Qui est Abou Bakr al-Baghdadi, le calife de l’État islamique?

image-tiree-video-propagande-diffusee-5-juillet-2014-al-furqan-media-montrant-dirigeant-groupe-etat-islamiste-abou-bakr-al-baghdadi-1657709-616x380
Image tirée d’une video de propagande diffusée le 5 juillet 2014 par al-Furqan Media, montrant le dirigeant du groupe Etat islamiste, Abou Bakr al-Baghdadi dans une mosquée de Mossoul, après la proclamation d’un « califat » entre la Syrie et l’Irak – Al-Furqan Media

PORTRAIT – Resté longtemps dans l’ombre, Ibrahim al-Badri al-Samarraï de son vrai nom, est désormais le djihadiste le plus dangereux et le plus puissant au monde…

Docteur Ibrahim, Awwad Ibrahim, Abou Duaa, Al-Shabah (le fantôme), Abou Bakr al-Baghdadi, et enfin dernièrement Calife Ibrahim. Autant de noms pour désigner un seul et même homme: Ibrahim al-Badri al-Samarraï, le puissant leader de l’Etat islamique (EI).

Pourtant, malgré cette ribambelle de pseudonymes, ce n’est que le 29 juin dernier que le chef djihadiste de 43 ans a dévoilé son visage au monde entier, lorsqu’il a proclamé son «califat» sur l’Irak et la Syrie, dans un prêche depuis la grande mosquée de Mossoul, ville tombée au mains d’EI.
Du «Docteur» à Abou Duaa

Photo montage réalisé à partir de photos du ministère des Affaires étrangères américain diffusée le 12 juin 2014, montrant Abu Baqr al-Baghdadi, dirigeant de L’EEIL (Etat islamique en Irak et au Levant) – HO – HO/Ministère des AE américain/Ministère de l’Intérieur irakien

Auparavant, seulement deux photos -une en couleur du FBI américain, l’autre en noir et blanc du ministère irakien de l’Intérieur- permettraient d’identifier celui dont la tête est mise à prix 10 millions de dollars par les Etats-Unis depuis 2011. Jusqu’alors, peu d’informations sur lui avaient filtré. Né en 1971 à Samarra, au nord de la capitale irakienne, Ibrahim al-Badri al-Samarraï aurait étudié à l’université islamique de Bagdad dans les années 1990.

Selon une biographie diffusée par ses partisans, il serait un descendant du prophète Mahomet, un lignage prestigieux indispensable pour prétendre au titre de calife. Il aurait obtenu un doctorat d’études islamiques -d’où son titre de «docteur».

Il passe au djihad en 2003, après l’invasion américaine, et prend son premier nom de guerre, Abou Duaa, au sein d’un petit groupe armé -Jaiche al-Sunna wal Jamaa-, avant de rejoindre les rangs d’Al-Qaida en Mésopotamie, sous la houlette du Jordanien Abou Moussab al-Zarkaoui. Il est arrêté par les Américains à Falloujah en 2004, et passe cinq ans au camp de détention de Bucca, période au cours de laquelle il se radicalise un peu plus. Relâché en 2009 dans le cadre de la libération de milliers de détenus avant le retrait américain, il multiplie les attentats meurtriers et exécutions publiques sanglantes au nom de la charia.
Le nouvel émir

Entre temps, Al-Zarkaoui a été tué dans un raid américain en 2006, et Abou Omar al-Baghdadi a pris sa succession à la tête de l’État islamique d’Irak, le nouveau nom d’Al-Qaida en Mésopotamie. Il est tué en avril 2010 près de Tikrit. Un mois plus tard, Abou Duaa est choisi pour lui succéder. Le nouvel «émir» prend un nouveau nom de guerre, Abou Bakr al-Baghdadi, référence au premier calife de l’islam, Abou Bakr al-Siddik, nom auquel il a accolé celui de sa ville d’origine, Bagdad.

Mais son organisation est très affaiblie. Al-Baghdadi opère alors un «retrait tactique», qui permet à l’organisation de se renforcer et d’accumuler un trésor de guerre grâce au rançonnage, au pillage des banques, mais aussi des biens des chrétiens et des chiites. Et en 2011, il refuse de faire allégeance à Al-Qaida et l’Égyptien Ayman al-Zawahiri, qui a pris la relève d’Oussama Ben Laden.
Offensive irakienne

Les «printemps arabes» rebattent les cartes dans la région. Vers la mi-2011, Al-Baghdadi dépêche des hommes en Syrie pour combattre le régime de Bachar al-Assad, mais aussi les opposants laïcs et le front al-Nosra, branche locale d’EIIL qui a prêté allégeance à Al-Qaida. Son groupe ajoute alors le «Levant» à son nom en 2013, et devient l’État islamique en Irak et au Levant (dont l’acronyme est EIIL en français, Isis en anglais et «Daech» en arabe).

