« C’est quoi votre état normal »…

Laisser un commentaire


Avant la Manif pour tous, Valls affiche son opposition à la GPA et défend la famille

Le Premier ministre Manuel Valls lors d'une visite à Besançon le 29 septembre 2014
(c) Afp Le Premier ministre Manuel Valls lors d’une visite à Besançon le 29 septembre 2014 (c) Afp

Paris (AFP) – Le Premier ministre Manuel Valls a défendu vendredi, dans un entretien à La Croix, la famille comme « un repère, un pôle de stabilité », durcissant la ligne gouvernementale contre la gestation pour autrui (GPA), à deux jours de la Manif pour tous contre la politique familiale et sociétale de l’exécutif.

Réaffirmant la position de François Hollande – la GPA « est et sera interdite en France » – le Premier ministre annonce au quotidien chrétien que la France « exclut totalement » d’autoriser « la transcription automatique » des actes de filiation d’enfants nés par mère porteuse à l’étranger, « car cela équivaudrait à accepter et normaliser la GPA ».

« Il est incohérent de désigner comme parents des personnes ayant eu recours à une technique clairement prohibée tout en affirmant qu’ils sont responsables de l’éducation des enfants, c’est-à-dire chargés de la transmission de nos droits et de nos devoirs. Il ne faut pas laisser dire non plus que ces enfants sont sans filiation ni identité. Ils ont une filiation et une identité, mais établies à l’étranger », plaide Manuel Valls.

Ce point focalise les critiques des opposants à la GPA après la condamnation de la France par la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH), du fait se son refus de transcrire des actes réalisés aux Etats-Unis à la suite de naissances par mère porteuse.

Fin juin, le gouvernement avait refusé de faire appel des arrêts de la cour européenne. Cette décision avait suscité des protestations à droite et du côté de la Manif pour tous, qui a fait de la GPA son nouveau cheval de bataille après sa mobilisation contre le mariage homosexuel.

M. Valls juge que le recours aux mères porteuses est « une pratique intolérable de commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes », même si le gouvernement se laisse « le temps de la réflexion » sur le cas des enfants nés par GPA à l’étranger en ce qui concerne les questions du substitut à l’autorité parentale, du droit à hériter ou de la nationalité.

– « Une initiative internationale » –

La France compte d’ailleurs promouvoir « une initiative internationale qui pourrait aboutir, par exemple, à ce que les pays qui autorisent la GPA n’accordent pas le bénéfice de ce mode de procréation aux ressortissants des pays qui l’interdisent », indique le Premier ministre, annonçant des « initiatives » en ce sens « dans les semaines qui viennent » .

Quant à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de lesbiennes, actuellement interdite, « la position du gouvernement sur ce sujet est claire? », selon M. Valls: « Nous n’avancerons pas plus loin sur cette question tant que nous n’aurons pas l’avis du Comité consultatif national d’éthique ».

Critiqué pour les coupes de 700 millions d’euros dans la politique familiale annoncées dans le budget 2015, le Premier ministre exprime par ailleurs son attachement à la famille, qui, « dans ces moments de crise d’identité, est un repère, un pôle de stabilité ».

« Dans un monde ouvert où tout s’achète, où tout se vend (…) le rôle de la loi, c’est de poser des limites, de garantir un socle de principes qui organisent la vie en société. C’est la philosophie de mon gouvernement », clame-t-il.

Sur le volet budgétaire, la politique familiale « ne porte qu’une très faible part » des 21 milliards d’économies. « Les choix que l’on a faits pourront être discutés au Parlement, mais je ne laisserai pas dire que ce gouvernement mène une politique hostile aux familles ».

Quant aux manifestations prévues dimanche à Paris et à Bordeaux, le Premier ministre dit « comprendre les inquiétudes » et être « respectueux des convictions », prônant « l’apaisement ».

Et si « personne ne reviendra sur (l’)avancée » du mariage homosexuel, Manuel Valls concède que lors du débat houleux qui a précédé son adoption en mai 2013, le gouvernement -alors mené par Jean-Marc Ayrault– aurait pu mieux faire.

