Hollande répond aux manifestants anti « Charlie Hebdo »

Le Monde.fr avec AFP |

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées à Grozny, capitale de la République tchétchène, le 19 janvier.

Marée humaine à Grozny, capitale de la République tchétchène, pour dénoncer les caricatures de Mahomet ; drapeau français brûlé en Afghanistan et à Gaza, où les Français ont été menacés ; églises incendiées au Niger : les manifestations contre Charlie Hebdo se sont poursuivies, lundi 19 janvier, après un week-end déjà marqué par de nombreux rassemblements dans le monde musulman pour protester contre la publication des caricatures du Prophète.

Evoquant à demi-mots ces manifestations, François Hollande, qui s’exprimait à l’occasion du 70e anniversaire de l’Agence France-Presse, a estimé que la France n’« insult[ait] personne » quand elle défendait ses « idées ». « La France ne fait pas de leçon, à aucun pays, mais la France n’accepte aucune intolérance » et « le drapeau français, c’est toujours celui de la liberté », a-t-il encore souligné.

  • La Tchétchénie au cœur de la colère contre « Charlie Hebdo »

La Tchétchénie, république musulmane du Caucase russe, est devenue pour quelques heures la capitale de la colère contre Charlie Hebdo. Depuis l’attentat commis le 7 janvier en France, qu’il a condamné du bout des lèvres, le président Ramzan Kadyrov, qui dirige d’une main de fer cette petite république musulmane qui fait partie de la fédération de Russie, a pris la tête du mouvement anti-Charlie dans la région, menaçant même les médias russes qui se laisseraient « tenter par l’aventure » de publier des caricatures par solidarité.

Lire l’article de notre correspondante : Manifestation monstre en Tchétchénie contre « Charlie Hebdo »

De grandes banderoles siglées de cœurs rouges et d’inscriptions en arabe proclamant leur amour pour le Prophète étaient visibles dans le cortège. « We love prophet Muhammad », brandissaient, en anglais, mais aussi en russe et en arabe, les protestataires qui ont lâché des centaines de ballons rouges dans le ciel porteurs du même message.

  • A Gaza, des islamistes menacent d’égorger les Français

A Gaza, le drapeau français a été brûlé, et des menaces envers les Français ont été proférées par environ deux cents islamistes radicaux. « Français, dégagez de Gaza, ou nous vous égorgerons », ont scandé devant le Centre culturel français ces hommes, qui brandissaient le drapeau noir des djihadistes.

Un drapeau français brûlé à Gaza, le 19 janvier.

Nombre des manifestants de Gaza portaient également des tenues analogues à celles des djihadistes de l’Etat islamique. Certains ont brandi des portraits des deux frères Kouachi et d’Amedy Coulibaly. « Vous devez vous attendre à d’autres héros de l’islam, vous, fidèles de la Croix ! », a scandé la foule.

  • Dix morts et quarante-cinq églises incendiées au Niger

Le Niger, qui a été le théâtre des manifestations les plus violentes contre les caricatures de Mahomet, restait sous tension à la suite d’émeutes ayant fait dix morts. Trois cents chrétiens continuaient ainsi lundi de bénéficier d’une protection militaire à Zinder, dans le sud du pays, où cinq personnes ont été tuées vendredi.

Lire notre article (édition abonnés) : Dix morts lors de protestations anti-« Charlie » au Niger

Au total, au cours des émeutes qui ont également fait cinq victimes samedi à Niamey, la capitale, quarante-cinq églises ont été incendiées, et des commerces, des hôtels ainsi qu’une école et un orphelinat appartenant à des non-musulmans ont été détruits.

  • A Téhéran, ambassade et école française fermées
Une manifestante dans les rues de Téhéran, le 19 janvier.

Plusieurs centaines de manifestants, qui répondaient à l’appel du mouvement du Bassidj étudiant (section étudiante de la milice islamique), se sont rassemblés aux abords de l’ambassade de France à Téhéran. Les manifestants scandaient « Mort à la France ! », « Mort à Israël ! » et « Nous aimons le Prophète ! », selon un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP) présent sur place, alors que d’autres réclamaient la fermeture de l’ambassade.

Lire la note de blog : Iran : manifestation contre « Charlie Hebdo » devant l’ambassade de France à Téhéran

L’ambassade a annoncé que ses services ainsi que les organismes culturels affiliés seraient fermés au public lundi, et les ressortissants français sont invités à « éviter tout déplacement dans le quartier ». L’école française sera également fermée par mesure de sécurité.

  • En Afghanistan, des drapeaux français brûlés

A Jalalabad, dans l’est de l’Afghanistan, environ cinq cents manifestants ont défilé et brûlé un drapeau français. Au cours de la manifestation, les participants ont scandé notamment « Mort à la France ! ». Matiullah Ahmadzai, l’un des organisateurs, a demandé au gouvernement afghan et aux autres pays musulmans de rompre leurs liens diplomatiques avec la France.

Vendredi dernier, Ashraf Ghani, le président de l’Afghanistan — qui avait condamné la semaine dernière l’attaque contre Charlie Hebdo —, s’était joint aux protestations, qualifiant la nouvelle caricature d’acte « insultant » et « irresponsable ».

  • Troisième jour de manifestations au Pakistan

Dans le Pakistan voisin, environ deux cent cinquante militants de la Jamaat-e-Islami (Alliance démocratique islamique) ont scandé « Mort à la France ! », « Mort à Charlie Hebdo ! » à Peshawar, après trois jours marqués par de nombreuses manifestations, parfois violentes, à travers le pays.

Vendredi, après la traditionnelle prière, la contestation avait tourné à l’affrontement devant le consulat français de Karachi, où un photographe de l’AFP a été grièvement blessé par balle.

Lire aussi notre décryptage : Dans quelles conditions l’islam autorise-t-il la représentation du Prophète ?

Hollande: « Nous n’insultons personne lorsque nous défendons nos idées »

 LEXPRESS.fr avec AFP

Le président de la République a réagi lundi soir aux manifestations anti-Charlie. « La France ne fait pas de leçon, à aucun pays, mais la France n’accepte aucune intolérance. »

Hollande: "Nous n'insultons personne lorsque nous défendons nos idées"

Francois Hollande lors d’un discours à l’Institut du monde arabe le 15 janvier 2015 à Paris    afp.com/Ian Langsdon

François Hollande a déclaré lundi soir, à l’occasion du 70e anniversaire de l’Agence France-Presse, au sujet des manifestations anti-Charlie à travers le monde: « Nous n’insultons personne lorsque nous défendons nos idées, lorsque nous proclamons la liberté, au contraire, nous respectons toutes celles et tous ceux à qui nos idées s’adressent pour les faire partager ».

Le chef de l’Etat a ajouté: « La France ne fait pas de leçon, à aucun pays, mais la France n’accepte aucune intolérance » et « le drapeau français, c’est toujours celui de la liberté », a-t-il encore souligné.

Des centaines de milliers de manifestants en Tchétchénie

Les manifestations anti-Charlie Hebdo se sont poursuivies lundi après un week-end marqué par de violentes émeutes au Niger.

Près de deux semaines après le carnage dans les locaux de l’hebdomadaire satirique commis par deux frères djihadistes français, des centaines de milliers de personnes ont manifesté en Tchétchénie, république musulmane du Caucase russe. Mais d’autres manifestations ont encore eu lieu en Afghanistan, au Pakistan, en Iran ou à Gaza.

Le chef de l’Etat a rendu un hommage appuyé au photographe pakistanais de l’AFP Asif Hassan, grièvement blessé par balle vendredi lors d’une manifestation anti-Charlie Hebdo devant le consulat français de Karachi (sud).

Manifestations anti-Charlie : « La France n’accepte aucune intolérance »

L'Obs avec AFP

« Nous n’insultons personne lorsque nous défendons nos idées », estime François Hollande, en réponses aux manifestations à travers le monde contre « Charlie Hebdo ».

François Hollande lors de son discours devant l'AFP, à l'occasion des 70 ans de l'agence, avec le président de l'AFP Emmanuel Hoog, lundi 19 janvier (STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP) François Hollande lors de son discours devant l’AFP, à l’occasion des 70 ans de l’agence, avec le président de l’AFP Emmanuel Hoog, lundi 19 janvier (STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP)

Le président français François Hollande a assuré, lundi 19 janvier, que la France n' »insulte personne » quand elle défendait ses « idées », évoquant à demi-mot les manifestations à travers le monde contre la publication d’une caricature représentant le prophète Mahomet dans le dernier numéro de « Charlie Hebdo ».

« Nous n’insultons personne lorsque nous défendons nos idées, lorsque nous proclamons la liberté, au contraire, nous respectons toutes celles et tous ceux à qui nos idées s’adressent pour les faire partager », a lancé le président français, qui s’exprimait à l’occasion du 70e anniversaire de l’Agence France-Presse (AFP).

La France ne fait pas de leçon, à aucun pays, mais la France n’accepte aucune intolérance » et « le drapeau français, c’est toujours celui de la liberté », a-t-il souligné.

Les manifestations anti-« Charlie Hebdo » se sont poursuivies lundi après un week-end marqué par de violentes émeutes au Niger ayant fait 10 morts.

Des centaines de milliers de manifestants

Après les attentats de deux frères djihadistes français le 7 janvier dans les locaux à Paris de l’hebdomadaire satirique, qui ont fait 12 morts et décimé la rédaction du journal, des centaines de milliers de personnes ont manifesté lundi en Tchétchénie, république musulmane du Caucase russe contre la publication de caricatures du prophète Mahomet.

D’autres manifestations du même type ont encore eu lieu en Afghanistan, au Pakistan, en Iran ou à Gaza.

Un drapeau français brûlé à Gaza par des salafistes palestiniens, afin de protester contre "Charlie Hebdo", lundi 19 janvierUn drapeau français brûlé à Gaza par des salafistes palestiniens, afin de protester contre « Charlie Hebdo », lundi 19 janvier (MOHAMMED ABED / AFP)

François Hollande a rendu un hommage appuyé au photographe pakistanais de l’AFP, Asif Hassan, grièvement blessé par balle vendredi lors d’une manifestation anti-Charlie Hebdo devant le consulat de France à Karachi (sud). Il couvrait « une manifestation, comment dire, anti-liberté », a relevé le chef de l’Etat.

Pour François Hollande, les journalistes de la rédaction de « Charlie Hebdo » « décimée » et « massacrée » voulaient « tout simplement que leur impertinence, leur insolence soient comprises comme une forme de tolérance et de respect pour toutes les croyances ».

Ainsi, selon lui, « s’il y a un hommage que nous pouvons rendre à ‘Charlie Hebdo’, c’est de faire en sorte que la liberté de la presse, la liberté d’expression mais aussi la laïcité soient partout défendues, promues [car] elles méritent d’être défendues chaque jour, partout dans le monde ».

La France, patrie des droits de l’Homme, se considère comme la première engagée », a-t-il insisté.

La liberté d’expression est « universelle »

Soulignant que la liberté d’expression était « une valeur universelle », le président Hollande a assuré qu’il ne s’agissait pas « de dicter aux autres ce qu’ils doivent penser mais simplement de faire respecter ce qui est pensé, ce qui est exprimé, ce qui est dit librement ».

De son côté, le président de l’AFP Emmanuel Hoog a souligné l’indépendance de l’AFP, en déclarant que l’Agence « ne sera jamais la voix de la France ».

Elle sera une rédaction vivante, critique et ouverte dans un monde complexe et en perpétuel mouvement », a-t-il dit.

« Il faut que nous soyons en permanence en capacité de mesurer les conséquences des informations que nous sortons. Être deux fois responsables : pour nous-mêmes et pour ceux qui vont nous lire, ou nous voir. Et la sensibilité du monde est non seulement extrême sur certains sujets mais également extrêmement diverse », a-t-il conclu.

« Tous les personnages qu’a dessinés Charlie sont là, c’est la preuve que Charlie vit », a lancé pour sa part le rédacteur en chef de Charlie Hebdo Gérard Biard, au vu des nombreuses personnalités présentes, notamment politiques.

Hollande sur les manifs anti-« Charlie » : « Nous n’insultons personne »

Le Point –

La France défend ses « idées », a déclaré le président, alors que des manifestations contre la une de « Charlie Hebdo » agitent le monde musulman.

François Hollande aux festivités pour le 70e anniversaire de l'AFP.
François Hollande aux festivités pour le 70e anniversaire de l’AFP. © ALAIN JOCARD / POOL / AFP

François Hollande a assuré lundi que la France n' »insult(ait) personne » quand elle défendait ses « idées », évoquant à demi-mot les manifestations à travers le monde contre le dessin de Mahomet publié à la une du dernier Charlie Hebdo. « Nous n’insultons personne lorsque nous défendons nos idées, lorsque nous proclamons la liberté, au contraire, nous respectons toutes celles et tous ceux à qui nos idées s’adressent pour les faire partager », a lancé le chef de l’État, qui s’exprimait à l’occasion du 70e anniversaire de l’Agence France-Presse.

« La France ne fait pas de leçon, à aucun pays, mais la France n’accepte aucune intolérance » et « le drapeau français, c’est toujours celui de la liberté », a-t-il encore souligné.

Manifestations en Tchétchénie

Près de deux semaines après l’attentat contre l’hebdomadaire satirique à Paris, les manifestations anti-Charlie Hebdo se sont poursuivies lundi, notamment en Tchétchénie, après un week-end marqué par de violentes émeutes au Niger. Le chef de l’État a rendu un hommage appuyé aux journalistes tués ou blessés dans l’exercice de leurs fonctions et tout particulièrement au photographe pakistanais de l’AFP Asif Hassan, grièvement blessé vendredi lors d’une manifestation anti-Charlie Hebdo à Karachi.

Il couvrait « une manifestation, comment dire, anti-liberté », a relevé le chef de l’État.

Pour François Hollande, les journalistes de Charlie Hebdo voulaient « tout simplement que leur impertinence, leur insolence soient comprises comme une forme de tolérance et de respect pour toutes les croyances ».

La liberté d’expression, « valeur universelle »

Ainsi, selon lui, « s’il y a un hommage que nous pouvons rendre à Charlie Hebdo, c’est de faire en sorte que la liberté de la presse, la liberté d’expression mais aussi la laïcité soient partout défendues, promues » car « elles méritent d’être défendues chaque jour, partout dans le monde ».

Soulignant que la liberté d’expression était « une valeur universelle », le président a assuré qu’il ne s’agissait pas « de dicter aux autres ce qu’ils doivent penser mais simplement de faire respecter ce qui est pensé, ce qui est exprimé, ce qui est dit librement ».

Par ailleurs, il s’est engagé à ce qu’un projet de loi renforçant « la protection du secret des sources » soit examiné au Parlement cette année.

De son côté, le président de l’AFP Emmanuel Hoog a souligné l’indépendance de l’AFP, qui « ne sera jamais la voix de la France ».

« Tous les personnages qu’a dessinés Charlie sont là »

Il a insisté aussi sur la responsabilité qui incombe aux journalistes : « Il faut que nous soyons en permanence en capacité de mesurer les conséquences des informations que nous sortons », a-t-il noté. « Être deux fois responsables : pour nous-mêmes et pour ceux qui vont nous lire, ou nous voir. Et la sensibilité du monde est non seulement extrême sur certains sujets mais également extrêmement diverse ».

L’anniversaire des 70 ans de l’AFP a réuni plusieurs centaines de personnes au palais Brongniart, face à l’Agence.

« Tous les personnages qu’a dessinés Charlie sont là, c’est la preuve que Charlie vit », a lancé le rédacteur en chef de Charlie Hebdo Gérard Biard, au vu des nombreuses personnalités présentes, notamment politiques. À ses côtés, l’urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur du journal.

Étaient notamment venus le Premier ministre Manuel Valls, ainsi que plusieurs ministres dont Fleur Pellerin (Culture) et Najat Vallaud-Belkacem (Éducation), les présidents du Sénat Gérard Larcher et de l’Assemblée Claude Bartolone et Jean-Louis Debré (président du Conseil constitutionnel).

Côté UMP, Bruno Le Maire, Xavier Bertrand et Rachida Dati, mais aussi Rama Yade (UDI), la présidente du Front national Marine Le Pen ou encore Claude Chirac, qui représentait son père.

Plusieurs responsables religieux ont également assisté à cet anniversaire, dont Haïm Korsia, grand rabbin de France, et Mohammed Moussaoui, président d’honneur du Conseil français du culte musulman et président de l’Union des mosquées de France.

Les dirigeants des médias étaient largement représentés, avec notamment les patrons des groupes France Télévisions, Rémy Pflimlin, et de France Médias Monde (RFI, France 24), Marie-Christine Saragosse, ainsi que des dirigeants du Figaro, des Échos, de L’Humanité ou du Monde.

Hollande sur les manifs anti-Charlie: « Nous n’insultons personne »

https://fr.news.yahoo.com/video/hollande-et-les-manifs-anti-205608723.html?format=embed&player_autoplay=false

François Hollande a assuré lundi que la France n' »insult(ait) personne » quand elle défendait ses « idées », évoquant à demi-mot les manifestations à travers le monde contre le dessin de Mahomet publié à la une du dernier Charlie Hebdo.

« Nous n’insultons personne lorsque nous défendons nos idées, lorsque nous proclamons la liberté, au contraire, nous respectons toutes celles et tous ceux à qui nos idées s’adressent pour les faire partager », a lancé le chef de l’Etat, qui s’exprimait à l’occasion du 70e anniversaire de l’Agence France-Presse.

« La France ne fait pas de leçon, à aucun pays, mais la France n’accepte aucune intolérance » et « le drapeau français, c’est toujours celui de la liberté », a-t-il encore souligné.

Près de deux semaines après l’attentat contre l’hebdomadaire satirique à Paris, les manifestations anti-Charlie Hebdo se sont poursuivies lundi, notamment en Tchétchénie, après un week-end marqué par de violentes émeutes au Niger.

Le chef de l’Etat a rendu un hommage appuyé aux journalistes tués ou blessés dans l’exercice de leur fonction et tout particulièrement au photographe pakistanais de l’AFP Asif Hassan, grièvement blessé vendredi lors d’une manifestation anti-Charlie Hebdo à Karachi.

Il couvrait « une manifestation, comment dire, anti-liberté », a relevé le chef de l’Etat.

Pour François Hollande, les journalistes de Charlie Hebdo voulaient « tout simplement que leur impertinence, leur insolence soient comprises comme une forme de tolérance et de respect pour toutes les croyances ».

Ainsi, selon lui, « s’il y a un hommage que nous pouvons rendre à Charlie Hebdo, c’est de faire en sorte que la liberté de la presse, la liberté d’expression mais aussi la laïcité soient partout défendues, promues » car « elles méritent d’être défendues chaque jour, partout dans le monde ».

Soulignant que la liberté d’expression était « une valeur universelle », le président a assuré qu’il ne s’agissait pas « de dicter aux autres ce qu’ils doivent penser mais simplement de faire respecter ce qui est pensé, ce qui est exprimé, ce qui est dit librement ».

Par ailleurs, il s’est engagé à ce qu’un projet de loi renforçant « la protection du secret des sources » soit examiné au Parlement cette année.

De son côté, le président de l’AFP Emmanuel Hoog a souligné l’indépendance de l’AFP, qui « ne sera jamais la voix de la France ».

Il a insisté aussi sur la responsabilité qui incombe aux journalistes: « Il faut que nous soyons en permanence en capacité de mesurer les conséquences des informations que nous sortons », a-t-il noté. « Être deux fois responsables : pour nous-mêmes et pour ceux qui vont nous lire, ou nous voir. Et la sensibilité du monde est non seulement extrême sur certains sujets mais également extrêmement diverse ».

L’anniversaire des 70 ans de l’AFP a réuni plusieurs centaine de personnes au palais Brongniart, face à l’Agence.

« Tous les personnages qu’a dessinés Charlie sont là, c’est la preuve que Charlie vit », a lancé le rédacteur en chef de Charlie Hebdo Gérard Biard, au vu des nombreuses personnalités présentes, notamment politiques. A ses côtés, l’urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur du journal.

Etaient notamment venus le Premier ministre Manuel Valls, ainsi que plusieurs ministres dont Fleur Pellerin (Culture) et Najat Vallaud-Belkacem (Education), les présidents du Sénat Gérard Larcher et de l’Assemblée Claude Bartolone et Jean-Louis Debré (président du Conseil constitutionnel).

Côté UMP, Bruno Le Maire, Xavier Bertrand et Rachida Dati, mais aussi Rama Yade (UDI), la présidente du Front national Marine Le Pen ou encore Claude Chirac, qui représentait son père.

Plusieurs responsables religieux ont également assisté à cet anniversaire, dont Haïm Korsia, grand rabbin de France, et Mohammed Moussaoui, président d’honneur du Conseil français du culte musulman et président de l’Union des mosquées de France.

Les dirigeants des médias étaient largement représentés, avec notamment les patrons des groupes France Télévision, Rémy Pflimlin, et de France Medias Monde (RFI, France 24), Marie-Christine Saragosse, ainsi que des dirigeants du Figaro, des Echos, de L’Humanité ou du Monde.

La France n’insulte personne, assure François Hollande

PARIS (Reuters) – La France n’insulte personne lorsqu’elle défend la liberté d’expression, a assuré lundi François Hollande, alors que des musulmans ont manifesté à travers le monde contre la publication d’une caricature du prophète Mahomet par Charlie Hebdo.

« Nous n’insultons personne lorsque nous défendons nos idées », a dit le chef de l’Etat, invité de la soirée célébrant le 70e anniversaire de l’Agence France-Presse (AFP).

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté à l’appel des autorités lundi en Tchétchénie, république majoritairement musulmane de Russie, où le président Ramzan Kadirov a qualifié le dessin de « vulgaire et immoral ».

« La France ne fait de leçon à aucun pays mais la France n’accepte aucune intolérance », a dit, sans référence explicite aux manifestations, François Hollande qui a insisté sur le fait la liberté d’expression constitue une « valeur universelle ».

Dans son numéro en vente depuis la semaine dernière, le premier depuis l’attaque du 7 janvier contre son siège qui a fait douze morts, l’hebdomadaire satirique français publie en première page, sous le titre « Tout est pardonné », un dessin montrant le prophète de l’islam, la larme à l’oeil, tenant un panneau « Je suis Charlie ».

Cette une a provoqué d’autres manifestations de musulmans, notamment au Niger, où dix personnes au moins ont été tuées à Niamey, la capitale, et Zinder, la deuxième ville du pays.

========
Commentaires
–                                                                « Le chef de l’Etat a rendu un hommage appuyé au photographe pakistanais de l’AFP Asif Hassan, grièvement blessé par balle vendredi lors d’une manifestation anti-Charlie Hebdo devant le consulat français de Karachi (sud). »….. Et les autres morts et blessés, c’est des moustiques certainement. Mais qu’attendre d’une personne qui a affiché son soutien total et indéfectible à Benjamin Natanyahu dès le premier jour de l’agression de l’armée israélienne contre la population de Gaza ?

@Mirepeisset :                                                                                       On doit éviter d’allumer une cigarette dans une station d’essence car même si on est un gros fumeur et que l’on se fout de sa santé, on n’a pas le droit pour autant de mettre la vie des autres en danger et c’est tellement évident qu’il n’y a même pas besoin de lire la pancarte avec l’inscription « interdit de fumer »…. Ce n’est pas vrai, ce n’est pas juste, ce n’est pas normal de penser que tout est permis dans ce monde;

–                                                                              tout est dans le titre ,aucune ambiguité possible !

@passionnata :                                                                                        « Chassez le naturel et il vous revient au triple galop », dit l’adage et une fois que l’effet de l’anesthésie « générale » se sera dissipé, on appréciera réellement mais là comme on est maintenant, les français ne se sont pas totalement réveillés, ils sont encore sous sédatif mais ça viendra et vite et lorsqu’ils sortiront du service de la réanimation et rejoindront leur chambre, la douleur sera encore plus forte…. C’est une question de jour,

–                                                                           Il faut savoir faire preuve de discernement pour avoir une opinion la plus juste possible. Des cons il y en a dans le monde entier et de toutes les religions, toutes les couleurs. Dans la caricature du prophète, il s’adresse aux islamistes extrémistes et non pas aux musulmans pacifistes qui pratiquent leur religion dans le respect des autres. Cela ne me gênerait pas de voir une caricature de dieu dans la même situation!

@Bibi B :                                                                                             le gros problème c’est la définition de la liberté ,il existe me semble-t-il par rapport à un texte deux positions herméneutiques ,la première consiste à en éprouver « les raisons » , la deuxième procéderait d’une remise en cause radicale ,les deux attitudes doivent coexister faute de quoi on se meut dans le n’importe quoi des pulsions individuelles ,il en est de même de la politique ,la critique doit être motivée et constructive faute de quoi elle ne reste que protestation indéterminée,c’est ce que j’ai ressenti à votre intervention

je n’ai pas vote pour François Hollande ,mais je trouve qu’il à bien géré cette crise ,avec efficacité ,et sans tremolos excessifs ,comme en était coutumier le précédent hôte de l’Élysée ,d’autre part il à su avec brio mobiliser la communauté nationale sans sectarisme autour de ses valeurs fondamentales ,c’est pas mal ,s’il manifeste autant d’habileté pour reformer le pays ,il sera difficile de le battre pour 2017 ,

@Jean Eliott :                                                                                  la laïcité est au centre du pacte républicain ,elle repose sur deux piliers la séparation du religieux et du politique ,et la localisation des croyances métaphysiques de chacun dans la sphère privée,elle se refuse ainsi à toute affirmation dogmatique ,c’est pourquoi la liberté de blasphémer ,y est essentielle ,il faut relire les encyclopédistes,je ne lis jamais Charlie ,il me tombe des mains ,mais je me battrais pour défendre la liberté qu’il représente ,la seule limite est celle du droit ,de l’atteinte aux personnes ,du racisme ou de l’antisémitisme c’est pourquoi je suis charlie

@philippedago :                                                                           Le délit de blasphème n’existe pas en France, point à la ligne ! De même, la république française est laïque, le fait religieux ne peut intervenir dans la vie politique. De plus, si une caricature ou des propos vous semblent déplacés et attentatoires à vos libertés de croyances, vous devez saisir la justice qui elle tranchera. C’est tout. La liberté de chacun s’arrête dès lors qu’elle empiète sur celle des autres, ainsi je ne pense pas qu’un dessin dans un journal restreigne votre liberté de croire. Réfléchissez à cela avant d’écrire des inepties !

@rigel57 :                                                                                       je suis chrétien français et je demande l’interdiction de représenter un saint en caricature blasphématoire car il nous l’est commandé par dieu dans les évangiles; les millions de chrétiens pratiquants en France ont-ils le droit de se faire entendre?

défendre ces idées est très bien; mais n’oublions pas que des millions de chrétiens pratiquant ainsi que de musulmans et de toutes les religions pratiquantes n’ont pas vos idées sur le blasphème des saints esprits; avons nous le droit de défendre les idées de dieu ? ou seul vous en avez le droit? nous ne vous demandons pas grand chose, juste d’arrêter de blasphémer les saints;vous vous nous demandez beaucoup et on ne fait que accepter;, concertez-vous avec les grands religieux et essayez de voir avec eux ce qui est faisable ou pas; vous verrez ils vous en demanderont 1000fois moins que vous nous en demander; dieu est bon il n’est pas là pour vous embêter; et il ne vous en voudra pas quoi qu’il arrive;

@Rigel 27                                                                                    tout a fait d accord avec vous c’est une tactique vieille comme le monde que de se trouver un ennemi commun à l’extérieur du pays pour ces dictatures religieuses afin de faire oublier la pauvreté, la corruption et leurs grands trains de vie quand le peuple galère.

–                                                                                      Mais qu’est ce que cela ? Voilà que nous devrions désormais demander l’autorisation aux autorités religieuses d’autres pays avant de publier dans nos journaux ? Mais pour qui ce prennent ils ? Ces réactions obscurantistes me confortent dans mon idée, même si les musulmans ne sont pas tous des terroristes, cette religion et nombres de ces fidèles ont encore beaucoup à apprendre sur ce qu’est la liberté. Et que dire des 800 000 Tchétchènes dans les rues de Grozni. Cette petite république du Caucase ne compte que 4 millions d’habitants en tout et pour tout, alors j’ai du mal à croire qu’ils étaient autant dans les rues pour manifester. Le Président Kadirov ferait mieux de s’occuper des problèmes de son pays duquel chaque année nombre de ressortissants rejoignent l’Europe en tant que réfugiés politiques, plutôt que de nous inventer un soi disant complot des services secrets… Qu’aurait dit Kadirov si la « une » d’un des journaux de Moscou à la solde du Président Poutine avait publié une « UNE » du même acabit, rien bien sur ! Alors Kadirov et les autres occupez vous de la misère de vos peuples et laissez nos journaux vous donner la leçon de liberté dont vous avez vraiment tous besoin. J’espère que la prochaine « UNE » de Charlie Hebdo sera encore plus critique à l’endroit du prophète ! Il ne faut rien céder, rien, sur nos valeurs ! Pas le moindre millimètre !

–                                                                                     Comprenez bien qu’il s’agit d’une tentative de manipulation et d’emprise religieuse sur nos esprits qui tend à nous bâillonner en nous impressionnant de manière à ce que nous puissions plus émettre de critiques de cette religion. Il faut comme le fait notre classe politique le combat idéologique réaffirmer avec force notre laïcité et la séparation de l’état et du religieux.

–                                                                          Ah pauvres petits Français et pauvres petits Musulmans, vous savez ce que font votre Prophète et notre Jésus en ce moment, une bonne partie de cartes tellement ça les gonfle cette histoire.

–                                                                  La dernière une de CHARLIEhebdo est la plus réussie et la plus belle. C’est un message de paix. Tout est pardonné ! Mais pour la comprendre il faut de la tolérance et de l’amour. On en est toujours au même point. Le crayon, la kalach.

@astree :                                                                                          Pas d’accord avec vous, d’autant plus qu’il y a eu 7 victimes innocentes qui n’avaient rien à voir avec CHARLIE. Tout ceci devrait faire réfléchir.

@Jeannechamp :                                                                               Rien à ajouter. Entièrement d’accord avec vous. Si j’ajouterais « pauvres français » ?

@PROPOUSK :                                                                                 Je suis d’accord on a le droit d’être ou de ne pas être croyant mais à mon avis on n’a pas le droit de critiquer les religions, les caricatures ne sont pas dignes du droit d’expression. Que chacun respecte les autres et tout ira mieux dans ce bas monde. Moi je ne suis pas pour les insulte

.@Jean Eliott :                                                                                   Tout-à-fait je que je pense. Vivement 2017 à condition que les Français se réveillent ?

@echo tango :                                                                                   OUI, c’est le cinéma de HOLLANDE. Allons-y gaiement nous sommes là pour payer.

@Demonito :                                                                                     Réponse absurde. Le président c’est HOLLANDE. Laissons les anciens de côté.   Toujours est-il qu’au plus fort de la crise à laquelle ne croyez pas HOLLANDE, mais qu’il s’est aperçu qu’elle existait, sous SARKO il n’y a pas eu de baisse du pouvoir d’achat, les salaires et les retraites ont été augmenté, l’A.A.H. (Allocation d’adulte handicapé) a été augmentée de 25 %, la pension de réversion des veufs et veuves est passée de 50 % à 54 % et devait aller jusqu’à 60 %. Tout ceci n’est qu’un petit aperçu de la politique. Alors de grâce qui a mieux géré le pays ? SARKO ou HOLLANDE ?

–                                                                                         Ben alors monsieur Hollande vous ne défendez plus les « peuples opprimés « ? Tchetchênes,syriens,palestiniens,yéménites,….. Ceux là qui vouent une haine du français au nom de leur dieu. essayons de laisser faire monsieur bashar et poutine qui eux luttent depuis fort longtemps contre ce radicalisme.

@Ginger59 :                                                                                     Alors là oui, je suis tout-à-fait d’accord avec vous. Rien n’est fait au niveau chômage, pouvoir d’achat, etc… Espérons que les Français comprendront ? Comment la côte de HOLLANDE peut-elle grimper ? Espérons que d’ici 2017 l’intelligence des Français prévaudra, c’est à souhaiter.

–                                                                             Ne confondre pas musulmans et islamistes. C’est ce qu’ils disent toujours. Mais les musulmans, surtout ceux des autres pays, que font ils? J’ai l’impression que quelque part ça les arrange. Pour moi Boko Haram est une menace bien plus grande et plus grave que les dessins qui ne sont même pas en vente dans mon pays. Mais non, ils font une manif et se lèvent contre le dessin et pas un mot sur les islamistes…

@nadgo:                                                                                                ne confondez pas musulmans qui veulent vivre leur religion dans le calme et la sérénité sans prosélytisme et islamistes fondamentalistes extrémistes complètement à côté de ce que prône le Coran. Les premiers ne souhaitent pas forcément des représentations dégradantes de leur prophète que des anarchistes sans vergogne veulent imposer au nom d’une soit disant liberté d’expression. Les deuxièmes n’ont pas besoin de cela pour imposer leur charria, commettre des crimes odieux et renvoyer leurs congénères à une vie quasi moyenâgeuse. Je pense qu’il faut du respect pour toutes les religions. Ne rien respecter fait sombrer dans l’anarchie la plus totale. A quoi bon s’acharner sur des gens qui ont la foi? Est ce que eux même s’acharnent sur les athées? Ne croire en rien est une croyance que moi catholique je trouve respectable et que je ne souhaite pas moquer. J’ai beaucoup apprécié l’intervention de Djamel Debouze (qui n’est pourtant pas le dernier en terme de liberté d’expression et qui vit un islam modéré) se disant choqué de représentations dégradantes de Mahomet, du Christ ou du Pape. Monsieur Hollande, quand allez vous arrêter de dissimuler votre incompétence à régler les gravissimes problèmes économiques de notre pays, derrière cette actualité, certes douloureuse, mais que vous entretenez avantageusement. Allez encore un attentat et vous passez la barre des 50%, encore un autre et vous êtes réélu en 2017. Sans avoir rien réglé sur le plan économique, fiscal et social. Les chômeurs ne vous oublient pas.

@Jean Eliott :                                                                                         Vous pouvez nous refaire le même speech mais en parlant de Boko Haram, des Talibans et du massacre des enfants de Peschawar au nom de l’Islam? Allez, chiche! Si j’avais été musulman j’aurai d’abord parlé de ça. Enfin, chacun sa logique

@vous avez tenu les chandelles…….. Salut

– 20/01/2015 02:28

)@C :                                                                                                   Mais ma chère…tous les présidents quels qu’ils soient sont des démagogues…ils promettent tous la lune pour avoir le beurre et l’argent du beurre voyons…et le peuple vote..en croyant… L’idéologie du socialisme ? ben voyons… c’est du capitalisme en suppositoire… :-)) Quant aux « traces » de Sarkozy…c’était plutôt plus dans le domaine de la grivoiserie que je faisais allusion… :-)) mais…il a laissé aussi des casseroles naturellement!

@Demonito :                                                                                         Des traces ou des casseroles ???…)Comme quoi, tout est autonettoyant ….Il faut avoir les bons produits…!)

–                                                                                        Je ne suis pas Charlie, car je suis outré par les caricatures insultantes à l’égard de la religion des musulmans. Je me sens offensé lorsque que le président des français, donc me représentant, défile au côté de ce journal, plutot que de défiler plus génériquement pour condamner l’abomination des crimes commis et défendre la liberté d’expression. Liberté d’expression et d’opinion ne signifient pas liberté d’insulter. Il est grave qu’un Président de la République ne sache pas faire la différence, et engage contre leur grès tous les français dans une voie(x) qui n’est pas la leur. Les répercussions internationales seront sans doutes graves, et la grossière erreur de Hollande deviendra sans doute un cas d’école, un totem qui resurgira dans tous les cours des écoles de diplomaties et de relations internationales!

@Demonito :                                                                                    Je ne peux que comme tous les Français trouver cela  » scandaleux « , mais n’oubliez pas non plus ce qu’avait promis notre président actuel qu’ en début de mandat : Il n’y aurait plus de  » Cumuls de Mandats « …..Et tout cela aurait pu être fait!.. Mais non, les Impôts ont augmenté, les retraites sont bloquées et même diminuées, le chômage expose, etc…. Alors , Donnez moi une réponse : Qu’est la vraie Idéologie du Socialisme? Juste pour me perfectionner un peu dans la Politique…Merci..

@echo tango : Et Giscard…Chirac…ils en n’ont pas « nourri » des walkyries ? Je ne parle pas du Saint Sarkozy qui lui a laissé des « traces » de partout. !

@est de nourir une maîtresse et une fille dixit Mitterand , madame trivillier et ses enfants, et maintenant Julie gayet qui invite à la lanterne , Deneuve , paradis et Biolay, c est quoi?,,,,,,,,,,,,,

–                                                                      Hollande n’est pas le Président de tous les français, cf les records de sondage au plus bas dont il est l’objet. Pourtant, il entraîne avec lui toute la France à être haïe à l’étranger, allant même jusqu’à provoquer un amalgame conduisant les Chrétiens du monde à devenir les boucs émissaires de la colère qu’il a provoquée chez les musulmans (Pakistan, Niger, …) Qui fera remarquer que Hollande doit porter le deuil des familles qui ont été massacrées lors des récentes émeutes (en réaction à la publication honteuse qu’il a organisée des caricatures insultantes à l’egard des musulmans du monde) ? Hollande est un piètre Président en politique intérieure, mais encore pire lorsqu’il s’ agit de véhiculer l’image de la France à l’étranger. Voudrait il provoquer une guerre de religion à travers le monde qu’il ne pourrait s’ y prendre mieux ! Quel désastre …

–                                                                  A quoi sert de glousser quand la France est au bord du gouffre économique ! Quand le chômage s’accroit sans cesse ! Quand la dette abyssale nous mène vers la catastrophe et prépare un remboursement impossible pour nos enfants ! Quand aucun des grands problèmes qui effraient les Français n’est résolu depuis presque trois ans ! Quand pour faire croire que le Chef de l’Etat agit, on nous dit que ça va aller mieux DEMAIN ! Demain on rase gratis ! à Hollande à la tête de la France dans son état actuel s’applique parfaitement le jugement que De Gaulle porta sur le Président Albert Lebrun en 1939 :  » Il voulut être un Chef d’Etat. Encore eût-il fallu qu’il fût un Chef et qu’il y eût un Etat ! »

@C :                                                                                  Que les français « nourrissent » un président en fonction…c’est normal..il représente la France mais qu’ils nourrissent des ex-présidents qui ne représentent plus rien..ça c’est scandaleux !

@Demonito :                                                                     Bien d’accord)) Mais c’est aux Français d’avoir du  » Boulot  » Car Président ou Présidente , Ce Sont les Français qui les Nourrissent Et Plus que Bien…))!

–                                                                        Ah! les grandes envolées lyriques adorées des Français ! « Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts ! (Paul Reynaud en 1939 ! On a vu le résultat ! ) les grands mots, les beaux discours, ça plaît mais c’est du vent, rien que du vent ! Un vrai Chef d’Etat doit s’occuper du chômage, de la Dette, de la justice fiscale, du logement des jeunes, du pouvoir d’achat, et pas d’aligner des mots, rien que des mots et ne rien améliorer en bientôt trois ans !! Des mots qui ratent, des mots rassis, démocrate, démocratie, des mots, des mots, des mots !!!!

–                                                                                C’est vrai, on a le droit de tout dire en France, en particulier le mensonge n’est pas sanctionné même lorsqu’il sert à se faire élire… Curieuses conception de la vie en commun. On peut mentir, se moquer, manquer de respect, c’est normal c’est du ressort de la liberté d’expression. Et en plus on a la bêtise de croire que c’est ainsi que l’unité se fera… N’importe quoi !!!

@C :                                                                                      Je ne sais pas qui sera Président en 2017… Mais celui ou celle qui le sera…aura du boulot croyez-moi. :-))

@Demonito : ;                                                                            Vous dites justement  » Il reste 2 Ans à Mr Hollande », cela risque de faire Court pour réaliser Tout ce qui est à Faire….! Aucune Critique véritablement, Son Prédécesseur n’a pas fait mieux, Il n’a qu’été le Conducteur….Que Fera le/la Suivant /e dans un tel marasme…??….

@astree :                                                                                     Oui, bien sûr, astrée ! Mais avait-on besoin vraiment d’envoyer une partie des 7 millions d’exemplaires tirés en confirmant la blessure à ceux que le blasphème a blessés dans leurs croyances ? D’où les réactions qui, à mon avis, ne sont pas des réactions contre la liberté d’expression, mais des réactions de gens blessés dans leur croyance, un domaine sacré que, même les non-croyants devraient respecter car il touche à l’âme ! Je sais, le sacré n’existe plus dans la plupart des consciences, et pourtant il existe bel et bien ! On pourrait vraiment exercer la liberté d’expression sans aller jusqu’à titiller des consciences blessées !

@Jeannechamp :                                                                          – Les Français savent très bien ce qui se passe dans le monde. Ils sont bien informés. Ce sont les politiques qui ferment les yeux et se bouchent les oreilles. Un Français sur deux regarde « C’est dans l’air », qui est une mine d’information. A croire qu’il n’y a a que les politiques qui ne la regardent pas ! Mais ce n’est pas la seule émission qui informe, il y en a plein d’autres.

@passionnata :                                                                             … oui Hollande s’est dévoilé chef d’État dans des circonstances tristes pour la France… Qu’il se dévoile aussi dans le domaine économique…et tout ira bien dans le meilleur des mondes…

@Demonito :                                                                                     Bonsoir Demonito, votre post de 22h52, je vous rejoins, oui Hollande assure , là au moins il tient la barre, et montre qui il est en tant que chef de l’Etat, moi aussi il me surprend, il aura fallu des événements malheureux, pour qu’enfin il se dévoile un peu ! dommage !

@astree :                                                                                             c’est vrai astrée ! Commandement de Dieu :  » Tu ne tueras point ! » Tout est dit. Mais lorsqu’en 14 les boucles de ceinturon des soldats Français portaient l’inscription : « Dieu avec nous ! », les ceinturons des soldats Allemands portaient :  » Gott mit uns !  » Pauvre Dieu d’Amour colonisé par chaque camp pour s’entretuer ! Si j’étais Dieu, je ne serais pas heureux de voir mes créatures aussi bornées !

@Jeannechamp :                                                                                vous avez raison et c’est bien triste. . Perso, depuis plus de 2 ans, j’ai décidé d’étudier la question pour me forger une opinion précise. . car j’estime que c’est dorénavant un devoir, rien que pour le devenir de mes enfants.

@Unbreakable :                                                                                 – Espérons que d’ici 2 ans, FH ne profitera pas à nouveau d’une embellie de sa côte, grâce à un événement ponctuel. Les français me surprennent. Les événements sanglants qui viennent de se produire auraient pu être évités s’il n’y avait pas eu carence de notre politique gouvernementale, ou d’erreurs.. les français, ne relèvent pas l’erreur, mais encense le gouvernement. J’imagine un salarié qui fait une grosse boulette dans son entreprise et à qui on verse une prime parce qu’il ramasse les morceaux !

@C :                                                                                                         Je pense que dans le cas précis…Hollande a fait son boulot de chef d’État…pour le reste, attendons de voir s’il peut aussi être à la hauteur…il lui reste deux années…

@Demonito :                                                                                              De fortes chances que vos prévisions soient une réalité , Ce n’était juste que pour dire que mr Hollande n’a pas fait plus que tout un pays quant à garder viscéralement : sa Liberté…….

–                                                                                   Quand est ce que les autorités religieuses diront elles un jour que tuer au Nom de dieu amené directement en enfer,….. Et même tuer au nom de dieu devrait être le pire des blasphèmes.

 Il y a malheureusement plus de fous en liberté que dans les asiles. Et les fous des dieux sont d’actualité. Maintenant si Charlie est devenu le symbole de la France et de la liberté. Hé bien . pourquoi pas et redressons fièrement. Oui nous sommes Charlie. Oui nous sommes avec charlie le symbole de la liberté, de la laïcité. Et n’en déplaise aux fous de dieu et à leurs sicaires et à leurs prêcheurs fanatiques. Quelques coups de crayons seront toujours plus forts que les armes. Et pensez-y dureront plus longtemps dans les faits et dans les mémoires. Charlie était un journal moribond, ils ont payé le prix fort certes mais pour revenir plus fort, plus connus, plus célèbres que jamais, au lieu de les détruire les assassins les ont ressuscités, c’est ce qui s’appelle une action ratée ou contre-productive. Dans leur prochain edito, il faudrait un dessin montran une résurrection du journal

@C :                                                                                               …Facile…facile…je ne sais si Sarkozy aurait pu faire autant que Hollande….mais ceci dit, pour le chômage…même Dieu ne pourrait pas l’endiguer…puisque le chômage est nécessaire aux entreprises…une main d’oeuvre malléable à souhait et ceci est vrai pour tous les pays du monde…Personnellement je ne crois pas que le chômage disparaîtra un jour…le progrès technologique engendrera encore plus de chômage. Il faudra trouver une solution pour que ceux qui forcément ne trouveront jamais du travail…puissent quand même vivre décemment.

–                                                                 A avoir vu certains reportages …qui laissent perplexes, ce n’est sûrement pas la France qui est à critiquer et sur qui la haine déferle pour sa Force de Vouloir et Rester Libre. ..Et Elle le Restera!

@Demonito :                                                                                     Bonsoir, Chaque Français en dirait Autant….Mais tellement plus facile qu’à Stopper le Chômage ETC…. Cdlt.

–                                                                                        Les appeler « les musulmans » se serait faire l’amalgame encore… Puisque ces caricatures n’atteignent pas la majorité. Alors comment doit-on les appeler  ? je ne trouve pas de nom sans être modéré

Clairement qu’il faut rester ferme. Des ??? ont déjà tué 17 français, ils ne vont pas en plus tuer notre liberté d’expression. Je ne sais pas comment les appeler sans être modéré…

–                                                              Une seule réponse est possible : rester fermes sur nos valeurs et colmater toutes les brèches qui ont été faites sur la laïcité au cours des années précédentes, que ce soit avec le terrible aveu du sénateur Ph. Sagnol (radical de G et ex maire PS de Conflans ste honorine) qui a eu le courage d’expliquer qu' »on lui avait donné l’ordre d’accepter la burqa sur le domaine public » (Merci au gouvernement !) et que l’on voit désormais quasiment partout à Paris (je parle de ce que je connais et croise chaque jour), autorisé sans ciller des écoles coraniques salafistes, supprimé des arbres de Noël dans les écoles, fait taire des cloches dans qqs villages, aménagé des horaires dans certaines piscines, supprimé des noms de vacances comme Noël/Toussaint/Pâques pour donner des suites favorables à la moindre revendication reçue selon le bon vieux principe de « qui donne un doigt perd un bras »… oui, il est temps de réaffirmer nos fondamentaux, nos valeurs et ne plus transiger sur cela. … mais de ce côté là, j’ai peur qu’il faille attendre 2 ans avant de trouver un gouvernement qui saura le faire. … car je n’ai plus confiance en cette équipe qui a préféré démissionner. ..

–                                                                         Ce qui se passe actuellement dans le monde musulman à propos de la France, les nouvelles menaces directes qui sont proférées, sont à resituer dans le contexte actuel de notre pays qui se trouve par nécessité en Vigipirate alerte attentat.

– 19/01/2015 23:43

@Unbreakable : Effectivement, à voir ces fanatiques, on est loin de l’image de paix, d’amour et de tolérance. Parce qu’ils se sentent offenser, ils n’hésitent pas à offenser le Dieu des chrétiens en brûlant Sa Parole (Bible), son Eglise, son Troupeau.

–                                                       La religiosité du problème devrait l’amener a ternir ces émeutes.Ne pas induire les croyants en erreur avec des caricatures erronées des prophètes ou des divins devrait être une prérogative pour instaurer la paix entre tous citoyens et entre les nations.

–                                                                      La pensée de ce Président est peu claire. Son expression est souvent incertaine. Il finit ses phrases presque toujours difficilement. Le redoublement de sujet est agaçant. Déjà Chirac était mauvais. Sarkozy faisait le populo….

@Lancien-1418 :                                                                    Je ne peux dire qui …. Oui ! …. Comment ne pouvons -nous ne pas être d’accord … ! … Maintenant , le changement , … c’est maintenant … entre dire et faire … ! Quel aplomb pour ne pas avoir dit que ce sont les militaires et les grands responsables politiques qui ont dirigé la manoeuvre … De l’Audace , rien que de l’audace … comme il dit … ! Du

–                                                       J’écoute le résumé vidéo de C dans l’air sur les manifestations contre la France dans le monde et j’entends des fanatiques en masse crier « l’armée du prophète s’est levée », « les auteurs de ces dessins doivent être arrêtés et pendus », « l’honneur du prophète est plus important que ma vie ou celle des mes enfants », « mort aux infidèles » (chacune de ces phrases est une citation exacte de ce qui figurait dans ce résumé) . . le tout agrémenté de visages haineux et prêt à en découdre (pour un « je vous si pardonné »), tout en faisant fi des milliers de tués au nom de l’islam par boko haram ou des condamnés à mort pour apostasie sans qu’ils s’en émeuvent. . . . . . . . question : combien de temps va t-on encore nous endormir pour nous expliquer que « très peu de gens dans le monde »* fait une lecture littérale (lecture littérale conforme à la tradition Hanbaliste) des versets de Médine et que ces versets ne posent donc aucun problème (taqiyah, al qital, al jihad, Epee… que tous les français devraient lire pour se faire une idée) !? .. combien de temps va t-on encore nous prendre pour des… . . . (*) alors que la réalité est inverse

–                                                          Cà ne va pas être facile pour M Hollande de gérer cette crise mondiale du monde islamiste contre la France.

–                                                                        Ce que ce président a oublié , c’est qu’en attaquant Charlie Hebdo, les Islamiques provoquent une sympathie généralisée pour Charlie Hebdo dans l’opinion française.Charlie devient le symbole de la France et la décomposition culturelle s’ accélère : La France c’est Charlie et Charlie c’est la France .Dimanche ,la France de St Louis, de Napoléon, Gaulle, d’Aragon et Hugo est devenue « Charlie », ce qui est une régression culturelle. A partir de là, dans le meilleur des cas le jeune musulman est poussé à faire une quenelle à la France, geste de mépris et de défi très populaire dans la jeunesse des banlieues, dans le pire des cas on fabrique les futurs jeunes djhadistes. Extrait d’un interview de ? (j’ai oublié le nom) recueilli par Nicole Buron.

–                                                                Ceux qui brûlent le drapeau français… brûlent la Liberté qu’ils ne méritent pas !

–                                                                          Champion de surf. je ne lui connaissais pas ce talent.

–                                                              « Nous n’insultons personne lorsque nous défendons nos idées, lorsque nous proclamons la liberté…  » Hollande me surprend…mais là…il a la stature d’un vrai chef d’État ! Il défend les valeurs de la France !

–                                                                      Cette suffisance est insupportable. Il y a une limite à la liberté individuelle, c’est celle des autres.

@fernand 29: oui certes nous sommes en France mais les manifestations anti-françaises, drapeaux brûlés etc se déroulent en Afrique et ailleurs aussi et c’est bien à ces manifestants que s’ adressait le message de M.Hollande en premier lieu.

–                                                                  Bonsoir, somme nous sur que les gens peuvent comprendre. ?

–                                                                              On peut le critiquer sur beaucoup de chose mais là cela serait déplacer après ce qu’ il se passe ailleurs est bien triste mais qui développe des choses hallucinantes et les fous et les gens normaux si on est vraiment croyant on ne fait de mal à personne et quelque soit la religion le pire c que je sois A T d’origine catholique

–                                        les campagnes menées contre la liberté d’expression de par le monde montrent sans aucune cuistrerie une chose ,la France est un grand pays ,qui porte haut les valeurs de la république ,l’unanimité est cependant toujours provisoire et c’est heureux ,l’espace de la confrontation et du débat ,va bientôt reprendre le dessus,cette parenthèse enchantée ;a montré malgré les drames ,que,le pays ,que l’on disait atone ,et sans énergie ,était capable d’une vigueur et d’une force ,qui peut faire espérer la sortie de ses problèmes structurels

–                                                                      Lorsque le président dit « Nous n’insultons personne lorsque nous défendons nos idées » c’est clair pour nous tous français de toutes confessions, agnostiques, athées….Mais son message est perçu autrement à l’étranger, le Nous est interprété comme « Nous Charlie » la France est devenue Charlie….bon courage aux diplomates et autres pédagogues pour faire ré-entendre la voix de la France pays des droits de l’Homme ( et des devoirs aussi ce serait bien ) et de la laïcité.

–                                                                           Certains commentaires sont lamentables

–                                                            C’est comme si nous on manifestait par des émeutes envers leur concitoyens vivant en France, pour nos églises brûlées, nos compatriotes guillotinés par ces sauvages soit-disant pratiquants du coran, qui n’ont aucune éducation.

–                                                            Que compte-t-il faire face aux collectivités au bord de la cessation de paiement dus aux emprunts souscrits auprès de dexia en devise CHF.. Parité euro. Franc Suisse.. Dur retour à la vérité.. Il y a l’après Charlie…. +20 ou – 20…points..

–                                                                                 On verra dans un mois

–                                                     C’est sûr il profite de ce malheur le bougre

–                                                                         Cette histoire est en train de sauver son mandat !

Rodolphe Trindade                                                                Ces gens devraient se révolter contre les milliers de musulmans que Boko Haram et l’Etat islamique ont tué en quelques mois!

Phi G                                                                                       Hormis la manifestation de Grozny, dont on peut doucement supputer qu’elle soit aussi appuyée par Poutine dans sa guerre contre l’Occident décadent, on parle de groupe de 200 a 500 personnes, soit rien du tout. Si vous viviez dans des pays pauvres, vous sauriez qu’il suffit de prendre 3 camions, de se balader dans des quartiers pauvres, de donner 2 euros   à chacun des gars et vous avez votre manifestation retransmise sur CNN pour 1,000 euros tout compris. Manipulation

Je suis Siné                                                                          Charlie Hebdo n’est absolument pas un symbole de la liberté d’expression. Il a usurpé cette réputation. Cet-hebdomadaire a viré il y a quelques années l’un de ses collaborateurs, Siné, un véritable iconoclaste celui là, sous l’infâmante accusation « d’antisémitisme » dont heureusement, mais bien plus tard, les tribunaux l’on blanchi. Que l’on ne vienne pas parler de libre parole dans ce journal, devenu sous Val et Fourest un fer de lance de la pensée politique néo-cons et islamophobe.

 GERONIMO                                                          Votre couplet était parfait jusqu’à la dernière phrase… Et puis vous vous démasquez. Vous êtes autant « Siné » que ma mère… Que la paix soit sur vous !…

Je suis Siné

@Geronimo:                                                                      Informez-vous. Reprenez le cours des évènements, pointez les modifications de la ligne éditoriale de CH notamment avec l’arrivée de C Fourest, les duels à fleurets de moins en moins mouchetés entre Siné et Val (et l’obsession islamophobe de ce dernier). O. Cyran, qui fut collaborateur du journal pendant 10 ans, a même parlé de « névrose islamophobe ». Le CH des années 2000 a instrumentalisé la réputation et la gauloiserie du CH des origines pour en faire un outil de propagande anti islam

nina

@ Siné                                                                               Cyran n’est pas le seul. Des intellectuels et des journalistes (P. Boniface) ont dénoncé avec force les dérives du journal et son cynisme dans son exploitation de l’islamophobie entre 2006 et 2012. Même Plantu était très circonspect à leur égard. On tombe évidemment de haut en découvrant une toute autre histoire que celle dont on nous abreuve. Mais la question n’est pas de faire un procès en sorcellerie à CH, mais d’éviter que sa ligne éditoriale définisse la politique int et ext de la France.

Parisien                                                                                   L’Islam est une religion, une idéologie. Il n’est pas raciste de l’attaquer ou de s’en moquer comme de n’importe qu’elle autre idéologie: capitalisme, communisme, fachisme, etc. C’est ce que CH faisait et continuera a faire….

FrJedi                                                                                      Exactions contre des chrétiens ? Quel rapport avec CH et la France ? A la limite on comprendrait mieux les drapeaux français brûlés, depuis que les organisateurs ont rectifié le tir de leur communication en faisant écrire dessus « je haïs la France qui autorise ses habitants à se moquer de l’Islam ». Il faut bien comprendre que pour ces très nombreux lecteurs éclairés de CH, « autoriser » relève d’une quasi obligation et que tout média est forcément officiel, donc guidé par une religion…

Andre Angle

@Gris Les caricaturistes en question sont morts et vous leur demandez de ne pas jeter de l’huile sur le feu? Oui, les masques tombent et la laideur reste.

gris                                                                                          non, les masques qui tombent ce sont les drapeaux qui brulent et les appels au meurtre. CECI DIT, tout cela va faire des dizaines (ou qui sait des centaines, des milliers ) de morts… et c’est le brasier qu’il faudrait éviter d’attiser. Des deux protagonistes, c’est toujours le mois fou qui a le plus de responsabilités

diabolodenfer méphisto diabolodenfer méphisto                                   Il a raison….et pourtant c’est rare que je dise ca…
Hollande ne baisse pas son froc comme l’Allemagne ou autres pays qui prèférent écraser pour jouir d’une tranquillité illusoire parce que sans menace officielle mais grouillante d’islamistes en activité….
Les pays européens qui ont les fesses entre deux sièges donnent un signal aux islamistes….celui d’être des pays où ils ne seront pas dérangés.
Je préfère qu’on haisse la France en Tchétchénie, au Pakistan, Yémen, Niger ….ect… pays où je ne mettrais jamais les pieds et dont je me désintéresse totalement mais que les islamistes sachent qu’à l’avenir on leur interdira l’accès à notre pays et qu’ils seront traqués s’ils parviennent quand même à y rentrer….

Observeur Indépendant                                                             Bien que le blasphème ne soit pas illégal en France, j’ai le souvenir d’une affiche publicitaire du film sur la vie de Larry Flynt en 1996 où un acteur était représenté en position du crucifix et les Instituts Catholiques se sont plaints et l’affiche a été retirée.

Dire simplement que la France défend la liberté d’expression se limite à un argument que l’on peut dire et faire ce que l’on souhaite.
Il faut séparer les éléments de l’argument car tout est mélangé en ce moment.
1. Dans une démocratie quand on n’est pas d’accord on utilise une plume et la vive voix pour exprimer notre désaccord et non pas la violence.
2. Le dessin du 14 janvier est une riposte non violente à un acte de violence inouïe. Ceux qui pensent qu’il ne fallait pas publier le nouveau caricature de Mahomet acceptent-ils la défaite et l’utilisation de la violence pour arriver à cette fin?
3. Un fatwa est pour la vie, il ne fallait pas penser que l’histoire de 2006 était terminée.

Jean Gautreau                                                                    « nous défendons nos idées » dites-vous, quelles idées ?????
Jean-marie Le Long                                                                  Il est dommage que cette liberté d’expression soit une liberté de pensée unique… A moins que ?!!!! Bon sang, mais c’est bien sûr ! Dieudonné va pouvoir finir sa tournée !   Je rigole…. Vous avez déjà entendu Hollande dire la vérité ?
Publicités