En marge de cette action en Syrie, Al-Baghdadi lance une vaste offensive en Irak. Parti de Fallouja en début d’année, il a fédéré nombre de combattants sunnites, et prend début juin le contrôle de Mossoul, puis de la province de Ninive et une partie de celle de Salaheddine, de larges portions de la région d’Al-Anbar et de la frontière avec la Syrie.

Des conquêtes qui lui permettent de mettre la main sur un trésor de guerre d’un demi-milliard de dollars, une quinzaine de puits de pétrole et qui font de l’État islamique «le groupe terroriste le plus puissant au monde, en terme d’armes et de financement». Et d’Abou Bakr al-Baghdadi, ou plutôt maintenant du Calife Ibrahim, le djihadiste le plus dangereux et le plus puissant au monde.

* Bérénice Dubuc
================
Commentaires

papybidochon
Il y a effectivement des sites parlant de Simon Eliott.
L’un parle footballeur néo-zélandais; trois autres dont un libanais n’arrivent pas à s’ouvrir chez moi!
Si réellement les US ont mis 10 000 dollars sur sa tête, on peut s’étonner qu’elle soit encore en service!
La théorie du complot visant à concentrer les conflits dans une région du globe peut sembler grosse.
D’un autre côté on peut se demander pourquoi ce califat attaque une minorité ethnique de « kafirs » adorant sept saints, qui ne représentent aucun danger, ni d’ailleurs aucun intérêt industriel et pécuniaire pour qui que ce soit.
Alors qu’en toute logique pour une force structurée pro musulmane de cette région les priorités pourraient être « d’unifier » (je met volontairement entre guillemets) la Syrie, ou de desserrer l’étau de Tsahal sur Gaza.
Curieusement les gazaouis ne semblent n’avoir d’intérêt qu’en suppôt du Hamas, et pour Israël! Car on entend parler de djihadistes partant pour la Syrie, pas vers Gaza.
J’espère que les journalistes pourront éclaircir ces points.

aubagne
Cet amateur de Rolex,avec le pactole qu il vient de récuperer,va pouvoir s en payer…des montres..Est ce conforme avec le Coran.

pedini
La véritable identité de celui qui s’est auto-proclamé « calife » est Simon Elliott. Né de parents juifs, il a été recruté par le Mossad israélien; il a été formé aux techniques d’espionnage et aux opérations sur le terrain, dans le but de mener une action dévastatrice sur la vie et la pensée arabes et islamiques.

Les fuites de Edward Snowden confirmeraient son rôle d’agent secret agissant en coopération avec les services secrets britanniques, américains et israéliens, pour créer une organisation terroriste capable d’attirer les extrémistes du monde entier en un seul endroit !

L’objectif est de rentrer au cœur des structures militaires et civiles des pays considérés comme une menace pour l’entité sioniste.

Les services secrets russes, après les services secrets iraniens, ont aussi dévoilé la véritable identité du « calife » al-Baghdadi et sa mission : semer le chaos dans la région…

Cette information permet également d’y voir infiniment plus clair sur les très récents événements, comme par exemple l’annonce des États-Unis qui envisagent de bombarder les djihadistes qu’ils ont eux mêmes soutenus, secourus, armés et vraisemblablement formés depuis des décennies.

Car on se doute bien que l’établissement d’un tel « califat », armé jusqu’aux dents et aussi violent, ne s’est pas fait du jour au lendemain. Tout ceci a été minutieusement monté et préparé depuis très longtemps. L’EIIL n’est que l’aboutissement de toutes les guerres menées par les États-Unis au Proche-Orient, au cours desquelles ils trouvent systématiquement le moyen de s’allier aux pires sanguinaires présents dans la région, afin de les soutenir, de leur faire faire le sale boulot et d’enfin pouvoir les attaquer en se faisant passer pour les sauveurs de l’histoire.
Ce qui confirme la théorie dite du « pompier-pyromane » :
J’allume le feu déguisé en brigand
Je laisse un peu cramer la maison pour que l’opinion publique s’agite
Je reviens sur les lieux revêtu de ma tenue flamboyante de pompier héroïque, afin de passer aux yeux du monde pour le « gentil », le « bras de la Justice », le « Sauveur », « le Bien ».

ericdu85
pas de réactions ni de condamnations de la part des instances religieuses dans notre pays…pourtant quand ce sont les autres…..ne serait ce que pour couper court …. mais bon….

comme dit plus bas, regardez seulement la montre qu’il porte…. que ceux qui croit en lui aille le rejoindre et surtout qu’ils y restent,mais ça j’en doute…malheureusement il y a les memes chez nous en sommeil,ils sont connus des services de renseignement c’est evident.
juste une question, (que beaucoup de gens se posent d’ailleurs…), comment se fait-il qu’il n’y ait aucune condamnation,ni réaction de la part monde musulman,des instances religieuses islamiques, en France ou ailleurs…..
====================================================================================================
Chrétiens d’Orient persécutés : où sont les anti-mariage pour tous ?
Jean Matouk
Economiste

Je n’ai rien d’un catholique pratiquant. Un riverain a rappelé l’autre jour que j’étais chrétien maronite, ce qui est vrai et attaché à mes origines libanaises. Mais je suis un bien piètre pratiquant !

Aujourd’hui, je m’exprime non pas en tant que chrétien, mais en faveur des chrétiens d’Irak, et du même coup, des yezidis, priant aussi un dieu unique, et aussi des chiites, en m’étonnant de l’absence de réaction plus vive des autres religions, notamment des catholiques.

Cette communauté chrétienne, forte de 1,2 million de croyants en Irak, avant la stupide et catastrophique intervention américaine de 2003, réduite à 400 000 aujourd’hui est, avec 600 000 yezidis, comme l’actualité ne cesse de l’exposer, victime d’une sorte d’ethnocide, par les fous de l’Etat islamique en Irak et au Levant.

Qui persécutent aussi leurs frères chiites ! Assassinats, raffinement de cruauté d’hommes transformés en animaux, viols, femmes vendues comme esclaves (à l’instar de ce que fait d’ailleurs Boko Haram au Nigéria) et, au mieux, bannissement avec confiscation des biens.
Les « cathos » ne se remuent guère

L’équivalent, dans l’autre sens, de ce que fit Isabelle la catholique, pour juifs et musulmans, en Espagne après 1492 et la prise de Grenade, privant ainsi l’Espagne de toute la couche commerçante et artisanale qui lui aurait permis de profiter vraiment de l’or des Amériques. Mais c’était il y a bientôt six siècles !

Si l’ethnocide prend des proportions épouvantables en Irak, il n’y a pas commencé. Depuis plusieurs années déjà les coptes, présents en Egypte depuis l’an 40, et les prêches de Saint Marc, selon ce que dit la tradition, sont eux aussi victimes d’attentats. Dans la guerre civile de Syrie, ils le sont aussi depuis l’entrée en lice des « djihadistes », ce qui conduit à ce sale retournement d’opinion, puisque l’on souhaite maintenant, la victoire de Bachar El Assad, « protecteur » des chrétiens !

Faut-il le rappeler, chrétiens comme juifs étaient présents au Proche-Orient, depuis, respectivement, sept et environ dix-neuf siècles, avant que Mahomet ne fonde la troisième religion du Livre. Sans préconiser d’ailleurs le moindre massacre et en affirmant aussi que les musulmans devaient respecter les deux autres !

Mais, hormis des messes et des prières collectives, une homélie en arabe à Lourdes à l’occasion des pèlerinages, les « cathos » ne se remuent guère.

Ils étaient pourtant très dynamiques à manifester, il y a dix-huit mois contre le « mariage pour tous » ! Où sont donc passés les Frigide Barjot, Béatrice Bourges, Ludivine de la Rochère, et tous leurs acolytes, dont certains musclés et combattants. Boutin, t’es où ? A quand la grande « manif » sur les « Champs », ou de la Bastille à la Nation, ou encore du Sacré-Cœur à Notre-Dame, pour les chrétiens et autres persécutés au Proche-Orient ?

Où t’es Bourges, où t’es, pourrait-on chanter parodiant Stromae, si les circonstances n’étaient pas aussi horribles !
============
Commentaires

vincelemat2
Les chaldéens sont catholiques il me semble, si je dis pas de conneries.

Manapany
Remarques importantes pour l’auteur : Les juifs et les musulmans du XV espagnoles n’étaient pas commerçants, ni banquiers. C’est un vilain cliché hérité de l’antisémitisme, et de l’anti-arabisme du X…

povlimaong
Bien vu, mais quelle importance ces conclusions de gauche ou de droite ? Une conclusion à la portée de tous, c’est d’entendre, et les chrétiens d’ici, et les musulmans de partout. Et d’autres éventue…

Anastaze
Ce qui arrive aux chrétiens d’Irak rescapés des croisades de Bush-Clinton-Bush est malheureux, mais c’est maintenant qu’il faut se préoccuper du sort des chrétiens ukrainiens qui fuient devant la croisade d’Obama contre Poutine… et la Sainte Russie.

Léa c. répond à Anastaze
La Russie est assez grande pour les accueillir.
Et les Ukrainiens loyalistes ne les crucifient pas vivants, et ne kidnappent pas leurs femmes pour en faire des esclaves sexuelles ;
comparez ce qui est comparable !

Faupayélatax répond à Léa c.e89
Surtout que l’Ukraine a déjà le plein d’esclaves sexuels.

Anastaze répond à Léa c.
Et les Ukrainiens loyalistes ne les crucifient pas vivants, et ne kidnappent pas leurs femmes pour en faire des esclaves sexuelles ; »
Non, eux ils jouent en première division :
» [U3-5] Le sort des juifs en Galicie (1/2)
» [U3-6] L’UPA en action et les Massacres de la Volhynie
… je préfère mettre ça sur le compte d’une provocation imbécile que sur celui d’une ignorance coupable.

Brambor
1. En France, il y a une communauté catholique et une communauté musulmane.
2. Il y a des musulmans (bien extrémistes certes) qui tuent des chrétiens en Irak.
Conclusion de gauche : eh les chrétiens, pourquoi qu’on vous entend pas ?
Conclusion de droite : eh les musulmans, pourquoi qu’on vous entend pas ?
Est-ce bien sérieux ? Surtout que je vois pas mal de blogs catholiques français s’indigner de la situation, comme par exemple le Salon Beige.

Faupayélatax répond à Brambor
Et vous êtes de droite.

Brambor répond à Faupayélatax
Ouais je suis de droite.
Mais plus d’une fois j’ai critiqué ceux de droite, et ici-même, qui reprochaient au musulmans de France de ne pas s’exprimer par exemple sur Mohamed Merah ou autres.
Mais je suis honnête, je sais que ce sont principalement des gens de droite qui ont ce discours que je critique.

Houari_Boumediene répond à Brambor
est aveugle celui qui ne veut pas voir

Brambor répond à Houari_Boumediene
C’est très bien, mais je ne vois pas ce que ça vient faire sous mon commentaire.
Sinon : Lien
Lien
etc.

Houari_Boumediene répond à Brambor
ce n’est pas a vous que je répondais c’est à ceux que vous citiez Conclusion de droite : eh les musulmans, pourquoi qu’on vous entend pas ? » 🙂

lambertine répond à Brambor
Le Salon Beige…
Vaudrait mieux, pour les chrétiens d’Irak, qu’il se taise !

povlimaong répond à Brambor
Bien vu, mais quelle importance ces conclusions de gauche ou de droite ?
Une conclusion à la portée de tous, c’est d’entendre,
et les chrétiens d’ici,
et les musulmans de partout.
Et d’autres éventuellement, qui pourront faire écho.
Pour donner encore plus de poids.
Mais qu’y change, sincèrement, le fait d’être ici de droite ou de gauche ?

.Bernardo.Zorro.
Les croyants croient parce qu’ils sont remplis de peur, ils vont donc s’enfermer autour de leurs propres peurs sans aucune cohérence en rapport avec ce qu’ils prônent, ces gens là se trompent dès le départ de leur vie, ils font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont et comme ils ont pas grand chose ben ils ne font que pour leurs intérêts propres au final.
Un croyant est quelqu’un qui pense qu’une entité supérieure est à l’origine de la vie sur terre, un dieu qui s’est dit« tiens je vais créer le monde et les humains », du grand n’importe quoi soyons clair, franchement quand est-ce qu’on va arrêter cette gabegie tellement source de ressentiments de souffrances et de morts ?

Misprint répond à .Bernardo.Zorro.
Pour vivre sur cette terre il faut bien croire en quelque chose, pour certain c’est Dieu, Jéhovah , Allah ,bouddha , etc… Pour d’autres c’est le pouvoir, l’argent, la puissance, le sexe, etc… Et l’homme n’a besoin d’aucun dieu pour la guerre, la violence,la destruction, le chaos etc…il se passe de justification suprême ou l’utilise à bon escient.
Et Dieu créa l’homme à son image, beau résultat….

.Bernardo.Zorro. répond à Misprint
La guerre est apparue en même temps que la clôture et donc de la propriété privée…
Dans la traduction de Nietzsche des textes sacrés hindous il est revenu sur l’origine du mot « paradis » : endroit clos dans lequel vit tout les serviteurs du maître, tout son petit monde…
Et non il ne faut pas croire en quelque chose c’est totalement ridicule, il faut vivre avec les autres, ça c’est du réel.

vincelemat2 répond à .Bernardo.Zorro.
La guerre existait déjà bien avant le néolithique, vous avez une vision du monde purement idéologique, et donc quasi-religieuse…

.Bernardo.Zorro. répond à vincelemat2
La guerre est apparue en même temps que la clôture et donc de la propriété privée…

lambertine
lambertine répond à .Bernardo.Zorro.
Non.

povlimaong répond à lambertine
Si.

Léa c. répond à .Bernardo.Zorro.
Ben non, vous vous trompez.
La guerre est apparue avec le vol (notamment de femmes) entre tribus nomades qui vivaient de cueillette et de chasse, sur des territoires n’appartenant à personne.
Faites quelques recherches simples avant de poster des assertions fausses. Ça vous évitera de passer pour un menteur par idéologie, ce qui n’est pas très valorisant, non ?

Misprint répond à .Bernardo.Zorro.
« Et non il ne faut pas croire en quelque chose c’est totalement ridicule »
Je crois en la tolérance, au respect, à la bienveillance, que le seul Paradis existant est sur Terre, il est dans toutes les rencontres, dans chaque autre, dans la connaissance, dans toutes les opportunités d’agir en adéquation avec soi même, dans les plaisirs et déplaisirs de la vie, dans la mise en balance des bonheurs et malheurs de notre vie, et pour certain c’est un enfer….
L’homme est un animal pour l’homme, et les animaux n’ont pas besoin de clôtures pour défendre leur territoire contre leurs congénères, en cela l’évolution laisse à désirer : -(

.Bernardo.Zorro. répond à Misprint
Vous parlez de notions auxquelles il ne faut pas croire mais qu’il faut pratiquer, bref vous mélangez…

Misprint répond à .Bernardo.Zorro.
Je crois aux vertus de la pratique ; -)), nuance…

.Bernardo.Zorro. répond à Misprint
vous êtes en train de dire tout et n’importe quoi parce que je souligne vos incohérences sémantiques…

Misprint répond à .Bernardo.Zorro.
Votre point de vue se défend ; -)) Zorro.
Merci de me signaler mes incohérences…
Je n’avais nullement l’intention de vous contrarier, je crois en ces préceptes et valeurs qui me sont personnels et je ne force évidement personne à y adhérer ( je suis contre le prosélytisme ).
Je vous remercie de toute votre attention, garante de votre intérêt pour les autres.
Bonne journée.

.Bernardo.Zorro. répond à Misprint
« L’argent est bête. » Alain

Misprint répond à Bernardo.Zorro.
Désolée Bernardo : -( je n’entends rien au braille.

Mon-Al
Merci pour cet article … en effet, où sont tous nos partisans du Printemps Français, Civitas et autres catholistes ? En vacances ?
Mais bien sûr les yézédis et les chrétiens d’Orient ne sont pas blancs pursouche ? Alors évidement, on s’en fout. Et quand je pense qu’il y a un an ou à peu près, les belles-âmes en ont appelé à soutenir les troupes « rebelles » contre Hassad …
Et c’est une athée convaincue qui le dit …

Vico répond à Mon-Al
« Mais bien sûr les yézédis et les chrétiens d’Orient ne sont pas blancs pursouche ? “
Encore faut il entrer dans les églises chrétiennes pour voir le métissage assez impressionnant qui s’y produit mais comme vous êtes Athée j’imagine que vous n’avez pas vu beaucoup d’échantillons de fidèles.
Mais évidemment il n’y a que de vieux cathos, aristocrates, racistes et versaillais hein ?

Roldfeiht répond à Vico
« Fascisto-réac de droite. »
La messe est dite 🙂

Benedicte. répond à Mon-Al
La base d’un Chrétien, c’est d’aimer son prochain, qu’il soit blanc, noir, asiat’, athée, juif, musulman ou témoin de jéovah ! Donc arrêtez cet amalgame entre chrétiens et fachos, seule une infime partie des cathos votent FN et n’ont rien compris au message de la Bible. Et je suis assez d’accord avec Vico, entrez dans une église parisienne par exemple, et vous verrez qu’elle est remplie d’africains, antillais, asiatiques, arabes, jeunes et moins jeunes, aux côtés de « Français de souche »… loin des clichés que vous avez sûrement en tête !

Roldfeiht répond à Benedicte.
« La base d’un Chrétien, c’est d’aimer son prochain »
Merci de l’dire, j’l’avais presque oublié ! =)

Weatherboy répond à Benedicte.
« entrez dans une église parisienne par exemple, et vous verrez qu’elle est remplie d’africains, antillais, asiatiques, arabes, “
Oui c’est toujours dans ces petits moments là qu’on se dit qu’il est absolument magnifique de voir comment les monothéismes prônant dans leur langage officielle l’amour du prochain et la compassion infinie, ont pu être responsables du meurtre, de l’esclavage, de la disparation de cultures entières et du génocide de tant de populations à travers le globe. Un spectacle saisissant…

Vico répond à Weatherboy
Ce qui est saisissant c’est surtout la manière dont les oligarques de tout temps et de toutes nations ont utilisés la religion comme véhicule idéologique guerrière pour asservir, conquérir et dominer.
L’histoire a ensuite prouvé que des idéologies tout à fait laïque (capitalisme/communisme/progressisme) ont également été utilisés jusqu’à envisager l’extinction même de notre espèce via l’arme nucléaire.
Si vous êtes renseignés sur l’essence ne serait-ce que du christianisme vous saurez que :
– la parabole du dernier samaritain est une claque à la xénophobie
– l’épisode des marchands du temple est une claque au libéralisme sauvage
– l’épisode de marie madeleine est une claque à la police des moeurs
Je vous épargne tout les passages qui mettent fin à la propriété privé, qui parlent d’universalité et qui ordonnent le partage de tout les biens matériels, vous risqueriez de me traiter de coco.

Gaëtan.L répond à Benedicte.
« seule une infime partie des cathos votent FN »
Et l’immense majorité d’entre eux votent UMP, et lorsqu’on voit l’état des Gloasguen, Wauquiez, Guaino, Copé et j’en passe on se dit qu’ils peuvent aussi bien voter FN.
Aimer son prochain c’est la théorie, dans la pratique on a vu ce que ça donnait en 2013. La religion catholique s’est effondrée, elle a perdu son statut et son influence, les territoires ruraux sont presque tous déchristianisés, les églises se vident jusque dans le Morbihan, finalement l’idéologie catholique perdure grâce aux convaincus et aux plus militants d’entre eux, et ceux-ci se trouvent principalement dans les Yvelines, l’Ouest parisien, Lyon et dans la région fictive des Pays-de-la-Loire. Donc si les catholiques sont tolérants c’est seulement avec l’extrême droite.

Castellion répond à Mon-Al
« Mais bien sûr les yézédis et les chrétiens d’Orient ne sont pas blancs pursouche ? Alors évidement, on s’en fout. »
On ne s’en fout pas, les média alternatifs en parlent.

erreur403
La plupart des problèmes cités émanent de tarés prônant un Islam radical, avec en majeur partie pour cibles des gens de la même confession…

Y a t il, a travers le monde, hors de ces pays, en France notamment, des mouvements de musulmans qui pointent avec vigueur ces massacres, les extrémistes qui portent tant préjudice a leur religion ?

Avons nous vu en France des manifs, avec toutes les organisations et associations musulmanes, telles que celles organisées pour la Palestine, avec autant de fougue, de compassion et de participants, afin de défendre les Chiites, Yezidis,Chrétiens d’Irak, voir les Maliens musulmans ?

Mon-Al répond à erreur403
Réponse : non … Dont acte.

Castellion répond à erreur403
« La plupart des problèmes cités émanent de tarés prônant un Islam radical, avec en majeure partie pour cibles des gens de la même confession… »
Pas de la même confession.
Des juifs, des chrétiens surtout et autres mécréants.

Benoît Brisefer répond à Castellion
Si, ce sont surtout des musulmans qui sont pris pour cibles par les Bernardo Gui de l’EIIL.

erreur403 répond à Benoît Brisefer
En Syrie, au Mali, au Nigeria, au Soudan, etc..aussi…

Castellion répond à Benoît Brisefer
Le califat instauré vise les minorités chrétiennes :
– soient elles se convertissent à l’Islam
– soient elles acceptent le statut de dhimmi
– soient elles sont exterminées

erreur403 répond à Castellion
Depuis avril 2013, selon les Nations Unies (et j’ai peur que cela ne doive être revu a la hausse…) on dénombre plus de 13 000 morts en Irak !
Tu penses vraiment que la grande majorité de ces morts ne sont pas musulmans ? ?

Castellion répond à erreur403
« Tu penses vraiment que la grande majorité de ces morts ne sont pas musulmans ? ? “
Ceux qui les persécutent ne les considèrent pas comme musulmans.

Benoît Brisefer répond à Castellion
Ceux qui sont persécutés ne considèrent pas non plus leurs persécuteurs comme des musulmans.

Castellion répond à Benoît Brisefer)
Ceux qui persécutent le font au nom de l’Islam en imitant le Prophète Mohamed, leur guide, qui a mené plus d’une vingtaine de batailles sous son commandement direct pour soumettre les populations à l’Islam.
Lien

Benoît Brisefer répond à Castellion
Point de vue de borgne raciste.

Castellion répond à Benoît Brisefer
Il n’est pas ici question de races.

Benoît Brisefer
C’est du pareil au même.
La notion de racisme ayant évolué depuis plusieurs décennies, le racisme concerne aujourd’hui la stigmatisation de toute une population au seul prétexte de son appartenance religieuse.
================================================
Quand les musulmans de France soutiennent les chrétiens d’Orient
Le Nouvel ObservateurPar Le Nouvel Observateur

Différentes autorités musulmanes se sont exprimées pour dénoncer les crimes des djihadistes de l’Etat islamique.
7669380-quand-les-musulmans-de-france-soutiennent-les-chretiens-d-orient
Une chrétienne irakienne, réfugiée à Erbil (Irak). Vianney LE CAER/SIPA Une chrétienne irakienne, réfugiée à Erbil (Irak). Vianney LE CAER/SIPA

Face à la folie des jihadistes de l’Etat Islamique, la communauté musulmane française ne reste pas silencieuse et apporte, en cette veille de l’Assomption, son soutien aux minorités chrétienne et yézidie persécutées en Irak.

« Face aux défis des fanatismes et des extrémismes de tous bords, les croyants et les humanistes de toutes les cultures et de toutes les religions doivent se mobiliser pour rapprocher les communautés et les peuples. Il s’agit de bâtir des « ponts » là où certains voudraient construire des « murs » ». C’est ainsi que Anouar Kbibech, président du « Rassemblement des Musulmans de France » (RMF) entend répondre à la menace jihadiste terroriste du « prétendu ‘Etat Islamique’ auto-proclamé en Irak ».
L’Islam, « une religion de paix »

Comme elles l’ont déjà rappelé à de nombreuses reprises, les autorités musulmanes françaises rappellent que l’Islam est une « religion de paix » et tiennent à ce qu’elle soit dissociée de toute forme de terrorisme et que « tout crime de la terreur est une agression contre l’humanité entière » –ce sont les mots prononcés par Kamel Kabtane, recteur de la Grande mosquée de Lyon et Laïd Bendidi, président du « Conseil régional du culte musulman » (CRCM), au sujet des exactions commises par l’Etat Islamique contre les Chrétiens d’Irak.
« Les musulmans ne doivent pas se taire »

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris et président du « Conseil français du culte musulman » (CFCM), a appelé les « pays musulmans [à sortir] un peu de leur froideur par rapport aux massacres des chrétiens et des Yézidis », suite à une demande papale de condamner les violences jihadistes.
La protection du culte de tous les enfants des religions monothéistes est […] une mission et un devoir pour tous. En tant que musulmans, nous y sommes foncièrement attachés », écrivent Kamel Kabtane et Laïd Bendidi.

Le RMF rappelle que l’Islam est profondément attaché à la liberté religieuse comme le stipule le verset coranique (2:256) « Al Baqara » : « nulle contrainte en religion ».

Inès Bouchareb – Le Nouvel Observateur
=============
Réactions

Clem Melc
Tres bien.

nouen marie-claude
Il est temps que les autorités religieuses musulmanes interviennent pour maîtriser leurs extrémistes . pendant des siècles , en Palestine , au Moyen-Orient , en Afrique les trois religions monothéistes ont cohabités (la présence des juifs et des chrétiens étant d’ailleurs antérieure à celle des musulmans ) . Il aura fallu l’apparition des frères musulmans au début du XX ème siècle pour que se développe le pan-arabisme , puis l’extrèmisme djihadiste ….Aujourd’hui les pays musulmans sont libérés de toute colonisation ..; ne reste plus que le problème de Gaza …..perpétué par les extrémistes du hamas … Les responsables musulmans sont aujourd’hui responsables de leurs fidèles …..hors de tout objectif politique .

Jean SUQUET
Je dis merci aux musulmans de France pour leur réaction face aux jihadistes d’Irak.
… Et j’attends la même réaction de la part des Juifs de France face l’action des sionistes à Gaza.

Gerard Guery
Beaucoup ne voient dans l’islam et les musulmans que ce qui passe à la TV, c’est à dire la barbarie, les massacres etc………La TV et les médias n’ont aucun intérêt à montrer des gens en paix, vivant comme « tout le monde ».
Il y a 1 milliard 700 millions de musulmans dans le monde et les islamistes radicaux ne sont qu’au maximum 100.000, mais on ne voit qu’eux, on ne parle que d’eux.
En Tunisie, il n’y a que moins de 1% de femmes portant le voile intégral, 40 % ont juste le voile sur les cheveux et les autres sont tête nue, elles ont des voitures, conduisent et travaillent.

C. Delyon
« Quand les musulmans de France soutiennent les chrétiens d’Orient »
C’est timide, mais ce n’est qu’un début.
Continuons le comb…pardon , je m’égare.
Ce n’est pas trop tôt!
Depuis le temps que je rappelle que qui ne dit mot consent…

Claude Charonne
La réalité multiculturelle de notre communauté nationale est désormais incontournable.
Les ignorants et les racistes qui extériorisent leur haine sous le couvert de l’anonymat en prenant à pour prétexte les identités religieuses de nos compatriotes ne peuvent pas s’opposer à cette réalité à moins de recourir à une guerre civile qu’ils n’ont même pas les moyens de gagner.
Notre projet démocratique a su s’affranchir péniblement des sanglantes guerres de religion, ce n’est sûrement pas dans ce genre d’impasse que notre communauté nationale voudra à nouveau se fourvoyer.
Continuons ensemble de bâtir notre démocratie multiculturelle. L’identité nationale avec ses droits et ses devoirs transcende les identités culturelles des citoyens mais la liberté et l’égalité garantissent ces dernières. C’est cette démocratie là que nous continuons de bâtir.

Benoit Meyer
Bin voyons!

Abu Al-Walid Ibn Rochd
Le RMF rappelle que l’Islam est profondément attaché à la liberté religieuse comme le stipule le verset coranique (2:256) « Al Baqara » : « nulle contrainte en religion ».
Ce qu’il y a de bien avec le Coran c’est qu’on y trouve ce que l’on veut même le principe de laïcité.
Ils ont mis longtemps à se réveiller. Rien pour le Soudan, rien pour les filles nigérianes, rien pour la Syrie, beaucoup pour Gaza et maintenant un peu pour les chrétiens d’Orient mais rien pour les frères musulmans d’Irak. C’est difficile de faire plaisir à tout le monde.
======================================================================================
Plongée au coeur du « califat » des jihadistes en Syrie et Irak
Par AFP

New York – « Tu veux être jihadiste ou mener une opération de martyr »‘ Dans le « califat » récemment proclamé par les jihadistes en Syrie et en Irak, les enfants sont embrigadés très jeunes, et la charia imposée les armes à la main, selon un documentaire offrant l’un des premiers aperçus de la vie dans sa « capitale » Raqa.
une-photo-diffusee-sur-le-compte-twitter-d-al-baraka-montre-des-combattants-de-l-etat-islamique-le-11-juin-2014_5013745
Une photo diffusée sur le compte Twitter d’Al-Baraka montre des combattants de l’Etat islamique le 11 juin 2014 afp.com/-

Ce documentaire en cinq parties tourné par un journaliste anglo-palestinien Medyan Dairieh, a été diffusé jeudi dans son intégralité sur le site d’informations Vice News, basé à New York.

Dès le début le ton est donné: « la Charia ne peut être établie qu’avec des armes », explique un interlocuteur au journaliste qui a suivi durant trois semaines le groupe ultra-radical sunnite de l’Etat islamique (EI), et a obtenu, selon Vice News, « un accès sans précédent au groupe en Irak et en Syrie ».

A Raqa, des jihadistes armés jusqu’aux dents paradent donc joyeusement sur des chars américains volés à l’armée irakienne, et la police religieuse patrouille fusil d’assaut en bandoulière. Elle ordonne à un commerçant d’enlever un poster montrant des « infidèles ». A un mari, de faire changer le tissu du voile de sa femme.

« Ceux qui n’obéissent pas seront forcés », explique Abou Obida, le chef des patrouilleurs.

Un homme accusé de meurtre a été crucifié, exposé en public. Les corps de soldats syriens de la 17e division tués par les jihadistes lors d’une récente offensive sont abandonnés sur un trottoir, leur tête accrochée à des piquets.

Des prisonniers assis par terre racontent qu’ils seront battus pour avoir vendu ou consommé de l’alcool, l’un d’eux se dit heureux de s’être repenti.

Camps d’entraînement pour les enfants

Des garçons de neuf, 11 et 14 ans, expliquent qu’ils veulent combattre pour tuer les « infidèles ». Celui de neuf ans dit partir prochainement dans un camp d’entraînement à la kalachnikov « pour combattre les Russes… euh, l’Amérique ».

« Tu veux être jihadiste ou mener une opération de martyr' », demande à un petit garçon de six ans présenté comme son fils, un homme venant de Belgique et identifié comme Abdullah le Belge.

« Jihadiste », répond l’enfant qui, pressé de questions, explique que les infidèles « tuent les musulmans ».

En dessous de 15 ans, des camps sont organisés pour leur apprendre la charia. Dès 16 ans, les garçons peuvent participer aux opérations militaires, explique le porte-parole de l’EI, Abou Mosa.

« Nous croyons que cette génération d’enfants est une génération du califat, qui combattra les infidèles et les apostats, les Américains et leurs alliés. La bonne doctrine leur a été inculquée. Tous veulent se battre pour l’Etat islamique », explique un homme alors que les gamins se baignent dans l’Euphrate.

Les très rares femmes du documentaire ne sont que de distantes ombres noires en hijab.

« Nous voulons satisfaire Dieu, nous nous moquons des standards internationaux », déclare aussi un clerc de justice selon lequel des juges spécialisés font appliquer désormais strictement la charia, notamment en matière d’alcool et d’adultère.

Après une offensive fulgurante, l’EI, accusé de nombreuses atrocités, a proclamé fin juin un « califat » sur les territoires qu’il contrôle, du nord de la Syrie à l’est de l’Irak. Des centaines de milliers de personnes ont été jetées sur les routes par cette offensive.

Depuis une dizaine de jours, les jihadistes ont avancé vers le Kurdistan autonome, chassant des dizaines de milliers de membres des minorités chrétienne et yazidie (minorité kurdophone et non musulmane) de leurs villes, à Sinjar et Qaraqosh notamment.

Rarissimes sont les médias qui se sont rendus sur place, pour des raisons de sécurité. Un reportage du New York Times le mois dernier n’identifiait ni son auteur, ni les personnes auxquelles il avait parlé.

Selon Kevin Sutcliffe, responsable de Vice News Europe, Dairieh serait la seule personne que les jihadistes « ont laissé entrer pour une telle durée ».

Vice News, partie du groupe multimédia Vice, a été créée en décembre dernier, « pour et par une génération connectée », et revendique un « regard sans fard sur certains des événements les plus importants de notre temps ».

Vice s’était notamment fait remarquer en 2013 en envoyant l’ancien basketteur Dennis Rodman jouer en Corée du Nord.
Voir le documentaire sur le site de Vice.Par

Publicités