Humour juif: l’alyah thora

Laisser un commentaire


Révélations sur l'évasion fiscale

Valls évoque « l’islamo-fascisme » et appelle les Juifs à rester en France

Manuel Valls a utilisé lundi pour la première fois le terme d’islamo-facisme après les deux fusillades de Copenhague, réplique apparente des attentats de Paris, et la profanation d’un cimetière juif en Alsace, et appelé les Juifs à rester en France.

« Pour combattre l’islamo-facisme, puisque c’est ainsi qu’il faut le nommer, l’unité doit être notre force », a déclaré le Premier Ministre sur RTL. « Il ne faut céder ni à la peur, ni à la division. Mais il faut en même temps poser tous les problèmes: combattre le terrorisme, mobiliser la société autour de la laïcité, combattre l’antisémitisme ».

« Il faut désormais une rupture, a-t-il poursuivi. Il faut que l’islam de France assume, qu’il prenne totalement ses responsabilités, c’est ce que demandent d’ailleurs l’immense majorité de nos compatriotes musulmans », a ajouté Manuel Valls.

Le Premier ministre a de nouveau déclaré que la France « ne (voulait) pas » le départ des juifs de France en Israël et a critiqué, comme après les attentats de Paris en janvier, les déclarations du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu exhortant les juifs européen à émigrer en Israël.

« Mon message aux Français juifs est le suivant: la France est blessée comme vous, et la France ne veut pas votre départ. Elle vous dit une nouvelle fois son amour, son soutien et sa solidarité. Cet amour est bien plus fort que les actes de haine, fussent-ils répétés. Je regrette d’ailleurs les propos de Benjamin Netanyahu. Quand on est en campagne électorale, ça ne veut pas dire s’autoriser n’importe quelle déclaration. La place des Français juifs, c’est la France », a-t-il déclaré.

Revenant sur la profanation de quelque 300 tombes dans un cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, le Premier ministre a expliqué qu’il n’y avait « pas de piste à ce stade », qualifiant cette profanation d' »acte antisémite », contre lequel il faut « la répression la plus forte qui soit ».

Il a par ailleurs assuré que le plan Vigipirate serait prolongé « autant que nécessaire, tant que la menace (terroriste) reste élevée ».

« Il faut dire la vérité aux Français (…) Il faut s’habituer à vivre avec cette menace terroriste qui est le fruit d’organisations internationales particulièrement barbares comme Daech (organisation de l’Etat islamique) ou Al-Qaïda, mais aussi d’individus radicalisés sur notre sol, qui sont des Français et qui peuvent retourner leurs armes, leurs couteaux, leurs armes à feu, contre nous, contre des militaires, contre des citoyens », a-t-il poursuivi.

« Cela fait plusieurs mois, sinon plusieurs années, que nous disons (…) que la menace est particulièrement élevée, en Europe et donc en France. Et elle le reste, particulièrement élevée, dans notre pays », a ajouté le Premier ministre.

Manuel Valls veut combattre « l’islamo-fascisme »

POLITIQUE – Manuel Valls a utilisé lundi 16 février pour la première fois le terme d’islamo-facisme après les deux fusillades de Copenhague, réplique apparente des attentats de Paris, et la profanation d’un cimetière juif en Alsace, et appelé les juifs à rester en France.

« Pour combattre l’islamo-facisme, puisque c’est ainsi qu’il faut le nommer, l’unité doit être notre force », a déclaré le premier Ministre sur RTL. « Il ne faut céder ni à la peur, ni à la division. Mais il faut en même temps poser tous les problèmes: combattre le terrorisme, mobiliser la société autour de la laïcité, combattre l’antisémitisme ».

« Il faut désormais une rupture, a-t-il poursuivi. Il faut que l’islam de France assume, qu’il prenne totalement ses responsabilités, c’est ce que demandent d’ailleurs l’immense majorité de nos compatriotes musulmans », a ajouté Manuel Valls.

« La place des Français juifs, c’est la France »

Le premier ministre a de nouveau déclaré que la France « ne (voulait) pas » le départ des juifs de France en Israël et a critiqué, comme après les attentats de Paris en janvier, les déclarations du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu exhortant les juifs européen à émigrer en Israël.

« Mon message aux Français juifs est le suivant: la France est blessée comme vous, et la France ne veut pas votre départ. Elle vous dit une nouvelle fois son amour, son soutien et sa solidarité. Cet amour est bien plus fort que les actes de haine, fussent-ils répétés. Je regrette d’ailleurs les propos de Benjamin Netanyahu. Quand on est en campagne électorale, ça ne veut pas dire s’autoriser n’importe quelle déclaration. La place des Français juifs, c’est la France », a-t-il déclaré.

