ATT999~1

Neuf morts, dont un Français, dans l’attaque contre un hôtel à Tripoli

L’essentiel

  • La branche libyenne de l’organisation djihadiste Etat islamique a revendiqué l’attaque.
  • Neuf personnes sont mortes, dont un Américain, un Français, deux Philippins et un Sud-Coréen.
  • Le chef du gouvernement auto-proclamé en Libye, Omar Al-Hassi, se trouvait à l’intérieur de l’hôtel au moment de l’assaut mais il a été évacué sain et sauf.
L'hôtel Corinthia était assiégé par les forces de sécurité, à Tripoli, mardi 27 janvier 2015.

Des hommes armés se sont fait exploser, mardi 27 janvier, dans un hôtel de la capitale libyenne, Tripoli, après avoir fait sauter une voiture piégée devant l’établissement, selon des sources de sécurité. L’attaque a fait au moins neuf morts et un nombre indéterminé de blessés. Cinq étrangers sont morts : un Américain, un Français, deux Philippins et un Sud-Coréen.

D’après une source du ministère de l’intérieur, un des assaillants aurait été arrêté. Trois hommes non identifiés ont pénétré dans l’hôtel après avoir tué par balle un garde de sécurité posté à l’entrée. L’assaut s’est achevé en milieu d’après-midi après que les djihadistes « pourchassés et encerclés au 24e étage de l’hôtel par les forces de sécurité, ont fait détoner les ceintures explosives qu’ils portaient », a indiqué Issam Al-Naass, porte-parole des opérations de sécurité à Tripoli. Une dizaine d’ambulances ont été dépêchées.

REVENDICATION DE L’EI

La branche libyenne du groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l’assaut contre l’établissement, connu pour accueillir des diplomates et des responsables de gouvernement, a rapporté SITE, le centre américain de surveillance des sites islamistes. Un message similaire a été posté sur Twitter par des affidés de l’EI à Tripoli. Selon RFI, l’organisation djihadiste aurait baptisé cette attaque « raid Abu Anas Al-Libi », du nom du terroriste arrêté en octobre 2013 par les Américains à Tripoli et mort en détention le 2 janvier à New York, soupçonné d’avoir participé en 1998 aux attentats contre les ambassades américaines du Kenya et de Tanzanie.

Le chef du gouvernement auto-proclamé en Libye, Omar Al-Hassi, se trouvait à l’intérieur de l’hôtel au moment de l’assaut mais il a été évacué sain et sauf, selon M. Naass. La correspondante de la BBC en Libye, Rana Jawad, indique sur son compte Twitter que l’établissement avait reçu, quelques jours auparavant, une menace les invitant à « évacuer le bâtiment » selon un employé de sécurité.

La capitale libyenne est contrôlée par Fajr Libya, une puissante coalition de milices, notamment islamistes, qui a installé un gouvernement parallèle à Tripoli après en avoir chassé le gouvernement reconnu par la communauté internationale.

 Libye: neuf morts, dont un Français dans l’attaque d’un hôtel de Tripoli.

LEXPRESS.fr avec AFP

La branche libyenne du groupe djihadiste Etat islamique a revendiqué l’attaque d’un hôtel de la capitale libyenne. L’attaque a fait neuf morts dont un Américain, un Français, 2 Philippins et un Sud-Coréen.

VIDEO. Libye: neuf morts, dont un Français dans l'attaque d'un hôtel de Tripoli

L’hôtel Corinthia de Tripoli a été attaqué par des hommes armés qui se sont fait exploser. Un Français figure parmi les victimes.                           Reuters/Ismail Zitouny

Des hommes armés ont pris d’assaut un hôtel de la capitale libyenne, ce mardi, après avoir fait exploser une voiture piégée devant l’établissement. Neuf personnes ont été tuées dans l’attaque, revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique. Les assaillants se sont fait exploser dans l’établissement.

Au moins cinq étrangers, dont un Américain, un Français, 2 Philippins et un Sud-Coréen ont été tués par balles, selon la même source. Outre ces cinq étrangers, une « personne prise en otage » par les assaillants et dont la nationalité n’était pas connue a péri lorsque les hommes armés se sont fait exploser, a précisé le porte-parole.

En milieu de matinée, selon le porte-parole des opérations de sécurité à Tripoli, Issam al-Naass, quatre hommes ont fait exploser une voiture piégée devant l’hôtel Corinthia puis ont pénétré dans les lieux, tuant par balle deux membres des forces de sécurité. Un troisième membre de la sécurité est mort dans l’explosion de la voiture piégée.

Cernés, ils se sont fait exploser

« Pourchassés et encerclés au 24e étage de l’hôtel par les forces de sécurité, les assaillants ont déclenché les ceintures explosives qu’ils portaient », a précisé Issam al-Naass.

L’hôtel Corinthia connu pour accueillir des diplomates et des responsables, avait un temps abrité les sièges de plusieurs missions diplomatiques et celui du gouvernement libyen. Le 24e étage de l’hôtel est normalement réservé à la mission diplomatique du Qatar mais aucun responsable ou diplomate ne s’y trouvait au moment de l’attaque, selon une source de sécurité.

Le chef du gouvernement auto-proclamé, Omar al-Hassi, se trouvait à l’intérieur de l’hôtel

La branche libyenne du groupe djihadiste Etat islamique a, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE, revendiqué l’assaut.

Le chef du gouvernement auto-proclamé en Libye, Omar al-Hassi, se trouvait à l’intérieur de l’hôtel au moment de l’assaut mais il a été évacué sains et sauf, selon le porte-parole.

La capitale libyenne est contrôlée par Fajr Libya, une puissante coalition de milices, notamment islamistes, qui a installé un gouvernement parallèle à Tripoli après en avoir chassé le gouvernement reconnu par la communauté internationale.

Libye: au moins 9 morts dans l’attaque d’un hôtel

==

Commentaires


Gravier  •                                                                             Le boxon régnant dans ce pays est directement lié aux bonnes oeuvres de sarko et de son âme damnée du moment, bhl.La Fontaine avec sa fable du pavé et de l’ours avait bien décrit ce type d’action ! Ces deux là sont responsables plus ou moins directement de nombreux assassinats,de la montée de l’islamisme dit radical ,de la transhumance des Peuples Africains vers l’Europe.  Merci à ces grands spécialistes !Eleonore  •                                                                          ENCORE LES MUZZDEM…E!!!!!!!!!!
  • cinna  •                                                                                C’est l’Islamie dans sa splendeur, pissétou!
  • jacques  •                                                                            Et voila la politique très efficace Des USA aidé de Sarko
–                                                                            C’est un crime d’avoir mis ce pays dans le chaos total, ceux qui ont contribué doivent être traduits devant la justice.

–                                                                   Merci BHL vous et Mr Sarkozy! c’était un coup de maître

–                                                                                     Trop fort nos politiques et nos médias qui ont fait de l’élimination de Khadafi un désastre et une menace encore plus sanguinaire que d’antan en Libye et L’Irak et maintenant ils veulent éliminer Bachar en Syrie pour enflammer une bonne fois pour toutes la région.Bravo.

PIERRE PINTA                                                                                Sous la présidence de M. Kadhafi, les crimes étaient quotidiens et ne faisaient quasiment jamais l’objet d’un article dans la presse étrangère. Ceux qui auraient la « nostalgie » des régimes libyen ou baasiste feraient mieux de s’informer et de lire les nombreux témoignages des horreurs perpétrées par ces dictatures, qui ont broyé plus de vies que leur esprit étriqué ne pourrait en contenir.
sofiane El abed 

Pouvez vous nous donner vos références… Merci

Tagus

Khadafi, Assad, Sadam Hussein, revenez!

Il faut se souvenir, il faut inlassablement demander que soient publiées les minutes des réunions qui ont précédées l’intervention française. Pourquoi? Mais pour savoir si les  » services  » approuvaient où déconseillaient, en bref sur quels éléments Sarko a pris sa décision!

Mitch Savoy

@Nicolas                                                Bien sûr les victimes sont coupables… Vous en avez d’autres des comme cela??

Christian Ruthene Christian Ruthene                                          Tiens donc, à Tripoli, EI rime ainsi avec Libye!
Merci qui? Merci, Sarkozy!

Gama Sutra                                                                                     Ça n’est que momentané et épisodique selon BHL. Bientôt une vrai democratie verra le jour, une fraternité de tous les instants naîtra entre belligérants de toutes chapelles… Le sage et intrépide cavalier a la camisole blanche vous a mis, vous factions rivales aux destins croisés, sur la voie royale… enfin presque.
Didier Fallow                                                                              Nous commémorons actuellement les 70 ans de la Libération du camp d’Auschwitz-Birkenau.  HOMMAGE à toutes les victimes et à leurs familles et descendants de cette tuerie volontaire par un peuple cultivé et intelligent.

Au même moment, cet article, d’un attentat commis par des êtres ignares et ignobles.
Le raccourci est EVIDENT :
ILS SONT LES ENFANTS DEMEURES ET DECEREBRES DES NAZIS !!!!!!
Djihadistes – Nazis : Même combat.
C’est toujours le fascisme que nous devons tous combattre car la Bête n’est pas encore morte !

Jacques Lutz Jacques Lutz                                             A part tuer ils savent faire quoi ?
tgarnier                                                                                   Il ne fallait pas abandonner ce pays, après 2011 !

Il est indéniable que les « Révoltes arabes » étaient justifiées vis à vis des régimes corrompus et dictatoriaux en place dans l’ensemble de ces pays, à l’exemple de la Libye de Kadhafi.
Et ce dernier n’a eu que ce qu’il méritait pour ces 42 ans de tyrannie, vis à vis des Libyens mais… Force est de constater que la situation d’aujourd’hui est pire, avec les affrontements et attentats.

Les critiques à l’encontre des « interventionnistes » sont parfaitement légitimes, encore plus à l’encontre d’un certain « ecrivain » mais aussi vis à vis de tous ces « spécialistes » du monde arabo-musulman qui ont… « éclairé » les lecteurs de leurs « savoirs » avec les « Grands soirs » du « Printemps arabe ».
Sauf que l’erreur principale de tous ces « décideurs » politiques au pouvoir et des « spécialistes en question arabe » est d’avoir abandonné ces pays, dont la Libye, à partir de 2011… Pour se rendre aujourd’hui des nouvelles menaces, comme pour l’Afghanistan après le retrait des Soviétiques en 1989 et encore celui de la Coalition américaine d’Irak.
De plus, à moindre échelle mais c’est parfaitement comparable, l’abandon de certains territoire en France… A pour conséquence la prise de pouvoir de bandes, de plus en plus armées et déterminées face à la République Française.
Autrement dit, ce qui se passe à Tripoli pourrait arriver en Seine-Saint-Denis !

ken adamo                                                                               La vérité triomphe toujours, en Libye, à « un dictateur sanguinaire qui massacre son propre peuple ». Face à lui, une opposition courageuse, démunie, et pacifique qui, dans le sillage du « printemps arabe », voudrait s’émanciper en vain d’une ignoble tutelle. . Voilà à peu près ce qu’on a entendu, quotidiennement, martelé sur TF1, Le Monde, France Inter, Libération, Le Figaro, etc.        Tout ce monde-là fonctionne main dans la main et agit comme un rouleau compresseur, pour imposer dans l’opinion une version officielle mensongère et rendre inaudible tout point de vue contestataire.
reivilo                                                                                         BHL.  Mais que fait BHL pendant que les Bombes Humaines Libyennes éclatent ?
Publicités