Comptes de campagne : nouvelle enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy
B26A72B61EAFCA5B61EBB75612AEE_h402_w598_m2_q90_cKxsnhCJh
La campagne de 2007 passée au crible – 1 (© Rex features)

27 juillet 2014, 7h30 – Le procureur de Paris a « ouvert en toute discrétion, début juillet, une nouvelle enquête préliminaire visant Nicolas Sarkozy sur des soupçons de financement illégal de la campagne 2007, annonce Aujourd’hui en France/Le Parisien dans son édition de mardi.

Selon le quotidien, « les investigations visent un système de fausses factures présumé qui, comme dans l’affaire Bygmalion auraient permis d’imputer frauduleusement des dépenses de campagne du candidat sur les comptes de son parti. « Une société impliquée dans la campagne 2007 auraient facturé diverses prestations à l’UMP, alors qu’elles avaient été assurées pour le compte du candidat Sarkozy » poursuit le journal.

Déjà mis en examen pour « trafic d’influence, corruption active et recel de violation du secret de l’instruction » dans l’affaire des écoutes téléphoniques, l’ancien président est au centre de plusieurs dossiers judiciaires susceptibles de contrarier son éventuel retour en politique.
==========================================================
Campagne 2007 de Sarkozy : le parquet dément toute enquête
Le Monde.fr avec AFP
4464109_5_5b04_ill-4464109-3679-801533_41773b224e8f91169e1a9a5210822d08

Contrairement à ce qu’indiquait Le Parisien dans son édition du 29 juillet, le parquet de Paris a démenti avoir ouvert une enquête préliminaire sur le financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy.

Communiqué de Presse (2) – Démenti Information Le Parisien by LeMondefr
Le financement de la campagne de 2012 de l’ancien chef de l’Etat a en revanche donné lieu à l’ouverture d’une information judiciaire en juin par le parquet de Paris. Dans le cadre de l’affaire « Bygmalion », l’UMP est soupçonné d’avoir financé illégalement la campagne, à l’aide d’un système de surfacturation.

Tout notre dossier sur l’affaire Bygmalion

Mis en examen pour « trafic d’influence, corruption active et recel de violation du secret de l’instruction » dans l’affaire dite des « écoutes téléphoniques », l’ancien président est au centre de plusieurs dossiers judiciaires susceptibles de contrarier son éventuel retour en politique, notamment l’affaire des sondages de l’Elysée, mais aussi le financement présumé de sa campagne 2007 par le régime libyen.
=================
réactions

Clet Guilcher
N’allez pas croire le démenti. Pure subtilité juridique. Nos lois sont parfaites : il y a des juges et des avocats très-très forts en Droit. N’ayez crainte, le petit finira bientôt en tôle !

Michigan
Hi, hi, hi …. La rage des gauchistes qui frétillait déjà à cette nouvelle mise en examen pilotée par le Syndicat du Mur des Cons. Et le Monde, obligé, toute honte bue, après avoir repris sans même la vérifier, cette fausse information de ses confrêres. La panique gagne les derniers partisans de Flanby, alias M. 3%, pour commettre de telles bévues.

jean luc Merckel
Le Monde reprend donc les infos de son confère sans les vérifier ?

Gérard ROBINEAU
Nous vous en prions Messieurs Martin Bouygues et Jean-Pierre Elkabach, faites quelque chose ! Faites-vous aider si besoin est par Monsieur Bolloré, il y a urgence. Monsieur Berlusconi peut également vous être utile en tant que conseiller spécial. En effet ce gouvernement de révolutionnaires jacobins est prêt à tout pour avilir cet honnête Nicolas Sarkozy qui fut si exemplaire dans l’exercice de la fonction suprême de la République. À défaut d’agir un nouveau 21 janvier 1793 est possible !

Beati pauperes spiritu
c’est au karcher qu’il faut nettoyer l’UMP.
===============================================
Enquête sur la campagne 2007 de Sarkozy : le parquet dément
Le Nouvel Observateur avec AFP

« Le Parisien » affirme que la justice soupçonne l’ancien chef de l’Etat d’avoir imputé frauduleusement des dépenses de sa campagne présidentielle en 2007 sur les comptes de l’UMP.
7570397-enquete-sur-la-campagne-2007-de-sarkozy-le-parquet-dement
Nicolas Sarkozy, le 10 février 2014. (Charles Platiau/REUTERS) Nicolas Sarkozy, le 10 février 2014. (Charles Platiau/REUTERS)

Le parquet de Paris a démenti mardi 29 juillet dans un communiqué avoir récemment ouvert une enquête sur le financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy, comme le rapporte « Le Parisien ».

« Contrairement à ce qu’indique le quotidien Le Parisien dans son article paru ce jour et intitulé : ‘une enquête ouverte sur la campagne de Sarkozy en 2007’, le parquet de Paris n’a ouvert aucune enquête préliminaire ni information judiciaire concernant la campagne présidentielle de 2007 de Monsieur Nicolas Sarkozy », lit-on dans ce communiqué.

Le quotidien affirme de son côté que le procureur de Paris a « ouvert en toute discrétion, début juillet, une nouvelle enquête préliminaire visant » l’ancien chef de l’Etat sur des soupçons de financement illégal de la campagne 2007.

Selon « Le Parisien », « les investigations visent un système de fausses factures présumé qui, comme dans l’affaire Bygmalion auraient permis d’imputer frauduleusement des dépenses de campagne du candidat sur les comptes de son parti ».
Prestations indûment facturées à l’UMP

Comme dans l’affaire Bygmalion, « une société impliquée dans la campagne 2007 auraient facturé diverses prestations à l’UMP, alors qu’elles avaient été assurées pour le compte du candidat Sarkozy » poursuit le journal.

Toujours selon « Le Parisien », une première perquisition a eu lieu le mardi 8 juillet, quelques jours après l’ouverture de cette nouvelle enquête.

Déjà mis en examen pour « trafic d’influence, corruption active et recel de violation du secret de l’instruction » dans l’affaire des « écoutes téléphoniques, l’ancien président est au centre de plusieurs dossiers judiciaires suceptibles de contrarier son éventuel retour en politique.
==========================
Réactions

Sassan Larose
C’est troublant ! A qui faire confiance ? Au Parquet de Paris ? Au Parisien ? Il semble que les impeccables républicains lecteurs de l’Obs, à en juger par leurs réactions, aient choisi !
Fidèle à sa ligne de conduite morale le journal applique le  » calomniez, calomniez ». C’est beau, le vrai socialisme.

LUC DARRAS
Sarkozy, un retour aux affaires! Une nouvelle campagne pour 2017, ce ne sera que la 3eme qu’il effectuera, il faut de l’argent pour cela, ou va t’il en trouver maintenant?
Libérable en 2016, on parle de Kerviel comme trésorier, mais en dessous d’une certaine somme et sans garantie pour le futur, le trader réfléchi, il ne voudrai pas finir comme les dirigeants de Bigmalion, affaire à suivre donc, on sait que rien n’est impossible dans la politique, le front national s’en étonne chaque jour lui qui se joue des français les plus naïf.

JADDE AGATHE
Le mec il fout son pays dans le mur ( 500 milliards de dette) et il fait des conférences ! le pire des gogos pour payer ….ou peut-être des figurants …………..

Michel Bonnassieux
Vous devriez allez vois au « Laurent’s » c’est a coté de l’Elysée. François y déjeunais régulièrement en 2012 pour ses déjeuners d’affaires.
A coté le Fouquet’s c’est vulgaire.
Il faut dire que Sarkosy lui est plutôt sandwich.

Gerard Guery
Il faut vite informer la justice.
C’est tout ce que vous avez trouvé ?

Jean-pierre Brax
BUISSON A LA MANŒUVRE
Si les faits sont avérés, ils n’auront rien détonnant. Pourquoi ? Parce que, d’après le Nouvel Observateur du 5 mars 2014, le sulfureux « conseillé de l’ombre » Patrick Buisson (que certains appelleront le « Raspoutine » de la Sarkozie) était « à la manœuvre » depuis les années 2005…

Michel Bonnassieux
Ségo qui fait un procès a son père
Ségo qui ne paye pas ses secrétaires
Ségo qui n’a plus de relation avec sa famille
Ségo qui se promène en méditérrannée avec l’argent public

Ego lène est un poème
Ego lène nous cache sa solitude,
Elle n’a qu’un moteur, ce sont les projecteurs
Ego lène tu nous coutes cher

Armand Abeltassia
Du machisme maladif, Bonnassieux ??? il paraît que ça se soigne…???

Pflimlin der sheliyekh
à Michel Bonnassieux
Si j’ai bien compris, on vous parle ici de Sarkozy et de ses affaires qui atteignent à la démocratie et vous vous allez chercher des histoires de famille qui ne démontre qu’une profonde misogynie.
Sans compter que tenter de secourir un incompétent en accusant son ancienne concurrente de n’avoir pour moteur que les projecteurs, c’est comme défendre Madoff en parlant d’un voleur à la sauvette.

Paul SICARD
Si j’ai bien compris… Mettons qu’affaires il y a (jusqu’à présent tout fait pshitt comme dirait Chirac!). Comme incompétent quand même on fait mieux que Sarko non?
Ou bien faut-il vous rappeler les chiffres de notre « nabo » actuel (il ne mesure guère plus que Sarko, mais personne ne s’en moque!). S’il y a vraiment un incompétent, un incapable, il faut voir Flamby! Nul autre n’est et ne sera pareil.
A mourir de rire!

marie louise font
Sarko va toujours son chemin, tête haute, sourire crispé, barbe à la Gainsbourg, il va de meeting en meeting, de conférences, en conférences … Et, ses fans parlent de son retour en politique !

jean jacques lejuene
Cela prouve que malgré toutes ses casseroles, il n’aura aucune condamnation ! La justice n’est pas juste pour les hommes politiques truands !

Publicités