Revenant sur la profanation de quelque 300 tombes dans un cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, le premier ministre a expliqué qu’il n’y avait « pas de piste à ce stade », qualifiant cette profanation d' »acte antisémite », contre lequel il faut « la…
» Des centaines de tombes d’un cimetière juif du Bas-Rhin profanées
» Ce que l’on sait des 2 fusillades et de la traque du tueur de Copenhague
» De Paris à Copenhague, des cibles similaires et la crainte du mimétisme

Manuel Valls prône l’unité pour combattre « l’islamo-fascisme »

Le Monde.fr avec AFP

Le premier ministre Manuel Valls, le 13 février 2015.

Le premier ministre Manuel Valls a lancé un appel lundi 16 février à l’unité pour combattre « l’islamo-fascisme ». Au lendemain des attentats qui ont fait deux morts à Copenhague, le chef du gouvernement a prôné sur RTL une « rupture » :

« Il ne faut céder ni à la peur ni à la division. Mais il faut en même temps poser tous les problèmes : combattre le terrorisme, mobiliser la société autour de la laïcité, combattre l’antisémitisme. […] Il faut désormais une rupture. Il faut que l’islam de France assume, qu’il prenne totalement ses responsabilités, c’est ce que demandent d’ailleurs l’immense majorité de nos compatriotes musulmans. »

M. Valls a estimé qu’il fallait désormais mener « une guerre » contre « l’islamo-fascisme », « à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur » du pays, en combattant « le djihadisme ». Il a estimé que tous les pays de la région devaient se mobiliser, militairement et financièrement, y compris le Qatar et la Turquie. Lundi matin, l’armée égyptienne a bombardé des positions de l’Etat islamique en Libye.

MENACE TERRORISTE « PARTICULIÈREMENT ÉLEVÉE »

Interrogé sur la menace terroriste qui pèse sur la France, un peu plus d’un mois après les attaques en Ile-de-France, le premier ministre a estimé qu’il fallait « dire la vérité aux Français » :

« Il faut s’habituer à vivre avec cette menace terroriste qui est le fruit d’organisations internationales particulièrement barbares comme Daech [organisation de l’Etat islamique] ou Al-Qaida, mais aussi d’individus radicalisés qui sont sur notre sol, qui sont des Français et qui peuvent retourner leurs armes, leurs couteaux, leurs armes à feu, contre nous, contre des militaires, contre des citoyens. »

« Cela fait plusieurs mois, sinon plusieurs années, que nous disons que la menace est particulièrement élevée, en Europe et donc en France », a-t-il ajouté, assurant que les moyens déployés actuellement dans le cadre du plan Vigipirate seraient prolongés « autant que nécessaire ».

Lire le décryptage : Vigipirate reste en « alerte attentat », plus de 10 000 militaires déployés

« UN JUIF QUI PART DE FRANCE, C’EST UN MORCEAU DE FRANCE QUI S’EN VA »

« Mon message aux juifs, c’est que la France vous dit son amour. J’éprouve un profond dégoût, ce sont les fondements de notre civilisation qu’on déstabilise », a-t-il ajouté en réaction à la profanation, au cours du week-end, de plusieurs centaines de tombes juives dans le Bas-Rhin.

« La France est blessée et ne veut pas votre départ. Un juif qui part de France, c’est un morceau de France qui s’en va », a aussi déclaré le chef du gouvernement, disant « regretter » les propos du premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, qui a appelé dimanche les juifs d’Europe à rejoindre Israël, comme il l’avait déjà fait après les attentats de début janvier en région parisienne. « Ce n’est pas parce qu’on est en campagne électorale qu’on doit se permettre n’importe quelle déclaration », a taclé M. Valls, en référence aux élections législatives israéliennes du 17 mars, au terme desquelles M. Nétanyahou espère prolonger ses fonctions.

Valls critique Netanyahou et « ne veut pas » le départ des juifs de France

 LEXPRESS.fr avec AFP

Manuel Valls a de nouveau déclaré lundi que la France « ne (voulait) pas » le départ des juifs de France en Israël et a critiqué, comme après les attentats de Paris en janvier, les déclarations dimanche du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou exhortant les juifs européen à émigrer en Israël.