« Peut-être avons-nous sous-estimé, à l’époque, le fait que dans une période de crise économique, de crise de confiance, de crise d’identité, ces débats pouvaient faire surgir des courants politiques, notamment de l’extrême droite, qui ont cherché à se reconstituer sur le dos de ceux – nombreux – qui avaient des convictions sincères », estime-t-il.

Le Premier ministre Manuel Valls a défendu vendredi, dans un entretien à La Croix, la famille comme « un repère, un pôle de stabilité », durcissant la ligne gouvernementale contre la gestation pour autrui (GPA), à deux jours de la Manif pour tous contre la politique familiale et sociétale de l’exécutif. Réaffirmant la position de François Hollande – la GPA « est et sera interdite en France » -, le Premier ministre annonce au quotidien chrétien que la France « exclut totalement » d’autoriser « la transcription automatique » des actes de filiation d’enfants nés par mère porteuse à l’étranger, « car cela équivaudrait à accepter et normaliser la GPA ».

« Il est incohérent de désigner comme parents des personnes ayant eu recours à une technique clairement prohibée tout en affirmant qu’ils sont responsables de l’éducation des enfants, c’est-à-dire chargés de la transmission de nos droits et de nos devoirs. Il ne faut pas laisser dire non plus que ces enfants sont sans filiation ni identité. Ils ont une filiation et une identité, mais établies à l’étranger », plaide Manuel Valls.

Ce point focalise les critiques des opposants à la GPA après la condamnation de la France par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) du fait se son refus de transcrire des actes réalisés aux États-Unis à la suite de naissances par mère porteuse. Fin juin, le gouvernement avait refusé de faire appel des arrêts de la Cour européenne. Cette décision avait suscité des protestations à droite et du côté de la Manif pour tous, qui a fait de la GPA son nouveau cheval de bataille après sa mobilisation contre le mariage homosexuel.

« Une pratique intolérable »

Manuel Valls juge que le recours aux mères porteuses est « une pratique intolérable de commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes », même si le gouvernement se laisse « le temps de la réflexion » sur le cas des enfants nés par GPA à l’étranger en ce qui concerne les questions du substitut à l’autorité parentale, du droit à hériter ou de la nationalité.

La France compte d’ailleurs promouvoir « une initiative internationale qui pourrait aboutir, par exemple, à ce que les pays qui autorisent la GPA n’accordent pas le bénéfice de ce mode de procréation aux ressortissants des pays qui l’interdisent », indique le Premier ministre, annonçant des « initiatives » en ce sens « dans les semaines qui viennent » .

Quant à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de lesbiennes, actuellement interdite, « la position du gouvernement sur ce sujet est claire « , selon Manuel Valls : « Nous n’avancerons pas plus loin sur cette question tant que nous n’aurons pas l’avis du Comité consultatif national d’éthique. »

« Une politique hostile aux familles »

Critiqué pour les coupes de 700 millions d’euros dans la politique familiale annoncées dans le budget 2015, le Premier ministre exprime par ailleurs son attachement à la famille, qui, « dans ces moments de crise d’identité, est un repère, un pôle de stabilité ». « Dans un monde ouvert où tout s’achète, où tout se vend (…), le rôle de la loi, c’est de poser des limites, de garantir un socle de principes qui organisent la vie en société. C’est la philosophie de mon gouvernement », clame-t-il.

Sur le volet budgétaire, la politique familiale « ne porte qu’une très faible part » des 21 milliards d’économies. « Les choix que l’on a faits pourront être discutés au Parlement, mais je ne laisserai pas dire que ce gouvernement mène une politique hostile aux familles. »

Quant aux manifestations prévues dimanche à Paris et à Bordeaux, le Premier ministre dit « comprendre les inquiétudes » et être « respectueux des convictions », prônant « l’apaisement ». Et si « personne ne reviendra sur (l’)avancée » du mariage homosexuel, Manuel Valls concède que, lors du débat houleux qui a précédé son adoption en mai 2013, le gouvernement – alors mené par Jean-Marc Ayrault – aurait pu mieux faire. « Peut-être avons-nous sous-estimé, à l’époque, le fait que dans une période de crise économique, de crise de confiance, de crise d’identité, ces débats pouvaient faire surgir des courants politiques, notamment de l’extrême droite, qui ont cherché à se reconstituer sur le dos de ceux – nombreux – qui avaient des convictions sincères », estime-t-il.

Valls refuse la reconnaissance « automatique » des enfants nés par GPA

 LEXPRESS.fr,

Le Premier ministre s’exprime sur la politique familiale du gouvernement dans La Croix ce vendredi. Il y martèle son opposition à la GPA. Objectif: rassurer les familles avant la Manif pour tous de dimanche.

Valls refuse la reconnaissance "automatique" des enfants nés par GPA

Manuel Valls s’oppose fermement à la GPA dans La Croix ce vendredi.       afp.com/Philippe Merle

Manuel Valls veut rassurer les familles. Le Premier ministre défend ce vendredi, dans un entretien au quotidien La Croix, la famille comme « un repère, un pôle de stabilité ». Surtout, il durcit la ligne gouvernementale contre la gestation pour autrui (GPA), à deux jours de la Manif pour tous contre la politique familiale et sociétale de l’exécutif.

Le Premier ministre réffirme la position de François Hollande: la GPA « est et sera interdite en France ». Il annonce également au quotidien chrétien que la France « exclut totalement » d’autoriser « la transcription automatique » des actes de filiation d’enfants nés par mère porteuse à l’étranger. « Cela équivaudrait à accepter et normaliser la GPA », selon lui.

L’intérêt supérieur de l’enfant

La Cour européenne des droits de l’homme a pourtant condamné la France fin juin pour son refus de reconnaître des enfants nés de mères porteuses aux Etats-Unis. Bruxelles reconnaît à la France le droit d’interdire la GPA, mais motive cette position par l’intérêt de l’enfant.

>> Lire aussi: la France devra reconnaître les enfants nés de mères porteuses à l’étranger

Fin juin, le gouvernement avait refusé de faire appel, décision qui avait suscité des protestations à droite et du côté de la Manif pour tous, fermement opposée à la GPA.

« Une initiative internationale » sur la GPA

Mais Manuel Valls s’oppose aujourd’hui à la position de la CEDH. « Il est incohérent de désigner comme parents des personnes ayant eu recours à une technique clairement prohibée tout en affirmant qu’ils sont responsables de l’éducation des enfants, c’est-à-dire chargés de la transmission de nos droits et de nos devoirs. Il ne faut pas laisser dire non plus que ces enfants sont sans filiation ni identité. Ils ont une filiation et une identité, mais établies à l’étranger », plaide-t-il dans La Croix.

La France compte d’ailleurs promouvoir « une initiative internationale qui pourrait aboutir, par exemple, à ce que les pays qui autorisent la GPA n’accordent pas le bénéfice de ce mode de procréation aux ressortissants des pays qui l’interdisent », indique le Premier ministre, annonçant des « initiatives » en ce sens « dans les semaines qui viennent » .

« Respectueux des convictions »

Sur la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de lesbiennes, actuellement interdite, « la position du gouvernement sur ce sujet est claire « , selon Manuel Valls: « Nous n’avancerons pas plus loin sur cette question tant que nous n’aurons pas l’avis du Comité consultatif national d’éthique ».

Critiqué pour les coupes de 700 millions d’euros dans la politique familiale annoncées dans le budget 2015, le Premier ministre exprime par ailleurs son attachement à la famille, qui, « dans ces moments de crise d’identité, est un repère, un pôle de stabilité ». Quant aux manifestations prévues dimanche à Paris et à Bordeaux, le Premier ministre dit « comprendre les inquiétudes » et être « respectueux des convictions », prônant « l’apaisement ».

Le gouvernement Ayrault aurait pu mieux faire

Et si « personne ne reviendra sur (l’)avancée » du mariage pour tous, Manuel Valls concède que lors du débat houleux qui a précédé son adoption en mai 2013, le gouvernement -alors mené par Jean-Marc Ayrault- aurait pu mieux faire.

« Peut-être avons-nous sous-estimé, à l’époque, le fait que dans une période de crise économique, de crise de confiance, de crise d’identité, ces débats pouvaient faire surgir des courants politiques, notamment de l’extrême droite, qui ont cherché à se reconstituer sur le dos de ceux -nombreux- qui avaient des convictions sincères », estime-t-il.

Pas sûr que cet accès d’empathie soit convaincant pour les proches de la Manif pour tous qui défileront dimanche dans plusieurs villes de France.

============

tamouz

La girouette: Placée au sommet d’un édifice elle indique la direction des vents !

Acidcitrix

« Ces enfants conçus à l’étranger ont une filiation et une identité mais établies à l’étranger dixit Valls. Tiens donc ? Pourquoi pas ceux nés de la PMA, dont la filiation a été reconnue par voie détournée grâce aux tribunaux. En quoi est-ce différent ?
La GPA « c’est la marchandisation INTOLERABLE du corps des femmes et la commercialisation des êtres humains », MAIS… « le gouvernement se laisse le temps de la réflexion sur l’autorité parentale, la nationalité, et le droit à hériter pour les enfants issus de la GPA, en un mot la filiation quoi… Comment dire tout et son contraire dans une même phrase.
Demain on pourra avoir le gosse qu’on veut, il suffira de faire un chèque… Quelqu’un a dit « on loue bien ses bras, pourquoi pas son utérus ?  »
Avec l’UMPS, on est tombé vraiment bas.

Fleur de Provence
Pas la peine de mentir Manuel

On sera dans la rue le 5 octobre.

almamaria

Qu’il soit mis fin à cette sinistre farce qui consiste à considérer comme normale la marchandisation de l’être humain. Nous ne devrions accepter aucun compromis sur ce sujet, car il y va du bien-être de ces petits êtres qui n’ont rien demandé.
Je crains hélas qu’il ne faille pas compter sur une autre majorité au pouvoir pour contrecarrer ces funestes projets, tant celle-ci est empêtrée dans ses contradictions et ses louvoiements.
C’est le peuple lui-même qui doit affirmer avec force qu’il ne veut pas de cela et qu’il ne l’acceptera pas.

magouille

Elle restera Interdite ? Ok mais la reconnaissance des bébés qui naissent par GPA ou PMA a l’étranger restera comme les 250 enfants cette année avec la lois TAUBIRA. Cette lois restera donc la GPA de ce fait est légalisée de manière détournée. On a l’habitude avec cette bande d’incapables !

Carlos

Oser tenir ce double discours à l’avant veille d’une manif est une honte.
Valls a été le ministre de l’intérieur zélé d’une police politique qui les a réprimés avec force.
Il a manipulé et caricaturé ces rassemblements pacifiques et il ose parler d’apaisement faisant une nouvelle fois l’amalgame avec l’extrême droite.
Les positions répétées de Vallaud/Belkacem, Taubira, les dernières décisions de justice, les nouveaux prélèvements sur la branche famille viennent dans les faits contredire le 1er ministre menteur.
Rendez-vous dans la rue dimanche pour faire valser ces idéologues !

g31gerard

Sacré Manu

Alors Manu ! Tu nous fais encore un « caca nerveux » ?
GPA, PMA, Te fais pas de soucis, une seule réponse : CRS
Le bateau coule, tu ne l’a pas compris ?
Ce n’est plus la peine de jeter du lest, ON COULE !

DJIB l

Quand Valls prononce le mot « intolérable »,

C’est en général pour sanctionner en paroles seulement ce que les Français sont contraints de tolérer. A la lâcheté s’ajoute maintenant le cynisme puisque la bande à Taubira savait parfaitement que le mariage pour tous serait au travers de l’adoption le cheval de Troie de la PMA et de la GPA. Sa duplicité est d’ailleurs démontrée par sa soumission ravie au très prévisible jugement de la CEDH, « machin » européen acharné à arracher les dernières racines culturelles de l’Europe.

El_paõlito

Quelle honte… Il ne manque pas d’air ! En 2011 il disait e-xac-te-ment l’inverse dans un interview au magazine Tétu (cf Rue89) ! Comment peut-il encore se regarder dans la glace le matin ? Il ment comme il respire, à toute la nation, tout le temps… D’ailleurs, il n’est pas le seul.
Ah ça ira ça ira ça ira…

logique

Ce qu’il faut : c’est un non absolu…Le Premier ministre annonce au quotidien chrétien que la France « exclut totalement » d’autoriser « la transcription automatique » des actes de filiation d’enfants nés par mère porteuse à l’étranger, « car cela équivaudrait à accepter et normaliser la GPA ». Non, mais la légalisation se fera au cas par cas, ce qui est la même chose que la transcription automatique à la fin ; ce qu’il faut : c’est un non absolu sans dérogation possible, autrement c’est encore un mensonge de plus

  • Christian Farcy ·

    oublié de dire que tant que ces voleurs de séniors du privé ET DE PAUVRES DE RICHES seront là aucun industriel et commerçant NE viendront ou reviendront en FRANCE ALORS DEMISSIONNONS LES
  • Henri le Tellier ·

    sarko pas la peine on a déjà donné, on a vu le résultat avant de penser au autre il a commencé par penser à lui augmentation de son salaire et tout ce qui va avec
  • Celeste Gomes Martins · NENHUMA NO MOMENTO

    JE PENSE QUE L’ON A PLUS TROP LE CHOIX IL RESTE PLUS QU’A ESSAYER MARINE LE PEN !!!!!
  • Balabanis Virginie

    juste dire que sarko revienne
    • Christian Farcy ·

      on ne fait rien de bon avec des déchets, même recyclés il en reste toujours des traces ignobles ,
    • Joëlle Pimenta ·

      bonjour, savez-vous que Sarko a augmenté la sacem et la spre à la demande de sa femme carla bruni de 40%, savez-vous qu’il a fait retirer les primes touchées pendant les 40 ans de travail des gens pour le calcul des retraites…. svp informez-vous avant de voter pour quelqu’un ou contre quelqu’un
    • Patrice Çanevousregardepas

      Sais-tu, Joëlle, que de réformes des retraites en réformes du code du travail, les salaires ont baissé en valeur réelle et les retraites perdu plus de 30% de pouvoir d’achat en 20 ans ?
      Sais tu que c’est dû uniquement à la goinfrerie d’un capital qui exige des rendements à deux chiffres avec une croissance misérable et à un traité de 1973 qui nous force à emprunter sur les marchés internationaux de l’argent que la Banque de France nous prêtait gratos ?
      • Allan Celias

        Il devient URGENT que le peuple de France applique l’article 35 du Code des Droits de l’Homme : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »
      • Patrice Çanevousregardepas

        Ça veut simplement dire que si tu as de l’argent, tu pars un an à l’étranger et tu reviens avec ton bébé.
        C’est juste une interdiction pour pauvres…
      • Jean-rené Imbeau ·

      • Jean Pierre Mouilleron · rg

        Juste dire que SARKO. Ne revienne pas
      • Christian Farcy ·

        pourquoi aucun article sur le FRONT NATIONAL ET MARINE LEPEN?
        vous censurez comme sous la dictature nazie en 1939/1945, sous le national socialisme?
        JOURNALEUX OU JOURNALISTE?
      • il faut virer les fonctionnaires nantis millionnaires du PS PQ, pour ne pas remettre les ump qui on aussi foutu LA FRANCE en faillite, les retraités du privé et les smicards dans la misère avec le sarcrosi mafieu
      • ooooooo  •

        La famille, à part la sienne, il s’en fiche!…. Tout comme ce Gouvernement se fiche du chômage, du pouvoir d’achat, de la sécurité….. se fiche des Français…..Leurs seules préoccupation, chouchouter les immigrés, les délinquants, et entretenir leurs finances…..
        Fan  •
        Paroles paroles ; ses actes ont été de gazer tout au long de l’année dernière ; de mener des arrestations arbitraires et de garder Taubira dans son équipe. Alors qu’il fasse sa communication à son habitude. Il n’est pas crédible du tout, et il, avec ses comparses, perdront de manière cinglante les…
        utah  • 
      • La VALSEUSE nous prend pour des KHONS, il défend la famille, alors qu’il qu’ils ont tout cassé, et ça continue !!!!
        Valls???? ah oui! c’est l’espagnol qui veut apprendre aux Français comment se comporter! Valls LE CLOWN dont le bilan au ministère de l’intérieur est simple: +50% de cambriolages en 1 an! Quel bilan! Et….surprise….surprise: Valls le Clown au bilan de mairde nommé 1er ministre par l’idiot du…
        Darwin  • 
        Tous dans la rue le 5 octobre, pour l’abolition du mariage pour tous, et de tous ses avatars ignobles
        Catho  • 
        « Valls affiche son opposition à la GPA et défend la famille » … homosexuelle.
        Tous dans la rue le 5 octobre pour dire non aux monstruosités des socialistes. Les socialistes auront disparu dans trois ans, mais les victimes de leurs expériences nazies en souffriront encore dans soixante ans.
      • ooooooo  • 

        Allez, tout petit Valls, continue à bosser pour le FN, qui se frotte tous les jours les mains un peu plus! GPA, immigration, délinquances….. Loi Taubira qui protège les truands et autres délinquants…..allez bosse bien pour Marine!
        Evelyne  •  Il prétend défendre la famille maintenant… Véritable mytho ou pompier pyromane ?
      • Gengis Khan  • 

        Il y a pas longtemps la police Valls a gazé des familles est maintenant il veut défendre la famille, quelle fils de judas, est en plus c’est un vrai faut Q est un grand menteur.
        Thy  •  Il faudrait qu’il lise les décisions de justice et qu’il en parle avec la Taub…
        Il y a tout le temps Najat dans se pattes quand il se déplace, à mon avis on ne vas pas tarder à avoir une nouvelle histoire de Q au sommet de l’état.
      • @innoncentvii je suis d’accord mais là la question n’est pas d’autoriser la gpa en France mais juste de reconnaître l’enfant en France: ceci ne coûte rien à la sécu. C’est bien pour ça que je ne comprend pas l’opposition

        Chacun son pont de vue mais comment demander aux français d’être respectueux des lois quand le gouvernement ne veux pas appliquer une condamnation à son égard ? Les couples qui ont les moyens de procéder à une gpa, hors de prix je vous l’accorde et où l’enfant est en fait choisi (ce que je reprouve), auront aussi les moyens de quitter tout simplement la France pour que leur enfant ait un vrai lien de filiation.

        @louloute6327 : bien au contraire. . Le cas de la Californie est l’exemple type de la marchandisation avec des sommes très conséquentes versées aux porteuses et des catalogues façon « ooshop »… excusez du peu. ..

        @ordre du phénix: sauf que la condamnation de la CEDH concerne une gpa faite en Californie. Totalement hors sujet en l’espèce

        @louloute6327 : oui, il faut « proportion garder » comme vous dites. .. mais sûrement pas dans le sens où vous l’entendez. . De plus en plus de femmes indiennes se retrouvent obligées par leur mari à accepter une GPA avec des risques cliniques réels. (pour satisfaire « l’injustice ultime » qui consiste à ne pas avoir été pourvu d’utérus .. pardon du peu !?).. et cette marchandisation est grave et devrait se faire soulever toutes les féministes de France (enfin, les « vraies »…pas celles de la nouvelle vague d’influence anglo saxonne et qui sont au féminisme ce qu’une verrue est à la main…. »oser le féminisme » par exemple. .. à comparer à de vraies figures comme Badinter, Agazinsky ou Fouque. .) . . . . . . .. Bravo à « il fait bon vivre en France » ; je partage sa position.

        @louloute6327 : Avant d’attaquer l’état pour tout et rien, un enfant ce fait à deux donc si il y a problème il a déjà deux parents à prendre les responsabilités. Remettons les choses à leurs place avant continuellement de se défausser sur les administrations, que les parents redeviennent des adultes parents qui ont conçu un enfant ensembles de sa naissance jusqu’à sa mort. Pour les usines à bébés, malheureusement cela existe et ce n’est pas en refusant d’en parler qu’elles disparaitront .

        @il-fait-bon-vivre-en-France: des usines à bébés? De l’esclavagisme de femme ? Celles qui font le trottoir pour nourrir leurs enfants car l’état n’est pas capable de leur assurer un niveau de vie: celles là vous ne les regarder même plus. Alors il faut proportions gardées

        Enfin une position basée sur le droit et pas seulement sur l’émotion et la manipulation. Les états qui ont légalisé la GPA interdiront la GPA pour les ressortissants des états qui la refusent. Il y aura toujours des contournements mais plus difficiles. Cela ne réglera pas le problème de la discrimination vis à vis des couples homosexuels, mais la rendra plus évidente si les oppositions à PMA, GPA ou adoption pour ceux-ci persistent.

        le même Valls qui disait le contraire avant 2012 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :