avoir) + le tactile que je déteste préférant rester aux touches .
Le pire en effet sauf que là je le fais bien savoir sinon la personne dégage , c’est de recevoir chez soi et qu »une personne passe son temps sur son portable ou à regarder si elle a un message , là je lui dis d’entrée , si tu sais pas te tenir , la porte est grande ouverte .Au boulot c’est identique , quelquefois en mangeant en groupe , 1 sur 2 reste rivé sur son portable , malgré la remarque , elles continuent .Ces personnes -là , je ne discute plus avec .

Thielauvic                                  Nos sicialo-caviar ont oublié mai 1968 « il est interdit d’interdire ». A quand un soulèvement du peuple pour lutter contre toutes ces lois d’interdiction, permettant de faire rentrer de l’argent dans les caisses vides ? Tant qu’on y est il faudrait interdire la vente des téléphones portables, des cigarettes, de l’alcool, du pétrole, et des véhicules. On est en pleine utopie.

Ddlenantais

 @Naturel.                               oui vous avez raison ! j’en connais trois autour de moi et tout ça pour pas grand chose en matière d’infraction, n’en déplaise aux anti-autos, des gens qui avaient le permis annulé pour plus de points sans avoir fait de mal à quiconque. Résultat : divorces, vente de maison, chômage etc…et un corps pendu dans un garage. Oui la peine de mort existe en France contre les automobilistes ! N’oubliez-pas que nous sommes le pays le plus répressif au monde en matière routière…et tellement laxiste par ailleurs ! Souvenez-vous de cette policière qui avait écrasé cette femme et son bébé dans son landau en région parisienne sur un passage pour piéton il y a deux ans…elle travaillait trop elle était entourée de psychologues etc…et la famille de l’autre côté ? ça dépend de qui tue qui ! Le gouvernement actuel ne fait rien contre le chômage et il s’en f..t alors reste encore l’automobiliste puisqu’il a les moyen de circuler alors…saignons-le ! Tant pis pour ceux qui ne pensent pas comme moi mais je suis en colère.

François                                    Un des grands facteurs d’accident, qui n’est jamais cité et sanctionné (difficile à verbaliser donc peu rentable) ou très peu, c’est le non respect des distances de sécurité; que propose ce nouveau texte? Permettre à des poids lourds de poser leurs nez sur notre coffre, sur des routes limitées à 80km! Absurde!

Thimar94                                  A quand une nouvelle loi contre la connerie???…Une nouvelle loi après l’interdiction des fontaines de soda etc.. notre pays devient de plus en plus liberticide. Alors pourquoi encore afficher sur le fronton des mairies LIBERTE,,,???

@annie 31 Merci de votre compréhension 🙂

Bruno782                                 A part inventer des taxes et nous pomper le peu que nous gagnons, que font ils??? Bientôt les défilés de mode se passeront en dehors de France!!! Encore du boulot perdu pour nous.

Naturel                                         A-t-on chiffré le nombre de suicides en automobile?

551fc3b149a8f                             Mortalité en hausse sur les routes : solution des socialistes : augmenter le montant des PV de stationnement. Super logique. C’est exactement comme absolument tout ce que fait de gouvernement d’incompétents: du n’importe quoi.

Tigre                                              Si ils étaient aussi fort pour créer de l’ emploi ça se saurait! Le nouveau relais de croissance de la gauche et de la droite c’est de voler les automobilistes. Il faudrait plutôt que ces élus dégagent et que le peuple reprenne le pouvoir. Ils ne servent à rien uniquement à taper sur les pauvres pour payer les intérêts de la dette aux banquiers. Et de s’enrichir sur le dos du contribuable. Voilà à quoi servent les impôts, les taxes, les pv. Sauve qui peu

Publicités