Valls critique Netanyahou et "ne veut pas" le départ des juifs de France

Le Premier ministre manuel Valls, lors d’un discours, le 13 février 2015 à Honfleur, dans le nord-ouest de la France                                    afp.com/Charly Triballeau

« Mon message aux Français juifs est le suivant: la France est blessée comme vous, et la France ne veut pas votre départ. Elle vous dit une nouvelle fois son amour, son soutien et sa solidarité. Cet amour est bien plus fort que les actes de haine, fussent-ils répétés. »

« Je regrette d’ailleurs les propos de Benjamin Netanyahou. Quand on est en campagne électorale, ça ne veut pas dire s’autoriser n’importe quelle déclaration. La place des Français juifs, c’est la France », a déclaré le Premier ministre sur RTL.

Valls veut que « l’islam de France assume

Manuel Valls a aussi appelé l’islam de France à prendre « totalement ses responsabilités » pour « combattre l’islamo-fascisme » après les deux fusillades de Copenhague, réplique apparente des attentats de Paris, et la profanation d’un cimetière juif en Alsace.

« Pour combattre cet islamo-fascisme, puisque c’est ainsi qu’il faut le nommer, l’unité doit être notre force. Il ne faut céder ni à la peur, ni à la division. Mais il faut en même temps poser tous les problèmes: combattre le terrorisme, mobiliser la société autour de la laïcité, combattre l’antisémitisme (…) Il faut désormais une rupture. Il faut que l’islam de France assume, qu’il prenne totalement ses responsabilités, c’est ce que demandent d’ailleurs l’immense majorité de nos compatriotes musulmans ».

Valls appelle les juifs à rester en France et parle d' »‘islamo-fascisme »

L'Obs avec AFP

Après la profanation d’un cimetière juif en Alsace, le Premier ministre critique l’appel de son homologue israélien Benjamin Netanyahou à l’expatriation en Israël.

Manuel Valls, lors d'une conférence de presse à Montbéliard, le 5 février 2015. (CITIZENSIDE/SAMUEL COULON) Manuel Valls, lors d’une conférence de presse à Montbéliard, le 5 février 2015. (CITIZENSIDE/SAMUEL COULON)

« La France ne veut pas votre départ ». Le Premier ministre Manuel Valls a de nouveau appelé, sur RTL lundi 16 février, les « Français juifs » à ne pas partir pour Israël après la profanation de centaines de tombes dans un cimetière juif du Bas-Rhin.

Mon message aux Français juifs est le suivant : la France est blessée comme vous, et la France ne veut pas votre départ. Elle vous dit une nouvelle fois son amour, son soutien et sa solidarité. Cet amour est bien plus fort que les actes de haine, fussent-ils répétés. »

Et Manuel Valls de critiquer, comme après les attentats de Paris en janvier, les déclarations du Premier ministre israélien, qui les incite à s’expatrier : « Je regrette d’ailleurs les propos de Benjamin Netanyahou. Quand on est en campagne électorale, ça ne veut pas dire s’autoriser n’importe quelle déclaration. La place des Français juifs, c’est la France ».

« Combattre cet islamo-fascisme »

Manuel Valls appelle aussi l’islam de France à prendre « totalement ses responsabilités ». Le Premier ministre utilise pour la première fois le terme « [d’]islamo-facisme » après les deux fusillades de Copenhague, réplique apparente des attentats de Paris, et la profanation d’un cimetière juif en Alsace:

Pour combattre cet islamo-fascisme, puisque c’est ainsi qu’il faut le nommer, l’unité doit être notre force. Il ne faut céder ni à la peur, ni à la division. »

Le Premier ministre estime toutefois qu' »il faut en même temps poser tous les problèmes : combattre le terrorisme, mobiliser la société autour de la laïcité, combattre l’antisémitisme ».

Il faut désormais une rupture. Il faut que l’islam de France assume, qu’il prenne totalement ses responsabilités, c’est ce que demandent d’ailleurs l’immense majorité de nos compatriotes musulmans », assure-t-il.

Par ailleurs, Manuel Valls assure que le plan Vigipirate sera prolongé « autant que nécessaire, tant que la menace [terroriste] reste élevée ».

« Il faut dire la vérité aux Français […] Il faut s’habituer à vivre avec cette menace terroriste qui est le fruit d’organisations internationales particulièrement barbares comme Daech ou Al-Qaida, mais aussi d’individus radicalisés sur notre sol », ajoute-t-il.

Valls : « La place des Français juifs, c’est la France »

Le Point –

Le Premier ministre français a regretté les propos de son homologue israélien Benyamin Netanyahou qui a exhorté les Juifs européens à émigrer en Israël.

Le Premier ministre, Manuel Valls.
Le Premier ministre, Manuel Valls. © AFP PHOTO / CHARLY TRIBALLEAU

Manuel Valls a utilisé lundi pour la première fois le terme d’islamo-facisme après les deux fusillades de Copenhague, réplique apparente des attentats de Paris, et la profanation d’un cimetière juif en Alsace, et a appelé les Juifs à rester en France.

« Pour combattre l’islamo-facisme, puisque c’est ainsi qu’il faut le nommer, l’unité doit être notre force », a déclaré le Premier ministre sur RTL. « Il ne faut céder ni à la peur ni à la division. Mais il faut en même temps poser tous les problèmes : combattre le terrorisme, mobiliser la société autour de la laïcité, combattre l’antisémitisme. Il faut désormais une rupture, a-t-il poursuivi. Il faut que l’islam de France assume, qu’il prenne totalement ses responsabilités, c’est ce que demande d’ailleurs l’immense majorité de nos compatriotes musulmans. »

« La menace est particulièrement élevée »

Le Premier ministre a de nouveau déclaré que la France « ne (voulait) pas » le départ des juifs de France en Israël et a critiqué, comme après les attentats de Paris en janvier, les déclarations du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou exhortant les juifs européens à émigrer en Israël. « Mon message aux Français juifs est le suivant : la France est blessée comme vous, et la France ne veut pas votre départ. Elle vous dit une nouvelle fois son amour, son soutien et sa solidarité. Cet amour est bien plus fort que les actes de haine, fussent-ils répétés. Je regrette d’ailleurs les propos de Benyamin Netanyahou. Quand on est en campagne électorale, ça ne veut pas dire s’autoriser n’importe quelle déclaration. La place des Français juifs, c’est la France », a-t-il déclaré.

Revenant sur la profanation de quelque 300 tombes dans un cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, le Premier ministre a expliqué qu’il n’y avait « pas de piste à ce stade », qualifiant cette profanation d' »acte antisémite », contre lequel il faut « la répression la plus forte qui soit ». Il a par ailleurs assuré que le plan Vigipirate serait prolongé « autant que nécessaire, tant que la menace (terroriste) reste élevée ». « Il faut dire la vérité aux Français. (…) Il faut s’habituer à vivre avec cette menace terroriste qui est le fruit d’organisations internationales particulièrement barbares comme Dasch (organisation de l’État islamique) ou al-Qaida, mais aussi d’individus radicalisés sur notre sol, qui sont des Français et qui peuvent retourner leurs armes, leurs couteaux, leurs armes à feu contre nous, contre des militaires, contre des citoyens », a-t-il poursuivi.

« Cela fait plusieurs mois, sinon plusieurs années, que nous disons (…) que la menace est particulièrement élevée en Europe et donc en France. Et elle le reste, particulièrement élevée, dans notre pays », a ajouté le Premier ministre.

==

Commentaires

–                                                                                      Nous ne sommes pas dans une nouvelle guerre entre nation mais en train d’essayer d’installer en France un vivre ensemble. Il faudrait mettre les rancoeurs du passé au vestiaire sinon je vais être obligé de ressortir mes morts. Rappelez-vous que ceux qui ont fait le passé sont morts. Il reste leurs héritiers, il faut leur faire un procès. Même si nous n’avons participé à aucun événement, si nous ne les avons pas déclenché nous avons tous vivants et morts une responsabilité, bien souvent par apathie et par pleutrerie. Le nom des héros figure sur les plaques commémoratives et elles ne sont pas nombreuses.

–                                                                                       Le jihad est le combat contre soi-même pour ne pas succomber au pêcher voilà ce qu’est le jihad

–                                                                     Monsieur le premier ministre de la France,je vous demande d’assumer les crimes contre l’humanité,perpetrés par votre nation,en Algérie,130 ans durant

–                                                           « Il faut que l’islam de France assume et prenne ses responsabilités » : c’est étonnant mais c’est ce que je me tuais à dire depuis des semaines, et cela était « modérément »apprécié semble t-il. . Il est pourtant essentiel d’ouvrir les yeux et d’arrêter les phases abrutissantes à la Cazeneuve du style « rien à voir avec l’islam » comme il a osé le faire au Maroc. … Il faut soutenir les Boualem Sansal et autres Abdennour Bidar… Il faut expliquer au monde que si les principaux responsables musulmans sont gênés aux entournures pour decortiquer et détruire le discours de ces « islamos-nazis »,, c’est précisément parce qu’ils appliquent les versets du Coran, et plus particulièrement ceux de Médine qui abrogent la plupart des précédents qui étaient effectivement plutôt humanistes. .. pire, pour condamner Daech, qqs imam d’AlHazar (haute autorité sunnite au Caire) vont jusqu’à citer mot pour mot la sourate 5 verset 33 (« la table servie »..) pour demander de les crucifier. . Dans ces conditions, comment expliquer par ailleurs que les versets de Médine (où certains appellent ouvertement à tuer tous les juifs et chrétiens et à faire des femmes des esclaves) seraient à « contextualiser » par rapport à l’époque ? (Alors qu’ils sont au mode impératif, ie. parole intemporelle d’Allah qui « exige » le Jihad et la Qital de ses « habd » ou « habid » (trad= esclave/fidèle) ?!

–                                                                                      Mdr c’est reparti.. Appelez le GIGN !! Où va la France, aucune liaison sûrement mais cet article parle de ces 2 faits divers

–                                                                                          Où est le rapport entre la profanation du cimetière juif et ce qui c’est passé à Copenhague vous avez des informations que les autorités n’ont pas ?

–                                                                                       Pourquoi une fois de plus parler d’islam ? laissez nous tranquilles. Rien ne dit que ces tombes ont été profanées par des musulmans et cet homme à Copenhague n’a apparemment rien d’un musulman. Laissez nous tranquilles, nous ne sommes pas responsables de tout les problèmes sur terre. Vous nous stigmatisez sans arrêt et vous appelez à la haine avec toutes vos conneries.

Olivier  •

Faut pas parler au nom de la France sans savoir …

olivia  • 

Valls commence à agacer avec ses discours. Il ferait mieux d’aider les français qui n’en peuvent plus. Je ne parle pas de Hollande qui lui, passe ses jours dans l’avion et qui nous coûte tellement cher.

    • papyli

      dans un avion voulu par Sarko qui nous a coûté la peau du Q juste pour son ego

    Vivement 2017  •

    combien de gardes du corps pour sa femme ?????

    marc  •

    Nous gérons tout : djihadistes, truands, déséquilibrés, vous ne risquez rien !

    alaric  • 

    Je ne me souviens pas que le petit immigré espagnol plein de tics soit venu me demander mon avis sur la question

    Super Méchant  • 

    Non mais sans rire, quelqu’un pourrait dire à ce gros débile de fermer sa tronche…

    Pim Pam Poum !!  •

    Pourtant Monsieur « je suis lié de manière éternelle à Israël » devrait y partir de suite. Il ferait d’une pierre 2 coups : il ferait son alya (bon pour lui) et il nous débarrasserait d’un gros mauvais, opportuniste, menteur, etc… (bon pour nous).

  • Pazoozoo  • 

    « Islamo-facisme »… Wow, faudra qu’il donne ses référence, ça a l’air de faire planer très haut! Je ne sais pas ce qu’il fume, mais il en tiens une sévère là…

  • reresnow                                                                       Merci Mr Valls

    @ RMH49 : et ce sera mieux quand le FN sera au pouvoir ? Rappelez moi les petites phrases de son Président d’Honneur, donc acceptées par son parti puisqu’il est président d’honneur ?
    @ Emile48 : en dehors des personnes de Charlie Hebdo, des policiers et du personnel de l’Hypercacher tués parce que dans un magasin juif, y a t il d’autres personnes tuées ? NON
    a t on tiré sur des catholiques à la sortie de la messe ? NON
    a t on tiré sur des musulmans à la sortie de la mosquée ? NON

    Tousofns                                                                    Valls se trompe. La place des Juifs français est en France, dans la mesure où ils la choisissent,c’est -à-dire dès lors qu’ils renoncent à la double nationalité.
    petrus43                                                                      La lacheté de nos gouvernants.ne peut que diriger vers ce nouvel exil, qui ne rappelle que les heurs sombres du XXé siècle. M. Valls aura beau s’agiter (sa gestuelle ne vous rappelle t elle pas quelqu’un de ces années) il ne propage que désespoir et peur. Son engagement est tellement superficiel qu’il se cache derrière le voile du vivre ensemble et toutes ces incongruités.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :